La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L e P O N T s o c i o l o g i q u e e n t r e R e c h e r c h e e t e n s e i g n e m e n t d e l a s o c i o l o g i e a u C é g e p e t a u p r e m i.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L e P O N T s o c i o l o g i q u e e n t r e R e c h e r c h e e t e n s e i g n e m e n t d e l a s o c i o l o g i e a u C é g e p e t a u p r e m i."— Transcription de la présentation:

1 L e P O N T s o c i o l o g i q u e e n t r e R e c h e r c h e e t e n s e i g n e m e n t d e l a s o c i o l o g i e a u C é g e p e t a u p r e m i e r c y c l e u n i v e r s i t a i r e Département de sociologie Présentation de travaux de recherche empirique en sociologie

2 Suicide… lexception québécoise Document synthèse et diaporama réalisés par Jean-François Tremblay, professeur de sociologie et de philosophie au Cégep Daprès une étude de Gilles Gagné et David Dupont

3 SOMMAIRE INTRODUCTION Problématique & Méthodologie ANALYSE SOCIOLOGIQUE Cadre théorique : le suicide des pays développés au 20 e siècle La particularité du Québec Capsule théorique : Émile Durkheim CONCLUSION Perspective actuelle

4 INTRODUCTION Problématique & Méthodologie

5 Problématique Quelques données intrigantes… En 1931, le taux de suicide en Ontario est le double du taux québécois ; en 1966, le portrait se renverse. En 1999, le Québec atteint un plafond avec 1600 suicides. Cette hausse est portée par la croissance du suicide masculin. On compte à cette période près de 8 cas de suicides chez les hommes pour un chez les femmes. La société québécoise a connu un « surplus » de suicide qui culmine des années 1980 à la fin des années

6 Problématique Illustration graphique : Graphique – Taux de suicide (par habitants) des hommes et des femmes au Québec et en Ontario pour la période

7 INTRODUCTION Problématique & Méthodologie

8 Un regard thérapeutique Selon lOrganisation mondiale de la santé (OMS), 95 % des suicides sont associés à la maladie mentale… Maladie physique = déficience physique… vers un traitement médicale Maladie mentale = déficience mentale… vers traitement thérapeutique… Le sociologue ne partage pas cette vision

9 Méthodologie Un regard sociologique Le sociologue accorde de limportance à : 1. Lintention de lacteur 1. Lintention de lacteur : il faut connaître les raisons qui ont poussé le sujet vers le suicide. Ces intentions se révèlent par létude de lidentité subjective de lacteur ; Le contexte social 2. Le contexte social : il faut connaître le monde dans lequel vit lacteur… et découvrir la « surdité réciproque » entre ce monde et lacteur qui se suicide ; Cela en vue didentifier des constances qui ouvre sur une compréhension de la « signification » de lacte…

10 Méthodologie Un regard sociologique (suite) Définir le suicide : « On appelle suicide tout cas de mort qui résulte directement ou indirectement d'un acte positif ou négatif, accompli par la victime elle-même et qu'elle savait devoir produire ce résultat. » - Émile Durkheim, Le suicide

11 Méthodologie Question de recherche Comment expliquer « l'exception » québécoise en matière de suicide ? Rappel : la hausse du suicide des jeunes (hommes) au Québec semble apparaître comme une exception…

12 Méthodologie Hypothèse Lexception québécoise trouvera son explication dans : 1° le caractère universel (dans les pays développés) du phénomène du suicide des jeunes hommes ; 2° les spécificités québécoises du suicide doivent être rapportées au phénomène de « modernisation » du Québec.

13 Méthodologie Schéma conceptuel S u i c i d e Périodes Hommes Femmes Explication Analyse statistique Genres Québec Pays occidentaux Ontario Régions Famille Travail Mutations du Qc

14 ANALYSE SOCIOLOGIQUE Cadre théorique : le suicide des pays développés au 20 e siècle La particularité du Québec Capsule théorique : Émile Durkheim

15 Le suicide des pays développés au 20 e siècle Pour comprendre la situation québécoise, il faut dabord connaître le contexte historique général des pays développés au 20 e siècle… Un arrière-plan comparatif qui permettra de cibler par contraste la réelle spécificité québécoise.

16 Le suicide des pays développés au 20 e siècle Au cours du 20 e siècle, on constate à ce titre une redéfinition globale du régime de suicide au suicide des «JEUNES». Du suicide des «VIEUX»... Une variable dimportance… lÂGE : a) Analyse statistique : deux Régimes du suicide

17 Le suicide des pays développés au 20 e siècle Illustration graphique : Changement de régime aux États-Unis Graphique 2 – Taux de suicide (par habitants) par âge aux États-Unis, 1950 et 1990

18 I. LE TRAVAIL Transformation des modalités de participation à la vie active II. LA FAMILLE Transformation des structures de la sphères intime Le suicide des pays développés au 20 e siècle Mutations sociétales communes à ces pays 2 grands processus concomitants : b) Explication sociologique de cette constance

19 Avant 1950 : Avec lâge… Processus cumulatif dérosion Capacités déclinantes (physiques, morales et sociales). Explication sociologique Le suicide des pays développés au 20 e siècle Après 1950 : Avec lâge… Stabilisation de la société salariale (syndicat, réformisme, etc.) Inscription durable dans lemploi (conventions et proctection) LE TRAVAIL

20 Avant 1950 : Institution centrale qui assure la sécurité et la protection de lindividu. Lacte de mariage marque lentrée dans la société (identité des genres, autonomie sexuelle, formation dun ménage, entrée dans la vie économique, fondation dune famille…) Explication sociologique Le suicide des pays développés au 20 e siècle LA FAMILLE Après 1950 : Son rôle protecteur est relayé au domaine de la sécurité sociale (salariat et providentialisme) Perte de sa place centrale et syncrétique dans la société (chaque élément dentrée dans la société devient un élément du parcours individuel)

21 Explication sociologique Le suicide des pays développés au 20 e siècle Les mutations travail et famille traduisent des transformations sociétales et impliquent deux bouleversements…

22 Explication sociologique Le suicide des pays développés au 20 e siècle Premier bouleversement vieux à partir de 1950 devenir vieux nimplique plus une probable exclusion

23 Explication sociologique Le suicide des pays développés au 20 e siècle Second bouleversement : jeunes à partir de 1950, lentrée dans le monde de lemploi devient pour les jeunes une trajectoire aux multiples détours, ce au même moment où linstitution familiale se dissout et, avec elle, la sécurité quelle garantissait ainsi que les ancrages identitaires quelle portait.

24 Explication sociologique Le suicide des pays développés au 20 e siècle Bref, dans la seconde période du 20 e siècle, il était aussi difficile dentrer dans la société que cela ne létait, jadis, de sy maintenir De plus, cette réalité est vécue dans lensemble des pays développés… et non seulement au Québec !

25 Cadre théorique… Retour sur lhypothèse Lexception québécoise trouvera son explication dans : 1° le caractère universel (dans les pays développés) du phénomène du suicide des jeunes hommes ; 2° les spécificités québécoises du suicide doivent être rapportées au phénomène de « modernisation » du Québec.

26 ANALYSE SOCIOLOGIQUE Cadre théorique : le suicide des pays développés au 20e siècle La particularité du Québec Capsule théorique : Émile Durkheim

27 La particularité québécoise Le phénomène daugmentation du taux du suicide des jeunes hommes après 1950 nest pas propre au Québec… On lobserve aux États-Unis, en Ontario, et ailleurs dans les pays développés… Rappel important…

28 1°1°1°1° La particularité québécoise Première observation : Le suicide des jeunes sest manifesté dabord en Ontario et seulement plus tard au Québec a) Analyse statistique… 3 observations

29 1°1°1°1° La particularité québécoise Première observation, illustration graphique « Décollage » du suicide des jeunes hommes en Ontario Graphique – Structures par âge des taux de suicide (par habitants) des hommes au Québec et en Ontario pour la période de a) Analyse statistique… 3 observations

30 1°1°1°1° La particularité québécoise Première observation (suite): immunité Ainsi, il nous faut non seulement expliquer lextraordinaire explosion du suicide au Québec, mais aussi pourquoi cela sest fait sur le fond dune immunité antérieure non moins extraordinaire. a) Analyse statistique… 3 observations

31 2°2°2°2° La particularité québécoise Seconde observation : relèvement À partir de 1975, les structures par âge du suicide au Québec sinscrivent dans une dynamique de relèvement général du taux de suicide, dépassement qui sera porté par une longue élévation générale, jusquen 1998, du suicide masculin. Le ratio québécois femmes/hommes (près de 1 pour 8 pour les jeunes hommes autour de la vingtaine), a peu déquivalent ailleurs dans le monde. a) Analyse statistique… 3 observations

32 La particularité québécoise Seconde observation, illustration graphique « Décollage » du suicide des jeunes hommes au Québec Graphique – Structures par âge des taux de suicide (par habitants) des hommes au Québec et en Ontario pour la période de °2°2°2° a) Analyse statistique… 3 observations

33 La particularité québécoise Importance de la variante « GENRE » Importance de la variable « GENRE » Le relèvement du taux de suicide chez les jeunes québécois sera porté par une longue élévation générale, jusquen 1998, du SUICIDE MASCULIN… Illustration statistique : Ratio québécois Femme/Homme = 1 pour 8 autour de la vingtaine 3°3°3°3° a) Analyse statistique… 3 observations

34 La particularité québécoise RAPPEL : 1 ° Observation : immunité du Québec quant à la transformation du régime de suicide « Vieux » « Jeunes » comparativement aux autres pays développés, ce jusquen 1970… 2° observation : rattrapage puis surplus québécois en matière de suicide chez les jeunes, particulièrement les jeunes hommes, à partir de 1970… 3° observation : ratio homme/femme exceptionnellement grand… a) Analyse statistique… 3 observations

35 La particularité québécoise Mutations du Québec Pour comprendre lexception québécoise : Du Canada français (clérico-national) Québec contemporain - modification des rôles familiaux - retrait de linstitution familiale dans le domaine de la vie privée - révision plus profonde de la définition des genres - nouveaux modèles identitaires b) Explication de la particularité québécoise

36 La particularité québécoise Immunité du suicide des jeunes hommes au Québec avant 1970 Du Canada français (clérico-national)… 1° Observation : b) Explication de la particularité québécoise

37 La particularité québécoise Dans le contexte du Canada français, la société québécoise demeurera plus longtemps sous le régime dune société dappartenance et didentité fondée sur la famille - Importance de lÉglise catholique pour la « survivance » - LÉglise entretient un fin réseau de connections organiques directement dans les familles - Les membres de la communauté sont réduits à leur rôle familiaux Le Canada français est tenu à distance des mutations liées à la famille et à lemploi et des situations danomie concomitantes. b) Explication de la particularité québécoise

38 La particularité québécoise 2° observation : Rattrapage puis surplus du suicide des jeunes au Québec après 1970 … au Québec contemporain b) Explication de la particularité québécoise

39 La particularité québécoise Avec le phénomène de « modernisation » rapide du Québec au tournant des années 1960 (crise de la famille et restructuration du salariat) fragilisera la condition des jeunes, particulièrement des jeunes garçons TRAVAIL… réduction rapide de la différence entre genres (participation économique et politique) FAMILLE… transformation accélérée de la sphère dintimité et de lidentité des genres. b) Explication de la particularité québécoise

40 La particularité québécoise 3° observation : ¸Importance du de la variable « Genre » La question des genres : Symétrie hommes/femmes La crise de la famille implique - Une redéfinition des normes de lintimité et de lidentité qui affectent dabord les deux genres… (graphique suivant, des années 1961 à 1971) b) Explication de la particularité québécoise

41 La particularité québécoise La question des genres : Symétrie hommes/femmes Illustration graphique Graphique – Taux de suicide (par habitants) des hommes et des femmes au Québec et en Ontario pour la période H/F b) Explication de la particularité québécoise

42 La particularité québécoise La question des genres : Asymétrie hommes/femmes - Toutefois, on note ensuite une résorption rapide du suicide chez les femmes et une explosion du suicide masculin (graphique suivant, des années 1971 à 2001). b) Explication de la particularité québécoise

43 La particularité québécoise La question des genres : Asymétrie hommes/femmes Illustration graphique Graphique 1 – Taux de suicide (par habitants) des hommes et des femmes au Québec et en Ontario pour la période H F b) Explication de la particularité québécoise

44 La particularité québécoise La question des genres : Asymétrie hommes/femmes Explication : La crise de la famille, qui est aussi une période dinvention de nouveaux modèles, naura pas la même signification ni la même temporalité selon le genre. FEMME : Mutations = programme collectif de «libération de la femme» ;. = Transition normativement souhaitable. HOMME : Mutations projet collectif d'émancipation compenser par une redéfinition individualiste de la paternité Cette mutation s'exprime d'abord dans une nouvelle fragilité masculine et accentuera la sévérité de la crise d'entrée dans l'âge adulte des garçons. b) Explication de la particularité québécoise

45 La particularité québécoise… Retour sur lhypothèse Lexception québécoise trouvera son explication dans : 1° le caractère universel (dans les pays développés) du phénomène du suicide des jeunes hommes ; 2° les spécificités québécoises du suicide doivent être rapportées au phénomène de « modernisation » du Québec.

46 ANALYSE SOCIOLOGIQUE Cadre théorique : le suicide des pays développés au 20e siècle Une illustration : lOntario Capsule théorique : Émile Durkheim

47 Peut-on parler de contraintes sociales au suicide ? Émile Durkheim défend avec succès cette idée dans son ouvrage Le suicide (1897) devenu un classique de la sociologie.

48 Capsule théorique : Émile Durkheim Extrait du Suicide, les éditions des Classiques des sciences sociales (Disponible en ligne : « Mais le fait ainsi défini intéresse-t-il le sociologue ? Puisque le suicide est un acte de l'individu qui n'affecte que l'individu, il semble qu'il doive exclusivement dépendre de facteurs individuels et qu'il ressortisse, par conséquent, à la seule psychologie. Toutefois, si, au lieu de n'y voir que des événements particuliers, isolés les uns des autres et qui demandent à être examinés chacun à part, on considère l'ensemble des suicides commis dans une société donnée pendant une unité de temps donnée, on constate que le total ainsi obtenu n'est pas une simple somme d'unités indépendantes, un tout de collection, mais qu'il constitue par lui-même un fait nouveau et sui generis, qui a son unité et son individualité, sa nature propre par conséquent, et que, de plus, cette nature est éminemment sociale. L'évolution du suicide est ainsi composée d'ondes de mouvement, distinctes et successives, qui ont lieu par poussées, se développent pendant un temps, puis s'arrêtent pour recommencer ensuite… »

49 Capsule théorique : Émile Durkheim Typologie des suicides proposée par le père de la sociologie Rappel Rappel : le regard sociologique implique... …la prise en compte de lintention de lacteur et du contexte social DéfautExcès Degré dintégration de lindividu Suicide égoïste Suicide altruiste Degré de régulation de la société Suicide anomique Suicide fataliste

50 Capsule théorique : Émile Durkheim Définition Suicide égoïste Le suicide augmente en raison du manque d'intégration de lindividu dans les groupes sociaux dont fait partie l'individu ; individuation excessive. Ex. : Protestantisme DéfautExcès Degré dintégration de lindividu Suicide égoïste Suicide altruiste Degré de régulation de la société Suicide anomique Suicide fataliste

51 Capsule théorique : Émile Durkheim Définition Suicide altruiste Le suicide augmente en raison de lintégration excessivement forte de lindividu dans un groupe social ; individuation insuffisante Ex. : Esprit de corps militaire DéfautExcès Degré dintégration de lindividu Suicide égoïste Suicide altruiste Degré de régulation de la société Suicide anomique Suicide fataliste

52 Capsule théorique : Émile Durkheim Définition Suicide anomique Les morts volontaires augmentent en raison du manque de régulation que la société exerce sur lindividu. Ex. : Changement de régime matériel DéfautExcès Degré dintégration de lindividu Suicide égoïste Suicide altruiste Degré de régulation de la société Suicide anomique Suicide fataliste

53 Capsule théorique : Émile Durkheim Définition Suicide fataliste Le suicide augmente en raison du caractère inéluctable et inflexible de la règle que la société exerce sur lindividu Ex. : Esclavage DéfautExcès Degré dintégration de lindividu Suicide égoïste Suicide altruiste Degré de régulation de la société Suicide anomique Suicide fataliste

54 CONCLUSION Perspective actuelle

55 Conclusion De 1980 à la fin des années 1990… - Le surplus québécois en matière de suicide culmine ; - Cest aussi à cette période quest atteint le point dinflexion de la réinvention de collective des cadre de lintimité : - en 1987 est prononcé le record de divorces au Québec ; - cette même année lindice synthétique de fécondité atteint le plancher de 1,36 naissance. À partir de 2000… -une baisse du taux général de suicide qu'avait annoncée, trois ans auparavant, une baisse du suicide des jeunes hommes qui s'est poursuivie depuis lors. Quelques données

56 Conclusion La société québécoise, qui semble ainsi revenir des extrêmes de la même manière qu'elle y était allée, a certainement inventé quelque chose au cours des 40 dernières années; mais on ne peut pas encore savoir si cette chose a de l'avenir ni ce que c'est exactement. Peut-être que dans les garderies, dans la fiscalité, dans les bourses d'étude proportionnelles au nombre d'enfants, dans les congés parentaux, dans la complicité de la loi avec l'union de fait, dans l'aide à la propriété et dans quelques autres expédients de ce goût, cest une sorte de régulation institutionnelle du « couple » qui se met en place ? Et peut-être que les multiples tolérances que cette recomposition exige sont- elles le banc d'essai d'une nouvelle civilité ?

57 RÉFÉRENCE COMPLÈTE Gilles GAGNÉ* & David DUPONT**, Les régimes de suicide au Québec, , Recherches sociographiques, Québec, vol. 48, n° 3, 2007, p *Gilles GAGNÉ, professeur titulaire ** David DUPONT, candidat au doctorat Département de sociologie de lUniversité Laval Article complet disponible sur Internet

58 Présentation de la collection La collection TERRAIN SOCIOLOGIQUE. QC Véritable pont au centre de la sociologie québécoise reliant recherche et enseignement, Terrain sociologique.QC poursuit deux visées : 1) résumer et schématiser des recherches sociologiques (constats et problématiques, concepts et théorie, analyse et explications) ; 2) adapter ce contenu à la formation au Cégep et au premier cycle universitaire. En prenant encrage dans la seconde dimension de lenseignement et de la recherche au département de sociologie de lUniversité Laval – L'étude empirique des transformations sociales – cette collection ouvre sur ses deux autres dimensions : soit, dune part, la compréhension de la théorie et de la méthode en sociologique et, dautre part, la connaissance synthétique de sociétés particulières, notamment la société québécoise qui demeure un terrain empirique privilégié, où « il ne sagit pas seulement de penser le Québec, mais surtout de penser à partir du Québec. » (Fernand Dumont)

59 © Terrain Sociologique.QC Les documents de la collection TS.QC sont en usage libre Les fichiers (.html,.doc,.pdf.,.rtf,.jpg,.gif) disponibles sur le site du Département de sociologie sont la propriété de ce Département. Ils sont disponibles pour une utilisation intellectuelle et personnelle et, en aucun cas, commerciale. Toute utilisation à des fins commerciales des fichiers sur ce site est strictement interdite. L'accès à notre travail est libre et gratuit à tous les utilisateurs. Jean-François Tremblay, créateur de la collection, pour le département de sociologie de lUniversité Laval

60 En complément ANALYSE SOCIOLOGIQUE (suivant lexercice pratique) Une illustration : lOntario

61 Une illustration: le 20 e siècle ontarien Illustration graphique : du suicide des « vieux » au suicide des « jeunes » Graphique 3 – Ratio du taux de suicide des hommes âgés de 15 à 24 ans sur celui des ceux âgés entre 55 et 64 ans, moyenne mobile sur trois périodes, au Québec et en Ontario, Pivot autour de 1980: 1 cas de jeune pour 1 cas de vieux au Québec et en Ontario

62 Une illustration: le 20 e siècle ontarien...les vieux 1931 – 18 cas / Ici, le suicide frappe ceux dont la vie sancre dans le milieu familial et le marché du travail, à une époque où il peut être difficile de sy maintenir avec lâge

63 Une illustration: le 20 e siècle ontarien...les jeunes 1971 – 20 cas / À cette période, le suicide frappe plus durement ceux dont cest lentrée dans la société (recherche dun emploi, union, vie domestique, enfants) qui fait problème

64 Retour sur lhypothèse Le cas de lOntario confirme aussi… 1° le caractère universel (dans les pays développés) du phénomène du suicide des jeunes hommes ; 2° les spécificités québécoises du suicide doivent être rapportées au phénomène de « modernisation » du Québec. Une illustration: le 20 e siècle ontarien


Télécharger ppt "L e P O N T s o c i o l o g i q u e e n t r e R e c h e r c h e e t e n s e i g n e m e n t d e l a s o c i o l o g i e a u C é g e p e t a u p r e m i."

Présentations similaires


Annonces Google