La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Monnaie & le Bien Commun … Alternatives Humanistes… « Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Monnaie & le Bien Commun … Alternatives Humanistes… « Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières."— Transcription de la présentation:

1 Monnaie & le Bien Commun … Alternatives Humanistes… « Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d'abord par l'inflation, ensuite par la récession, jusqu'au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis » Thomas Jefferson 1802

2 / 2 Introduction SEQUENCE 0 Ecrire votre Prénom sur le chevalet-pyramide Tour de Table : Votre Prénom, Votre âge, Votre situation de Famille, vos activités principales, Vos attentes à cette formation Présentation Formation

3 / 3 Quest ce que lEconomie Réelle ? SEQUENCE I Actualiser le sens contemporain du 1 er Article des Droits de l'homme de 1789 Poser un cadre commun & préalable à une monnaie au service du Bien commun Distinguer les trois formes d'économies dominantes

4 / 4 Fondement de la République Française… Sa constitution se fonde sur les droits de lhomme de 1789 dont le 1er article les résume tous : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur lutilité commune »

5 / 5 Etre et Avoir … Ces 5 principes émergent du croisement de deux axes dont le LHomme est le centre. Le 1 er vertical symbolise lEtre Le 2eme Horizontal lAvoir libres égaux Distinctions sociales lutilité commune H Etre Avoir Etre Avoir

6 / 6 LEtre Le 1 er vertical descend vers la DEPENDANCE et monte vers lAUTONOMIE DEPENDANCE AUTONOMIE libres égaux Distinctions sociales lutilité commune H

7 / 7 L AVOIR Le 2eme horizontal part vers le PARTICULIER et de lautre vers lUNIVERSEL H DEPENDANCE AUTONOMIE PARTICULIER UNIVERSEL libres égaux Distinctions sociales lutilité commune

8 / 8 Un Arc Libéral Un Arc Libéral … Ainsi Un Arc Libéral Ainsi Un Arc Libéral apparaît. Il permet à chacun dêtre libre de participer à lutilité commune en fonction de nos talents particuliers Et daccroitre notre liberté en profitant des fruits de cette utilité commune H Libres lutilité commune DEPENDANCE AUTONOMIE PARTICULIER UNIVERSEL

9 / 9 Un ARC Social H Libres Égaux Utilité Commune DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL PARTICULIER Distinctions Sociales Un ARC Social le complète Un ARC Social le complète : Etre « Egaux en droits » est la limite que simpose la liberté afin que la justice ne soit pas arbitraire Avoir des « distinctions sociales » sont les signes que peut se donner « lutilité commune » afin que le mérite ne soit pas arbitraire

10 / 10 Deux Arcs qui se complètent … pour protéger ses citoyens … « du malheur public et de la corruption de nos gouvernements *» * Préambule à la déclaration des droits de lhomme et du citoyen de 1789 H Libres Égaux Utilité Commune DEPENDANCE UNIVERSEL PARTICULIER Distinctions Sociales

11 / 11 Une République cest Un Equilibre instable Être Libres sans aller jusquà l Individualisme Égaux sans aller jusquau Collectivisme Avoir une Utilité commune sans aller jusquau Matérialisme des Distinctions sociales sans aller jusquà l Élitisme H Libres Égaux Utilité Commune DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL Distinctions Sociales Individualisme Collectivisme Matérialiste Élitisme PARTICULIER

12 / 12 & donc une devise équilibrée … H Libres Égaux Utilité Commune Distinctions Sociales Cette coopération se retrouve inscrite sur tous les frontons des bâtiments publics de notre république EGALITE LIBERTE FRATERNITE LIBERTE Le marché EGALITE La démocratie FRATERNITE La société civile

13 / 13 La République, Un système complexe… Ensemble ils sont DIALOGIQUES : CONCURENTS ANTAGONISTES ET COMPLEMENTAIRES Véritable système complexe selon le principe dialogique dEDGAR MORIN Des alternatives humanistes peuvent émerger de l équilibre de ces 5 principes régulés par ces 3 forces. Cest à lintérieur de ce système complexe, que la monnaie circule à la manière du sang qui alimente les cellules dun organisme vivant H Libres Égaux Utilité Commune Distinctions Sociales EGALITE LIBERTE FRATERNITE

14 / 14 Léconomie de satiété … HOMME Plaçons donc au centre de notre modèle lHOMME … Il vit dans un environnent LOCAL, avec lequel il échange des éléments et des relations… H L DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL PARTICULIER

15 / 15 Le Manque & le Travail Dans ces échanges, il peut apparaître des manques (m) Si la production est abondante, ils pourront être satisfait dans linstant par un travail (w) sur lui-même ou son environnement Cest « léconomie dabondance » H L DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w mmmmPARTICULIER

16 / 16 Léconomie du Don… Si malgré son travail le manque (m) persiste alors il y a apparition dun Besoins (b) Lhomme devient un Demandeur (D) et ses attentes une Demande H L D DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL m PARTICULIER b

17 / 17 Partage & Echange Elle pourra être satisfaite toujours par son propre travail (w) ou par celui dun autre HOMME sans contrepartie Cest le monde de lentraide, des associations à but non lucratifs et des bénévoles (tiers secteur) H L D DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL mw PARTICULIER bw Si lon monétisait ce secteur, il ferait léquivalent en volume du secteur privée & public réunis » Alain Lipietz

18 / 18 LÉconomie de la Rareté HOMMES ENTREPRISE Si son besoin persiste toujours un ou plusieurs HOMMES constitués en ENTREPRISE peuvent créer une production * (p) satisfaisant sa Demande comme dans le cas dun économie dabondance Sauf quau titre dexigence de réciprocité apparaitra… une dette (d) H L p DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL E b PARTICULIER mmmmD d * Une production (p) peut être un bien, une service ou une information

19 / 19 La monnaie, créance sur léconomie EN CONTREPARTIE, LENTREPRISE LENTREPRISE recevra donc une distinction sociale sous forme de reconnaissance de dette (d) ou MONNAIE () La monnaie est donc une créance sur léconomie H L D E p d () DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL m b PARTICULIER

20 / 20 Le revenu dactivité, source de la monnaie DEMANDEUR ENTREPRISE revenu dactivité (R.A) : Le DEMANDEUR en apportant son travail à une ENTREPRISE obtiendra cette monnaie () sous la forme dun revenu dactivité (R.A) : revenu salarial ou revenu salarial ou non salarial non salarial Sous certaines conditions, tout ou partie de ce revenu pourra rester à l ENTREPRISE sous forme de réserve. Sous certaines conditions, tout ou partie de ce revenu pourra rester à l ENTREPRISE sous forme de réserve. H L D E p R.A DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL wb PARTICULIER m

21 / 21 Time is monnaie or Monnaie is time ??? Mais un décalage peut apparaitre entre le service rendu et la reconnaissance de dette…le risque apparait… Mais un décalage peut apparaitre entre le service rendu et la reconnaissance de dette…le risque apparait… Il faut donc garantir que les échanges entre citoyens ne s arrêtent pas … Il faut donc garantir que les échanges entre citoyens ne s arrêtent pas … H L D E production RA Tx F DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w b PARTICULIER

22 / 22 Pourquoi & comment la Financer autrement ? SEQUENCE II Dissocier Monnaie de Richesse Reconnaître La monnaie temporaire de la monnaie permanente et leur mécanisme d'intérêt respectif

23 / 23 Monnaie ou Richesse ? P.I.B

24 / 24 Monnaie & Confiance t Quantité Echangée Marchandises Troc Symboles Monnaie Fiduciaire 1683 Monnaie marchandise Monnaie métallique Monnaie métallique -600 / Lydie Monnaie Scripturale 1742

25 / 25 Une Garantie collective … COMMUNAUTE Cest la COMMUNAUTE qui garantie, entre autre, que la monnaie sera en suffisance et honorée pour que la richesse puisse être créée en confiance. La monnaie d'abord une marchandise est devenue le symbole dune marchandise avec laccroissement des échanges doù limportance de la CONFIANCE… H L D E produire RA DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w b PARTICULIER C Garantir

26 / 26 Un revenu dexistence HOMMES Elle garanti aussi aux HOMMES qui ne sont pas autonome par leur (RA) un revenu dexistence (RE) sous la forme dallocations diverses Allocation Indemnité … H L D E produire RA C Garantir RE w b PARTICULIER DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL

27 / 27 Taxes / Subventions … Elle Régule par des taxes et des subventions les services dutilité communes que les ENTREPRISES ET LES HOMMES consomment ou au contraire produisent. Elle Régule par des taxes et des subventions les services dutilité communes que les ENTREPRISES ET LES HOMMES consomment ou au contraire produisent. le solde restant à lentreprise se convertira en réserve ou en revenu dactivité le solde restant à lentreprise se convertira en réserve ou en revenu dactivité H L D E produire RA C Garantir RE Tx Sb DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w b PARTICULIER

28 / 28 Garanties & vote… distinction sociales LE VOTE est le moyen dexprimer le contenu de cette garantie, le montant des RE et la hauteur des distinction sociales H L D E produire RA C Garantir RE V Tx Sb DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w b PARTICULIER

29 / 29 Comment financer léconomie ??? H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb F DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w b PARTICULIER Malgré les garanties apportées par la collectivité un décalage peut subsister entre le service rendu et la reconnaissance de dette…un risque persiste … Malgré les garanties apportées par la collectivité un décalage peut subsister entre le service rendu et la reconnaissance de dette…un risque persiste … Il faut donc le financer… Il faut donc le financer…

30 / 30 Le financement de lÉconomie … Cela peut faire naître un délai de paiement et ainsi bloquer les échanges … Il faudra donc le financer … Cest ce que lon nomme le financement de léconomie …le financement H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb I F DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w b PARTICULIER

31 / 31 Financement de lÉconomie HOMMES Cest lépargne de ceux qui en disposent qui par les INTERMEDIAIRES FINANCIERS sera redistribuée aux ENTREPRISES et aux HOMMES qui en ont besoin H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb I Épargne F AUTONOMIE UNIVERSEL DEPENDANCE w b PARTICULIER

32 / 32 Financement de lÉconomie Impôts INSTITUTIONS COMMUNAUTEES Quant aux garanties votées par la nation, Elles sont financées par lImpôts levés par les INSTITUTIONS qui sera redistribuée sous forme de monnaie aux COMMUNAUTEES H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb II Épargne impôt FF AUTONOMIE UNIVERSEL DEPENDANCE w b PARTICULIER

33 / 33 Financement de lÉconomie LENTREPRISE LA COMMUNAUTE Mais le manque de reconnaissance de dettes (monnaie) peut toujours existait aux vues des services rendues par LENTREPRISE ou LA COMMUNAUTE… Il peut alors être comblé par lobtention de crédit de certaines INSTITUTIONS appelé BANQUES ( sous certaines réserves).BANQUES Crédit = monnaie temporaire H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb II Épargne impôt FF crédit crédit DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL monnaie monnaie w b PARTICULIER

34 / 34 Financement de lÉconomie Ou en dernier ressort par lémission de monnaie permanente supplémentaire par les INSTITUTIONS appelés BANQUES CENTRALES ( fixant aux autres BANQUES des règles de bonnes conduites) H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb II Épargne impôt FF crédit crédit DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL monnaie monnaie w b PARTICULIER

35 / 35 Monnaie & Création 93 % 7 % Monnaiepermanente Crédit DESTRUCTION CREATION CREATION Privée / Public ??? Rembourser Monnaietemporaire Billet & pièces

36 / 36 Monnaie & Intérêts Crédit DESTRUCTION CREATION Rembourser Monnaietemporaire Intérêt % Doù viennent-ils ???

37 / 37 Monnaie & Intérêts Crédit DESTRUCTION CREATION Rembourser Monnaietemporaire Intérêt % … dun nouveau crédit … CREATION

38 / 38 Inflation & Récession Crédit DESTRUCTION OUVERTURE Rembourser Monnaietemporaire + Intérêt % FERMETURE SAISIE

39 / 39 Les Intérêts composés Aujourdhui lémission de monnaie (création) à un coût sous forme dintérêt. Lintérêt veut dire « pour perdre » et se confond aujourdhui avec « lusure » qui est le coût de lusage de largent ENTREPRISES COLLECTIVITES Cet intérêt se cumule dans le temps pour devenir des intérêt composés qui aujourd'hui peuvent allez jusquà la moitié dun prix, 60% de la dettes des personnes comme des ENTREPRISES et des COLLECTIVITES.intérêt composés dettes * Etude réalisée en Allemagne ( MARGARET KENNEDY ) JUSQU A 50 % JUSQU A 50 % D UN PRIX * D UN PRIX *

40 / 40 La dette Derudder Ed. Yves Michel 2008 Le Service de la Dette

41 / 41 Monnaie & Bien commun Crédit DESTRUCTION CREATION Rembourser Monnaietemporaire Intérêt % une injonction de monnaie permanente Monnaiepermanente Billet & pièces

42 / 42 Risques & Globalisation : le couple perdant / perdant ? SEQUENCE III Sortir du paradigme de la « Rareté » Reconnaître La monnaie temporaire de la monnaie permanente et leur mécanisme d'intérêt respectif

43 / 43 Produire Financer Convertir Spéculer? ? ? ? Si l'on ramène les 1500 T$ de Transactions * monétaires de l'année 2002 sur 24 HEURES Combien de temps chacun de ces types de transaction a duré ? Début Fin I -Le Nouveau mur de largent François Morin

44 / 44 Produire Financer Convertir Spéculer Si l'on ramène les 1500 T$ de Transactions * monétaires de l'année 2002 sur 24 HEURES 3 h / 24 servent à léconomie réelle, 21h sur 24h servent à ce couvrir dun risque … Doù vient la « rareté » ? II -Le Nouveau mur de largent François Morin

45 / 45 Monnaie & Flux GLOBE En fonction des besoins, des flux peuvent entrer ou sortir de la nation vers le reste du GLOBE… H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb II Épargne impôt FF cr cr mp mp G flux DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w b PARTICULIER Parmi ces flux, deux sont à traiter en particulier flux flux

46 / 46 Monnaie & Risques Les risques dactivités (RA2) Les risques dexclusion (RE2) H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb II Épargne impôt FF crédit crédit monnaie monnaie G flux DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w b PARTICULIER RA2RE2

47 / 47 Les Risques dactivité Les risques dactivité seront régulés par des ajustements ou des anticipations via les ADMINISTRATEURS sous forme de Titres (ti) qui font variés les PRIX (%) H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb II Épargne impôt FF cr mp mp G A % flux DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL ti w b PARTICULIER AA RA2 RE2

48 / 48 Les Risques dexclusion ELUS Ces risques dexclusion seront régulés par des ajustements ou des anticipations via les ELUS sous forme daccords INTERNATIONAUX qui feront variés lesLois H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb II Épargne impôt FF cr mp mp G EA prixloi AAAA flux DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w b PARTICULIER tiac RA2 RE2

49 / 49 Dev.Dur. Paix Soc. Paix sociale & développement durable Ainsi par la régulation des PRIX et de la LOI nous tendons à un Développement et une Paix Sociale +/- Durables H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb II Épargne impôt FF crédit crédit mp mp G EA %loi AAAA flux DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w b PARTICULIER ti ac RA2 RE2

50 / 50 Niveau de Vie H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb II Épargne impôt FF cr cr mp G EA C +V - % loi CITOYEN LOCAL GLOBAL et agira en conséquence sur plusieurs leviers : Le CITOYEN enregistrera des variation de son niveau de vie que se soit au niveau LOCAL ou au niveau GLOBAL et agira en conséquence sur plusieurs leviers : AAAA flux DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w b dd ps PARTICULIER tiac RA2 RE2

51 / 51 Actions Financières H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb II Épargne impôt FF cr mp G EA C AF %loi Par ses actions financières il agira sur les ADMINISTRATEURS, INSTITUTIONS, ENTREPRISES et Par ses actions financières il agira sur les ADMINISTRATEURS, INSTITUTIONS, ENTREPRISES et par suite elles sur le niveau de leur production … AAAA flux DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w b ddps PARTICULIER tiac +V - RA2 RE2

52 / 52 Actions Civiques H L D E production RA C Garantie RE V Tx Sb II Épargne impôt FF cr mp mp G EA C AFAC % loi Par ses actions civiques à nouveau il agira sur Les ELUS, INSTITUTIONS, COMMUNAUTES et par suite elles sur le niveau de leurs garanties AA AA flux DEPENDANCE AUTONOMIE UNIVERSEL w b ddps PARTICULIER tiac +V - RA2 RE2

53 / 53 QUESTIONS & DEBAT « Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d'abord par l'inflation, ensuite par la récession, jusqu'au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis » Thomas Jefferson 1802

54 / 54 Alternatives Humanistes ? SEQUENCE IV Essaimer les gènes d'un Changement non- violent : Expérimenter des circuits courts Faites y circuler la monnaie complémentaire SOL

55 / 55 Comment faire …

56 / 56 Un projet européen…

57 / 57

58 / 58

59 / 59 Par une distinction sociale de lutilité commune du 21 eme siècle…

60 / 60 Par la valorisation du travail humain gratuit et de la nature

61 / 61 Par un soutien public ciblée…

62 / 62

63 / 63 Un pôle en Midi-pyrénées ???

64 / 64 Les Garanties Humaines… RETOUR


Télécharger ppt "Monnaie & le Bien Commun … Alternatives Humanistes… « Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières."

Présentations similaires


Annonces Google