La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal1 8ème Conférence et Exposition sur le Négoce et le Financement du Pétrole et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal1 8ème Conférence et Exposition sur le Négoce et le Financement du Pétrole et."— Transcription de la présentation:

1 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal1 8ème Conférence et Exposition sur le Négoce et le Financement du Pétrole et du Gaz en Afrique Marrakech 26/30 Avril 2004 NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD

2 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal2 VIABILITE DES PETITES RAFFINERIES EN QUESTION : LE CAS DE LA SAR (SENEGAL)

3 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal3 La Société Africaine de Raffinage S.A.R

4 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal4 S.A.R Date de création: Avril 1961 Démarrage de lactivité: Octobre Superficie totale: 70 hectares Les installations occupent 45% de la superficie

5 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal5 SITUATION GEOGRAPHIQUE: MBAO 18km de DAKAR

6 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal6 Structure de lActionnariat LES ACTIONNAIRES DE LA SAR 54, 60% TOTAL SA 54, 60% SHELL SÉNÉGAl23,60% MOBIL OIL 11,80% ETAT DU SENEGAL 10 % LES ACTIONNAIRES DE LA SAR 54, 60% TOTAL SA 54, 60% SHELL SÉNÉGAl23,60% MOBIL OIL 11,80% ETAT DU SENEGAL 10 %

7 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal7 SCHEMA DE RAFFINAGE Raffinerie de type Hydroskimming. Distillation Reforming Merox Schéma de raffinage sans conversion. Absence dunité HDS(hydrodésulfuration) Traite des bruts BTS Pas de sous-traitance (maintenance)

8 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal8 Capacités de raffinage installées (Afrique sub-saharienne) 1.SAR (Sénégal) T 2.SIR (Côte dIvoire) T 3.SONARA (Cameroun) T 4.SOGARA (Gabon) T 5.FPA (Angola) T La SAR (Sénégal) est une petite raffinerie ( T)

9 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal9 Complexité des schémas de raffinage (Afrique sub-saharienne) 1. SAR (Sénégal) SIR (Côte dIvoire) SONARA (Cameroun) SOGARA (Gabon) FPA (Angola) 3.0 La SAR (Sénégal) est une raffinerie simple (1.8)

10 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal10 1.SAR (Sénégal) 10% 2.SIR (Côte dIvoire) 47.27% 3.SONARA (Cameroun) 66% 4.SOGARA (Gabon) 25% 5.FPA (Angola) 37.20% La participation de lEtat dans le capital de la SAR est faible Participation de lEtat dans le capital (Afrique sub-saharienne)

11 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal11 Raffinage et production de pétrole (Afrique sub-saharienne) 1. SAR (Sénégal) pas de production de pétrole. 2. SIR (Côte dIvoire) une production nationale de pétrole brut existe et fait lobjet de traitement. 3. SONARA (Cameroun) une production nationale de pétrole brut existe et fait lobjet de traitement 4. SOGARA (Gabon) une production nationale de pétrole brut existe et fait lobjet de traitement 5. FPA (Angola) une production nationale de pétrole brut existe et fait lobjet de traitement La SAR (Sénégal) importe intégralement le pétrole brut quelle raffine.

12 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal12 Adéquation de loutil de raffinage au marché (Afrique sub-saharienne)

13 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal13 SAR (Sénégal) -Capacité de la raffinerie = T - Marché Sénégal = T -Déficit total = T

14 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal14 SIR (Côte dIvoire) Capacité de la raffinerie = T Marché Côte dIvoire = T Excédents = T

15 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal15 SONARA (Cameroun) Capacité de la raffinerie = T Marché Cameroun = T Excédents = T

16 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal16 SOGARA (Gabon) Capacité de la raffinerie = T Marché Gabonais = T Excédents = T

17 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal17 FPA (Angola) Capacité de la raffinerie = T Marché Angolais = T Excédents = T

18 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal18 La SAR ne parvient pas à couvrir tous les besoins du marché sénégalais : elle importe ses déficits. Il sagit dun atout considérable quand on sait que lessentiel de la marge est réalisée sur le marché domestique du fait du niveau des prix (protection)

19 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal19 Les marchés

20 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal20 Zone de desserte de la SAR (Sénégal) Mali = / T Gambie = T Mauritanie = T Guinée Bissau = T Soutes = T La SAR devra augmenter sa capacité de traitement ( T ?) et modifier son schéma de raffinage pour atteindre un coefficient de complexité supérieur. La SAR est une raffinerie faiblement protégée contrairement à toutes les autres (SIR/SONARA/SOGARA/FPA)

21 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal21 Evolution de la protection de la SAR (Sénégal) 1963 : Application du principe du prix parité importation : les prix domestiques sont basés sur les cotations internationales Aruba/Curaçao majorées des frais dapproche supportés normalement par un importateur fictif La protection de la SAR est implicite.

22 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal22 Evolution de la protection de la SAR (Sénégal) 1976 : Avenant N0 3 à la Convention dEtablissement de la SAR Les prix domestiques sont calculés sur la base de la formule ci-après : B+F+R avec B= Coût du pétrole brut traité F = Frais dexploitation indexés de la raffinerie R = Rémunération garantie (12% des Fonds propres) La formule des prix tenait compte de la véritable nature de la SAR : une industrie du raffinage de pétrole brut Un bénéfice raisonnable est garanti à la raffinerie.

23 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal : Avenant N0 4/5, la formule des prix est basée sur les cotations internationales (Fob NWE) majorés dun supplément Un supplément (3.11 USD/bbl puis 2.30 USD/bbl) est accordé à la SAR : il vise à résorber lécart entre les dépenses de la SAR (y compris les achats de pétrole brut) et les revenus tirés de ses ventes (domestique+ exportations) La protection de la SAR est explicite : un supplément lui est accordé. Evolution de la protection de la SAR (Sénégal)

24 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal : Abolition de la Convention dEtablissement de la SAR et libéralisation du sous-secteur pétrolier. Le supplément qui assurait la protection de la SAR est supprimé. La nouvelle formule des prix est basée sur le principe de la "parité importation : les cotations Fob Méditerranée sont utilisées. Les prix sont réajustés mensuellement. Seule lactivité industrielle de la SAR est protégée : la protection est implicite Evolution de la protection de la SAR (Sénégal)

25 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal25 Pour conclure La SAR cest: Une expertise reconnue dans lindustrie du raffinage. Des coûts dexploitation parmi les plus bas en Afrique. Un potentiel de développement considérable. Des synergies avec la SIR (Côte dIvoire) au sein de lUEMOA. Un outil industriel au service de lintégration sous-régionale.

26 Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal26 Je vous remercie de votre attention


Télécharger ppt "Marrakech 26/30 Avril 2004 Ministère de l'Energie et des Mines du Sénégal1 8ème Conférence et Exposition sur le Négoce et le Financement du Pétrole et."

Présentations similaires


Annonces Google