La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Usage du cuivre en viticulture biologique Résultats obtenus et recherches en cours en France 1- San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Usage du cuivre en viticulture biologique Résultats obtenus et recherches en cours en France 1- San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010."— Transcription de la présentation:

1 Usage du cuivre en viticulture biologique Résultats obtenus et recherches en cours en France 1- San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

2 Copper for organic vineyard protection Researches and results in France 2- San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

3 Programme National Objectifs Evaluer limpact du cuivre sur les micro- organismes du sol Etude la résistance au lessivage des produits cupriques Déterminer des stratégies pour réduire les apports de cuivre Identifier des produits alternatifs - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

4 National Program Goals Influence of copper on soil mico-organisms To study the copper products resistance to precipitations Which strategies to reduce the amounts of copper ? Which alternative products ? - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

5 Programme National Résultats effets du cuivre sur les sols Pas deffet sur la biomasse microbienne Effet sur la diversité des micro-organismes su sol, le cuivre à un effet dépressif Capacité des micro-organismes à développer des souches adaptées à des teneurs élevées en cuivre Dose de 4kg/ha/an acceptable Présence de matières organiques et dargiles réduits les effets négatifs du sol Présence de vers de terre plus liée à la teneur en matières organiques et au type de travail du sol, quaux teneurs en cuivre - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

6 National Program Copper effects on soil No effect on microbes biomass Effects on microbes biodiversity Micro-organisms can adapt and develop strains adapted to high copper levels A quantity of 4kg/ha/year seems to be sustainable The negatives effects of copper can be reduce by the presence of clays, organic matter and pH> 6,5 The earth worms could be affected by high copper level but their presence is more linked to the level of organic matter than the rates of copper - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

7 Programme National Résultats résistance au lessivage des produits cupriques Perte de cuivre de 25 à 40% dès 2mm de pluie, à partir de 5 mm le taux de cuivre résiduel diminue beaucoup plus lentement pour se stabiliser vers un palier denviron 40% de la dose initiale Dose initiale sans effet sur le taux de perte par lessivage Intensité de la pluie sans influence sur le lessivage - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

8 National Program Résultats résistance au lessivage des produits cupriques 25 to 40% of copper are taken away by the first 2mm of rain, à partir de 5 mm le taux de cuivre résiduel diminue beaucoup plus lentement pour se stabiliser vers un palier denviron 40% de la dose initiale Dose initiale sans effet sur le taux de perte par lessivage The intensity of the rain has no influence on copper resistance - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

9 Programme National Résultats résistance au lessivage des produits cupriques - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

10 Réseau national ITAB Objectifs Identifier des produits et des stratégies à tester et mutualiser les connaissances, les expériences et les résultats obtenus (protocoles communs) Fournir au vignerons des informations et préconisations fiables pour réduire les apports de cuivre sans compromettre lefficacité - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

11 National Experimentation Network Goals To test in common (same protocols) products and strategies and share the results To provide to wine producers information and techniques to reduce the copper amounts without compromising then vineyard protection - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

12 Réseau national ITAB Fonctionnement Les membres du réseau sont toutes les structures qui mènent des expérimentations concernant la protection du vignoble en AB Fonctionne depuis 2000 avec une interruption en San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

13 Réseau national ITAB Résultats en terme de préconisations Raisonner les traitements en fonction des risques: précipitations et pousse de la vigne (pas de cadences régulières) Possible dutiliser le cuivre, à demi-doses voire tiers de doses sans que lefficacité soit significativement réduite Dose optimale/traitement 600 à 800grs mais 500grs possible avec plus de vigilance - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

14 Réseau national ITAB Résultats en terme de préconisations Importance primordiale de la qualité de pulvérisation; Mieux vaut réduire la quantité de traitement et faire plus de passages; Commencer les traitements précocement, ne pas retarder le premier traitement; Encadrer la floraison avec des doses de cuivre plus élevées - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

15 Réseau national ITAB Résultats en terme dusage Dose moyenne de cuivre/traitement en 2000: 1000grs Dose moyenne de cuivre/traitement en 2008: 500grs Quantité annuelle moyenne apportée/ha en 2000: 7,75kg Quantité annuelle moyenne apportée/ha en 2008: 5,3kg - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

16 Réseau national ITAB Résultats produits cupriques Meilleure efficacité à doses réduites obtenus avec les hydroxydes de cuivre et les sulfates de cuivre; Produits faiblement dosés en cuivre efficacité équivalente aux produits cupriques « classiques » à doses égales, mais beaucoup plus chers (cuivrol, osmobio, solucuivre, ferticuivre, amino-cuivre…); Modulation des doses telle que testée dans le réseau, na pas donné de résultats - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

17 Réseau national ITAB Résultats produits non cupriques Aucun produit non cuprique ne permet de se substituer totalement au cuivre en offrant une protection suffisante (ulmasud, mycosin, stimulase Associer des produits cupriques avec des produits non cupriques pourrait permettre de réduire les doses ou le nombre de traitement (à confirmer) - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

18 Quel avenir pour le cuivre ? En France: projet de réduire les doses dhomologation à 4kg/ha/an et les doses/traitement à 750grs Ces quantités ne permettent pas, dans létat actuel des connaissances, de protéger les cultures en AB de façon satisfaisante - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

19 Quelles alternatives ? Comment protéger les cultures biologiques sans cuivre ? Peu de pistes de recherche… Optimiser les apports de cuivre: quantité minimale, efficacité maximale (réseau national) Etudier lintérêt des extraits de plantes (programme national)…. …des Stimulateurs de Défenses Naturelles, des Huiles Essentielles - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

20 Programme en cours: intérêt des extraits de plantes Objectifs Acquérir des connaissances sur les extraits de plantes (mode daction, propriétés, risques toxicologiques… Evaluer lintérêt de ces préparations au champ pour la protection des plantes, utilisées seules ou en association avec des produits « classiques »: efficacité, positionnement, reproductibilité des résultats - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010

21 Merci de votre attention ! - San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010


Télécharger ppt "Usage du cuivre en viticulture biologique Résultats obtenus et recherches en cours en France 1- San Michele de AllAdige – 28 janvier 2010."

Présentations similaires


Annonces Google