La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CAP M ALI 2014 P LAN DE R ÉPONSE S TRATÉGIQUE 4 Décembre 2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CAP M ALI 2014 P LAN DE R ÉPONSE S TRATÉGIQUE 4 Décembre 2014."— Transcription de la présentation:

1 CAP M ALI 2014 P LAN DE R ÉPONSE S TRATÉGIQUE 4 Décembre 2014

2 Le CAP change de format en documents distincts visant à améliorer le lien entre lanalyse des besoins et les plans de réponse Revue des besoins humanitaires (HNO) 25 Novembre 2013 Plan de réponse stratégique (SRP) 21 Janvier 2014

3 Basée sur lidentification des vulnérabilités majeures Insécurité Alimentaire Malnutrition Mouvements de populations Epidémies Catastrophes naturelles TROIS objectifs stratégiques globaux Les risques et les vulnérabilités des populations sont mieux analysés et intégrés dans la programmation humanitaire et de Développement Les populations vulnérables sont davantage capables de faire face aux chocs grâce à une action anticipée et un relèvement précoce Les personnes en situation durgence obtiennent lassistance intégrée nécessaire à leur survie U NE APPROCHE R ÉGIONALE « SAHEL » Approche qui doit viser à : Faciliter les intégrations sectorielles Avoir une programmation axée sur les besoins

4 Analyse des Besoins – Année 2014 MAG enfants <5ans, dont MAS et MAM 85% des cas attendus de malnutrition aiguë en 2014 se situe au Sud du Pays Les régions de Ségou pour le Sud et de Tombouctou pour le Nord présentent les nombres denfants attendus en MA les plus élevés ( et ) Les garçons sont plus touchés par la Malnutrition Aiguë que les filles (9,20% et 8,30% au niveau national) FEFA sont attendus en malnutrition aiguë au niveau national enfants de moins de 5 ans souffriront de malnutrition chronique en 2014 – 24% de ces enfants sont dans la seule région de Sikasso Au niveau national, la majorité des centres de santé sont fonctionnels cependant dans les régions de Gao, Kidal et Tombouctou 73,5% sont non fonctionnels agents de santé ont été formés sur le protocole révisé de PECIMA, mais les régions Nord restent encore à la marge (sauf Gao où des formations se sont tenues en Novembre) La couverture opérationnelles des activités de PECMA est de 61%, mais existence de fortes disparités (Régions Sud Sikasso: 12% - Régions Nord Tombouctou : 44%) Présence dun phénomène de « saupoudrage » voire « déparpillement » sagissant des interventions de PEC MAM et dANJE Soutenir la pérennisation des entités de coordination sectorielle au niveau national et régional

5 Renforcement de la DN (RH, Finance, Formation, Equipements,...) pour : Améliorer le système de remontée des données nutritionnelles Accompagner la remise en route du système sanitaire dans les Régions Nord Améliorer la qualité des soins apportés dans les unités de réhabilitation nutritionnelle à travers des recyclages actifs, des supervisions formatives régulières des agents initialement formés et un système de rapportage maitrisé Plaider pour une approche par District proposant lensemble du paquet minimum dactivités nutritionnelles assurant le continuum dintervention en faveur de la nutrition (Sensibilisation, Dépistage, Référencement, PEC MAM et MAS, Suivi) Accélérer les activités préventives de Blanket Feeding et dANJE, ainsi que de C4D à tous les niveaux particulièrement t communautaire Assurer des intégrations sectorielles pertinentes avec la WASH, la Santé et la Sécurité alimentaire pour réduire lincidence de la MA Entreprendre des enquêtes nutritionnelles régulières (SMART, SQUEAC, CAP, etc.) Assurer une coordination optimale avec REACH 1ères recommandations liées au HNO – Année 2014

6 D EUX VOLETS MAJEURS COMPOSENT LE P LAN DE R ÉPONSE S TRATÉGIQUE PROCESSUS Participatif Stratégie NationalePlans de Réponses Sectorielles PROCESSUS Réfléchi

7 Volet 1 : La Stratégie Nationale Elle est assortie d'un descriptif narratif, dobjectifs stratégiques et d'indicateurs Une planification stratégique efficace décrit l'orientation stratégique de la communauté humanitaire et les mesures nécessaires pour avancer en ce sens, ainsi que les indicateurs de réussite Besoins humanitaires Cadre de la stratégie/de l'intervention Priorités de l'intervention La Réponse Stratégique Vise à couvrir les besoins les plus urgents Tient compte des interactions et des causes fondamentales des besoins Renforce la résilience des populations affectées. Répond aux besoins spécifiques des femmes et des hommes Tient compte des vulnérabilités particulières (âge, handicap, etc.), des risques (mines, dangers naturels, etc.) et des questions transversales (comme la protection). Les objectifs ainsi que les indicateurs répondent aux critères SMART S pécifique (par rapport à ce qui doit être évalué) M esurable A tteignable R éaliste T emporellement défini (pendant la période de planification)

8 Volet 2 : Le Plan de Réponse Sectorielle Entre 3 et 5 objectifs sectoriels axés sur les résultats, Des activités devant être mises en œuvre en 2014 Dune description des cibles (nombre et type de bénéficiaires). Des projets planifiés par les partenaires Méthodologie proposée 4 Décembre: Réunion avec le GSC du Cluster Nutrition en vue de discuter des Objectifs Sectoriels et Liaison avec les autres Secteurs 10 Décembre: Atelier Intercluster afin de finaliser la définition des Objectifs Stratégiques, didentifier les activités et indicateurs clés Du 11 et 17 Décembre: Révision par tous les membres du Cluster de la proposition du GSC 18 Décembre: Présentation de la version finale du Plan de Réponses Sectorielles en Réunion de Cluster Nutrition Entre le 18 Décembre et le 17 Janvier Les partenaires introduisent leurs projets dans OPS

9 QUESTIONS ? COMMENTAIRES?


Télécharger ppt "CAP M ALI 2014 P LAN DE R ÉPONSE S TRATÉGIQUE 4 Décembre 2014."

Présentations similaires


Annonces Google