La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Avez-vous des risques de haute pression?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Avez-vous des risques de haute pression?"— Transcription de la présentation:

1 Avez-vous des risques de haute pression?
Buts de la ressource Expliquer l’ hypertension artérielle. Examiner l’effet de l’hypertension sur la santé. Sensibiliser les personnes concernées au fait que la valeur cible de pression artérielle est plus basse chez les diabétiques que chez les non-diabétiques. Connaître les différents éléments du traitement de l’ hypertension. Expliquer l’importance de la maîtrise de l’hypertension chez les diabétiques. Montrer comment les personnes concernées peuvent participer à la prise en charge de l’hypertension. Suggestions aux animateurs Commencez la séance de discussion en posant des questions comme « Que ressentent les personnes atteintes d’hypertension? » Parlez du fait qu’un grand nombre de personnes ne « ressentent » rien; il s’agit d’une affection muette, qui constitue un risque pour la santé. On qualifie parfois la maladie de « tueur silencieux ». Points de discussion L’ hypertension artérielle est une affection chronique sérieuse, qui doit être traitée. Il s’agit de la maladie chronique la plus fréquente. Au Canada, une personne sur cinq a une pression artérielle élevée, c’est-à-dire une pression artérielle supérieure à 140/90 mm Hg. La maladie est traitée et maîtrisée chez à peu près 66 % d’entre elles. L’ hypertension artérielle est plus fréquente chez les Noirs et chez les Asiatiques du Sud que chez les Blancs. Référence Leenen FH, Dumais J, McInnis NH et al. Results of the Ontario survey on the prevalence and control of hypertension. CMAJ 2008;178: Avez-vous des risques de haute pression? Mise à jour Mai 2011 Document préparé en collaboration: Avril 2010 1 1 0210

2 Les diabétiques sont plus susceptibles d’être atteints de haute pression que les non-diabétiques.
Points de discussion Les diabétiques sont deux fois plus susceptibles d’être atteints d’hypertension que les non-diabétiques. Le diabète et la haute pression existent souvent ensemble. D’après une étude récente, l’hypertension était maîtrisée chez environ 1/3 des diabétiques. L’hypertension n’était pas traitée chez environ 1/4 des diabétiques. Références Leenen FH, Dumais J, McInnis NH et al. Results of the Ontario survey on the prevalence and control of hypertension. CMAJ 2008;178: Sowers JR, Epstein M, Frohlich ED. Diabetes, hypertension, and cardiovascular disease: an update. Hypertension. 2001;37: 2 2 0210

3 Qu’est-ce que la pression artérielle?
C’est la force du sang contre la paroi des vaisseaux sanguins. La haute pression s’appelle aussi hypertension artérielle. Point de discussion Dites aux participants que le mot « hypertension » veut dire la même chose que « haute pression ». Suggestions aux animateurs Si le contexte s’y prête, expliquez que : la pression sanguine est la force que le sang exerce sur la paroi des vaisseaux sanguins, appelés artères; les artères conduisent le sang du cœur aux autres tissus de l’organisme. 3 3 0210

4 Pression artérielle (PA) cible
Moins de 130 80 mm Hg Points de discussion L’ ACD et le PECH recommandent que la PA cible chez les diabétiques soit plus basse que celle chez les non-diabétiques: 130/80 mm Hg. L’unité de mesure de la PA est le « mm Hg ». La mesure de la pression artérielle se compose de deux chiffres : les deux sont importants. Suggestions aux animateurs C’est la seule diapositive sur laquelle paraît l’unité de mesure, soit « mm Hg ». Vérifiez si l’ajout de la mesure améliorerait la compréhension des participants. Posez des questions qui inciteront les participants à discuter de la pression artérielle et du diabète, par exemple : Est-ce que vous connaissez les valeurs de votre PA? Pourquoi la valeur cible de PA est-elle plus basse chez les diabétiques que chez les non-diabétiques? Références Canadian Diabetes Association Clinical practice Guidelines Expert Committee. Canadian Diabetes association Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada. Can J Diab. 2008;32(suppl 1):S CHEP: accessible au <www.hypertension.ca/chep>. Programme éducatif canadien sur l’hypertension Association canadienne du diabète 4 4 0210

5 Que signifient les chiffres?
PA systolique – chiffre du haut Force pendant les battements du cœur 130 80 Exemple Point de discussion L’unité de mesure n’est pas indiquée dans le reste du diaporama. Rajoutez-la si vous pensez qu’elle améliorera votre présentation et facilitera la compréhension des participants. Suggestion aux animateurs Demandez aux participants qui connaissent leurs valeurs de PA d’ indiquer celle qui correspond à la PA systolique. 5 0210

6 Que signifient les chiffres?
PA diastolique chiffre du bas Force du cœur au repos, entre deux battements. 130 80 Exemple Suggestion aux animateurs Demandez aux participants qui connaissent leurs valeurs de PA d’ indiquer celle qui correspond à la PA diastolique. 6 6 0210

7 Ce que vous devriez savoir si vous êtes diabétique
La haute pression accompagne souvent le diabète. La pression artérielle devrait être plus basse que 130/80 mm Hg. Que pouvez-vous faire pour abaisser la pression artérielle? Souvent, il est nécessaire de prendre trois types de médicament ou plus pour abaisser la pression artérielle.

8 Alors… pourquoi traiter la haute pression?
La haute pression change la paroi des vaisseaux, d’où risque de : Accident vasculaire cérébral Crise cardiaque Insuffisance cardiaque Insuffisance rénale Troubles de l’érection Lésions des yeux Point de discussion Le traitement de la haute pression diminue les facteurs de risque et, par le fait même, l’incapacité et la mortalité. 8 8 0210

9 Alors… pourquoi traiter la haute pression si vous êtes diabétique?
Les diabétiques sont prédisposés aux : Accidents vasculaires cérébraux Maladies du cœur Maladies des reins Lésions des yeux Mais ces risques diminuent lorsque la pression artérielle est bien contrôlée. Points de discussion Le diabète est un facteur de risque important de maladie cardiaque. De 65 à 80 % des personnes diabétiques succomberont à une maladie cardiaque. Les personnes atteintes à la fois de diabète et d’ hypertension connaissent un risque encore plus important de maladie cardiovasculaire ainsi que de maladie des reins (néphropathie) et de lésions des yeux (rétinopathie). Des études ont montré que l’ abaissement de la pression artérielle, ne serait-ce que de quelques degrés, diminuait la fréquence des complications et des morts liées aux maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et des lésions microvasculaires, tel que la néphropathie et la rétinopathie. Il a également été démontré que le traitement de l’hypertension chez les personnes âgées et très âgées diminuait la morbidité et la mortalité d’origine cardiovasculaire, les accidents vasculaires cérébraux et l’insuffisance cardiaque. Référence Sowers JR, Epstein M, Frohlich ED. Diabetes, hypertension, and cardiovascular disease: an update. Hypertension. 2001;37: 9 9 0210

10 La PA cible chez les diabétiques est:
Rappelez-vous! La PA cible chez les diabétiques est: Moins de 130 80 Points de discussion Le diagnostic d’ hypertension artérielle devrait être posé conformément aux lignes directrices canadiennes; elles sont accessibles au Voici quelques critères pour la pose du diagnostic : Il faut plus d’ une mesure de la PA pour poser le diagnostic d’ hypertension. Si, à la première mesure, la PA est au-dessus de la valeur cible, il est conseillé de mesurer la pression artérielle deux autres fois au cours de la même consultation. On rejette la première mesure, puis on fait la moyenne des deux autres. * Si l’état de la personne et/ou si la première mesure sont critiques, il faut traiter immédiatement ou envoyer la personne à l’ urgence. la prise en charge immédiate est conseillée. Veuillez consulter le site du PECH pour en connaître davantage sur les autres critères. Assurez-vous d’utiliser un appareil précis de mesure de la PA. Suggestions aux animateurs Emportez un ou plusieurs brassards. Laissez les participants les manipuler. 10 10 10 0210 10

11 Que pouvez-vous faire contre l’HTA?
Vous ne pouvez pas changer Vous pouvez changer L’activité physique Alimentation saine Consommation de sodium Poids Consommation d’alcool Tabagisme Votre âge Ethnicité Diabète Mais… Points de discussion Choses que vous ne pouvez pas changer Âge : La fréquence de la haute pression augmente avec l’âge. 50 % des personnes de plus de 65 ans au Canada sont hypertendues. Origine ethnique : Certaines personnes sont plus prédisposées que d’autres à l’hypertension, par exemple les Noirs et les Asiatiques du Sud. Diabète : La maladie augmente le risque d’ hypertension; il est très important de traiter la haute pression. Suggestion aux animateurs Demandez aux participants de penser à leur mode de vie, à leur façon de vivre au quotidien. (Passez à la diapo suivante.) 11 11 11 0210 11

12 Que pouvez-vous faire contre l’HTA?
Voici ce que vous pouvez changer: Activité physique Alimentation saine Réduire votre consommation de sodium(sel) Perdre du poids ou maintenir un poids santé Éviter l’excès d’alcool Cesser de fumer Contrôler votre stress Suggestions aux animateurs Favorisez les discussions sur les aspects du mode de vie qui, d’ après les participants, devraient être modifiés. Posez-leur des questions sur les obstacles susceptibles de rendre difficiles les modifications du mode de vie. Demandez aux participants de penser aux changements importants qu’ils ont réussi à faire dans leur vie. Qu’est-ce qui les a aidés à réussir? Qu’est-ce qui a rendu les changements difficiles? Appliquez les idées proposées aux modifications du mode de vie. 12 12 0210 12

13 Que faire pour  la haute pression?
Bougez Faites 150 minutes d’exercice par semaine (environ minutes chaque jour) de la marche rapide de la bicyclette de la natation Point de discussion Il s’agit de la recommandation de l’Association canadienne du diabète, qui diffère légèrement de celle du PECH : on recommande 150 minutes d’exercice aérobique Passez à la diapo suivante. Association canadienne du diabète 13 13 0210

14 Que faire pour  la haute pression?
Bougez Ne passez pas plus de 2 jours sans faire d’exercice et… faites de l’exercice contre résistance 3 jours par semaine. Points de discussion En plus des exercices aérobiques, l’ ACD recommande l’entraînement de la force musculaire (les exercices contre résistance) qui vise à renforcer les muscles. Il faudrait conseiller aux personnes qui commencent les exercices contre résistance de se faire guider et d’exécuter les mouvements sous supervision, par exemple la levée de poids léger et l’utilisation d’appareils à contre-poids. Suggestions aux animateurs Posez des questions aux participants sur leur pratique actuelle d’activité physique : comment ils intègrent l’activité physique à leur programme de la journée; ce qu’ils peuvent faire pour augmenter l’activité physique; ce qui les empêche de faire de l’activité physique; ce qui pourrait les aider à surmonter les difficultés. Référence Canadian Diabetes Association Clinical practice Guidelines Expert Committee. Canadian Diabetes association Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada. Can J Diab. 2008;32(suppl 1):S37-39. Association canadienne du diabète 14 14 0210

15 Faites de l’activité physique… et tenez bon!
Choisissez une activité qui vous plaît. Faites-en avec un ami ou un membre de la famille. Prenez note de vos activités et, lorsque vous atteignez un objectif, récompensez-vous. 15 15 0210

16 Avant de commencer Si vous envisagez de faire une activité plus intense que la marche rapide, parlez-en avec votre médecin. Commencez lentement et augmentez graduellement l’intensité jusqu’à ce que vous atteigniez votre objectif. Point de discussion Un ECG à l'effort devrait être envisagé chez les personnes qui sont inactives et prédisposées aux maladies cardiovasculaires, et qui souhaitent faire une activité plus intense que la marche rapide. Référence Canadian Diabetes Association Clinical practice Guidelines Expert Committee. Canadian Diabetes association Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada. Can J Diab. 2008;32(suppl 1):S37-39. 16 16 0210

17 Que pouvez-vous faire contre l’HTA?
Faire de bons choix  fruits et légumes Aliments riches en grains entiers  fibres solubles Produits laitiers pauvres en graisses  graisses saturées Peu ou pas de graisses trans  sodium (sel) Points de discussion On conseille à la plupart des diabétiques de suivre un régime alimentaire qui respecte les principes de Bien manger avec le Guide alimentaire canadien. Les choix alimentaires présentés sur la diapositive sont conformes au régime Dietary Approach to Stop Hypertension, communément appelé régime DASH; celui-ci est connu pour abaisser la pression artérielle de 11,4/5,5 mm Hg. Le régime DASH est conseillé aux diabétiques dans la planification des repas. On trouve des fibres solubles dans l’orge, l’avoine, les pommes et les fraises. Le sodium est présent dans le sel de table (chlorure de sodium). Ressource Pour de plus amples renseignements sur le régime DASH, consultez le site suivant : Référence Appel LJ, Moore TJ, Obarzanek E et al. A clinical trial of the effects of dietary patterns on blood pressure. N Engl J Med 1997;336: 17 17 0210

18 D’où provient le sodium?
77 % : aliments transformés et certains mets dans les restaurants 12% présence naturelle 6% - ajout à la cuisson Points de discussion D’où provient le sel d’origine alimentaire? D’après Statistique Canada : 77 % de l’apport quotidien provient des aliments transformés, précuisinés; 12 % est présent naturellement dans les aliments; 6 % est ajouté à la cuisson; 5 % est ajouté à la table. Pour diminuer la consommation de sodium, il est important d’examiner les types d’aliments que choisissent les participants. Le sel « visible », celui qu’on ajoute à la cuisson ou à la table, ne représente que 11 % de l’apport total. Suggestions aux animateurs Vérifiez la teneur en sodium de certains aliments précuisinés. Elle est généralement indiquée sur place ou dans les sites Web des restaurants. Demandez aux participants quels aliments précuisinés ils préfèrent, et vérifiez la teneur en sodium de certains d’entre eux. Référence Garriguet D. Sodium consumption at all ages. Statistics Canada catalogue Health Reports 2007;18(2). 5% - ajout à la table Le choix des aliments a beaucoup d’importance 18

19 Le sodium et les étiquettes
1 portion = 125 ml (½ tasse) Une portion contient 250 mg de sodium. Point de discussion Les étiquettes indiquent le pourcentage de la valeur quotidienne de sodium, fondé sur des recommandations passées. Insistez plutôt sur la quantité indiquée en mg et n’utilisez pas la quantité indiquée en % sur les étiquettes. Par exemple, si l’apport adéquat quotidien est de 1500 mg et que le produit contient 250 mg, il reste 1250 mg à consommer au cours de la journée avant d’atteindre la quantité recommandée. Suggestion aux animateurs Assemblez des étiquettes et invitez les participants à parler de la quantité de sodium, de la grosseur des portions et de la quantité de sodium qui reste à consommer avant d’atteindre l’apport adéquat quotidien. 19 19 0210

20 Recommandation pour l’apport en sodium
Points de discussion: Après la lecture de la quantité de sodium sur les étiquettes, vous pouvez réviser ce schéma afin de comprendre la quantité de sodium/sel par portion. La section verte représente les aliments ayant le moins de sodium (5% ou moins par portion). 5 à 10% de sodium par portion représente un apport moyen (en jaune). La section rouge représente les aliments à haute teneur en sodium et qui contiennent 15% ou plus de sodium par portion. La consommation de ces aliments doit être réduite ou éliminée de votre alimentation. Ne pas consommer plus de 2300mg de sodium par jour. Âge Apport adéquat Apport maximal 71 et plus Afin de prévenir et de maîtriser l’hypertension, il faudrait conseiller aux adultes de respecter l’apport recommandé de sodium et de ne pas dépasser l’apport maximal. Les besoins en sodium diminuent avec l’âge. On estime à environ 3000 mg la consommation moyenne de sodium par jour, par personne, au Canada. Selon les recommandations 2010 du PECH, la consommation de sodium ne devrait pas dépasser l'apport adéquat, indiqué dans le tableau, pour prévenir et maîtriser l'hypertension artérielle. Ressource 2010 Canadian Hypertension Education Program Recommendations: The Short Clinical Summary - An Annual Update. Accessible au <http://www.hypertension.ca/chep>. Valeur quotidienne (VQ) 20 20 20 0210 20 20

21 Que pouvez-vous faire contre l’HTA?
Diminuez le sel… faites de bons choix Alimentation hors foyer : informez-vous sur la teneur en sodium des aliments et choisissez ceux qui en contiennent le moins  aliments frais : fruits et légumes  les plats cuisinés à la maison  aliments transformés, rapides, prêts à servir ou en boîte Pas d’aliments salés : noix, croustilles, etc. Points de discussion Utilisez le guide Bien manger avec le Guide alimentaire canadien pour choisir des aliments à faible teneur en sodium. Achetez moins souvent des aliments précuisinés, prêts à servir. 1. Les fruits et les légumes sont pauvres en sodium et riches en potassium; voilà un facteur de diminution du risque d’hypertension. 2. Faites attention aux allégations : « sans sel » : moins de 5 mg de sodium par portion « pauvre en sodium » : 140 mg de sodium ou moins par portion « faible teneur en sodium » : au minimum, 25 % de moins de sodium que le produit ordinaire ou aux allégations qui établissent des liens entre les aliments pauvres en sodium et riches en potassium, et une diminution du risque d’hypertension. 3. Utilisez du poivre, du vinaigre, du citron, de la sauce au poivre de Cayenne, de fines herbes ou des épices. 4. Informez-vous, dans les restaurants, sur la teneur en sodium des aliments présentés sur la carte des menus. De nombreuses chaînes affichent, en ligne ou sur place, la valeur nutritive de leurs aliments. Suggestion aux animateurs Insistez sur le fait que les aliments consommés hors foyer peuvent contenir plus de sodium que les aliments préparés à la maison. Certains restaurants affichent la valeur nutritionnelle de leurs aliments, en ligne. Sinon, invitez les consommateurs à s’informer sur place, puis à choisir les aliments à faible teneur en sodium. 21 21 0210

22 Que pouvez-vous faire contre l’HTA?
Diminuez le sel… faites de bons choix Utilisez de fines herbes ou des épices pour la cuisson; n’ajoutez pas de sel. Retirez la salière de la table. Lisez les étiquettes. Choisissez les aliments sans sel, pauvres en sodium ou à faible teneur en sodium. Discussion Lire les étiquettes. Choisir les aliments contenant moins de 120mg de sodium par portion ou moins de 5% de la valeur quotidienne. Suggestion aux animateurs Demandez aux participants comment ils ont réussi à diminuer l’apport de sodium. 22 22 0210 22

23 Que faire de plus pour protéger le cœur?
Choisissez des aliments pauvres en gras  aliments frais : fruits et légumes  aliments transformés Préférez la cuisson au four ou sur le gril à la friture Enlevez le surplus de gras de la viande rouge et du poulet  beurre ou margarine Lisez les étiquettes  aliments contenant peu ou pas de matières grasses Discussion Les gras saturées et les gras trans doivent être diminués. Les gras monosaturés et polysaturés sont de meilleurs gras. Suggestion aux animateurs Demandez aux participants s’ils ont réussi à diminuer la quantité de matières grasses consommées et comment ils s’y sont pris. 23 23 0210

24 Que pouvez-vous faire contre l’HTA?
Maigrir Perdre 4 kg, ou environ 10 lb, peut abaisser la PA d’à peu près 4 3 Point de discussion L’abaissement de la pression artérielle, même de quelques degrés, peut diminuer le risque de complications du diabète, et un abaissement plus marqué a été associé à une diminution encore plus importante du risque. Suggestions aux animateurs Demandez aux participants comment cette réduction de la PA systolique d’environ 4 mm Hg et la diminution de la PA diastolique modifieraient leur propre pression artérielle. Est-ce que cet abaissement de la PA permettrait aux diabétiques d’atteindre la valeur cible? Même si cela ne le permettait pas, la réduction de la PA diminuerait les facteurs de risque et les rapprocherait de la valeur cible. Références The Trials of Hypertension Prevention Collaborative Research Group. Effects of weight loss and sodium reduction intervention on blood pressure and hypertension incidence in overweight people with high-normal blood pressure. The Trials of Hypertension Phase II. Arch Intern Med 1997;157: Canadian Diabetes Association Clinical practice Guidelines Expert Committee. Canadian Diabetes association Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada. Can J Diab. 2008;32(suppl 1):S 0210

25 Que pouvez-vous faire contre l’HTA?
Maigrir L’indice de masse corporelle (IMC) repose sur le rapport entre le poids et la taille Recommandations de Santé Canada 18.5 – 24.9 kg/m2 Points de discussion L’ indice de masse corporelle (IMC) est une mesure de la graisse corporelle, qui repose sur le rapport entre le poids et la taille. Il ne convient pas aux jeunes de moins de 18 ans, aux femmes enceintes et à celles qui allaitent. L’ IMC et le tour de taille sont tous deux évalués dans la détermination du poids corporel. Les participants peuvent connaître leur IMC en consultant le site suivant : <http://bodyandhealth.canada.com/health_tools.asp?t=5&text_id=1855>, et en y indiquant leur taille et leur poids. De 80 à 90 % des personnes atteintes de diabète de type 2 ont un surpoids. Les personnes qui ont un IMC de 25 ou plus, c’est-à-dire qui ont plus de graisse corporelle, notamment de graisse abdominale, que celles qui ont un poids normal sont prédisposées au diabète, à l’hypertension, à des taux anormaux de lipides et aux problèmes de santé. L’IMC s’applique tant aux hommes qu’aux femmes de plus de 18 ans : Poids insuffisant (IMC : moins de 18,5) Poids normal (IMC : 18,5 – 24,9) Surpoids (IMC : 25 – 29,9) Obésité (IMC : 30 et plus) Les valeurs de l’IMC sont différentes pour certains groupes ethniques. Référence Canadian Diabetes Association Clinical practice Guidelines Expert Committee. Canadian Diabetes association Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada. Can J Diab. 2008;32(suppl 1):S77-81. 25 25 0210

26 Que pouvez-vous faire contre l’HTA?
Tour de taille Femmes Pas plus de 80 cm, ou 31 po Hommes Pas plus de 94 cm, ou 37 po Points de discussion Le tour de taille (mesuré autour de la taille) sert à évaluer la quantité de graisse abdominale (obésité centrale). La graisse abdominale est un puissant facteur prévisionnel de comorbidité métabolique : diabète, hypertension, dyslipidémie et maladie cardiovasculaire L’obésité centrale se définit par un tour de taille : égal ou supérieur à 94 cm (37 po) chez les hommes de type europoïde; égal ou supérieur à 90 cm (35 po) chez les hommes chinois, sud-asiatiques; égal ou supérieur à 80 cm (31 po) chez toutes les femmes; égal ou supérieur à 85 cm chez les hommes japonais; égal ou supérieur à 90 cm chez les femmes japonaises. Remarque : Les différences du tour de taille peuvent n’ intéresser l’assistance que s’il y a des personnes des groupes ethniques concernés dans la salle. Références Canadian Diabetes Association Clinical practice Guidelines Expert Committee. Canadian Diabetes association Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada. Can J Diab. 2008;32(suppl 1):S77-81. International Diabetes Federation. The IDF consensus worldwide definition of the metabolic syndrome. Brussels:IDF communications, Accessible au <http://www.idf.org/webdata/docs/IDF_Meta_def_final.pdf>. 0210

27 Que pouvez-vous faire contre l’HTA?
Limitez votre consommation d’alcool à… Tout au plus 2 consommations normales par jour Moins de 14 consommations par semaine pour les hommes Moins de 9 consommations par semaine pour les femmes Zero alcool pour certaines personnes Point de discussion Une consommation normale équivaut à : une bouteille de bière d’environ 350 ml (12 oz); un verre de vin de table d’environ 150 ml (5 oz); un verre de spiritueux d’environ 45 ml (1,5 oz); un verre de vin fortifié (xérès) d’environ 90 ml (3 oz). Référence Canadian Diabetes Association Clinical practice Guidelines Expert Committee. Canadian Diabetes association Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada. Can J Diab. 2008;32(suppl 1):S40-45. 27 27 0210 27

28 Il n'est donc jamais trop tard
Que pouvez-vous faire contre l’HTA? Ne fumez pas Un an après l’abandon du tabac, le risque de maladie cardiovasculaire diminue de 50 %. Trois ou quatre ans après l’abandon du tabac, ce risque est à peu près le même que celui enregistré chez les personnes qui n'ont jamais fumé. Référence American Heart Association. (2010). Smoking cessation.Why quit? AHA Scientific Position. available from Il n'est donc jamais trop tard pour arrêter de fumer! 28 28 0210

29 Que pouvez-vous faire contre l’HTA?
Maîtrisez le stress Si vous avez l’impression que le stress fait augmenter votre pression artérielle, parlez à un professionnel de la santé pour savoir comment vous pouvez maîtriser votre stress. Suggestion aux animateurs Présentez différentes façons de diminuer le stress comme faire régulièrement de l’activité physique, prendre des respirations profondes, changer certaines habitudes pour diminuer les sources de tension nerveuse, par exemple les déplacements à l’heure de pointe, ou encore parler à un ami ou à un membre de la famille d’une situation stressante. 29 29 0210

30 Que pouvez-vous faire contre l’HTA?
Demandez à votre médecin qu’elle est votre pression cible Demandez qu’on mesure votre PA à chaque consultation. Mesurer votre PA à domicile avec un appareil approuvé Garder toujours vos résultats et emportez-les à chaque visite avec votre médecin. Discussion Si votre pression artérielle est plus haute ou plus basse que la valeur indiquée sécuritaire pour vous par votre médecin, discutez-en avec votre médecin. Vous pouvez vérifier votre pression artérielle à la maison ou vous rendre à la pharmacie. Il faudrait inciter les personnes à acheter un tensiomètre ou à aller à la pharmacie pour mesurer la pression artérielle. 30 30 0210

31 À l’achat d’un appareil
Veillez à respecter les instructions du fabricant; acheter un appareil : qui affiche ce logo; dont le brassard est de la bonne taille. Sachez qu’il existe différents types d’appareils; alors, demandez conseil à un professionnel de la santé. Points de discussion Incitez les participants à demander conseil à un professionnel de la santé pour qu’ils choisissent un appareil précis et de la bonne taille. Un brassard de la mauvaise grosseur faussera les résultats. Mesurez le tour de bras, à mi-hauteur, entre le coude et l’épaule. La largeur de la poche gonflable du brassard devrait couvrir environ 40 % du tour de bras, et sa longueur, de 80 à 100 %. Il faudrait vérifier la précision de l’appareil une fois par année. Ressources 2009 CHEP recommendations for the management of hypertension. Accessible au

32 Pour bien mesurer votre PA
Il est très important d’avoir une mesure précise, alors… Détendez-vous pendant 5 minutes avant de prendre votre PA. Attendez 2 heures après un gros repas. Attendez ½ heure après avoir fumé ou bu du café. Si vous avez besoin d’aller à la toilette, faites-le avant de mesurer votre PA. Ressource Accessible au Recherchez le document Hypertension et diabète dans le site. 32 32 0210

33 Pour bien mesurer votre PA
Il est très important d’avoir une mesure précise Utilisez un brassard de la bonne taille. Utilisez un appareil que vous savez précis. Placez le brassard sur le bras nu. Ne mesurez pas votre PA si vous vous sentez mal à l’aise, êtes stressé, avez froid ou ressentez de la douleur. 33 33 0210

34 Pour bien mesurer votre PA
Il est très important d’avoir une mesure précise Asseyez-vous sur une chaise, le dos et le bras appuyés. Ayez le bras à la hauteur du cœur. Ne vous croisez pas les jambes. Tout l’avant-bras doit être appuyé sur la table. 34 34 34 0210 34

35 Que pouvez-vous faire contre l’HTA?
La plupart des diabétiques ont besoin de médicaments pour abaisser la PA. Souvent, il en faut 3 ou plus. …Alors… Points de discussion Afin de permettre aux diabétiques d’atteindre la valeur cible de moins de 130/80 mm Hg, il faudrait amorcer en même temps les modifications du mode de vie et les médicaments pour abaisser la PA. Une fois qu’on a commencé à modifier son mode de vie et à prendre des médicaments, il faut prendre les prendre régulièrement. Comme il est très important d’abaisser la PA chez les diabétiques, il peut être nécessaire de prendre plusieurs médicaments pour y arriver. Renseignements complémentaires sur les médicaments à l’intention des animateurs Les médicaments suivants (présentés selon l'ordre alphabétique anglais) sont recommandés chez les personnes ayant une albuminurie normale, ne souffrant pas d'une maladie rénale chronique et ayant une pression artérielle égale ou supérieure à 130/80 mm Hg: Inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA) Antagoniste des récepteurs de l’angiotensine II (ARA) Inhibiteur de l’ECA et ARA : ne devraient pas être administrés en concomitance. L’association d’un inhibiteur de l’ECA et d’un ARA est non recommandée chez les diabétiques ayant une albuminurie normale . Inhibiteur calcique dihydropyridinique (IC DHP) Médicament thiazidique – diurétique Bêta-bloquant cardiosélectif ou IC non DHP : à utiliser comme solution de rechange si les médicaments indiqués ci-dessus sont contre-indiqués ou non tolérés Association d’antihypertenseurs : à recourir si non-atteinte de la pression artérielle cible en monothérapie, à dose normale Médicaments d’appoint : à choisir parmi les médicaments indiqués ci-dessus Les alpha-bloquants ne sont pas recommandés comme médicaments de première intention dans le traitement de l’hypertension artérielle chez les diabétiques. Chez les diabétiques présentant une albuminurie persistante, c’est-à-dire un rapport albumine/créatinine  2,0 chez les hommes ou  2,8 chez les femmes, un inhibiteur de l’ECA ou un ARA sont recommandés pour le traitement initial. Si l’adjonction séquentielle d’antihypertenseurs ne permet pas de maîtriser la pression artérielle, la consultation d’un spécialiste du traitement de l’hypertension artérielle est à envisager. Chez de nombreux diabétiques hypertendus, il est nécessaire d’utiliser 3 ou 4 médicaments pour atteindre la valeur cible. Différentes études ont montré que l’abaissement de la pression artérielle chez les diabétiques nécessitait plusieurs médicaments. Référence Canadian Diabetes Association Clinical practice Guidelines Expert Committee. Canadian Diabetes association Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada. Can J Diab. 2008;32(suppl 1):S Le fait d’abaisser la PA de 6/4 seulement à l’aide de médicaments réduit le risque de mort prématurée de 1 sur 4. 35 35 35 0210 35 35

36 Prendre une médication pour la PA
N’arrêtez pas de les prendre sans d’abord en parler à votre médecin Connaissez les effets indésirables de vos médicaments et parlez-en avec votre médecin Veillez à renouveler vos ordonnances. Suggestions aux animateurs Demandez aux participants ce qu’ils font pour ne pas oublier de prendre leurs médicaments, etc. Voici quelques moyens de rappel : Pilulier, par exemple une dosette Association d’idées avec une autre activité, par exemple les repas 36 36 0210 36

37 Rappelez-vous – Si vous êtes diabétique, le fait d’abaisser la PA
peut aider à diminuer le risque de : Maladie du cœur Maladie des reins Lésions des yeux 37 37 0210

38 La PA cible pour les diabétiques
En conclusion….. La PA cible pour les diabétiques PA Moins de 130 Discussion L’ACD et PECH recommandent que la PA cible pour les diabétiques soit plus basse que les personnes sans diabète soit: 130/80 mm Hg L’unité de mesure pour la PA est en mmHG. La mesure de la pression artérielle a 2 chiffres. Les deux sont importants. Suggestions pour l’animateur: C’est la seule diapositive sur laquelle le mmHg est identifié. Décider si ajouter cette information permettra d’améliorer les connaissances des participants. Poser des questions qui encourageront les gens à parler de la pression artérielle et le diabète telles que: Connaissez-vous les valeurs de votre pression artérielle? Pourquoi les valeurs cibles de la PA sont plus basses pour les diabétiques que celles pour les non diabétiques? References: Canadian Diabetes Association Clinical practice Guidelines Expert Committee. Canadian Diabetes association Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada. Can J Diab. 2008;32(suppl 1):S , CHEP available at 80 38 38 38 0210 38

39  Une fois que vous avez pris de nouvelles habitudes, gardez-les!
En conclusion…..  Mesurez votre PA; notez les résultats et emportez toujours votre fiche lorsque vous consultez un médecin.  Demandez qu’on vérifie votre PA chaque fois que vous consultez un médecin.  Une fois que vous avez pris de nouvelles habitudes, gardez-les! 39

40 Pour les patients – Demandez-leur de s’inscrire au www.myBPSite.ca
pour qu’ils aient accès à l’information la plus récente et aux toutes dernières ressources sur l’hypertension. Pour les professionnels de la santé – Inscrivez-vous au pour recevoir automatiquement les mises à jour et avoir accès aux ressources didactiques actuelles sur l’hypertension.

41 Ce diaporama a été développé en collaboration avec
Hypertension Canada Association canadienne de diabète Fondation canadienne des maladies du coeur Diabète Québec Association des pharmaciens du Canada Conseil canadien des infirmières et infirmiers en soins cardiovasculaires 0210


Télécharger ppt "Avez-vous des risques de haute pression?"

Présentations similaires


Annonces Google