La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

The History and Development of Cybernetics Histoire et développement de la cybernétique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "The History and Development of Cybernetics Histoire et développement de la cybernétique."— Transcription de la présentation:

1

2 The History and Development of Cybernetics Histoire et développement de la cybernétique

3 Presented by The George Washington University in Cooperation with The American Society for Cybernetics Histoire et développement de la cybernétique The History and Development of Cybernetics

4 History of Cybernetics Il y a de nombreuses années…

5 Les choses quun individu devait comprendre pour vivre étaient relativement élémentaires. Relative Complication

6 Tout objet ou processus, que nous allons désigner sous le nom de système, était relativement simple. Objects & Processes

7 En fait, jusquaux tout derniers siècles, il était possible à certains de maîtriser une partie significative des connaissances humaines de leur époque. Knowledge Mastery Leonardo DaVinci

8 Léonard de Vinci était un maître dans les domaines de la peinture… Da Vinci – Painting

9 …la sculpture… Da Vinci, cont. – Sculpture

10 … lanatomie… Da Vinci, cont. – Anatomy

11 …larchitecture… Da Vinci, cont. – Architecture

12 …la technique des armes et… Da Vinci, cont. – Weapons Engineering

13 … laéronautique. Ci-contre, lesquisse dune machine volante du 16ème siècle… Da Vinci, cont. – Aeronautical Engineering

14 …et dun parachute pour le cas où la machine tomberait Da Vinci, cont. – Aeronautical Engineering, cont.

15 Avec le temps, les systèmes auxquels les humains étaient confrontés devinrent... La complexité Systems Complexity

16 ... de plus en plus compliqués. Systems Complexity, cont.

17 Les systèmes de transport, ne seraient-ce queux, sont devenus plus complexes… Systems Complexity, cont.

18 …et encore plus complexes… Systems Complexity, cont.

19 …et encore plus complexes… Systems Complexity, cont.

20 …et encore plus complexes… Systems Complexity, cont.

21 …de même que les systèmes de production dénergie. Systems Complexity, cont.

22 Certains ont prétendu que la technique…. Technology Advances

23 …progresse si rapidement quelle… Technology Advances, cont.

24 …dépasse notre capacité de la maîtriser. Technology Advances, cont. Three Mile Island

25 Il est évident quil nest plus possible, pour un seul individu, de suivre les progrès dans tous les domaines, sans parler de passer maître dans beaucoup dentre eux, comme cétait le cas de Léonard de Vinci. Keeping up with Developments

26 La spécialisation est devenue une nécessité. Dans ces conditions, comment vivre et travailler efficacement dans une société avancée techniquement. How to Live and Work in a Technically Advanced Society?

27 Underlying Principles Y a-t-il un moyen, homme ou femme moderne, de faire un tri dans la complexité, de formuler un ensemble de principes sous-jacents à tous les systèmes, permettant donc de renforcer votre capacité de réguler le monde dans lequel vous vivez ?

28 Cybernétique = Régulation des Systèmes Cette question intéressait une poignée de gens dans les années 1940, cétaient les pionniers dun domaine connu maintenant sous le nom de cybernétique, science de la régulation des systèmes. Cybernetics = Regulation of Systems

29 La cybernétique est une science interdisciplinaire qui sintéresse à tout système et à tous les systèmes, des molécules… Cybernetics – an Interdisciplinary Science

30 …aux galaxies et porte une attention particulière aux machines, aux animaux et aux sociétés. What Cybernetics Looks at

31 Lexpression « cybernétique » vient du mot grec désignant lhomme de barre, ou timonier, qui constitue le système de commande dun bateau ou dun navire. Derivation of Cybernetics

32 Ce mot fut forgé en 1948 et défini comme science par Norbert Wiener, né en 1894 (Etats-Unis), né en 1894 et décédé en Il devint célèbre sous le nom de père de la cybernétique. Norbet Weiner

33 Wiener était un spécialiste des mathématiques appliquées, un biologiste et un ingénieur électricien. Il travailla, pendant la seconde guerre mondiale, à la réalisation du canon anti-aérien guidé par radar. Wiener – Radar

34 Il associa un certain type de radar au canon, de telle sorte quil sorientait automatiquement vers lavion ennemi. Une fois le coup parti, le radar déterminait rapidement la position changeante de lavion et réorientait le canon jusquà ce que lavion soit abattu. Weiner – Radar, cont.

35 Le système imitait des fonctions humaines et les accomplissait de façon plus efficace. Wiener – Radar and Human Factor Imitation

36 La Rétroaction Le canon de défense antiaérienne met en évidence le principe cybernétique de rétroaction. La rétroaction consiste en une information, sur les résultats dun processus, utilisée pour modifier ce processus. Le radar fournit une information sur les changements de position de lavion ennemi et cette information est utilisée pour corriger lorientation du canon. Feedback

37 Un exemple plus familier de lemploi de la rétroaction pour réguler un système est le thermostat classique utilisé dans le chauffage dune pièce. Feedback – Thermostat

38 La température de la pièce monte à 21° Si le système de chauffage est conçu, comme cest généralement le cas, pour autoriser une variation maximale de 1°, quand le thermostat est réglé sur 20° la température pourra monter à 21°… Thermostat Feedback Example

39 La température de la pièce monte à 21° Le chauffage séteint …jusquà ce que le détecteur de température du thermostat fasse séteindre le chauffage. Thermostat Feedback Example, cont.

40 La température de la pièce monte à 21° La température de la pièce descend à 19° Le chauffage séteint Le chauffage demeure éteint jusquà ce que la température de la pièce descende à 19°… Thermostat Feedback Example, cont.

41 Le chauffage repart La température de la pièce monte à 21° Le chauffage séteint La température de la pièce descend à 19° Thermostat Feedback Example, cont. …alors le détecteur du thermostat fait repartir le chauffage.

42 Système auto-régulateur Le détecteur instaure une boucle de rétroaction informationnelle qui permet au système de déceler un écart avec la température désirée de 20° et de procéder à une modification pour corriger lerreur. De même que dans le cas du canon anti-aérien, on dit que ce système formé par le thermostat, le dispositif de chauffage et la pièce se régule lui-même par rétroaction et constitue un système auto-régulateur. Self Regulating System

43 Le corps humain est une des sources les plus riches dexemples de rétroaction conduisant à la régulation dun système. Ainsi, lorsque votre estomac est vide, cette information est transmise à votre cerveau. Human Body – Feedback Leading to System Regulation

44 Quand vous avez effectué laction correctrice, en vous nourrissant, votre cerveau est, de même, informé que votre estomac est satisfait. Feedback – Corrective Action

45 Le temps sécoule Lestomac se sent vide La personne se nourrit Lestomac se sent plein Au bout de quelques heures, le processus tout entier repart. Cette boucle de rétroaction se perpétue tout au long de notre vie. Feedback – Hunger Example

46 Le corps humain est une telle merveille dauto-régulation que les premiers cybernéticiens ont étudié ses processus et lont utilisé comme modèle pour concevoir des machines auto- régulées. Une machine célèbre, appelée homéostat, fut construite dans les années 1940 par le scientifique britannique Ross Ashby. Human Body and Cybernetics Studies

47 De même que le corps humain maintient sa température à 37°, lhoméostat pouvait maintenir le même courant électrique en dépit des changements venus de lextérieur. Homeostat

48 Lhoméostasie On dit que lhoméostat, lêtre humain et le thermostat maintiennent lhoméostasie ou équilibre grâce à des boucles de rétroaction de natures diverses. Peu importe la manière dont linformation est transmise – tant que le régulateur est informé de toute perturbation demandant quelque sorte de comportement adaptatif.

49 Un autre scientifique britannique, Grey Walter, sattacha aussi à lidée dimiter les traits auto- régulateurs de lhomme et des animaux. Grey Walter – Self Regulating Man and Animals

50 Son projet favori était de construire des « tortues » mécaniques capables, comme cette vraie tortue, de se mouvoir librement et de posséder certaines caractéristiques dune vie indépendante. Grey Walter – Mechanical Tortoises

51 Walter est représenté ici avec son épouse Vivian, leur fils Timothy et la tortue Elsie. Elsie a beaucoup de points communs avec Timothy. De même que Timothy cherche de la nourriture qui sera assimilée sous forme de matières grasses, Elsie cherche de la lumière dont elle se « nourrit » et quelle transforme en énergie électrique destinée à charger un accumulateur interne. Alors elle est prête pour un petit somme dans une zone de lumière douce, de même que Timothy après un repas. Grey Walter and Family

52 Bien que le comportement dElsie imite celui celui dun être humain, son anatomie est très différente. Voici à quoi ressemble Elsie sous sa carapace. The Anatomy of Elsie

53 Elle ressemble plus à lintérieur dune radio à transistor quà… Simulating a Humans Function

54 … lintérieur dun corps humain. Mais, en tant que cybernéticien, Walter ne cherchait pas à imiter la forme physique dun être humain mais à simuler ses fonctions. Simulating a Humans Function

55 « quest cette chose ? » « que fait-elle ? » La cybernétique ne demande pas… …mais… Not What Is, but What Does it Do?

56 Grey Walter navait pas lintention de simuler laspect physique dun être humain, comme le fait un sculpteur, mais de simuler les fonctions humaines. Simulating Human Functions

57 non comme des objets des processus En dautres termes, il voyait les êtres humains…...mais comme… Not Objects, but Processes

58 Pendant des siècles, on a construit des machines pour aider à accomplir des tâches humaines et pas seulement des tâches exigeant la force physique. Designs to Help with Human Tasks

59 Des automates, tels que les petits personnages ou animaux qui apparaissent dans les coucous et les boîtes à musique, étaient populaires au 18ème siècle et les machines capables de penser furent un sujet de réflexion longtemps avant linvention de lordinateur. Automata

60 Les réunions de la Fondation Macy De 1946 à 1953 il y eut une série de réunions consacrées aux boucles de rétroaction et à la causalité circulaire dans les systèmes auto-régulateurs. Ces réunions interdisciplinaires, patronnées par la Fondation Josiah Macy Jr., étaient fréquentées, entre autres, par des ingénieurs, des mathématiciens et des neurophysiologistes. Macy Foundation Meetings

61 Le président de ces réunions, Warren McCulloch (Etats-Unis), a écrit que ces scientifiques avaient de grandes difficultés à se comprendre car chacun avait un langage professionnel particulier. Professionals Speak Different Languages

62 Il y avait des discussions animées, si passionnées quil arriva une fois à Margaret Mead de sapercevoir seulement après la fin de la réunion, à laquelle elle participait, quelle sétait cassé une dent. Margaret Mead Breaks A Tooth

63 Les réunions suivantes devinrent un peu plus calmes, au fur et à mesure que les participants étaient confrontés à des expériences communes. Meetings Calm with Common Experiences

64 Ces réunions, jointes à la publication en 1948 du livre de Norbert Wiener intitulé « Cybernetics », servirent à jeter les bases du développement de la cybernétique telle que nous la connaissons aujourdhui. Laying the Groundwork for Cybernetics

65 Voici une photographie, prise dans les années 1950, des quatre principaux premiers cybernéticiens auxquels il a déjà été fait allusion. Ce sont, de gauche à droite, Ross Ashby célèbre pour son homéostat, Warren McCulloch organisateur des réunions de la Fondation Macy, Grey Walter créateur de la tortue Elsie et Norbert Wiener qui proposa dappeler « cybernétique » leur domaine commun dintérêt. Prominent Early Cyberneticians

66 Neurophysiologie + Mathématiques + Philosophie Warren McCulloch était un personnage clé en ce qui concerne lélargissement des vues de la cybernétique. Bien que psychiatre par son éducation, McCulloch combinait ses connaissances de la neurophysiologie, des mathématiques et de la philosophie pour mieux comprendre un système très complexe… Neurophysiology, Mathematics, and Philosophy

67 …le système nerveux humain. The Human Nervous System

68 Il pensait que le fonctionnement du système nerveux pouvait être décrit dans le langage précis des mathématiques. Human Nervous System and Mathematical Equations

69 Ainsi, il établit une équation expliquant pourquoi lorsquun objet froid, par exemple un cube de glace, touche la peau un court instant, il donne paradoxalement une sensation de chaleur plutôt que de froid. Cold = Hot

70 Neurophysiologie + Mathématiques + Philosophie McCulloch utilise non seulement les mathématiques et la neurophysiologie pour comprendre le système nerveux mais aussi la philosophie combinaison rarement réalisée. Les intérêts des scientifiques et des philosophes sont souvent prçus comme étant à des kilomètres de distance – les scientifiques étudient des choses réelles, concrètes… Neurophysiology, Mathematics and Philosophy

71 …physiques, telles que les plantes... Plants

72 …les animaux… Animals

73 …et les minéraux, tandis que les philosophes… Minerals

74 …étudient des choses abstraites comme les idées, les pensées et les concepts. Abstract Ideas, Thoughts, and Concepts

75 Épistémologie = Étude de la Connaissance McCulloch était capable de voir quil y a un lien entre la neurophysiologie et une branche de la philosophie appelée épistémologie, ou étude de la connaissance. Epistemology = Study of Knowledge

76 Tandis que la connaissance est considérée habituellement comme inobservable et abstraite, McCulloch comprit que la connaissance se forme dans un organe physique du corps, le cerveau. Knowledge – Formed in the Brain

77 Le physique Labstrait cerveau esprit connaissance Lesprit est, en fait, le lieu de la rencontre entre le cerveau et une idée, entre le physique et labstrait, entre la science et la philosophie. The Mind – The Meeting Place Between the Brain and an Idea

78 Le philosophique Le physique Lépistémologie expérimentale McCulloch fonda un nouveau domaine détude basé sur la partie commune au physique et au philosophique. Ce champ détude quil appela « épistémologie expérimentale », consiste en létude de la connaissance à laide de la neurophysiologie. Son but était dexpliquer comment lactivité dun réseau nerveux engendre ce que nous ressentons comme des sentiments et des idées. Experimental Epistemology

79 Cybernétique = Régulation des Systèmes Pourquoi lœuvre de McCulloch est-elle si importante pour les cybernéticiens ? Souvenez-vous que la cybernétique est la science de la régulation des systèmes. Cybernetics = Regulation of Systems

80 Le cerveau humain est probablement le plus remarquable de tous les régulateurs, car il régule le corps humain de même que de nombreux autres systèmes de son environnement. Une théorie du fonctionnement du cerveau est une théorie de la formation de la connaissance humaine. Human Brain – The Most Remarkable Regulator of All

81 Alors quun canon anti-aérien et un thermostat sont des dispositifs construits par des individus pour réguler certains systèmes, lesprit est un système qui se construit lui-même et se régule lui-même. Nous en dirons bientôt davantage sur ce phénomène. Mind – Regulates Itself

82 Autres concepts de la cybernétique Maintenant que nous avons fait connaissance avec quelques-uns des personnages clés, leurs intérêts et leurs contributions, nous allons nous intéresser à quelques autres concepts de la cybernétique. Other Cybernetic Concepts

83 La loi de la diversité requise Un concept important est celui de la diversité requise. Selon cette loi, lorsquun système devient plus complexe son régulateur doit aussi devenir plus complexe, car il y a plus de fonctions à réguler. En dautres termes, plus complexe est le système à réguler, plus complexe doit être le régulateur du système. Law of Requisite Variety

84 Revenons à notre exemple du thermostat. Thermostat Example, Revisited

85 If a house has only a furnace, the thermostat can be quite simple – since it controls only the furnace. Furnace = Simplicity

86 Cependant, si la maison possède à la fois un four et un climatiseur, le Si une maison possède un seul four, le thermostat peut être extrêmement simple puisquil ne contrôle que le four.thermostat doit être plus complexe il aura plus de commutateurs, ou de boutons puisquil doit contrôler deux processus à la fois le chauffage et le refroidissement. Furnace + Air Conditioner = Complexity

87 Le même principe sapplique aux organismes vivants. Les êtres humains possèdent le système nerveux le plus complexe de tous les animaux. Ceci leur permet de sengager dans de nombreuses activités différentes et davoir des organismes complexes. Humans – Most Complex Nervous System

88 Au contraire, certains animaux tels que létoile de mer,… Starfish System

89 … le concombre de mer… Sea Cucumber System

90 …et lanémone de mer, nont pas de système nerveux central, seulement un réseau nerveux simple, juste nécessaire pour réguler les organismes et les fonctions plus simples de ces animaux marins. En résumé, plus complexe est lanimal, plus complexe doit être le cerveau. More Complex the Animal, the More complex the Brain

91 La loi de la diversité requise ne sapplique pas seulement à la commande des machines et des organismes humains, mais tout aussi bien aux systèmes sociaux. Ainsi, pour maîtriser la criminalité, il nest ni nécessaire, ni possible, davoir un policier par citoyen, parce que toutes leurs activités nont pas besoin dêtre régulées… Social Systems

92 …mais seulement celles qui sont illégales. Cest pourquoi, un ou deux policiers pour mille personnes sont nécessaires à la régulation des activités illégales. Capability to Regulate

93 Dans ce cas, un ajustement entre la diversité du régulateur et la diversité du système à réguler est obtenu non pas en augmentant la complexité du régulateur, mais en réduisant la diversité du système à réguler. Ainsi, plutôt que denrôler de nombreux policiers, nous décidons simplement de réguler moins daspects du comportement humain. Regulation – Increase Complexity of Regulator and System being Regulated

94 Systèmes auto-organisateurs Le système auto-organisateur est un autre concept cybernétique que nous voyons tous mis en œuvre chaque jour. Un système auto-organisateur est un système dont lorganisation augmente au fur et à mesure quil sapproche de léquilibre. Ross Ashby remarqua que tout système, dont les processus internes ou les règles dinteraction ne changent pas, est un système auto-organisateur. Self Organizing Systems

95 Ainsi, un groupe désordonné de personnes qui attendent… Waiting in Line

96 …pour prendre un autobus va se ranger en ligne car lexpérience passée a montré que cest un bon moyen pratique pour obtenir un résultat efficace. Ces gens constituent un système auto-organisateur. The Line – A Self-Organizing System

97 Même un mélange dhuile et de vinaigre est un système auto- organisateur. Après avoir été agité, comme montré ci-contre, le mélange se transforme en un liquide homogène de façon temporaire. Oil and Vinegar – a Self-Organizing System

98 Si on laisse la vinaigrette évoluer vers léquilibre, la structure du mélange change et lhuile et le vinaigre se séparent automatiquement. Nous pourrions dire que le mélange sorganise lui-même. Oil and Vinegar - Equilibrium

99 Lidée dauto-organisation conduit à une règle daction générale. Pour transformer un objet quelconque, placez-le dans un environnement où linteraction de lobjet et de lenvironnement modifie lobjet dans le sens que vous désirez. Considérons trois exemples… Self Organization Leads to a General Design Rule

100 Lidée dauto-organisation conduit à une règle daction générale. Pour transformer un objet quelconque, placez-le dans un environnement où linteraction de lobjet et de lenvironnement modifie lobjet dans le sens que vous désirez. Considérons trois exemples… Self Organization Leads to a General Design Rule

101 Comme second exemple considérons le processus déducation dun enfant. Lenfant est envoyé dans une école. Educating Children

102 Le résultat de linteraction avec les maîtres et les autres élèves est que lenfant apprend à lire et à écrire. Educating Children, cont.

103 Un troisième exemple est celui de la régulation des affaires par le gouvernement. Dans ce but le peuple des États-Unis adopta une constitution qui institua trois branches de gouvernement. En votant des lois, le Congrès créa un environnement dincitations fiscales et de pénalités légales imposé par la branche exécutive. Regulation of Business by Government

104 Ces incitations et ces pénalités, décidées par les tribunaux, encouragent les hommes daffaires à orienter leur comportement dans la bonne direction. Regulation of Business by Government, cont.

105 Chacun de ces cas le fourneau… Regulation of Business by Government, cont.

106 …lécole avec ses maîtres et ses élèves… Regulation of Business by Government, cont.

107 …et la régulation gouvernementale des affaires, peut être considéré comme un système auto-organisateur. Chaque système sorganise en sapprochant de son état déquilibre stable. Et, dans chaque cas, les règles connues dinteraction du système ont été utilisées pour obtenir un résultat désiré. Regulation of Business by Government, cont.

108 Les récents travaux sur les automates cellulaires, la géométrie fractale et la complexité, peuvent être considérés comme une extension de ceux, réalisés au début des années 1960, sur les systèmes auto-organisateurs.

109 Jusquà présent nous avons surtout parlé de la façon dont la cybernétique peut nous aider à construire des machines et à comprendre le fonctionnement de processus régulateurs simples. Mais la cybernétique peut aussi nous être utile pour comprendre comment est engendrée la connaissance. Cybernetics – how Knowledge itself is Generated

110 Cette compréhension peut nous apporter une base plus solide pour la régulation de systèmes plus vastes, tels que les sociétés daffaires, les nations,… A Firmer Foundation for Regulating Larger Systems

111 …et même le monde entier. Firmer Foundation for Regulating the Whole World

112 Le rôle de lobservateur Role of the Observer

113 À la fin des années 1960, des cybernéticiens tels que Heinz von Foerster (Etats-Unis)… Heinz Von Foerster

114 …Humberto Maturana (Chili)… Humberto Maturana

115 …Gordon Pask (Grande-Bretagne) et… Gordon Pask

116 …Stafford Beer (Grande-Bretagne)… Stafford Beer

117 La cybernétique du second ordre …commencèrent à étendre lapplication des principes de la cybernétique à la compréhension du rôle de lobservateur. Cette généralisation fut appelée « cybernétique de second ordre ». Second Order Cybernetics

118 Alors que la cybernétique du premier ordre concernait des systèmes commandés, la cybernétique du second ordre concerne des systèmes autonomes. Dealing with Autonomous Systems

119 Lapplication des principes cybernétiques aux systèmes sociaux doit tenir compte du rôle de lobservateur…

120 …qui, tout en cherchant à étudier et à comprendre un système social, ne peut pas sen tenir écarté ni éviter davoir une influence sur lui. Separating Man from the System

121 Selon le point de vue classique, un chercheur travaillant dans un laboratoire fait de grands efforts pour éviter que ses propres actions affectent le résultat dune expérience. Néanmoins, quand nous passons des systèmes mécaniques, tels que ceux sur lesquels travaille le chercheur dans le laboratoire, aux systèmes sociaux, il devient impossible dignorer le rôle de lobservateur. Separating Man from the System, cont.

122 Ainsi, une chercheuse telle que Margaret Mead qui étudiait les sociétés et leurs cultures, ne pouvait sempêcher davoir une certaine influence sur elles. Margaret Mead

123 Du fait quelle vivait dans les sociétés quelle étudiait, leurs membres pouvaient naturellement, à loccasion, vouloir limpressionner, lui plaire ou, peut-être, lirriter. Mead – Separating Man from the System

124 La présence de Mead au sein dune culture altérait celle-ci et, par suite, modifiait ce quelle observait. Mead – Separating Man from the System, cont.

125 Cet « effet observateur » empêchait Mead de savoir à quoi ressemblait cette société quand elle nétait pas là. Mead – Separating Man from the System, cont.

126 Un journaliste consciencieux sera toujours influencé par sa culture et son expérience et sera donc nécessairement subjectif.. En outre, un reporter unique est incapable de réunir et de comprendre toute linformation nécessaire à un compte rendu complet et précis dun événement complexe. News Reporters – Affected by Background and Experience

127 Cest pour ces raisons quil est sage de disposer de plusieurs personnes différentes pour étudier un événement ou un système complexe. Cest seulement en écoutant des descriptions données par plusieurs observateurs quune personne peut apprécier dans quelle mesure la description dun événement dépend de lobservateur et dans quelle mesure cette description dépend de lévénement lui-même. Wise to Have Several People Study Complex Systems

128 Alors quau début, la cybernétique était appliquée généralement aux systèmes visant des buts choisis pour eux, la «cybernétique du second ordre» concerne les systèmes qui choisissent leurs propres buts. Early Days – Cybernetics = Systems Seeking Pre-Defined Goals

129 Elle concentre lattention sur la façon dont les buts sont constitués. Un exemple intéressant dun système, qui se perfectionne en passant de buts fixés pour lui à des buts choisis par lui, est celui dun être humain. Quand les enfants sont très jeunes, leurs parents fixent les buts pour eux. Ainsi, les parents désirent normalement que leurs enfants apprennent à marcher, à parler et à avoir de bonnes manières de table. Now – How Purposes are Constructed

130 Néanmoins, quand les enfants grandissent, ils apprennent à fixer leurs propres buts et à faire avancer leurs propres projets tels que le choix de leurs études et de leur carrière… Pursuing Goals and Purposes

131 …leurs plans de mariage… Pursuing Goals and Purposes, cont.

132 … et la fondation dune famille. Pursing Goals and Purposes, cont.

133 Si nous résumons ce que nous avons appris, nous observons que la cybernétique sest signalée tout dabord par le concept de rétroaction. Cybernetics – 1st Noted for Feedback

134 Le corps humain est une source riche en exemples de la façon dont la rétroaction permet aux systèmes de se réguler, incitant les scientifiques à sintéresser à létude… Human Body – Rich Example of Feedback

135 …et à la simulation des activités humaines et animales, de la marche à la pensée. Studying the Human Body – Walking, Thinking, etc.

136 La cybernétique étudie les propriétés auto-organisatrices et a déplacé… Cybernetics – Studies Self-Organizing Properties

137 …son intérêt, principalement axé sur les machines, … Cybernetics – Moved from Primary Concern with Machines

138 …pour inclure les grands systèmes sociaux. Cybernetics includes Large Social Systems

139 Bien que nous ne soyons plus jamais capables de revenir au temps de Léonard de Vinci et de maîtriser tous les domaines de la connaissance de notre temps, nous pouvons constituer un ensemble de principes sous- jacents au comportement de tous les systèmes. Da Vinci – Can we Master all Fields and Existing Knowledge?

140 En outre, comme nous le dit la cybernétique, du fait que lobservateur définit le système quil veut commander, la complexité dépend de lobservateur. Complexity is Observer-Dependent

141 La complexité, comme la beauté, est dans lœil de qui regarde. Complexity is in the Eye of the Beholder

142 Histoire et développement de la cybernétique Produit par Enrico Bermudez Walter Sandi Nicholas Umpleby Paul Williams Écrit par Catherine Becker Marcella Slabosky Stuart Umpleby Traduit en français par Robert Vallée © 2006 The George Washington University : Credits


Télécharger ppt "The History and Development of Cybernetics Histoire et développement de la cybernétique."

Présentations similaires


Annonces Google