La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ré-appropriation du Système dInformation Sylvain MILLOUR – Architecte système.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ré-appropriation du Système dInformation Sylvain MILLOUR – Architecte système."— Transcription de la présentation:

1 Ré-appropriation du Système dInformation Sylvain MILLOUR – Architecte système

2 LOFII est lopérateur de lEtat en charge de lintégration des migrants durant les 5 premières années de leur séjour en France. LOFII a en outre pour missions la gestion des procédures de limmigration professionnelle et familiale, la gestion du dispositif national daccueil des demandeurs dasile, celle des aides au retour et à la réinsertion participant au développement solidaire, ainsi que la lutte contre le travail illégal. Service Informatique DSI : 2 DataCenter 31 DT (Direction Territoriale) 7 représentations à létranger Environ 800 postes 8 applications métiers Environ 25 serveurs physiques / 2 baies SAN / Environ 300 VMs 5 environnements : DEV / TEST / Recette / PreProd / Prod Vmware / Oracle / SQL Server 2008 / Windows Server 2003, 2008R2 / AIX / RedHat / NetApp / Evault LOffice Français de lImmigration et de lIntégration (1/2)

3 Le métier en quelques chiffres : Lapplication IMMI-2 traite tous les dossiers des migrants en situation régulière (environ dossiers par an), en vue de lobtention dun titre de séjour et de la signature éventuelle dun Contrat dAccueil et dIntégration (CAI). IMMI-2 est interfacée avec plusieurs applications métiers : CAI : dossiers / an CAI Etranger : dossiers / an IMMI-GU : dossiers / an … une application comptable : : dossiers / an … et des applications partenaires : AGDREF : dossiers / an ANTS : dossiers / an LOffice Français de lImmigration et de lIntégration (2/2)

4 Situation en 2011 : Un environnement qui a rapidement évolué (multiplication des VM, utilisation du snapshot comme base de sauvegarde, manque de documentation, saturation des LUNs…) Un déménagement à préparer pour 2012 Une production à maintenir avec de nouveaux besoins réguliers Les constats : Nombre important dincidents Instabilités quelle que soit la technologie Arrêts de production trop fréquents Etat des lieux et constats

5 Une démarche en 3 phases : à Le Datacenter (socle infrastructure) à Les Services agences et Postes de Travail Les Applications Métier Approche par grands jalons : -Adaptation et mise à niveau des composants logiciels Objectif 1 -> Améliorer la stabilité et assurer un bon support -Restructuration des composants physiques (déménagement, renouvellement du parc micro, refonte du stockage) Objectif 2 -> Retrouver la performance et minimiser les risques -Mise en place doutils de monitoring et de gestion des services Objectif 3 -> Piloter avec une vue large et des indicateurs Lancement de la démarche de transformation

6 Datacenter (socle infrastructure) Virtualisation et Stockage PAR6 PAR2

7 Bilan et apports Une architecture virtuelle transformée en 2 mois sans arrêt de production 300VMs migrées Une migration guidée par le stockage Lun par Lun Réorganisation des serveurs en secteurs Mise en place des outillages SDRS (Gestion automatique du stockage) DvS (Configuration réseau étendue sur tous les ESXs) Linked mode (1 vue unique sur lentièreté de la ferme) Comptes dadministration nominatifs Harmonisation du stockage : La libération de 4 disques de 450Go Une urbanisation optimale Une simplification de ladministration et de la gestion du stockage

8 Apport : Gestion du stockage SDRS Gestion automatique du stockage Monitoring et pilotage

9 Apport : Gestion des configurations réseaux DVS Distributed vSwitch Monitoring et pilotage

10 Piège à éviter : événement rencontré lors de la phase de migration des serveurs 1 - Saturation du serveur SQL serveur hébergeant la base de données du vCenter : -> Perte de la console vCenter -> Tâches programmées de migration toujours actives mais plus de contrôle -> Résolution rapide et relance du serveur SQL serveur -> Reprise de mains sur la console mais plus de contrôle sur les actions programmées 2 – Les actions liées au stockage de libération des LUNs ne sont pas reprises en compte, pour autant les actions de migration se poursuivent : -> Saturation dune LUN avec un arrêt en chaine des serveurs présents sur cette LUN -> Risque de perte de 14 serveurs de production et 2 de développement -> La LUN saturée nest plus reconnue par les serveurs ESX -> Lancement dun plan durgence de reconstruction de lempreinte VMFS – (Succès) -> Rattachement de la LUN (perte dun 1 serveur de dev uniquement) -> Laction de reprise à démarrée le vendredi à 22h et la situation a été rétablie le dimanche à midi – Pas darrêt de production reprise le lundi en toute transparence… Lors dune transformation, les tâches de migration sont des périodes délicates où la disponibilité du socle technique doit être de 100%

11 Constats post-transformation La migration a permis de mettre en avant les éléments suivants: -Lutilisation des filers Netapp actuels est déséquilibrée -Entre 85% et 95% dutilisation CPU pour la partie ESX -Entre 15% et 25% dutilisation CPU pour la partie AIX -Il en est de même pour les IOPs Conseils : -Lespace de stockage gagné par la déduplication doit être utilisé avec parcimonie. Le stockage SAN se compose aujourdhui dagrégats configurés en RAIDDP, de volumes de 1024Go, de LUNs de 500Go et lespace dédupliqué est non alloué -La sécurisation des serveurs vCenter devient nécessaire du fait de limportance de ces serveurs dans le SI.

12 Etude précise du parc avant démarrage de la migrations des serveurs (attachements, dépendances, criticités, impacts…) Planification fine avec estimation des temps de traitement Avant le lancement des tâches Suivi régulier de lavancement des tâches en cours de traitement Une sauvegarde avant tout Et une expertise réactive à portée de la main… Recommandations


Télécharger ppt "Ré-appropriation du Système dInformation Sylvain MILLOUR – Architecte système."

Présentations similaires


Annonces Google