La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COMPTABILITE ET FACTURE ELECTRONIQUES Conférence du 26 avril 2005 CCIBW Felix & Felix Expert comptable et Conseil fiscal SPRL Robert Lemense, Consultant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COMPTABILITE ET FACTURE ELECTRONIQUES Conférence du 26 avril 2005 CCIBW Felix & Felix Expert comptable et Conseil fiscal SPRL Robert Lemense, Consultant."— Transcription de la présentation:

1 COMPTABILITE ET FACTURE ELECTRONIQUES Conférence du 26 avril 2005 CCIBW Felix & Felix Expert comptable et Conseil fiscal SPRL Robert Lemense, Consultant EDI

2 Plan de la conférence Point de vue du praticien - Comptabilité électronique -Facture électronique -Point de vue de linformaticien Signature électronique –Business électronique/Echange de données informatisées

3 Plan de la conférence Point de vue du praticien - Comptabilité électronique - Facture électronique Point de vue de linformaticien - Signature électronique -Business électronique/EDI

4 Compatbilité électronique 1.Contexte historique lié à lévolution technologique 2.Aspects juridiques,comptables et fiscaux 3.Règles pour la comptabilité électronique 4.Portée des nouvelles dispositions

5 Contexte historique Loi du 17 juillet 1975 Echo au projet de 4e Directive CE Ordonnance de Colbert 1673 Loi du 15 décembre 1872 Loi du 1 juillet 1983 A.R.25 janvier 2005

6 Aspects juridiques,comptables et fiscaux(1) 1.Supression de lobligation de visa et paraphe. Avis 174/1 Bull.38 de février1997 de la C.N.C. Simplification administrative Loi du 16 janvier 2003 Création BCE 2.Registres ou systèmes informatisés

7 Aspects juridiques,comptables et fiscaux (2) Comptabilité papier comptabilité simplifiée Formulaire didentification BCE Organismes dintérêt public Régime transitoire (art.10) Entrée en vigueur

8 Règles pour la comptabilité électronique 1.Conditions et exigences de la loi du 17 juillet 1975 (art.5 §2) 2.Inaltérabilité des données (art.7) 3.Conservation des données (art.9)

9 Conditions et exigences de la loi du 17 juillet Comptabilité appropriée (art.2)et complète(art.3) 2.Selon les règles usuelles de la comptabilité à parties doubles (art.4 et 5) 3.Pièces justificatives (10 ans) (art.6) 4.Les livres et journaux sont côtés (art.7) 5.Ordre de date,sans blanc (art.8)

10 Inaltérabilité des données 1.Pas décriture récapitulatives si les journaux répondent aux conditions prévues 2.Si le logiciel noffre pas toutes les garanties il est recommandé de centraliser 3.Note technique de lIEC

11 Fonctions contraires au prescrit légal (1) Introduire des écritures non en équilibre Comptes dengagements et de bilan Lignes décritures sans contrepartie Modifier le contenu centralisé

12 Fonctions contraires (2) Modifier ou effacer des écritures centralisées. Modifier des totaux Comptabiliser dans des périodes clôturées

13 Conservation des données Art.9§2. Le support utilisé pour la conservation des livres et journaux [ ] doit assurer linaltérabilité et laccessibilité des données qui y sont enregistrées durant toute la durée de conservation prescrite.

14 Dispositions fiscales Art.315 bis. CIR (1994) Toute personne[ ] qui recourt à un système informatisé [ ] a également lobligation[ ]de communiquer sans déplacement les dossiers danalyse,de programmation et dexploitation du système utilisé,ainsi que les supports dinformation et toutes les données quils contiennent. Les données enregistrées sur des supports informatiques doivent être communiqués sous une forme lisible et intelligible.

15 Portées des nouvelles dispositions(1) Accroissement de la responsabilité des professionnels. Art.144 C. Soc. Réviseurs dentreprises Art.166 C. Soc. Experts-comptables Lettes de mission Curateurs de faillites

16 Portées des nouvelles dispositions (2) Commission des Normes comptables Certification des software

17 Facture électronique La directive européenne du 20/12/2001 La loi du 29 janvier 2004 Larticle 5 de lA.R. n° 1(M.B )

18 Directive européenne Simplifier,moderniser et harmoniser Directive de 1977inadaptée aux nouvelles technologies. Mentions nécessaires en matière de TVA Conseil Ecofin de juin 1998( e-business) Contrôle des administrations fiscales (stockage)

19 Bon a savoir 14 mentions obligatoires La signature des factures nest pas imposée La condition de la déduction est la conformité de la facture

20 Dispositions propres à la facture électronique Authenticité de lorigine Intégrité du contenu Doivent être garantis

21 Les 3 modes denvoi 1.Signature ou certificat électronique sécurisé 2.Système déchange de données informatisées EDI 3.Autre méthode acceptée par les Etats membres

22 Dispositions générales (1) La commission proposera au plus tard le un rapport accompagné dune nouvelles réglementation Les Etats membres ne peuvent imposer aucune obligation ou formalité autre quune notification préalable Tout assujetti doit veiller au stockage des copies.

23 Dispositions générales (2) Le stockage doit garantir lorigine et lintégrité et rester dans la forme initiale Les Etats membres doivent se conformer avec effet au

24 Loi du 20 janvier 2004 Art.53 §2 Obligation de délivrance facture Self billing Modification du document initial Art.60 §3 Conservation

25 Modifications à lA.R.n°1 Art.1 §2 facture papier ou électronique Art.5 §1 mentions de la facture Art.6 §1 self billing

26 Art.53 § 2 du CTVA(1) Obligation de délivrance de facture -lassujetti qui a effectué des livraions de biens ou des prestations de service[ ]est tenu de délivrer une facture à son co-contractant ou de sassurer quune telle facture est délivrée en son nom et pour son compte, par son co-contractant ou par un tiers

27 Art.53 § 2 du CTVA (2) Pour: -les livraisons de biens ou prestations de service quil effectue pour un autre assujetti ou personne morale non assujettie. -certaines livraisons et prestations (moyens de transport) -les accomptes

28 Art.53 § 2 du CTVA (3) Self billing -la délivrance de facture par le co-contractant est autorisée si accord préalable et procédure dacceptation. Modification du document initial - assimilé à une facture,référence spécifique et non équivoque,délivrée par la même personne que celle qui a délivré la facture

29 Art.60 § 3 CTVA (1) Toutes les factures délivrées ou reçues par les assujettis,par leur co-contractant ou par un tiers doivent être conservées en Belgique. Les factures électroniques conservées avec garantie daccès en Belgique peuvent être stockées dans un autre Etat membre si information préalable.

30 Art.60 §3 CTVA (2) La conservation se fait sous la forme originale, papier ou électronique. La compression numérique est admise (ex: CD Rom) LAdministration peut exiger à des fins de contrôle la traduction dans une des langues nationales.

31 A.R.n° 1 art.1(1) factures papier ou électroniques §2. Les factures peuvent être transmises sur un support papier ou sous réserve de laccepattion du co-contractant, par voie électronique. §3. par voie électronique à condition que lauthenticité de leur origine et lintégrité de leur contenu soient garantis.

32 A.R.n°1 art.1 (2) factures électroniques Signature électronique avancée – Liée uniquement au signataire – Permettre didentifier le signatire – Contrôle exclusif du signataire – Être liée aux données de telle sorte que toute modification ultérieure soit détectable

33 A.R.n° 1 art.1 (3) factures électroniques Echange de données EDI Protocole entre les parties qui prévoit des procédures garantissant lauthenticité de lorigine et lintégrité du contenu.

34 A.R.n°1 art.5 Mentions de la facture Numéro séquentiel basé sur une ou plusieurs séries. Une référence à la pièce ou aux pièces antérieures,lorsque plusieurs factures sont établies pour une même opération. La facture ne peut débiter le co-contractant, à titre de taxe, dun montant dont il a été débité antérieurement.

35 A.R.n°1 art.6 Self biling Existence dun accord entre les parties Chaque facture doit faire lobjet dune procédure dacceptation explicite.

36 Gestion de la mixité Préparer la migration -lancer les protocoles dacord avec partenaires clients/fournisseurs -Adoption dune technologie -Choix dun mode de stockage -Inventorier des conditions techniques et dorganisation (E.R.P.)pour que la facturation électr.soit une économie de coûts.


Télécharger ppt "COMPTABILITE ET FACTURE ELECTRONIQUES Conférence du 26 avril 2005 CCIBW Felix & Felix Expert comptable et Conseil fiscal SPRL Robert Lemense, Consultant."

Présentations similaires


Annonces Google