La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Francophonie Angela Buono

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Francophonie Angela Buono"— Transcription de la présentation:

1 La Francophonie Angela Buono

2 Francophonie – Il geografo Onésime Reclus conia il termine francophonie per indicare l’insieme di "tous ceux qui sont ou semblent être destinés à rester ou à devenir participants de notre langue" (France, Algérie et colonies, Paris, Hachette, 1886, p. 422).

3 Francophonie francophonie – ensemble des peuples francophones (Petit Robert) – ensemble de ceux qui parlent français; plus partic., ensemble des pays de langue française (Trésor de la langue française)

4 Organisation internationale de la Francophonie (OIF)
fondata il 20 marzo 1970 con il Traité de Niamey (Niger) La Francophonie est le dispositif institutionnel qui organise les relations politiques et de coopération entre les États et gouvernements de l’OIF, ayant en partage l’usage de la langue française et le respect des valeurs universelles. (http://www.francophonie.org/Qui-sommes-nous.html)

5 Organisation internationale de la Francophonie (OIF)
Missions de la Francophonie Promouvoir la langue française et la diversité culturelle et linguistique ; Promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l’Homme ; Appuyer l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche ; Développer la coopération au service du développement durable. Une attention particulière est accordée aux jeunes et aux femmes, ainsi qu’à l’accès aux technologies de l’information et de la communication. (http://www.francophonie.org/Qui-sommes-nous.html)

6 Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

7 Le monde francophone

8 Culture « Un système développé par l’être humain pour créer, émettre, conserver et traiter l’information, système qui le différencie des autres êtres vivants. » Edward T. Hall. Mildred Reed, Guide du comportement dans les affaires internationales, Allemagne, Etats-Unis, France, Paris, Seuil, 1990, p. 10.

9 Pluriculturalisme « On désignera par compétence plurilingue et pluriculturelle, la compétence à communiquer langagièrement et à interagir culturellement d’un acteur social qui possède, à des degrés divers, la maîtrise de plusieurs langues et l’expérience de plusieurs cultures. » Cadre européen commun de référence pour les langues, Strasbourg, Conseil de l’Europe 2001, p. 129.

10 Multiculturalisme « D’une façon générale, ce terme correspond à trois visions de la diversité : la culture sous l’angle de l’Etat-nation (une société étant multiculturelle si différentes nationalités en font partie, comme peut l’être l’Union européenne); la culture sous l’angle de la religion (une société étant multiculturelle si différentes religions en font partie) la culture sous l’angle de l’ethnicité (une société étant multiculturelle si différents groupes ethniques en font partie). Toutefois, aucune de ces définitions métaphoriques de la culture n’est satisfaisante, d’autres pouvant leur être ajoutées, comme celle la culture définie sous l’angle des générations, du sexe, de la profession, du handicap, etc. » Aa.Vv., La dimension plurilingue et pluriculturelle dans la formation des enseignants de langues, Strasbourg, Conseil de l’Europe, 2007, p

11 Interculturalité « Terme qui désigne tout d’abord une situation de communication dans laquelle les participants mobilisent toutes leurs capacités pour interagir les uns avec les autres et, ensuite, l’ensemble des stratégies de communication mises en œuvre dans cette interaction. » Aa.Vv., La dimension plurilingue et pluriculturelle dans la formation des enseignants de langues, Strasbourg, Conseil de l’Europe, 2007, p. 13

12 Transculturation « Le vocable «transculturation» exprime mieux les différentes phases du processus de transition d’une culture à l’autre, car celui-ci ne consiste pas seulement à acquérir une culture distincte – ce qui est en toute rigueur ce qu’exprime le mot anglo-américain d’«acculturation» – mais que le processus implique aussi nécessairement la perte ou le déracinement d’une culture antérieure, – ce qu’on pourrait appeler «déculturation», et en outre, signifie la création consécutive de nouveaux phénomènes culturels que l’on pourrait dénommer «néo-culturation». [...] L’ «ex-culturation» des peuples conquis, soumis ou exploités, n’empêche pas certains syncrétismes : le conquérant prend lui aussi une part de sa culture. Il y a aussi «inculturation», c’est-à-dire une acquisition réciproque d’éléments culturels. [...] Dans l’ensemble le processus est une transculturation, et ce vocable renferme toutes les phases de sa parabole ». Jean Lamore, « Transculturation: Naissance d’un mot », in Métamorphoses d’une utopie. Éd. Jean-Michel Lacroix et Fulvio Caccia. Paris-Montréal, Presses de la Sorbonne Nouvelle-Éditions Triptyque, 1992, p

13 Transculturalisme « Le transculturalisme est d’abord, et avant tout, une profonde connaissance de soi et de sa culture originelle afin de la trans/cender d’une part, et de la trans/vaser d’autre part, donc la trans/mettre, à l’altérité. Ainsi se créent des ponts de compréhension, d’appréciation, de tolérance, de paix entre moi et les autres, la culture d’un pays à l’autre dans son intraitable différence ». Hédi Bouraoui, Transpoétique, Montréal, Mémoire d’encrier, 2005, p. 10).

14 Transpoétique « Par transpoétique, nous voulons surtout signaler le trans/vasement des cultures qui se chevauchent, se croisent et s’entrecroisent, s’attirent et se repoussent dans un travail incessant qui crée un espace particulier du faire poétique ». Hédi Bouraoui, Transpoétique, Montréal, Mémoire d’encrier, 2005, p

15 Concepts-clés des littératures francophones
Identité Différence Altérité Migrance Exil Oralité Ecriture


Télécharger ppt "La Francophonie Angela Buono"

Présentations similaires


Annonces Google