La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Étude rétrospective 2005-2007 (3 ans) –Cas déclarés par PMSI (Programme de médicalisation des systèmes dinformation) CNRMA (Centre national de référence.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Étude rétrospective 2005-2007 (3 ans) –Cas déclarés par PMSI (Programme de médicalisation des systèmes dinformation) CNRMA (Centre national de référence."— Transcription de la présentation:

1 Étude rétrospective (3 ans) –Cas déclarés par PMSI (Programme de médicalisation des systèmes dinformation) CNRMA (Centre national de référence des mycoses et des antifongiques 101 cas de mucormycose –60 prouvés et 41 probables (EORTC) –58 % dhommes, âge moyen de 50,7 ans ± 19,9 Facteurs favorisants –50 % hémopathies (médiane : 8,8 mois après diagnostic hématologique) –23 % diabète –18 % traumatisme La Lettre de lInfectiologue Lanternier F et al. Clin Infect Dis 2012;54(Suppl.1):S35-43 EORTC : European Organisation for Research and Treatment of Cancer

2 Résultats (1) La Lettre de lInfectiologue Lanternier F et al. Clin Infect Dis 2012;54(Suppl.1):S35-43 Hémopathies (n = 50)n (%) Neutropénie41 (80) Corticothérapie13 (26) Greffe de moelle allogénique 12 (24) Diabète9 (18) Réaction du greffon contre lhôte 5 (10) Diabétiques (n = 23)n (%) Type 110 (43) Acidocétosique8 (35) Nombre de facteurs favorisants par patient (n = 101) (26 %)46 (45 %)29 (29 %)

3 La Lettre de lInfectiologue Lanternier F et al. Clin Infect Dis 2012;54(Suppl.1):S35-43 LocalisationHémopathie (n = 50) Diabète (n = 23) Trauma (n = 18) Greffe solide (n = 3) Autre (n = 7) Pulmonaire22 (44 %)3 (13 %)012 Rhinocérébrale6 (12 %)16 (70 %)1 (6 %)02 Cutanée4 (8 %)015 (83 %)01 Disséminée13 (26 %)2 (9 %)1 (6 %)11 Autre5 (10 %)2 (9 %)1 (6 %)11 MucoralesRépartition (%) Rhizopus oryzae32 Lichtheimia (syn. Absidia) spp.29 Rhizopus microsporus17 Autres15 Résultats (2)

4 Conclusion : infection émergente, spécificités selon la localisation et la pathologie sous-jacente La Lettre de lInfectiologue Lanternier F et al. Clin Infect Dis 2012;54(Suppl.1):S35-43 Traitement de 1 re intentionn L-AmB ou AmB-lc54 Posaconazole12 L-Amb ou AmB-lc + posaconazole11 AmB désoxycholate6 L-AmB + caspofungine3 L-AmB + caspofungine + posaconazole1 Forme clinique Mortalité (à J90) Disséminée (%)79 Pulmonaire (%)48 Rhinocérébrale (%)25 Cutanée (%)22 AmB = amphotéricine B ; L-AmB = AmB liposomale ; AmB-lc : complexe lipidique dAmB


Télécharger ppt "Étude rétrospective 2005-2007 (3 ans) –Cas déclarés par PMSI (Programme de médicalisation des systèmes dinformation) CNRMA (Centre national de référence."

Présentations similaires


Annonces Google