La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Héritabilité des caractères de reproduction dans les population de chèvres laitières Norvégiennes et Polonaises Bedu Stéphane Henri Fabienne Hontoir Fanny.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Héritabilité des caractères de reproduction dans les population de chèvres laitières Norvégiennes et Polonaises Bedu Stéphane Henri Fabienne Hontoir Fanny."— Transcription de la présentation:

1 Héritabilité des caractères de reproduction dans les population de chèvres laitières Norvégiennes et Polonaises Bedu Stéphane Henri Fabienne Hontoir Fanny

2 Plan Objectif de larticle Objectif de larticle Matériel Matériel Méthode utilisée Méthode utilisée Résultats obtenus et conclusion Résultats obtenus et conclusion Usage dans la pratique vétérinaire Usage dans la pratique vétérinaire Discussion Discussion Conclusion Conclusion

3 Objectifs : Cette étude vise à : Estimer lhéritabilité des caractères de reproduction chez les chèvres laitières Polonaises et Norvégiennes. Estimer lhéritabilité des caractères de reproduction chez les chèvres laitières Polonaises et Norvégiennes. Estimer limportance relative de certains paramètres génétiques sur ces caractères de reproduction chez les chèvres Norvégiennes. Estimer limportance relative de certains paramètres génétiques sur ces caractères de reproduction chez les chèvres Norvégiennes.

4 Objectifs: pourquoi cette étude? Pour intégrer les caractères de reproduction dans les critères damélioration dun troupeau afin den augmenter la fertilité. Cela permet: Pour intégrer les caractères de reproduction dans les critères damélioration dun troupeau afin den augmenter la fertilité. Cela permet: De diminuer le nombre de mères nécessaires au renouvellement du troupeau. De diminuer le nombre de mères nécessaires au renouvellement du troupeau. De raccourcir lintervalle entre mise bas, donc davoir un progrès génétique plus rapide. De raccourcir lintervalle entre mise bas, donc davoir un progrès génétique plus rapide. Meilleure rentabilité de léleveur. Meilleure rentabilité de léleveur.

5 Race Norvégienne: une seule race dans toute létude. Race Norvégienne: une seule race dans toute létude. Les races Polonaises sont : Les races Polonaises sont : La White Improved (60% cheptel, Couplées à des mâles White improved ou Saanen) La White Improved (60% cheptel, Couplées à des mâles White improved ou Saanen) La Fawn improved (Couplées avec des mâles White improved ou pure alpine La Fawn improved (Couplées avec des mâles White improved ou pure alpine La Pure alpine (inséminées avec de la semence importée) La Pure alpine (inséminées avec de la semence importée) La Saanen (inséminées avec de la semence importée) La Saanen (inséminées avec de la semence importée) Matériel : les chèvres

6 PolonaisesNorvégiennes Période : De 1983 à 2001 De 1991 à 2002 Nombre danimaux étudiés Nombre danimaux pour lesquels les paramètres ont pu être mesurés : - taille de la portée - nombre de jeunes vivants - pertes totales pour la première mise bas - âge à la 1° mise bas - LS2 - NBA2 - TL2 - LS2 - NBA2 - TL2 - âge au 2° mise bas - intervalle de mise bas - les données généalogiques remontent jusque idemidem En 1977 ( animaux) idem En 1966 ( animaux) Nombre de mâles utilisés : - pour la première gestation - pour la deuxième gestation Nombre de troupeaux Nombre de régions délevage Classement selon : - âge - âge - saison de mise bas - saison de mise bas 11 classes : naissance avant 1991, puis une classe par année 2 classes : - octobre- mars - avril- septembre 12 classes Idem Polonaises Matériel: données dassociation déleveurs Matériel: données dassociation déleveurs

7 Méthode utilisée Pour savoir sur quels caractères de reproduction il est efficace de travailler, il faut connaître leur: Pour savoir sur quels caractères de reproduction il est efficace de travailler, il faut connaître leur: Variance Variance Héritabilité Héritabilité Pour savoir sil est possible daméliorer un caractère, il faut savoir: Pour savoir sil est possible daméliorer un caractère, il faut savoir: Quels sont les paramètres génétiques qui linfluencent Quels sont les paramètres génétiques qui linfluencent La part de chacun de ces paramètres dans la variance du caractère étudié La part de chacun de ces paramètres dans la variance du caractère étudié

8 Méthode utilisée Caractères de reproduction Paramètres génétiques Paramètres génétiques -Taille de la portée. -Nombre chevreaux nés vivants. -Pertes dans les 3 mois. -Age de mise bas. -Intervalle de mise bas. -a i : effet génétique additif. -hs j : effet père. -F k : effet de la région (effet fixe). -YS 1 : saison de mise bas (effet fixe). -Yb m : année de naissance de la mère (effet fixe). -e ijklmn : erreur aléatoire.

9 Méthode utilisée Décomposition dun caractère reproducteur en fonction de paramètres génétiques: Décomposition dun caractère reproducteur en fonction de paramètres génétiques: Chèvres polonaises: Chèvres polonaises: Y ijklm = a i + hs j + mb k + YS 1 + Yb m + e ijklmn Chèvres norvégiennes: Chèvres norvégiennes: Y ijklm = a i + h sj + F k + YS 1 + Yb m + e ijklmn Y ijklm = a i + h sj + F k + YS 1 + Yb m + e ijklmn Lanalyse de variance permet de connaître quel est le paramètre génétique qui a le plus dinfluence sur le caractère étudié.

10 Résultats obtenus Critère étudié : chèvres polonaises (moyenne) chèvres norvégiennes (moyenne) Taille de la première portée Âge de 1° mise bas (jours) Intervalle de mise bas (jours) Taille de la 2° portée Âge de seconde mise bas (jours) >==>= Moyenne des caractères reproducteurs:

11 ParamètreHéritabilité PolonaisesNorvégiennes Taille 1ere portée 0,140,18 Nombres vivants 1ere portée 0,11 Pertes totales 1ere portée 0,04 Age 1° mise bas 0,13 Taille 2eme portée 0,110,13 Nombre vivants 2ème portée 0,09 Égal ou inférieur à la 1ère mise bas Pertes totales 2ème portée 0,04 Égal ou inférieur à la 1ère mise bas Age 2ème portée 0,13 Égal ou inférieur à la 1ère mise bas Intervalle de mise bas 0,0150,03 Résultats obtenus: héritabilité

12 Résultats obtenus: variance Deux paramètres expliquent une part importante de la variance totale: leffet « père du troupeau » leffet « bouc utilisé pour laccouplement »

13 Conclusions Comparaison des moyennes: Comparaison des moyennes: Taille des portées supérieures pour les chèvres polonaises qui bénéficient de la prolificité des races Alpines et Saanen. Taille des portées supérieures pour les chèvres polonaises qui bénéficient de la prolificité des races Alpines et Saanen. Héritabilité: Héritabilité: La taille de la portée est le caractère reproducteur le plus héritable chez les deux races, surtout pour la première mise bas (0.14 et 0.18). La taille de la portée est le caractère reproducteur le plus héritable chez les deux races, surtout pour la première mise bas (0.14 et 0.18). Variance: Variance: Leffet « père de troupeau » et leffet « male reproducteur» expliquent une partie importante de la variance. Il faut les inclure dans lestimation des caractères de reproduction. Leffet « père de troupeau » et leffet « male reproducteur» expliquent une partie importante de la variance. Il faut les inclure dans lestimation des caractères de reproduction.

14 Étant donné la faible héritabilité des caractères reproducteurs, il faudrait faire des études sur de nombreux descendants par mâle, pour avoir des évaluations fiables. Étant donné la faible héritabilité des caractères reproducteurs, il faudrait faire des études sur de nombreux descendants par mâle, pour avoir des évaluations fiables. Cela nest pas le cas actuellement en raison dune faible utilisation de lI.A. Cela nest pas le cas actuellement en raison dune faible utilisation de lI.A. Il faut aussi tenir compte de leffet de lenvironnement. Il faut aussi tenir compte de leffet de lenvironnement. Conclusions

15 Agir en tant que futur vétérinaire Sélectionner les animaux sur base de la taille de la première portée ou sur base du nombre de jeunes vivants lors de la première mise bas. Sélectionner les animaux sur base de la taille de la première portée ou sur base du nombre de jeunes vivants lors de la première mise bas. Promouvoir la collecte de données pour évaluer le programme de sélection actuel et de déterminer la valeur délevage des males reproducteurs. Promouvoir la collecte de données pour évaluer le programme de sélection actuel et de déterminer la valeur délevage des males reproducteurs. Favoriser linsémination artificielle avec la semence dun reproducteur « délite ». Favoriser linsémination artificielle avec la semence dun reproducteur « délite ». Optimiser lencadrement ( hygiène, alimentation,, éclairage…) car il influence fortement les caractères de reproduction. Optimiser lencadrement ( hygiène, alimentation,, éclairage…) car il influence fortement les caractères de reproduction.

16 Discussion Méthode : pour la population de chèvres polonaises : nombre faible de sujets, informations sur le pedigree peu nombreuses par rapport aux Norvégiennes. Méthode : pour la population de chèvres polonaises : nombre faible de sujets, informations sur le pedigree peu nombreuses par rapport aux Norvégiennes. Les chèvres polonaises étant issues de croisement, elles bénéficient peut être dun effet dhétérosis qui augmente lhéritabilité apparente des caractères reproducteurs. Les chèvres polonaises étant issues de croisement, elles bénéficient peut être dun effet dhétérosis qui augmente lhéritabilité apparente des caractères reproducteurs. Analyse : il faudrait utiliser un modèle animal incluant le père et les effets denvironnement. Analyse : il faudrait utiliser un modèle animal incluant le père et les effets denvironnement.

17 Bibliographie : Bagnicka E., Wallin E., Lukaszewicz M., Adnoy T., 2006, Heritability for reproduction traits in Polish hand Norwegian populations of dairy goat, small ruminant research. Maignel L., Reside T.-L., Sullivan B., Limpact de la génétique sur les entreprises caprines, colloque sur la chèvre 2005, linnovation, un outil de croissance, 7 octobre 2005, Sainte Hyacinthe, p


Télécharger ppt "Héritabilité des caractères de reproduction dans les population de chèvres laitières Norvégiennes et Polonaises Bedu Stéphane Henri Fabienne Hontoir Fanny."

Présentations similaires


Annonces Google