La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les contrats pluriannuels dobjectifs et de moyens (CPOM) : Approche, enjeux, stratégies…

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les contrats pluriannuels dobjectifs et de moyens (CPOM) : Approche, enjeux, stratégies…"— Transcription de la présentation:

1 Les contrats pluriannuels dobjectifs et de moyens (CPOM) : Approche, enjeux, stratégies…

2 Pourquoi les CPOM ?

3 Problèmes rencontrés avec la réglementation antérieure : Procédures budgétaires lourdes Analyse strictement budgétaire : perte de vue de la notion de qualité et de prospective Gestion à court terme Lamélioration continue de la qualité est au centre des préoccupations de chacun des acteurs : Pouvoirs publics Administrateurs Directeurs Personnels

4 Un nouveau contrat de confiance entre pouvoirs publics et organisme gestionnaire : Une réflexion partagée sur la situation des établissements et services et de leur avenir Une dynamique interne sur le choix des priorités Une analyse globale des capacités de financement de lorganisme gestionnaire

5 4 atouts essentiels des CPOM

6 1/ Une meilleure contractualisation entre pouvoirs publics et organismes gestionnaires : Un nouveau mode de gouvernance Passer dun régime de tutelle à un régime contractuel 2/ Un pouvoir renouvelé pour les administrateurs : Définir des objectifs stratégiques Fixer des orientations politiques 3/ Une modernisation des règles budgétaires dans le sens dune plus grande autonomie des Directeurs : Gérer leur budget sur une période de 5 ans Allouer librement les moyens sur les structures Mettre en œuvre des objectifs managériaux sur le moyen terme

7 4/ Une réorientation des missions des pouvoirs publics : Le pilotage des objectifs sociaux et médico-sociaux Le contrôle defficience et lévaluation des pratiques

8 Bases légales Article L du CASF modifié par lordonnance n° du 1er décembre 2005 Article R du CASF Circulaires du 18 mai 2006 et 26 mars 2007

9 La contractualisation : Une démarche en cinq temps

10 1/ Démarrage 2/ Diagnostic 3/ Propositions contractuelles 4/ Echanges – Discussions – Négociations 5/ Consultations et signatures

11 Les apports de la contractualisation Anticipation et visibilité accrue Plus grande maîtrise des moyens et des ressources Tarifications globalisées sur 5 ans Remise à niveau des établissements en difficulté Sanctuarisation des gains de productivité et économies déchelle « Budget zéro » ou « Rebasage » Dialogue de gestion Responsabilisation Contrôle defficience à posteriori Souplesse de gestion Pluriannualité Responsabilisation Procédure allégée allégée

12 Des dispositions innovantes : La pluriannualité du budget Contractualisation sur plusieurs ESMS ayant le même financeur et la même autorité de tarification Possibilité de CPOM pluri-départementaux et pluri-financeurs Lassouplissement des règles budgétaires

13 Pluriannualité du budget pluri-ESMS : Principes Fixation pluriannuelle du budget Reconduction actualisée des ressources Garantie de prise en charge des surcoûts (PPF) Alignement progressif des ressources (établissements comparables) Réduction des écarts (établissements comparables ) et convergence tarifaire Modalités Taux dévolution des dotations régionales limitatives Formule fixe dactualisation ou revalorisation Procédures budgétaires annuelles allégées

14 De nouveaux modes de relations établissements/autorités de tarification Acceptation de certains déséquilibres budgétaires annuels en contrepartie dun retour à léquilibre global en fin de CPOM ­Acceptation des déficits conjoncturels (2 à 3 ans) ­Étalement des déficits ­Dans la limite de « trésorerie zéro » ­Retour à un équilibre structurel garanti sur les années à venir Simplifications administratives et budgétaires

15 Un dialogue qui privilégie lanalyse -Contrôles comptables moins prédominants -Référence à des indicateurs de comparaison -Définition des niveaux de qualification à atteindre -Inscription dans les PRIAC -Prise en compte des objectifs de développement «soutenable» du gestionnaire

16 Un dialogue de gestion (juin-septembre) -Réalisation des objectifs -Gestion -Résultats -Aide par des crédits non reconductibles à laccélération, «boostage», ajustement des objectifs Analyse en début de N+5 des facteurs endogènes et exogènes des écarts -Résultats cumulés et combinés en fin de CPOM -Préparation de 2ème CPOM fin N+5

17 Assouplissements des règles budgétaires Une seule dotation globale commune aux ESMS inclus dans le cadre du CPOM qui est fixée automatiquement en décembre-janvier Un seul plan pluriannuel de financement Décisions budgétaires modificatives concomitantes en charges comme en produits entre groupes fonctionnels, entre ESMS Redéploiements et convergence tarifaire entre les ESMS entrant dans le cadre du COM Affectation libre des résultats dans le cadre de lArticle R du CASF

18 Plus de propositions budgétaires à transmettre au tarificateur Comptes administratifs par catégories homogènes dESMS et compte consolidé certifié par le commissaire aux comptes (harmonisation plan comptable ESMS et plan comptable associatif) Indicateurs de convergence tarifaire par catégories homogènes dESMS

19 Liberté dutilisation des « gains de productivité » « Privilège du bénéfice » des trésoreries denveloppe ou crédits non reconductibles pour des dépenses non-pérennes et pour « saturer le groupe 3 » (circulaire du 8 août 2006) Priorité dans les PRIAC « à projet de qualité similaire » Engagements de lautorité de tarification inscrits dans les priorités du rapport dorientation budgétaire prévu au 5° de larticle R du CASF

20 Des outils… Les indicateurs médico-sociaux et médico- économiques -Convergence tarifaire interne entre ESMS relevant du COM : IME<>SESSAD<>MAS Le guide de calcul de la masse salariale et des dépenses de personnel -Cest un outil adapté de celui développé par la commission interministérielle daudit salarial du secteur public (CIASSP) Articulation entre le CPOM sur 5 ans et le renouvellement de lautorisation des frais de siège social Articulation CPOM et accord dentreprise

21 Des moyens pluriannuels

22 1/ Assurer une reconduction, actualisée chaque année selon des règles permanentes, de ressources allouées lors dun exercice antérieur 2/ Garantir la prise en charge, sur plusieurs années, des surcoûts résultant dun programme dinvestissement ou dune restructuration 3/ Programmer sur plusieurs années lalignement des ressources de létablissement sur celles des équipements comparables

23 Des avantages… La contractualisation des engagements devrait garantir leur réalisation Les Présidents et Directeurs Généraux sont mieux associés à la procédure budgétaire Les tarifs annuels pourront être fixés dès le début de lannée

24 Des risques ou limites… Hypercentralisation de la gestion – perte de responsabilité des directeurs de structure -Rôle central des sièges et gouvernance associative -Nécessité daccélérer la qualification des cadres du siège (niveau I) -Perte de proximité avec les services et établissements (projets nouveaux) -« Clonage » dESMS contre organisation matricielle sur des fonctions, des territoires et des métiers

25 Le COM nest pas un chèque en blanc : en labsence dobjectif national de dépenses dassurance maladie pluriannuel, les autorités de tarification peuvent difficilement prévoir ce que seront leurs moyens les années suivantes Le COM nest pas une source de financement supplémentaire Le COM introduit une «certaine» obligation de résultats : si les objectifs ne sont pas atteints, quelle marge de manœuvre ?

26 Les groupements de coopération : apprendre à jouer collectif…

27 Question de survie pour les structures fragiles, trop petites ou isolées ? Outil indispensable au développement et au décloisonnement des secteurs social, médico- social et sanitaire Un outil très intéressant de planification Le partage de valeurs communes


Télécharger ppt "Les contrats pluriannuels dobjectifs et de moyens (CPOM) : Approche, enjeux, stratégies…"

Présentations similaires


Annonces Google