La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Journée de la recherche 2008 Polytechnique Montréal Y a-t-il une place pour les chercheurs-ingénieurs au FRSQ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Journée de la recherche 2008 Polytechnique Montréal Y a-t-il une place pour les chercheurs-ingénieurs au FRSQ?"— Transcription de la présentation:

1 Journée de la recherche 2008 Polytechnique Montréal Y a-t-il une place pour les chercheurs-ingénieurs au FRSQ?

2 La vision Améliorer la santé de la population québécoise par la recherche en santé Investir en santé pour la population

3 AGIR EN CONCERTATION Principaux acteurs du support à la recherche en santé Canada Population : 32 M Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) –Budget : 860M $CA –Subventions de recherche –Salaires et bourses de formation –Subventions déquipements Québec Population : 7,5 M Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ) –Budget : 100M $CA –Bourses de formation –Bourses de carrière –Subventions dinfrastructure 3 Programme des chaires de recherche du Canada Génome Canada / Génome Québec Fondation canadienne pour linnovation (FCI)

4 À propos du FRSQ Nos investissements ( ) Octrois et bourses : 82,3M $CA 4 Bourses de formation 11,8M $CA (14,4%) Groupes de recherche 3,0M $CA (3,7%) Centres de recherche 31,3M $CA (38,0%) Bourses de carrière 16,9M $CA (20,6%) Programmes déchanges internationaux $CA (0,1%) Subventions de recherche 10,5M $CA (12,7%) Réseaux thématiques de recherche 8,6M $CA (10,4%)

5 POTENTIALISER LES EFFORTS LA RECHERCHE MULTIDISCIPLINAIRE, UNE APPROCHE DAVENIR IRSC CRSNG Génome Canada FCI 5 FRSQ Recherche en santé Société et culture FQRSC Génome Québec Nano- Québec Sciences naturelles et génie FQRNT

6 Plan stratégique Contexte et enjeux

7 Plan stratégique du FRSQ Contexte La place du Québec en recherche Comment le Québec se classe-t-il internationalement eu égard à lintensité de sa recherche en santé?

8 Québec: atteindre 3 % du PIB (plan stratégique du MDEIE) (présentement 2,67 %) Union européenne: 3 % du PIB selon la Conférence de Barcelone de mars 2002 (présentement 1,9 %) Canada: 1.93 % États-Unis: 2.66 % Finlande: 3.46% Suède: 4.27 % 8 Investissements gouvernementaux en recherche

9 Investissements en ressources humaines

10 Au Canada, présence dun contexte compétitif accru

11 11 Par nombre dinstitutions Colombie-Britannique Prairies Ontario Québec Provinces atlantiques % Par régions Colombie-Britannique Prairies Ontario Québec Provinces atlantiques 82M$ 97M$ 269M$ 191M$ 21M$ 29% Le Québec représente 23,6 % de la population canadienne Source IRSC, Part du Québec des investissements des IRSC

12 Vieillissement39% Neurosciences, santé mentale et dépendances37% Cancer31% Développement et santé de lenfant28% Locomotion et arthrite35% Nutrition, métabolisme et diabète36% Santé circulatoire et respiratoire26% Poids démographique du Québec au Canada23% Source : IRSC ( ), septembre Les investissements des IRSC au Québec

13 Production scientifique du Québec et du Canada par grand domaine de recherche

14 Quels sont les domaines prioritaires? Plan stratégique Recherche compétitive – Les enjeux

15 Plan stratégique du ministère de la Santé et des Services sociaux « Améliorer la santé et le bien-être de la population par une action efficace en promotion, en prévention et en protection. Offrir un continuum de services pour la lutte contre le cancer et pour les personnes atteintes de maladies chroniques. Permettre aux personnes âgées en perte dautonomie de demeurer le plus longtemps possible dans leur communauté. Traiter et soutenir efficacement les jeunes et les adultes ayant un trouble mental ainsi que les personnes présentant un risque suicidaire. »

16 NEUROSCIENCES & SANTÉ MENTALE Vieillissement & perte dautonomie CancerMALADIES SOCIÉTALES cardiovasculaires obésité diabète Lésions médullaires & regénérescence Maladies neuro-dégénératives Réadaptation Suicide Schizophrénie Autochtones Réinsertion sociale Plateforme médicaments (cibles - utilisation - évaluation) Grand chantier douleur Pratiques basées sur des résultats probants (recherche clinique; évaluation des pratiques / technologies; organisation des soins) Prévention (croissance & développement fœtal - facteurs environnementaux - déterminants sociaux) Partenariats (génomique/protéomique - Génome Québec / nanotechnologies - Nano Québec) Trauma Priorités / Enjeux

17 Positionnement de la recherche québécoise et de la recherche canadienne en santé dans quelques domaines prioritaires

18 Plan stratégique du FRSQ Secteurs visés Formation de la relève Carrière des chercheurs Initiatives stratégiques et regroupements Transfert des connaissances et transfert technologique

19 Accroître la recherche multidisciplinaire Lapport des chercheurs-ingénieurs

20 Développement et exploitation de technologies émergentes Quels sont les moyens proposés ? Avec les partenaires (IRSC, FQRNT, Génome Québec, secteur privé…) : Faciliter le recrutement de chercheurs experts dans le développement et lexploitation des technologies de pointe dintérêt pour la recherche en santé Soutenir létablissement au Québec dorganisations et de grands projets internationaux axés sur lusage de nouvelles technologies structurantes pour la recherche en santé Soutenir la création de pôles de développement technologiques structurants pour la recherche dans les sciences de la vie et de la santé Favoriser le développement des nouvelles pratiques par le développement doutils de technologie de linformation

21 Nouvelles initiatives Projets dinnovation dans le domaine des technologies de la santé (FRSQ-FQRNT)

22 PARTENARIATS AVEC LINDUSTRIE ET LES HÔPITAUX Projets en technologies de la santé 22 Programme conjoint FRSQ-FQRNT Subventions ciblées vers les projets innovants en technologies de la santé pour répondre aux besoins du système de santé Forum pour favoriser la concertation entre milieux de la recherche, le secteur industriel et les utilisateurs des technologies Financement en partenariat avec lindustrie et les CHU

23 PARTENARIATS AVEC LINDUSTRIE ET LES HÔPITAUX Retombées attendues des projets 23 Mise en marché de nouvelles technologies Développement dentreprises et création de nouveaux emplois hautement qualifiés Augmentation de la capacité concurrentielle du secteur des technologies de la santé Meilleure intégration et évaluation des technologies par le milieu hospitalier Reconnaissance du Québec comme un lieu dinnovation dans le domaine des technologies médicales

24 Nouvelles initiatives Chaires de recherche en évaluation des technologies et des pratiques de pointe (FRSQ-MSSS-CHU)

25 Chaire de recherche en évaluation des technologies Le titulaire doit : –être médecin –une formation dingénieur est un atout –posséder un dossier de recherche de très haut calibre dans le domaine

26 Un leadership en santé parmi les ingénieurs Chaire de recherche en évaluation des technologies Objectifs: Développer et diriger une équipe de recherche évaluative et opérationnelle dynamique et novatrice, hautement compétitive sur la scène nationale et internationale Création de nouvelles connaissances en réponse aux besoins des CHU en matière dévaluation des technologies et des pratiques de pointe.

27 Un leadership en santé parmi les ingénieurs Chaire de recherche en évaluation des technologies Objectifs: Exercer un rôle de leader et de mentor auprès des décideurs et des intervenants en matière dévaluation des technologies et des pratiques de pointe afin de développer une culture dévaluation scientifique en matière de technologies au sein des CHU Bâtir une capacité de recherche innovante dans le domaine de lévaluation des technologies et des pratiques de pointe en mettant sur pied un programme de formation destiné à préparer une relève James Brophy, médecin et ingénieur Titulaire de la chaire, Université McGill

28 Un leadership en santé parmi les ingénieurs Groupe de recherche en sciences et technologies biomédicales Michael Bushmann, Directeur Polytechnique Montréal

29 Un leadership en santé parmi les ingénieurs Réseau de recherche en santé et sécurité du travail Sylvie Nadeau, ingénieur Directrice École de technologie supérieure

30 La recherche en santé et ingénieurs Programme de génie biomédical Polytechnique Montréal

31 La recherche en santé et ingénieurs Y a-t-il dautres défis ? Si oui… Quels sont les meilleurs modèles ?

32 Comment former des chercheurs « hybrides » ? Y a-t-il un rôle pour les chercheurs-ingénieurs dans la recherche translationnelle ? Peuvent-ils contribuer de façon significative ? Si oui, comment ? Quels sont les modèles pour la formation et peuvent-ils attirer les meilleurs étudiants ? Les équipes et les chercheurs « hybrides »

33 Comment former des chercheurs « hybrides » ? La formation pour les médecins Le programme MD-PhD + formation en spécialité La formation durant ou après la spécialité Formation courte durant les études médicale ou la formation en spécialité

34 Comment former des chercheurs « hybrides » ? La formation pour les scientifiques et les ingénieurs (Ph.D.) Formation courte et ciblée en pathologie/pathophysiologie Formation avancée en pathophysiologie et expérience clinique

35 Comment former des chercheurs « hybrides » ? Programmes comprenant une formation ciblée Programme de génie biomédical (Ph.D.) comprenant une formation obligatoire en pathophysiologie, bioinformatique, génétique, imagerie, prises de décision diagnostique et clinique, etc.

36 Comment former des chercheurs « hybrides » ? Formation avancée en pathophysiologie et expérience clinique Le programme Harvard-MIT « Medical Engineering Medical Physics (MEMP) » Formation approfondie de scientifiques (Ph.D. dans leur champ, à laquelle sajoute une formation solide en médecine clinique) Ce programme se situe à linterface des sciences fondamentales et appliquées, implique une formation multidisciplinaire associée à une structure flexible

37 La formation des chercheurs « hybrides » Facteurs de succès Au cours de la formation –Grande aptitude pour la recherche et haute motivation –Support financier et familiale indéfectible –Environnement de recherche productif et à lavant-garde –Suffisamment de temps passé en recherche pour être compétitif –Mentors Au site de la formation Au site de recrutement

38 Quels sont les facteurs de succès pour les chercheurs en carrière ? Le talent et la formation Le temps protégé pour la recherche et le support des collègues et supérieurs Milieu de recherche à lavant-garde, dynamique et de préférence multidisciplinaire Des mentors forts du milieu académique et en recherche ainsi que politiquement habiles Culture institutionnelle et départementale qui supporte la recherche

39 REGARD VERS LES CHECHEURS HYBRIDES ET LA MULTIDISCIPLINARITÉ Un défi pour le FRSQ Science 2005

40 En guise de conclusion

41

42 Mesurer le retour sur linvestissement Impact scientifique Impact sociétal Impact économique Notoriété Objectifs du FRSQ


Télécharger ppt "Journée de la recherche 2008 Polytechnique Montréal Y a-t-il une place pour les chercheurs-ingénieurs au FRSQ?"

Présentations similaires


Annonces Google