La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Michèle Roy, Ph.D., agronome-entomologiste Laboratoire de diagnostic en phytoprotection, DIST, MAPAQ Mieux connaître les pucerons !

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Michèle Roy, Ph.D., agronome-entomologiste Laboratoire de diagnostic en phytoprotection, DIST, MAPAQ Mieux connaître les pucerons !"— Transcription de la présentation:

1 Michèle Roy, Ph.D., agronome-entomologiste Laboratoire de diagnostic en phytoprotection, DIST, MAPAQ Mieux connaître les pucerons !

2 Calibrachoa, chrysanthème, dahlia, datura, fuchsia, gazannia, impatiens, ipomée, œillet, pensée, rosier, salvia, verveine

3 Mieux connaître les pucerons ! Dommages causés aux plantes Espèces les plus fréquentes Identification Biologie Prévention Importance du dépistage

4 Mieux connaître les pucerons !

5

6 Dommages causés aux plantes Phloème Stylets (Tiré de Albouy et Devergne 1998)

7 Dommages causés aux plantes Flétrissure des nouvelles tiges Recroquevillement des feuilles Malformation des fleurs perte de rendements dommage esthétique

8 Dommages causés aux plantes production de miellat perte de rendements dommage esthétique fumagine

9 Dommages causés aux plantes Transmission de maladies à virus 300 espèces de pucerons 250 virus : Potyvirus virus non persistantsvirus persistants (Tiré de Albouy et Devergne 1998)

10 Dommages causés aux plantes Rayon de dissémination 100 source 3 4m 4060m % de plantes infectées 0 (Adapté de Albouy et Devergne 1998)

11 Dommages causés aux plantes Calibrachoa PNRSVmécanique TMVmécanique ToMVmécanique ArMVnématode, mécanique BBWVpucerons CVBpucerons POTYpucerons PVYpucerons TRSVpucerons INSVthrips TSVthrips INSV

12 Dommages causés aux plantes Chrysanthemum ToRSVnématodes, mécanique CMVpucerons CVBpucerons POTYpucerons TAVpucerons TuMVpucerons INSVthrips TSVthrips TSWVthrips Potyvirus

13 Dommages causés aux plantes Petunia RMVmécanique TMVmécanique TOMVmécanique ArMVnématodes, mécanique TBRVnématodes, mécanique ToRSVnématodes, mécanique AMVpucerons CMVpucerons CVBpucerons PLRVpucerons POTYpucerons PVYpucerons TAVpucerons TEVpucerons TRSVpucerons INSVthrips TSVthrips TSWVthrips

14 Espèces les plus fréquentes Puceron vert du pêcher Puceron vert du melon Puceron de la pomme de terre Puceron de la digitale

15 Identification Critères couleur taille forme du corps antennes cornicules cauda ailes (tiré de Leclant 1999)

16 Pâle, longue et effilée, 3-4 poils de chaque côté, 1 soie près de l'extrémité Très longue et proéminente, graduellement effilée, 4-5 paires de soies latérales, 1-2 soies près de l'extrémité Effilée, 2-4 paires de soies latérales Pâle, longue et effilée, 3-4 paires de soies latérales Cauda (queue) Longues, terminées par une large collerette rembrunie Longues, de même couleur que corps, sauf aux extrémités, rembrunies à noirâtres Courtes, foncées sur toute la longueur Longues, même couleur que le corps, renflées au milieu, rembrunies à l'extrémité Cornicules Bien développés, formant un U Bien développés, divergents Réduits ou absents Bien développés, convergents Tubes antennaires Jaunâtre à vert brillant Jaune, rose ou vert Jaune pâle à vert très foncé Vert pâle, jaune pâle à vert, rose à rougeâtre Couleur (critère peu fiable) En forme de poireLongArrondiEn forme de poireCorps mm mm mm mmTaille Puceron de la digitale Puceron de la pomme de terre Puceron du melon Puceron vert du pêcher

17 Identification puceron vert du pêcher couleur taille

18 Identification

19

20 Biologie printemps été automne hiver

21 Biologie

22 (Tiré de Dreistadt et al 2001)

23 Prévention Inspection de la serre avant production serre propre attention aux mauvaises herbes ! moustiquaire Inspection de nouveau matériel végétal boutures sources potentielles dinfestation

24 Importance du dépistage Dépistage régulier au moins une fois par semaine examen des tiges et de la surface inférieure du feuillage présence de colonies présence de miellat et de fumagine présence dexuvies présence de fourmis se concentrer sur les plantes et cultivars infestés + sensibles utiliser des pièges collants jaunes

25 Merci de votre attention! Mieux connaître les pucerons !


Télécharger ppt "Michèle Roy, Ph.D., agronome-entomologiste Laboratoire de diagnostic en phytoprotection, DIST, MAPAQ Mieux connaître les pucerons !"

Présentations similaires


Annonces Google