La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

III. La remise en cause des postulats keynésiens La courbe de Phillips des Etats-Unis.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "III. La remise en cause des postulats keynésiens La courbe de Phillips des Etats-Unis."— Transcription de la présentation:

1

2 III. La remise en cause des postulats keynésiens La courbe de Phillips des Etats-Unis

3 1. La stagflation Après 1974, les Etats-Unis (de même que la France) combinent inflation et chômage. Les interventions conjoncturelles dinspiration keynésienne sont alors visées par la critique néolibérale. Celle-ci se focalise sur la question de linflation.

4 2. Les effets pervers de linflation Linflation est mise en cause dans la prolongation du marasme des année 70 Réduit la compétitivité- prix Entrave les anticipations des agents Pénalise les exportations Pénalise les exportations Pénalise linvestissement Pénalise linvestissement

5 Haro sur les politiques monétaire expansionnistes « L'inflation est partout et toujours un phénomène monétaire. » (Milton Friedman) MV = PQ Equation de Fisher Le monétarisme inspire la réforme des banques centrales Statut indépendant de lexécutif gouvernemental Objectif statutaire de stabilité des prix

6 3. Les effets pervers du déficit budgétaire Une entreprise Un agent économique veut effectuer un placement Pour un même rendement, va-t- il préférer : LEtat Lemprunt public offre un haut niveau de sécurité et de liquidité Il exerce donc un effet déviction sur lendettement privé

7 Haro sur les déficits budgétaires Conséquences des déficits budgétaires Effet déviction sur linvestissemen t privé inflation Effet boule de neige sur la dette Le retour à l « orthodoxie budgétaire » est une dominante des années 80 Politiques daustérité dans la fonction publique

8 4. Réduire le périmètre de lEtat Optique libérale : la régulation marchande est optimale Réduire la pression socio-fiscale (recul du taux de prélèvement obligatoire) Démanteler les monopoles publics et privatiser les activités à vocations marchande Déréglementer pour libérer les mécanismes du marché (transport aérien, marchés financier, du travail…)

9 5. La « désinflation compétitive » et les « politiques de loffre » Politiques de loffre : la rentabilité, linvestissement et la compétitivité des entreprises sont considérées comme les moteurs de la croissance Désinflation compétitive : Lutte contre linflation (politique monétaires et budgétaires de rigueur + austérité salariale)


Télécharger ppt "III. La remise en cause des postulats keynésiens La courbe de Phillips des Etats-Unis."

Présentations similaires


Annonces Google