La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les alternatives chimiques au bromure de méthyle : Bilan et perspectives Jérôme FRITSCH LNPV station détude des techniques de fumigation - Cenon (33) Journée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les alternatives chimiques au bromure de méthyle : Bilan et perspectives Jérôme FRITSCH LNPV station détude des techniques de fumigation - Cenon (33) Journée."— Transcription de la présentation:

1 Les alternatives chimiques au bromure de méthyle : Bilan et perspectives Jérôme FRITSCH LNPV station détude des techniques de fumigation - Cenon (33) Journée désinfection des sols – CTIFL Lanxade – 20 Mars 2003 Ministère de l'Agriculture, de lalimentation, de la pêche et des affaires rurales

2 Quelques précisions préalables Définition dun fumigant: substance se trouvant sous forme de gaz ou générant par un quelquonque mécanisme (exemple hydrolyse) un ou plusieurs gaz. Définition dun gaz : molécules indépendantes, de tailles infimes de lordre du millième de micron. A ne pas confondre avec les fumées, les aérosols ou brouillards. La notion de diffusion et de pénétration dans une masse donnée à traiter (ex : un sol, un tas de substrats…) apparaît donc essentielle. Faculté par exemple à toucher des formes de conservations de champignons dans les organes végétaux.

3 Caractérisation des fumigants AvantagesLimites -Action curative rapide en terme de réalisation pratique. -Possibilité de désinfecter des horizons de sols importants (ex : en arboriculture) -Pas de phénomène de résistance à ce jour -Associations possibles avec dautres techniques (ex : solarisation + métam sodium) -Pas de sélectivité (exception de lenzone : favorise les trichoderma, certaines mycorhises -Produits complexes en terme de mise en œuvre -Contraintes réglementaires pour certains (bromure de méthyle) -Coût élevé ( 1000 à euros/ha) -Image de marque – amalgame sur les gaz. avantages et inconvénients de la technique

4 Champignons Nématodes à kystes et galles Nématodes libre InsectesAdventices Bromure de méthyle Dazomet Dichloropropène Métam sodium Tétrathiocarbonate sodium (Enzone) Spectre biocide des fumigants Les efficacités sont ici davantages exprimées en terme de réels résultats obtenus au champ (conditions pratiques) quen terme de propriétés intrinsèques des molécules. Caractérisation des fumigants

5 Propriétés physico-chimiques Caractérisation des fumigants ++++: très bon +++ : bon ++ : moyen + : insuffisant

6 Lavenir des fumigants -amélioration des techniques dapplication : en terme defficacité : favoriser une meilleure distribution des fumigants dans le sol. *Double injecteurs par coutre *Pompes péristaltiques *Paillage plastique simultané En terme de sécurité avec les « anciennes substances actives » en cours de réexamen. (ex : étude sur les moyens de protections respiratoires spécifiques et suivis de chantiers pour le 1.3 dichloropropène. Action- CRAM- INRS-LNDS ).

7 Lavenir des fumigants -nouvelles molécules en développement : le diméthyl disulfure. Molécule issue de la thiochimie du complexe de Lacq (société Atofina Elf) étudiée dans le cadre dun groupe de travail international. Spectre biocide intéressant, bon comportement en terme de diffusion dans le sol. (cf présentation journées de Balandran Janvier 2003). Liodure de méthyle : premières homologations aux USA pour cette année. Démarrage prochain dactions de recherche-développement en europe.

8 Lavenir des fumigants -Vers un nouveau cadre réglementaire : 1 - Il y a trois grands domaines dutilisation des fumigants en agriculture : la désinfection des sols et des substrats La désinsectisation des denrées stockées et des locaux La lutte contre certains mammifères (taupes ) 2 - Le constat : Chaque secteur est actuellement défini par un texte spécifique Refonte globale de la réglementation en phase avec les nouvelles pratiques de désinfection-désinsectisation. 3 – Projet de nouvelle réglementation : Base réglementaire commune sous forme dune norme à deux niveaux : -référentiel débouchant sur une certification des entreprises et un contrôle périodique (obligatoire). -guide technique des bonnes pratiques par activité (facultatif).

9 Conclusion -Lemploi des fumigants reste incontournable en désinfection des sols du moins à court terme *Problématique du bromure de méthyle. *Limites techniques ou économiques de certaines alternatives. *Spécialisation des exploitations (rotations absentes ou insuffisantes). -Cependant, des efforts déjà consentis doivent se poursuivrent en matière damélioration des pratiques en attendant peut-être de nouvelles molécules conciliant efficacité agronomique, sécurité des applicateurs et respect de lenvironnement et du consommateur.


Télécharger ppt "Les alternatives chimiques au bromure de méthyle : Bilan et perspectives Jérôme FRITSCH LNPV station détude des techniques de fumigation - Cenon (33) Journée."

Présentations similaires


Annonces Google