La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EVALUATION A MI-PARCOURS DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE LA VILLE DE SAINTES Présentation des résultats de létude et des préconisations.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EVALUATION A MI-PARCOURS DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE LA VILLE DE SAINTES Présentation des résultats de létude et des préconisations."— Transcription de la présentation:

1 EVALUATION A MI-PARCOURS DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE LA VILLE DE SAINTES Présentation des résultats de létude et des préconisations

2 E LÉMENTS DE CADRAGE Le contexte 2007: lancement du PRU 2007: signature du CUCS Les objectifs du CUCS o Financer des actions sur les territoires prioritaires o Permettre linnovation o Générer des partenariats et de la transversalité La mission dévaluation : état des lieux et diagnostic Analyser la dynamique sociale du territoire Analyser les résultats obtenus et le fonctionnement du CUCS sur la période Les préconisations o Relancer un dispositif « éteint » BSA (Bureau de Sociologie Appliquée)

3 M ÉTHODOLOGIE Axée sur une démarche qualitative : entretiens qualitatifs auprès dun panel élargi de personnes entrant dans le champs de la cohésion sociale Eléments qualitatifs confrontées aux données existantes sur le territoire Participation aux réunions PRU et de création du 3 ème centre social Réunions de réflexion avec les commanditaires de létude BSA (Bureau de Sociologie Appliquée)

4 E TAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE 1) Le CUCS et la cohésion sociale sur le territoire Un dispositif mal identifié: Un dispositif sans pilote : Difficultés pour les techniciens et les acteurs Problématique pour les porteurs de projets Pas dorientations Le CUCS est utilisé comme un guichet Problématique pour la mise en œuvre du projet social du PRU Un dispositif sans schéma de développement lisible : Pas définition commune des objectifs Pas de mise en œuvre des objectifs Les critères dattribution des subventions tiennent à des besoins de compléments de financements des actions existantes BSA (Bureau de Sociologie Appliquée)

5 E TAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE (S UITE ) 1) Le CUCS et la cohésion sociale sur le territoire (Suite) Des logiques verticales et des actions concurrentes: Pas de transversalité des actions mais des logiques verticales qui se côtoient Le CUCS génère le cloisonnement et de la concurrence plutôt que la complémentarité et la mutualisation Pas de partenariat réel sur le territoire mais des îlots de cohésion sociale Des logiques contradictoires au regard des ambitions du CUCS : Les actions sont pérennes Elles nentrent pas dans des logiques de transversalité BSA (Bureau de Sociologie Appliquée)

6 E TAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE (S UITE ) 1) Le CUCS et la cohésion sociale sur le territoire (Conclusion) BSA (Bureau de Sociologie Appliquée) Les actions CUCS ne répondent pas aux objectifs du dispositif : innovation et transversalité. Le CUCS doit être identifiable afin de permettre le développement de la cohésion sociale et linnovation.

7 E TAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE (S UITE ) 2) Les centres sociaux au cœur de la cohésion sociale Rôle central des centres sociaux dans la vie des quartiers Pas de définition commune de ce quest un centre social: logiques de fonctionnement différentes Le centre social Boiffiers-Bellevue : Logique de structure Territoire daction limité au quartier Le centre social Belle Rive : Logique de développement social dans le maillage local Territoire daction sur lensemble de la Rive Droite Effet non attendu de laction sociale à Boiffiers-Bellevue Repli sur la structure renforcé par les difficultés partenariales avec le CCAS : pas de prise en compte collective des besoins BSA (Bureau de Sociologie Appliquée)

8 E TAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE (S UITE ) 3) Les centres sociaux au cœur de la cohésion sociale (Conclusion) BSA (Bureau de Sociologie Appliquée ) Nécessité de penser la pertinence globale de lintervention sociale qui devra sappuyer sur : o Un ancrage associatif diversifié o La transversalité des actions o Le développement des projets des habitants o Une logique de territoire à léchelle de la Ville Nécessité de définir collectivement une politique sociale.

9 E TAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE (S UITE ) 4) Un changement de municipalité marqué et des difficultés à donner une visibilité aux orientations politiques Nouvelles dynamiques enclenchées par léquipe municipale Problème: mandat court/chantiers longs : Difficultés à offrir une vision claire de la politique engagée Le CUCS souffre de lénonciation des orientations dactions prioritaires Difficultés pour les acteurs à sapproprier la politique BSA (Bureau de Sociologie Appliquée) La clarification des priorités permettra aux acteurs de se saisir du dispositif et de structurer leurs actions.

10 E TAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE (S UITE ) 5) La problématique de la bascule vers le droit commun 6) Labsence dimbrication des dispositifs BSA (Bureau de Sociologie Appliquée) On ne peut stimuler linnovation quà condition de penser la pérennisation financière des actions qui fonctionnent en dehors du CUCS. Larticulation entre les différents dispositifs nexiste pas ou peu. Fonctionnements indépendants de chaque dispositif répondant à des logiques propres et nentrant pas dans des logiques de transversalité et de cohérence globale.

11 E TAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE (S UITE ) 7) Nouveautés, réorganisation et poids de lHistoire o De nouveaux acteurs et de nouvelles structures organisationnelles o Problématiques: o Difficulté dappropriation des dispositifs o Manque de connaissance entrainant des effets de blocage et de contournement o Immédiateté des réponses entraine le développement de projets à la périphérie des dispositifs, trop lourds administrativement BSA (Bureau de Sociologie Appliquée) Le renouvellement des acteurs ne conduit pas à linnovation car ces derniers ne semparent pas du dispositif.

12 E TAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE (S UITE ) Des professionnels ayant de lancienneté sur le territoire BSA (Bureau de Sociologie Appliquée) Les subventions CUCS sont captées par les acteurs anciens connaissant les logiques et les fonctionnements des dispositifs et cherchant à pérenniser leurs actions. Deux logiques contradictoires se télescopent: o Frein à linnovation o Démarche de pérennisation

13 E TAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE (S UITE ) 8) Les associations : un vrai potentiel à Saintes o 350 associations o Très faible proportion dassociations subventionnées par le biais du CUCS o Les associations financées se trouvent dans des logiques de pérennisation BSA (Bureau de Sociologie Appliquée ) Les subventions CUCS sont réservées aux initiés. Il ny a pas démulation, pas de stimulation de linnovation malgré limportance du tissu associatif.

14 L ES P RÉCONISATIONS 1) La définition des objectifs CUCS et des priorités de la ville o Redéfinition collective des objectifs CUCS o Clarification de la politique sociale o Quelles sont les problématiques sociales prioritaires? o Quest-ce quun centre social? Quelles attentes de la municipalité? o Comment redéfinir le mode de relation des professionnels de laction sociale? o Quelle place donner aux associations? o Quelle organisation interne? o Création des comités de suivi o Cibler des problématiques o Optimiser les moyens CUCS o Mettre en synergie des procédures o Favoriser les déclinaisons opérationnelles et de suivi du CUCS o Fournir des outils dévaluation BSA (Bureau de Sociologie Appliquée)

15 L ES P RÉCONISATIONS (S UITE ) 2) La communication des objectifs et des priorités o Les Etats Généraux de lEducation o Education, enfance et jeunesse : priorités du mandat, doivent être au cœur de la politique engagée o Manifestation sous forme dEtats Généraux : communication de grande ampleur et nouveau mode de construction des réponses o Manifestation en trois étapes: o Colloques, tables rondes et comptes rendus o Réunions de comités thématiques, synthèses o Communication des décisions BSA (Bureau de Sociologie Appliquée)

16 L ES P RÉCONISATIONS (S UITE ) 2) La communication des objectifs et des priorités (Suite) o Saintes, ville éducatrice de France? BSA (Bureau de Sociologie Appliquée) Saintes peut sinscrire dans le réseau français des villes éducatrices pour assoir plus encore sa volonté dagir.

17 L ES P RÉCONISATIONS (S UITE ) 3) Impulser des dynamiques o Mutualiser : Proposition 1: Imaginer de nouvelles logiques daction pour le quartier Boiffiers-Bellevue o Transfert de compétence vers laccueil de loisirs du Pidou o Redéfinition de la logique dintervention centrée sur laccompagnement de projets citoyens BSA (Bureau de Sociologie Appliquée) Ouvrir le quartier Boiffiers-Bellevue Eviter la redondance des offres daccueil et rationnaliser les coûts Renforcer les partenariats et impulser une nouvelle dynamique

18 L ES P RÉCONISATIONS (S UITE ) 3) Impulser des dynamiques (Suite) o Mutualiser : Proposition 2: Valoriser, par lintermédiaire du CUCS, les actions inscrites dans une dynamique partenariale BSA (Bureau de Sociologie Appliquée)

19 L ES P RÉCONISATIONS (S UITE ) 3) Impulser des dynamiques (Suite) o Inscrire les associations au cœur dune nouvelle dynamique o Nécessité de mettre en place des actions innovantes o Acteur incontournable: Maison des Associations. Ses orientations et son fonctionnement correspondent aux prérogatives du CUCS BSA (Bureau de Sociologie Appliquée)

20 L ES P RÉCONISATIONS (S UITE ) 4) Le pilotage du CUCS o Créer un poste CUCS et démocratie locale o Animer et piloter le dispositif o Développer des outils pour la démocratie locale o Définir les orientations et les objectifs CUCS et assurer leur mise en œuvre o Assurer la coordination o Assurer le lien entre les dispositifs et les acteurs o Assurer un travail de terrain o Organiser et animer les réunions o Réfléchir aux possibilités de mutualisation et de partenariats et assurer leur mise en place o Rechercher des financements o Rechercher des porteurs de projets o Etre linterlocuteur privilégié des centres sociaux o Evaluer le dispositif o Mesurer les besoins des habitants et leurs évolutions o Participer aux comités de suivi… BSA (Bureau de Sociologie Appliquée)

21 L ES P RÉCONISATIONS (S UITE ) 5) Grille dévaluation de léligibilité des actions CUCS o 4 items : innovation, pertinence, évolution, partenariat o Notes de 1 à 5 pour chaque item o Si laction obtient une note de 1 à 8: elle nest pas éligible o Si laction obtient une note de 9 à 12: elle doit être retravaillée o Si laction obtient une note de 13 à 20 : elle est éligible o La note « 1 » dans un des items entraîne la non-éligibilité de laction BSA (Bureau de Sociologie Appliquée)

22 L ES P RÉCONISATIONS (S UITE ) 6) La mise en place de comités de suivi o Un comité de suivi par action o Regroupent six personnes maximum : o Le pilote du CUCS o Un délégué du comité de pilotage o Un ou deux délégués de lassociation o Un ou deux représentants des habitants concernés o But : o Réfléchir aux modalités daction en réponse aux problématiques o Etre un outil de suivi de la pertinence des actions BSA (Bureau de Sociologie Appliquée)


Télécharger ppt "EVALUATION A MI-PARCOURS DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE LA VILLE DE SAINTES Présentation des résultats de létude et des préconisations."

Présentations similaires


Annonces Google