La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Colloque annuel de lAQPC Rimouski 8-10 juin 2005 Zohra Mimouni¹& Laura King² 1. Collège Montmorency 2. Cégep André-Laurendeau En collaboration avec le.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Colloque annuel de lAQPC Rimouski 8-10 juin 2005 Zohra Mimouni¹& Laura King² 1. Collège Montmorency 2. Cégep André-Laurendeau En collaboration avec le."— Transcription de la présentation:

1 Colloque annuel de lAQPC Rimouski 8-10 juin 2005 Zohra Mimouni¹& Laura King² 1. Collège Montmorency 2. Cégep André-Laurendeau En collaboration avec le Cégep du Vieux-Montréal TROUBLES DE LECTURE AU COLLÉGIAL: UN PREMIER APERÇU

2 Introduction Mieux aider les étudiants du collégial ayant des troubles de lecture? Meilleure compréhension de la nature et manifestations des troubles. Évaluation et validation ou adaptation des procédures mises en place par les cégeps.

3 Troubles de lecture? Origines: environnement social peu motivant, scolarisation non assidue, troubles psychologiques, déficit intellectuel, de la vision ou de laudition. Dyslexie: désordre manifesté par une difficulté sévère dans lapprentissage de la lecture en dépit dune intelligence normale, dun enseignement conventionnel et dopportunités socioculturelles adéquates.

4 État de la question Présence croissante au collégial détudiants éprouvant des troubles de la lecture. Aaron & Phillips (1986); Catts (1989) Les déficits cognitifs qui sous-tendent les troubles de lecture persistent jusquà lâge adulte. Pennington et al. (1990); Apthorp (1995)

5 La situation au Québec étudiants au collégial. Ministère de l'Éducation (2003) 53% des 192 étudiants ayant des diagnostics documentés de troubles dapprentissage avaient un diagnostic de dyslexie. Senécal (2000) Les études sintéressant aux aspects cognitifs et linguistiques de la dyslexie auprès de cette population étudiante sont inexistantes.

6 Troubles de lecture au collégial Faiblesses en matière langagière: Langue française Roy et al.(1995); Gouvernement du Québec (2000) Lapostolle et al. (2003) Mathématiques De Serres et Groleau (1997) Chbat et Groleau (1998) Abandon scolaire: 52 % qui abandonnent avant davoir obtenu leur diplôme de cinquième secondaire échouent en français. Charest (1997)

7 La lecture au collégial Une compétence transversale. Textes plus longs et plus complexes. Temps de lecture très restreints. Réussite à épreuve uniforme de la langue maternelle pour obtention du DEC. Maîtrise raisonnable dune langue seconde.

8 Notre recherche Objectif 1 : description et évaluation des troubles de lecture au niveau collégial chez une population francophone; (étude 1) Objectif 2 : évaluation de deux mesures de soutien: ajout de temps pour compléter une tâche impliquant des habiletés de lecture; accès à une version orale des textes écrits; (études 2,3,4)

9 Étude 1: Méthodologie Questionnaire dévaluation des troubles de la lecture Contenu Populations ciblées Collecte des données Score Sélection des participants pour études 2, 3 et 4

10 Questionnaire Contenu : 78 items 20 réponses courtes 58 réponses OUI et NON Informations socio-démographiques : 16 items; Parcours scolaire : 18 items; Type de soutien reçu pendant la scolarité : 7 items ; Acquisition du langage oral : 4 items; Apprentissages de la lecture, de lécriture et des mathématiques : 27 items ; Organisation spatiale et temporelle : 6 items.

11 Questionnaire Participants: N=465 Populations ciblées: 5 groupes dyslexiques diagnostiqués (DD): N= 34 (7%) mise à niveau français: N=186 (40%) échec, annonce, référence: N=45 (10%) anglais langue seconde: N=124 (27%) français 1(ESB) N=76 (16%)

12 Questionnaire Collecte de données: en groupe en classe individuellement Score: 1 point par réponse attendue les réponses attendues pouvaient être OUI ou NON.

13 Résultats préliminaires

14 Répartition de la population évaluée Parmi les 465 étudiants… Sexe : 243 étudiantes vs. 222 étudiants Âge moyen = 20.6 Collège : Collège Montmorency: N=252 Cégep André-Laurendeau : N = 192 Cégep du Vieux-Montréal : N = 21

15 Répartition des scores par population Score DD N =34 Autres N = %45% %37% %15% %1%

16 Répartition par population ciblée (score 19 à 37) N% DD3485% MAN18626% ALS1246% français 1765% autres4569%

17 Comparaison des scores Score 0-7 N = 121 Score N = 91 DD N = 34 sexe F = 59% M = 41% F = 54% M = 46% F = 47% M = 53% moyenne dâge19,2 20,820,5 langue maternelle français = 88% autres = 12% français = 87% autres = 13% français = 97% autres = 3%

18 Comparaison de 3 groupes de population (1) Score 0-7 N = 121 Score N = 91 DD N = 34 hérédité lecture3%52% 71% hérédité écriture 9%54%74% reprise de cours14%35%50%

19 Comparaison de 3 groupes de population (2) Score 0-7 N = 121 Score N = 91 DD N = 34 effort en décodage2%51%56% temps supplémentaire lecture4%80% 91% temps supplémentaire écriture14%85% 88%

20 Les marqueurs retenus pour la comparaison 48: As-tu éprouvé des difficultés dans lapprentissage de la lecture? 50: Lorsque tu lis à voix haute, as-tu limpression de lire de manière lente et hésitante? 54: Lorsque tu lis, as-tu parfois besoin de suivre le texte à laide dun crayon ou dun doigt pour faciliter le décodage? 56: Lorsque tu lis des textes en classe, sens-tu que tu as besoin de plus de temps que ce qui est alloué au reste du groupe?

21 Les marqueurs retenus pour la comparaison 58: En écriture, éprouves-tu des difficultés avec lorthographe des mots? 62: Lorsque tu corriges une production écrite, est-ce que tu vois tes fautes? 66: Lorsque tu composes des textes en classe, as-tu besoin de plus de temps que ce qui est alloué au reste du groupe? 67: Tes professeurs tont-ils déjà fait remarquer que tes travaux écrits contenaient de bonnes idées mais beaucoup trop derreurs dorthographe et de grammaire?

22 Comparaison de quelques marqueurs

23 Comparaison des marqueurs consultations

24 Conclusion Un nombre important détudiants a un profil similaire aux DD (cours MAN français et ceux qui échouent à lEUF). Certains pourraient même être des étudiants dyslexiques non diagnostiqués. Ces étudiants doivent être identifiés pour recevoir des mesures de soutien et une pédagogie appropriée pour réussir leurs études. La deuxième étape de cette étude va nous permettre didentifier ce type de population.

25 Remerciements PARÉA (programme daide à la recherche sur lenseignement et lapprentissage) du ministère de lÉducation tous les participants Chantal Courtemanche, orthopédagogue Collège Montmorency Cégep André-Laurendeau Cégep du Vieux-Montréal (Saide: service daide à lintégration des élèves)

26 Nos contacts Zohra Mimouni: (450) 975–6124 Laura King: (514) poste 255


Télécharger ppt "Colloque annuel de lAQPC Rimouski 8-10 juin 2005 Zohra Mimouni¹& Laura King² 1. Collège Montmorency 2. Cégep André-Laurendeau En collaboration avec le."

Présentations similaires


Annonces Google