La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Assises Régionales Alzheimer Centre - 25/06/09 A XE 7 L A COORDINATION AU SERVICE DES PERSONNES A LZHEIMER SOUS FORME DE RÉSEAUX DE SOINS ET DE SERVICE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Assises Régionales Alzheimer Centre - 25/06/09 A XE 7 L A COORDINATION AU SERVICE DES PERSONNES A LZHEIMER SOUS FORME DE RÉSEAUX DE SOINS ET DE SERVICE."— Transcription de la présentation:

1 Assises Régionales Alzheimer Centre - 25/06/09 A XE 7 L A COORDINATION AU SERVICE DES PERSONNES A LZHEIMER SOUS FORME DE RÉSEAUX DE SOINS ET DE SERVICE

2

3

4 Comment accéder à l’information ? Quels droits ? Comment y accéder ? Comment accéder à l’évaluation des besoins, au conseil & au soutien ? Quels mise en œuvre et suivi du projet d’accompagnement

5  Médecin généraliste  CLIC  CCAS des grandes communes  Département – services sociaux  Services sociaux des caisses de retraite (CRAM, MSA…)  SSIAD  Services d’aide à domicile  HAD  Etablissements de santé  Structures de répit : accueil de jour, accueil temporaire  Associations d’usagers (France Alzheimer)  Assureurs privés

6  Comment faire travailler ensemble tous ces acteurs au service de l’usager ?

7  Coordination =« Mise en harmonie de divers services, de diverses forces, de différentes composantes, en vue d'en renforcer l'efficacité ».  CLIC  Réseau  Filière  MAIA  Plateforme……

8  Exemples  Cher  Loiret  Indre

9  15 Coordinations gérontologiques locales  1 Coordination gérontologique départementale, créée en 2002  1 expérimentation sur 2 ans ( ) pour la mise en place d’un MAIA à Vierzon

10 Coordination dans le département du Loiret  7 CLICS  Qui couvrent l’ensemble du territoire  Démarche de labellisation niv 3  Extension en 2010 au handicap

11

12 Points forts  Connaissance spécialisée du public  Financement actuel spécifique (expérimentation MAIA) quoique limité  Mise en réseau autour d’une problématique unique : fédérateur & limite le nombre d’interlocuteurs  Une réponse aux limites de l’accès aux droits  Reconnaissance d’un problème de santé publique Limites  Comment valider l’entrée dans le dispositif ? doit-on exiger un diagnostic par un centre spécialisé ?  Risque d’éviction : certaines familles refusent de se reconnaître dans la maladie d’Alzheimer  Rentabilité ? : problème de taille critique à moins d’un territoire très vaste au détriment de la proximité  Risque d’exclusion : quid des malades non-atteints de cette maladie (Parkinson, autres maladies neuro- dégénératives, hémiplégies…)

13 Il n’existe pas de solution « idéale » Les solutions sont locales

14  Un point d’entrée unique,  Lieu d’info généraliste de proximité de la personne âgée ou de sa famille sur la perte d’autonomie  Mutualisation et échanges de l’information entre tous les intervenants  S’appuyer sur les dispositifs existants (en clarifiant le rôle de chacun)  Un territoire suffisamment large mais qui garde une proximité / population  Masse critique et assise professionnelle large  Egalement un lieu de coordination des acteurs de terrain = identifié comme un lieu de ressources

15  Faut-il un aggiornamento des structures actuelles ?  Comment concilier caractère généraliste et spécialisation ?  Quel financement ?  Quel pilotage ? ARS -CG


Télécharger ppt "Assises Régionales Alzheimer Centre - 25/06/09 A XE 7 L A COORDINATION AU SERVICE DES PERSONNES A LZHEIMER SOUS FORME DE RÉSEAUX DE SOINS ET DE SERVICE."

Présentations similaires


Annonces Google