La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Animation lycée Mars 2014. Ordre du jour Actualités – informations diverses Bilan des ECE 2013 Nouveautés ECE 2014 Harmonisation des pratiques : - étape.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Animation lycée Mars 2014. Ordre du jour Actualités – informations diverses Bilan des ECE 2013 Nouveautés ECE 2014 Harmonisation des pratiques : - étape."— Transcription de la présentation:

1 Animation lycée Mars 2014

2 Ordre du jour Actualités – informations diverses Bilan des ECE 2013 Nouveautés ECE 2014 Harmonisation des pratiques : - étape 3 - étape 1 Ressources Scientix

3 Actualités Dotation région Convocation baccalauréat Oral du second groupe Epreuves blanches PAF 2015 Stagiaires 2015

4 Résultats des sessions précédentes France ECE SVT : tous lycées 14, – tous lycées 14,6 (privé 15,2) ECE SPC : 15,1 (proche des résultats antérieurs)

5 ECE – bilan juin 2013 Visites dans 6 établissements, mêmes constats : -Préparation sérieuse, grande disponibilité, respect des directives -Mises en œuvre diverses mais dans le respect des textes officiels -Allongement de la durée de passation des épreuves

6 Observation des élèves : Etape 1 : « Concevoir une stratégie pour résoudre une situation problème » -Peu habitué à l’oral -Présentation insuffisante du sujet -Démarche peu structurée -Résultats attendus oubliés -Dérives constatées : lecture du brouillon (parfois noté), exigences /étape 2, non harmonisation de l’évaluation

7 Etape 2 : « Mettre en œuvre un protocole de résolution pour obtenir des résultats exploitables » -Gestes techniques satisfaisants -Oublis des éléments de protection

8 Etape 3 : « Présenter des résultats pour les communiquer » -Pas de choix clair -Souvent uniquement un texte -Formatage en lien avec le TP fait durant l’année -Oubli de l’objectif poursuivi -Consignes orales

9 Etape 4 : « Exploiter les résultats obtenus pour répondre au problème » -Réponse au problème -Généralisation manque souvent

10 Evolution indispensable des pratiques : -Introduction des taches complexes dès le collège -Préparation étape 1 et 3 notamment depuis la seconde -Pas de préparation spécifique des ECE

11 Quelques pistes pour la formation des élèves : Débute au collège et à coup sûr dès le début du lycée Maitrise de la démarche d’investigation (pas de formatage mais de la réflexion et du sens) Connaissance et maitrise d’outils et de techniques scientifiques procédurales de base (boite à outils) L’autonomie et l’initiative des élèves (choix)

12 La formation des élèves en SPC et en SVT Compétences mobilisées par les candidats lors des épreuves d’ECE

13 ECE – nouveautés 2014 Evolution des curseurs cumulatifs vers des curseurs non hiérarchisés pour les étapes 1, 3 et 4.

14 Etape 1 : « Concevoir une stratégie pour résoudre une situation problème » C’est toujours le principe de la démarche de résolution qui est attendu et non un protocole opérationnel.

15

16 Pour réussir cette étape le candidat doit expliciter : « ce qu’il fait » : expliciter l’objectif (le pourquoi) et proposer une démarche pour résoudre le problème (le quoi, c’est-à-dire l’idée de ce qu’il va faire). Exemple : pour montrer le rôle des stomates dans la limitation de la perte d’eau, on va comparer l’état fermé ou ouvert de ceux-ci, suivant la richesse en eau du milieu.

17 « comment il le fait »: décrire de la stratégie. -Si observation : élément à observer, conditions de l’observation. Exemple : on observera l’épiderme de deux feuilles, l’une préalablement mise en milieu humide et l’autre en milieu sec. Autres cas possibles : -Si expérimentation : paramètre à faire varier, le (les) paramètre(s) à garder constant (s), ce qui est à mesurer (la variation du phénomène). Exemple : Suivi de la concentration en dioxygène dans un milieu contenant des levures, en présence ou en absence de glucose. -Si utilisation d’une base de données, données sélectionnées et traitement envisagé. Exemple : comparaison des séquences nucléotidiques des gènes des globines.

18 « ce qu'il attend »: anticiper les résultats. Exemple : si les stomates interviennent dans la limitation des pertes d’eau, ils devraient être fermés en milieu sec et ouverts en milieu humide.

19 Etape 2 : « Mettre en œuvre un protocole de résolution pour obtenir des résultats exploitables »

20 Etape 3 : « Présenter les résultats pour les communiquer » Choix laissé au candidat : image numérique, dessin d’observation, schéma, tableau, graphique … ou une combinaison de ces différents éléments avec éléments de commentaires (titre, légendes...). Un texte seul ne peut pas être accepté.

21 Pour réussir cette étape le candidat doit réaliser une production : techniquement correcte : production soignée, lisible et bien agencée ; bien renseignée : titre, légendes... qui facilitent la compréhension de la production bien organisée : permet de mettre en évidence les informations issues de l’étape 2 et essentielles à l’interprétation qui s’effectuera à l’étape 4 - présenter les résultats en leur donnant du sens.

22 Quelques idées d’attendus communs aux différents modes de communication scientifique

23 Etape 4 : « Exploiter les résultats obtenus pour répondre au problème » Dans cette étape, le candidat doit dans le cadre de la problématique initiale: -saisir l’ensemble des résultats utiles (étape 2 et étape 3). -compléter avec les connaissances apportées par le sujet et les documents ressources. -conclure pour répondre à la situation problème posée

24 Schématiquement : « je vois, je sais, je conclus » mais il ne faut pas que cette trilogie soit attendue en tant que telle. L’évaluateur doit simplement reconnaître ces trois temps dans la production du candidat.

25 Pour résumer : Trois critères d’évaluation indépendants : Etape 1 : ce qu'il fait + comment il le fait + ce qu'il attend Etape 3 : techniquement correct + bien renseigné + bien organisé Etape 4 : saisit l’ensemble des résultats utiles + intègre des notions + donne une réponse au problème posé

26 Réussite du candidat selon toutes les combinaisons possibles et sans hiérarchie : trois critères réussis = niveau A deux critères sur trois réussis = niveau B un critère sur trois réussi = niveau C aucun critère réussi = niveau D.

27 Evaluation de l’étape 2, comme lors de la session 2013, basée sur l’importance et le nombre d’aides fournies ainsi que sur la qualité du travail fourni et du résultat obtenu.

28 Etape 3 : comparaison Rappel 2013 Nouveauté 2014

29 Accès réservé aux professeurs de SVT de l’académie de Strasbourg : Après identification, vous pourrez accéder aux exemples qui sont disponibles dans l’espace « Documents » de la liste de diffusion lycée.


Télécharger ppt "Animation lycée Mars 2014. Ordre du jour Actualités – informations diverses Bilan des ECE 2013 Nouveautés ECE 2014 Harmonisation des pratiques : - étape."

Présentations similaires


Annonces Google