La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

3.6 – Système endocrinien SBI 4U Dominic Décoeur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "3.6 – Système endocrinien SBI 4U Dominic Décoeur."— Transcription de la présentation:

1 3.6 – Système endocrinien SBI 4U Dominic Décoeur

2 Introduction Système régulateur et coordinateur de notre organisme formé de glandes endocriniennes réparties dans lorganisme. Ces glandes fabriques des messagers chimiques, appelés hormones, quelles libèrent dans le sang. Système régulateur et coordinateur de notre organisme formé de glandes endocriniennes réparties dans lorganisme. Ces glandes fabriques des messagers chimiques, appelés hormones, quelles libèrent dans le sang. Lhypothalamus et lhypophyse sont reliées dans lencéphale. Il y a un réseau qui permet au système nerveux dagir sur la production dhormones par lhypophyse et dautres glandes endocrines. Il travail en étroite collaboration avec le système nerveux. Cependant, ce système est plus lent que le système nerveux. Lhypothalamus et lhypophyse sont reliées dans lencéphale. Il y a un réseau qui permet au système nerveux dagir sur la production dhormones par lhypophyse et dautres glandes endocrines. Il travail en étroite collaboration avec le système nerveux. Cependant, ce système est plus lent que le système nerveux. Lhormone libérine de lhypothalamus stimule ladénohypophyse. Lhormone libérine de lhypothalamus stimule ladénohypophyse.

3 Hormone Cest un substance chimique produite par une partie du corps et qui est transportée par le sang dans toutes les régions de l'organisme. À certains endroits, l'hormone exerce son effet ou influence particulière. Elles agissent sur un organe cible à une certaine distance et à très petites doses (ex : mol/L = une goute dhuile dans une piscine remplie deau). Elles agissent sur un organe cible à une certaine distance et à très petites doses (ex : mol/L = une goute dhuile dans une piscine remplie deau). En général, elles sont dégradées assez rapidement (heures à jour). En général, elles sont dégradées assez rapidement (heures à jour).

4 Endocrines vs Exocrines Glandes endocrines : Glandes endocrines : Glandes qui secrètent leurs hormones directement dans le sang. Glandes qui secrètent leurs hormones directement dans le sang. Ex : ovaires, testicules, pancréas, hypophyse, surrénale, thyroïde Ex : ovaires, testicules, pancréas, hypophyse, surrénale, thyroïde Glandes exocrines : Glandes exocrines : Glandes possédant un canal excrétoire pour libérer une substance. Glandes possédant un canal excrétoire pour libérer une substance. Ex : sudoripares, salivaires, lacrymales Ex : sudoripares, salivaires, lacrymales

5 Glande endocrine vs glande exocrine A) Les glandes endocrines nont pas de conduits; elles produisent leurs hormones et les sécrètent directement dans le sang. B) Les glandes exocrines ont des conduits par lesquels elle sécrètent de la sueur, du lait et des enzymes digestives.

6 Ce sont des cellules épithéliales cubiques simples, par exemple, qui fabriquent et sécrètent dans le sang l'hormone thyroxine sécrétée par la glande thyroïde. Ce sont également des cellules épithéliales qui forment les glandes sébacées, les glandes de la peau qui sécrètent le sébum (le sébum est un corps gras qui contribue à imperméabiliser la peau). Plusieurs substances sécrétées dans le sang ou à l'extérieur du corps le sont par des cellules épithéliales formant des glandes exocrines ou endocrines. Épithélium glandulaire Une glande exocrine sécrète des substances hors du corps Une glande endocrine sécrète des substances dans le sang

7 La position anatomique des principales glandes endocrines du corps

8 Hormones stéroïdes Elle consiste en une structure centrale formée de quatre anneaux de carbone. Elle consiste en une structure centrale formée de quatre anneaux de carbone. Elles sont sécrétées rapidement dans le sang par les organes endocriniens qui les produisent. Elles sont sécrétées rapidement dans le sang par les organes endocriniens qui les produisent. Puisque les hormones sont hydrophobes, elles se lient à une protéines qui facilite le transport des ces hormones dans le sang. Puisque les hormones sont hydrophobes, elles se lient à une protéines qui facilite le transport des ces hormones dans le sang.

9 Hormones non stéroïdes Elles sont composées de protéines, de peptides ou dacides aminés. Elles sont composées de protéines, de peptides ou dacides aminés. Elles sont hydrophiles et ne pénètre pas dans la cellule mais se combinent à une protéine réceptrice sur la membrane. Elles sont hydrophiles et ne pénètre pas dans la cellule mais se combinent à une protéine réceptrice sur la membrane. Ceci amène une réaction en chaîne produisant les enzymes nécessaires. (ex : catécholamine adrénaline, noradrénaline, hormone peptidique insuline, ocytocine) Ceci amène une réaction en chaîne produisant les enzymes nécessaires. (ex : catécholamine adrénaline, noradrénaline, hormone peptidique insuline, ocytocine)

10 A) Après avoir traversé la membrane plasmique et la membrane nucléaire, une hormone stéroïde se lie à une protéine réceptrice à lintérieur du noyau. B) Une hormone non stéroïde se lie à un récepteur protéique particulier à la membrane plasmique. Les hormones stéroïdes et non stéroïdes

11 Hypophyse Caractéristiques : Caractéristiques : située sous lhypothalamus située sous lhypothalamus dimension denviron 10 x 13 x 6 mm dimension denviron 10 x 13 x 6 mm pesant 0,5 g pesant 0,5 g Cest la glande maîtresse du système endocrinien car elle : Cest la glande maîtresse du système endocrinien car elle : est directement stimulé au SN par lhypothalamus. est directement stimulé au SN par lhypothalamus. transporte de petites molécules de peptides appelées libérines (hormones de libération). transporte de petites molécules de peptides appelées libérines (hormones de libération). contrôle la production hormonale des autres glandes endocrines. contrôle la production hormonale des autres glandes endocrines. Elle est formée de 2 parties : Elle est formée de 2 parties : Lobe antérieur (adénohypophyse) Lobe antérieur (adénohypophyse) Lobe postérieur (neurohypophyse) Lobe postérieur (neurohypophyse)

12 HypothalamusHypophyse Anatomie : lhypophyse et lhypothalamus

13 Une vue densemble des hormones secrétées par lhypophyse

14 Lobe antérieur : ladénohypophyse Il produit 6 hormones : Il produit 6 hormones : 2 qui ont un effet directe sur les cellules du corps 2 qui ont un effet directe sur les cellules du corps 4 autres qui stimulent dautres glandes. 4 autres qui stimulent dautres glandes. Les 2 hormones qui stimulent directes : Les 2 hormones qui stimulent directes : Hormone somatotrope (HS) ou de croissance Hormone somatotrope (HS) ou de croissance Prolactine Prolactine

15 Hormone somatotrope (HS) ou de croissance Hormone non-stéroïde qui stimule le métabolisme de toutes les cellules. Elle épargne les protéines et les glucides en utilisant les lipides comme source dénergie pour la respiration cellulaire. Hormone non-stéroïde qui stimule le métabolisme de toutes les cellules. Elle épargne les protéines et les glucides en utilisant les lipides comme source dénergie pour la respiration cellulaire. Surproduction de HS : gigantisme Surproduction de HS : gigantisme Manque de HS : nanisme Manque de HS : nanisme

16 Prolactine Hormone non-stéroïde qui stimule la production de glandes mammaires et de lait. Hormone non-stéroïde qui stimule la production de glandes mammaires et de lait. Par exemple, linflux nerveux de la tête du bébé stimule lhypothalamus et lhypophyse pour de la prolactine afin de produire le lait maternel. Par exemple, linflux nerveux de la tête du bébé stimule lhypothalamus et lhypophyse pour de la prolactine afin de produire le lait maternel. Pas assez de Prolactine = pas de menstruation (aménoré) Pas assez de Prolactine = pas de menstruation (aménoré) Chez lhomme, son rôle est toujours inconnu pour le moment. Elle pourrait jouer un rôle similaire à celui de l'hormone de croissance dont elle est structurellement proche. Chez lhomme, son rôle est toujours inconnu pour le moment. Elle pourrait jouer un rôle similaire à celui de l'hormone de croissance dont elle est structurellement proche.

17 Les 4 hormones qui stimulent dautres glandes : Les 4 hormones qui stimulent dautres glandes : TSH (thyréostimuline) : agit sur la glande thyroïde et les parathyroïdes. TSH (thyréostimuline) : agit sur la glande thyroïde et les parathyroïdes. ACTH (corticostimuline) : agit sur le cortex et les glandes surrénales. ACTH (corticostimuline) : agit sur le cortex et les glandes surrénales. FSH (folliculo-stimuline) : agit sur les ovaires et les testicules. FSH (folliculo-stimuline) : agit sur les ovaires et les testicules. LH (lutéinisante) femelle et mâle: déclenche ovulation, progestérone, testostérone. LH (lutéinisante) femelle et mâle: déclenche ovulation, progestérone, testostérone. Lobe antérieur : ladénohypophyse

18 Lobe postérieur: la neurohypophyse Fait de cellules nerveuses qui trouvent leur origine dans lhypothalamus. La portion postérieure de la glande ne sécrète pas dhormone mais elle met en réserve ( ou « stock ») les deux hormones suivantes : Fait de cellules nerveuses qui trouvent leur origine dans lhypothalamus. La portion postérieure de la glande ne sécrète pas dhormone mais elle met en réserve ( ou « stock ») les deux hormones suivantes : ADH (hormone antidiurétique) : contrôle la réabsorption de leau. La production est déclenchée lorsquil y a une concentration élevée dions Na+ dans le sang ou une pression sanguine faible. ADH (hormone antidiurétique) : contrôle la réabsorption de leau. La production est déclenchée lorsquil y a une concentration élevée dions Na+ dans le sang ou une pression sanguine faible. Ocytocine : déclenche les contractions de lutérus et lexpulsion du lait. Elle est produit lorsque la tête du bébé pousse sur le col de lutérus et lorsque lenfant tête au sein. Elle peut aussi être un facteur qui contribue à lérection de lhomme et à lorgasme de la femme Ocytocine : déclenche les contractions de lutérus et lexpulsion du lait. Elle est produit lorsque la tête du bébé pousse sur le col de lutérus et lorsque lenfant tête au sein. Elle peut aussi être un facteur qui contribue à lérection de lhomme et à lorgasme de la femme

19 Thyroïde Caractéristiques : Caractéristiques : Petite glande de 6 cm, qui a la forme dun papillon pesant 10 à 25 grammes environ. Petite glande de 6 cm, qui a la forme dun papillon pesant 10 à 25 grammes environ. Au-dessus de la trachée et sous le larynx. Au-dessus de la trachée et sous le larynx. Commandée par ladénohypophyse qui produit la TSH. Commandée par ladénohypophyse qui produit la TSH. Régulation du métabolisme Régulation du métabolisme La thyroïde secrète 3 hormones : La thyroïde secrète 3 hormones : T3 (triiodothyronine) T3 (triiodothyronine) T4 (thyroxine) T4 (thyroxine) Calcitonine Calcitonine

20 T3 (triiodothyronine) et T4 (thyroxine) Molécule non stéroïde faite de tyrosine, un acide aminé. Molécule non stéroïde faite de tyrosine, un acide aminé. Chaque molécule contient 4 atomes diode. Chaque molécule contient 4 atomes diode. Augmente le métabolisme de base et la consommation doxygène. Augmente le métabolisme de base et la consommation doxygène. Sil y a un manque diode, la concentration de la thyroxine diminue. Sil y a un manque diode, la concentration de la thyroxine diminue.

21 Trop ou pas assez de cette hormone Hypothyroïdie : une diminution de la concentration de la thyroxine diminue le métabolisme (faible développement physique, diminution des facultés intellectuelles, gain de poids même si on mange peu). Hypothyroïdie : une diminution de la concentration de la thyroxine diminue le métabolisme (faible développement physique, diminution des facultés intellectuelles, gain de poids même si on mange peu). Hyperthyroïdie : une augmentation de la concentration de la thyroxine augmente le métabolisme (personne nerveuse, augmentation du pouls et de la transpiration, perte de poids même si on mange). Hyperthyroïdie : une augmentation de la concentration de la thyroxine augmente le métabolisme (personne nerveuse, augmentation du pouls et de la transpiration, perte de poids même si on mange).

22 Faites le plein diode! Le sel de table est la source la plus populaire diode. Il y a également les produits de mer et les produit animaux. Le sel de table est la source la plus populaire diode. Il y a également les produits de mer et les produit animaux. Les produits de la mer : Les produits de la mer : saumon saumon morue morue homard homard huîtres huîtres Les produits animaux : Les produits animaux : oeuf oeuf bacon bacon beurre beurre fromage fromage porc porc lait de vache lait de vache

23 Calcitonine Antagoniste avec la PTH des parathyroïdes. Antagoniste avec la PTH des parathyroïdes. Concentration de calcium est régulé par la calcitonine et la PTH. Concentration de calcium est régulé par la calcitonine et la PTH. Une forte concentration de calcium stimule la calcitonine qui à son tour dépose le calcium dans les tissus osseux. Une forte concentration de calcium stimule la calcitonine qui à son tour dépose le calcium dans les tissus osseux. Ceci cause une diminution de la concentration de Ca 2+ dans le sang. Ceci cause une diminution de la concentration de Ca 2+ dans le sang.

24 Parathyroïdes Caractéristiques : Caractéristiques : Commandée par ladénohypophyse qui produit la TSH. Commandée par ladénohypophyse qui produit la TSH. Augmente la concentration Ca 2+ dans le sang. Augmente la concentration Ca 2+ dans le sang. 4 « petits trous » enfouies dans la thyroïde. 4 « petits trous » enfouies dans la thyroïde. Secrète lhormone la PTH. Secrète lhormone la PTH. Besoin de gras pour bien fonctionner. Besoin de gras pour bien fonctionner.

25 PTH (parathormone) Antagoniste avec la calcitonine de la thyroïde. Antagoniste avec la calcitonine de la thyroïde. Une forte concentration de PTH amène une libération du Ca 2+ dans le sang. Une forte concentration de PTH amène une libération du Ca 2+ dans le sang. Elle aide à la fabrication de la vitamine D qui agit sur labsorption du calcium. Elle aide à la fabrication de la vitamine D qui agit sur labsorption du calcium. La concentration de calcium est régulée par la PTH et la calcitonine. Donc, la croissance osseuse, le tonus musculaire et le système nerveux dépendent de ces hormones. La concentration de calcium est régulée par la PTH et la calcitonine. Donc, la croissance osseuse, le tonus musculaire et le système nerveux dépendent de ces hormones.

26 Le rôle de la calcitonine et la PTH dans la concentration de calcium sanguin

27 Pancréas Glande située derrière lestomac qui fonctionne indépendamment comme des glandes exocrines et endocrines. Glande située derrière lestomac qui fonctionne indépendamment comme des glandes exocrines et endocrines. Exocrine : Exocrine : Produit le suc pancréatique dans le duodénum pour la digestion enzymatique. Produit le suc pancréatique dans le duodénum pour la digestion enzymatique. Endocrine : Endocrine : Contrôle la glycémie en influençant la concentration de glucose dans le sang à partir des Îlots de Langerhans qui sécrètent linsuline et le glucagon. Contrôle la glycémie en influençant la concentration de glucose dans le sang à partir des Îlots de Langerhans qui sécrètent linsuline et le glucagon.

28 La glande surrénale

29 Glandes surrénales Caractéristiques : Caractéristiques : Une paire de glandes situées au-desssus des reins. Une paire de glandes situées au-desssus des reins. Stimulées par lhormone ACTH (corticostimuline) et aussi directement par le SN et lhypothalamus. Stimulées par lhormone ACTH (corticostimuline) et aussi directement par le SN et lhypothalamus. Formées de 2 parties : le cortex et le médulla. Formées de 2 parties : le cortex et le médulla. Médulla surrénale : Médulla surrénale : Stimulé par lACTH Stimulé par lACTH Stimulé directement par les nerfs de lhypothalamus et du système sympathique (stress). Stimulé directement par les nerfs de lhypothalamus et du système sympathique (stress). Elle sécrète 2 sortes dhormones : adrénaline et noradrénaline Elle sécrète 2 sortes dhormones : adrénaline et noradrénaline Cortex surrénale : Cortex surrénale : Stimulé par lACTH Stimulé par lACTH Aide à notre corps à sadapter à des stress à long terme (p.ex., grossesse, maladies). Aide à notre corps à sadapter à des stress à long terme (p.ex., grossesse, maladies). Elle sécrète 2 sortes dhormones : aldostérone et corticol Elle sécrète 2 sortes dhormones : aldostérone et corticol

30 F cardiaque F cardiaque Constriction des vaisseaux sanguins (sauf cœur, muscles, cerveau)Constriction des vaisseaux sanguins (sauf cœur, muscles, cerveau) Transformation du glycogène en glucoseTransformation du glycogène en glucose Dilatation des bronches et bronchiolesDilatation des bronches et bronchioles activité digestive et rénale activité digestive et rénale transpiration transpiration Dilatation des pupillesDilatation des pupilles Médulla : le rôle de ladrénaline et la noradrénaline

31 Cortex Il sécrète 2 sortes dhormones stéroïdes : Il sécrète 2 sortes dhormones stéroïdes : Aldostérone : Aldostérone : Règle léquilibre hydrique et ionique en influençant la pression sanguine et losmorégulation. Règle léquilibre hydrique et ionique en influençant la pression sanguine et losmorégulation. Afin de réduire la concentration élevée de sel dans le sang, sa concentration diminue, ce qui réduit le taux de réabsorption de sodium dans les tubes des néphrons. Cela augmente lexcrétion de sel dans lurine. Afin de réduire la concentration élevée de sel dans le sang, sa concentration diminue, ce qui réduit le taux de réabsorption de sodium dans les tubes des néphrons. Cela augmente lexcrétion de sel dans lurine. Cortisol : Cortisol : Influence le métabolisme des glucides et des protéines. À partir daa, il stimule la fabrication de polysaccharides (glycogène). Donc, il est plus disponible dans le foie. Influence le métabolisme des glucides et des protéines. À partir daa, il stimule la fabrication de polysaccharides (glycogène). Donc, il est plus disponible dans le foie. Agit comme anti-inflammatoire en diminuant les productions du système immunitaire (lymphocytes T, anticorps). Agit comme anti-inflammatoire en diminuant les productions du système immunitaire (lymphocytes T, anticorps). Diminue les effets négatifs du stress sur lorganisme. Toutefois, si le stress est long, le système immunitaire diminue et on peut être malade. Diminue les effets négatifs du stress sur lorganisme. Toutefois, si le stress est long, le système immunitaire diminue et on peut être malade.

32 Devoirs p. 183 p. 183 (2, 4, 5, 7, 8, 10)

33 Hormones des systèmes reproducteurs Stimulé par la FSH de ladénohypophyse. Stimulé par la FSH de ladénohypophyse. Chez lhomme : Chez lhomme : FSH (folliculo-stimuline) FSH (folliculo-stimuline) LH (lutéinisante) LH (lutéinisante) Testostérone Testostérone Chez la femme : Chez la femme : FSH FSH LH LH Oestrogène Oestrogène Progestérone Progestérone

34 Chez lhomme FSH (folliculo-stimuline) et LH (lutéinisante) agissent sur le développement des caractéristiques sexuelles primaires et secondaires. FSH (folliculo-stimuline) et LH (lutéinisante) agissent sur le développement des caractéristiques sexuelles primaires et secondaires. Primaires : fabrication des spermatozoïdes et maturation des testicules. Primaires : fabrication des spermatozoïdes et maturation des testicules. Secondaires : poils, grosseur du pénis qui augmente, voix qui change, gras en muscle. Secondaires : poils, grosseur du pénis qui augmente, voix qui change, gras en muscle. Testostérone (un stéroïde) : Testostérone (un stéroïde) : responsable des caractéristiques secondaires, favorise le développement des tissus musculaires et inhibe la production de lipides. responsable des caractéristiques secondaires, favorise le développement des tissus musculaires et inhibe la production de lipides. Inhibine : Inhibine : régule la sécrétion de FSH qui influence la vitesse de formation des spermatozoïdes. régule la sécrétion de FSH qui influence la vitesse de formation des spermatozoïdes.

35 Chez la femme Lutérus est tapissé dune membrane, appelé endomètre, qui est affectée par les changements hormonaux du cycle de la femme. Lutérus est tapissé dune membrane, appelé endomètre, qui est affectée par les changements hormonaux du cycle de la femme. FSH et LH provoquent le développement des caractères physiques secondaires (seins, poils, hanches) et stimulent les ovaires. FSH et LH provoquent le développement des caractères physiques secondaires (seins, poils, hanches) et stimulent les ovaires. Oestrogène : développement sexuel des femmes, développement des organes reproducteurs. Oestrogène : développement sexuel des femmes, développement des organes reproducteurs. Progestérone : entretien de lendomètre dans lutérus. Progestérone : entretien de lendomètre dans lutérus.

36 Hypothalamus Hypophyse Cellules nerveuse de la peau Glandes mammaires Ocytocine Collaboration entre le système nerveux et le système endocrinien. Ex : lactation

37 Quand le système se dérègle… Quelques problèmes liés à ce système : Quelques problèmes liés à ce système : Gigantisme Gigantisme Nanisme hypophysaire et progeria Nanisme hypophysaire et progeria Acromégalie Acromégalie Syndrome de Cushing Syndrome de Cushing Maladie de Graves Maladie de Graves

38 Dérèglement du GH: croissance anormalement rapide et taille jusquà 2,4 m ! Gigantisme

39 Insuffisance en GH: petite taille, proportions normale. 1,2 m max Vieillissement prématuré et atrophie. Espérance de vie : 15 ans Nanisme hypophysaire et progeria

40 Trop de GH (adulte): Hypertrophie et épaississement des os des mains, pieds et du visage. Hypertrophie de la langue. Acromégalie

41 Trop ACTH et de cortisol: distribution anormale des graisses, vergeture et fragilisation de la peau, faiblesse musculaire et des os Syndrome de Cushing

42 Hyperthyroïdie: maladie auto-immune. Accélération du métabolisme, du cœur, nervosité, perte de poids et yeux exorbités. Maladie de Graves

43 Prenez garde, messieurs. Si vous vous retrouvez seul avec une superbe femme inconnue, vos hormones de stress pourraient atteindre un niveau dangereusement élevé. Dans certains cas, cette fortuite rencontre équivaudrait, en termes de stress, à un saut en parachute ! Prenez garde, messieurs. Si vous vous retrouvez seul avec une superbe femme inconnue, vos hormones de stress pourraient atteindre un niveau dangereusement élevé. Dans certains cas, cette fortuite rencontre équivaudrait, en termes de stress, à un saut en parachute ! Lorsque la femme est perçue comme «hors d'atteinte», le taux de cortisol grimpe à des niveaux si hauts qu'ils peuvent représenter un danger pour la santé, selon des chercheurs de l'Université de Valence, en Espagne. Chez les hommes prédisposés, on parle même de risques potentiels d'attaques cardiaques. Vraiment? Lorsque la femme est perçue comme «hors d'atteinte», le taux de cortisol grimpe à des niveaux si hauts qu'ils peuvent représenter un danger pour la santé, selon des chercheurs de l'Université de Valence, en Espagne. Chez les hommes prédisposés, on parle même de risques potentiels d'attaques cardiaques. Vraiment?

44 «La présence d'une femme attrayante induit chez bien des hommes la perception qu'il y a une occasion de drague, écrivent les chercheurs. Une exposition d'à peine cinq minutes, un contact social bref avec une jeune femme séduisante suffit à faire monter le degré de stress. C'est la preuve que les interactions interpersonnelles peuvent influencer la sécrétion de cortisol.» «La présence d'une femme attrayante induit chez bien des hommes la perception qu'il y a une occasion de drague, écrivent les chercheurs. Une exposition d'à peine cinq minutes, un contact social bref avec une jeune femme séduisante suffit à faire monter le degré de stress. C'est la preuve que les interactions interpersonnelles peuvent influencer la sécrétion de cortisol.» En prélevant des échantillons de salive, les chercheurs espagnols ont évalué le taux de cortisol de 84 étudiants masculins après un test tout simple : s'asseoir dans une salle pour résoudre un Sudoku en présence soit d'un autre homme, soit d'une jolie femme. Le taux d'hormone a grimpé en flèche uniquement lors de présence féminine. En prélevant des échantillons de salive, les chercheurs espagnols ont évalué le taux de cortisol de 84 étudiants masculins après un test tout simple : s'asseoir dans une salle pour résoudre un Sudoku en présence soit d'un autre homme, soit d'une jolie femme. Le taux d'hormone a grimpé en flèche uniquement lors de présence féminine. Une réaction socioculturelle ou un phénomène biologique lié à la « sélection naturelle» ? Probablement un peu des deux. L'histoire ne dit pas, cependant, si les sujets, distraits par la jolie femme, ont davantage peiné à faire la tâche qui leur était assignée. Un Sudoku aux sensations fortes ? C'est possible, semble-t-il. Une réaction socioculturelle ou un phénomène biologique lié à la « sélection naturelle» ? Probablement un peu des deux. L'histoire ne dit pas, cependant, si les sujets, distraits par la jolie femme, ont davantage peiné à faire la tâche qui leur était assignée. Un Sudoku aux sensations fortes ? C'est possible, semble-t-il.

45 Devoirs p. 191 p. 191 (1, 2, 8, 11)

46 Devoirs p. 202 p. 202 (1 a c, 2, 3 c d e f, 5, 7, 9, 10, 12, 15, 17, 18, 19, 20, 23, 26, 27, 31) p. 210 p. 210 (1 à 8) et (9, 11, 13, 15, 17, 19) p. 212 p. 212 (33, 34)


Télécharger ppt "3.6 – Système endocrinien SBI 4U Dominic Décoeur."

Présentations similaires


Annonces Google