La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Travail de Génétique Charles Houbotte Thibaut Jentges Benoît Kesteloot 24 novembre 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Travail de Génétique Charles Houbotte Thibaut Jentges Benoît Kesteloot 24 novembre 2006."— Transcription de la présentation:

1 Travail de Génétique Charles Houbotte Thibaut Jentges Benoît Kesteloot 24 novembre 2006

2 Description phénotypique et génotypique des caractéristiques des fibres chez les camélidés domestiques dAmérique du Sud. Phenotypic and genetic description of fibre traits in South American domestic camelids (llamas and alpacas) Phenotypic and genetic description of fibre traits in South American domestic camelids (llamas and alpacas)

3 PLAN de lexposé Introduction Introduction Matériels et méthodes Matériels et méthodes Déterminisme génétique des caractéristiques de fibres Déterminisme génétique des caractéristiques de fibres Quoi dun point de vue purement génétique Quoi dun point de vue purement génétique Conclusion Conclusion Usages en tant que futur VT Critiques Critiques Bibliographie Bibliographie

4 Introduction Objectif de létude: Décrire les caractères phénotypiques déterminant la qualité des fibres et comprendre les mécanismes génétiques les gouvernant. Les producteurs de fibres de lama travaillent surtout sur la douceur de la fibre en sélectionnant des toisons fines et en séparant les fibres primaires des sous couches plus soyeuses. La valeur commerciale des fibres est déterminée, entre autre, par la finesse, la douceur, la couleur et luniformité du diamètre. Objectif de létude: Décrire les caractères phénotypiques déterminant la qualité des fibres et comprendre les mécanismes génétiques les gouvernant. Les producteurs de fibres de lama travaillent surtout sur la douceur de la fibre en sélectionnant des toisons fines et en séparant les fibres primaires des sous couches plus soyeuses. La valeur commerciale des fibres est déterminée, entre autre, par la finesse, la douceur, la couleur et luniformité du diamètre.

5 Matériel & Méthode Seulement 15% des producteurs reçoivent une différence de prix pour la moyenne du diamètre de leurs fibres. => beaucoup de petits éleveurs sélectionnent des animaux avec des fibres plus épaisses => impact négatif sur la valeur de leur stock au niveau international.Seulement 15% des producteurs reçoivent une différence de prix pour la moyenne du diamètre de leurs fibres. => beaucoup de petits éleveurs sélectionnent des animaux avec des fibres plus épaisses => impact négatif sur la valeur de leur stock au niveau international. Le blanc est la couleur la plus fréquemment rencontrée. Le blanc est la couleur la plus fréquemment rencontrée. Avec les tendances écologiques actuelles, les industries du textiles souhaitent des couleurs naturelles (Blanc, noir, roux et blond).Avec les tendances écologiques actuelles, les industries du textiles souhaitent des couleurs naturelles (Blanc, noir, roux et blond). Le principal problème est le manque duniformité dû au mélange ou à la dilution de la toison.Le principal problème est le manque duniformité dû au mélange ou à la dilution de la toison.

6 Déterminisme génétique des caractéristiques de fibres 1. Couleur => données factorielles 2. Type de toison 3. Diamètre de la fibre 4. Longueur de la fibre => données 5. Rendement de tonte quantitatives 6. Héritabilité

7 1. 1.Couleur Prédominance de blanc ou de brun suivant les régions Prédominance de blanc ou de brun suivant les régions Absence de pigmentation (tout blanc) est dominant avec pénétrance incomplète sur: Absence de pigmentation (tout blanc) est dominant avec pénétrance incomplète sur: - Phénotype pigmenté - Phénotype pigmenté - Phénotype tacheté - Phénotype tacheté « Black face » et extrémités noires dominent les phénotypes noir et sauvage. « Black face » et extrémités noires dominent les phénotypes noir et sauvage.

8 2. 2.Type de toison A lorigine, on considérait que les fibres du lama étaient une toison à double couche A lorigine, on considérait que les fibres du lama étaient une toison à double couche Suivant les régions on observe une prédominance des toisons à simple couche (à part une exception, le Pérou) Suivant les régions on observe une prédominance des toisons à simple couche (à part une exception, le Pérou) Les toisons doubles couches et les toisons lustrées sont moins fréquentes Les toisons doubles couches et les toisons lustrées sont moins fréquentes

9 Il existe 5 phénotypes: Il existe 5 phénotypes: - Double couche - Intermédiaire - Simple couche - Semi lustré - Lustré Caractère simple ou double suivant les follicules primaires et secondaires Caractère simple ou double suivant les follicules primaires et secondaires Caractère lustré ou non lustré daprès lépaisseur de la racine du follicule Caractère lustré ou non lustré daprès lépaisseur de la racine du follicule

10 Le type de toison ninfluence pas le diamètre ni le poids Le type de toison ninfluence pas le diamètre ni le poids Le type lustré donne moins de volume que le non lustré donc utilisation du second Le type lustré donne moins de volume que le non lustré donc utilisation du second Le phénotype lustré est dominant sur le non lustré avec un effet de pénétrance qui permet une phénotype intermédiaire Le phénotype lustré est dominant sur le non lustré avec un effet de pénétrance qui permet une phénotype intermédiaire Phénotype double couche est gouverné par un mécanisme additif Phénotype double couche est gouverné par un mécanisme additif

11 FacteurEffet Âge Augmente avec lâge OrigineVariable Sexe Pas deffet Race Suri + épaisse que Huacaya Couleur Noir +fine que les blanches Âge de production Variable Alimentation avec un bon niveau avec un bon niveau Saison en hiver en hiver 3.Facteurs influençant le diamètre des fibres

12 4. Longueur de la fibre La longueur moyenne des fibres est de plus ou moins 19 cm. La longueur moyenne des fibres est de plus ou moins 19 cm. La croissance moyenne des poils est denviron 15 cm en 12 mois qui correspond à une récolte normale. La croissance moyenne des poils est denviron 15 cm en 12 mois qui correspond à une récolte normale. Ces données varient en fonction de la région Ces données varient en fonction de la région La longueur varie également en fonction du diamètre de la fibre. La longueur varie également en fonction du diamètre de la fibre.

13 5. Le rendement de tonte (éjarrer) Principe : enlèvement des fibres grossières provenant des follicules primaires. Principe : enlèvement des fibres grossières provenant des follicules primaires % du rendement est dexcellente qualité. On doit séparer la fibre fine de la fibre grossière et des contaminants % du rendement est dexcellente qualité. On doit séparer la fibre fine de la fibre grossière et des contaminants.

14 6. Héritabilité La structure de la toison est principalement déterminée par : La structure de la toison est principalement déterminée par : - la longueur des fibres - leur diamètre - la relation entre ces caractères. Lhéritabilité pour le poids de la toison, le diamètre et la longueur des fibres est grande, voir très grande, en Australie et en Nouvelle- zélande tandis quelle est basse dans les régions daltitude dAmérique du Sud. Lhéritabilité pour le poids de la toison, le diamètre et la longueur des fibres est grande, voir très grande, en Australie et en Nouvelle- zélande tandis quelle est basse dans les régions daltitude dAmérique du Sud.

15 Facteurs non-génétiques Âge : ø jusque 5-6 ans puis. Âge : ø jusque 5-6 ans puis. Fréquence de tonte et localisation géographique influence la longueur. Fréquence de tonte et localisation géographique influence la longueur. La localisation géographique influence le poids de la toison. La localisation géographique influence le poids de la toison. Faible influence du sexe Faible influence du sexe

16 Quoi dun point de vue purement génétique? Applications des différentes formules: Applications des différentes formules: P = G + E + I avecG = A + NA E = Ep + Et - Içi, le phénotype recherché est basé sur les critères de qualité de la toison. - Comme illustré précédemment, les effets environnementaux influencent, de manière variable, le phénotype. - Lenvironnement transitoire (exemple: pathologie) va également influencer la quantité et la qualité de la toison. - On observe des interactions entre différents paramètres tels que la longueur des fibres et leur diamètre. Ceci aura une influence sur le phénotype.

17 Conclusion Les principaux facteurs pour une fibre de qualité: Les principaux facteurs pour une fibre de qualité: - diamètre fin - couleur blanche - uniformité dans le diamètre - soyeux - le moins rude Des améliorations génétiques seraient possible par le développement de programmes de sélection de caractères spécifiques Des améliorations génétiques seraient possible par le développement de programmes de sélection de caractères spécifiques Plus détudes sont nécessaires pour comprendre la relation entre les caractères quantitatifs et les effets environnementaux. Plus détudes sont nécessaires pour comprendre la relation entre les caractères quantitatifs et les effets environnementaux.

18 Rôle du vétérinaire dans la filière Conseiller les éleveurs sur un schéma de sélection pour améliorer le rendement et la qualité de la fibre de lama. Conseiller les éleveurs sur un schéma de sélection pour améliorer le rendement et la qualité de la fibre de lama. Les éleveurs devraient mettre en commun leurs production sous forme de registre pour une meilleure connaissance des données en ce domaine. Les éleveurs devraient mettre en commun leurs production sous forme de registre pour une meilleure connaissance des données en ce domaine. Une harmonisation des résultats est nécessaire mais encore indisponible pour décrire clairement les influences génétiques des fibres du lama Une harmonisation des résultats est nécessaire mais encore indisponible pour décrire clairement les influences génétiques des fibres du lama

19 Critiques Un manque détudes et donc de données est observé. Un manque détudes et donc de données est observé. Larticle discute principalement des conclusions des études et ne concerne pas une étude en particulier. Larticle discute principalement des conclusions des études et ne concerne pas une étude en particulier. Même si des améliorations de la production peuvent être apportées par une sélection génétique, la plupart des éleveurs observés sont des paysans qui travaillent plus par rapport à leurs coutumes que dans un but de production. Même si des améliorations de la production peuvent être apportées par une sélection génétique, la plupart des éleveurs observés sont des paysans qui travaillent plus par rapport à leurs coutumes que dans un but de production. Pour les élevages plus importants, une aide professionnelle de sélectionneurs pourraient les aider à optimiser leur production et donc leur rendement financier.

20 Bibliographie Phenotypic and genetic description of fibre traits in South American domestic camelids (llamas and alpacas) Small Ruminant Research, Volume 61, Issues 2-3, February 2006, Pages E.N. Frank, M.V.H. Hick, C.D. Gauna, H.E. Lamas, C. Renieri and M. Antonini Cours de génétique de 1°doc

21 MERCI pour votre attention


Télécharger ppt "Travail de Génétique Charles Houbotte Thibaut Jentges Benoît Kesteloot 24 novembre 2006."

Présentations similaires


Annonces Google