La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Valmondois est une commune française du Val- d'Oise située dans la vallée du Sausseron, confluent de l'Oise. Elle est située dans le Parc naturel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Valmondois est une commune française du Val- d'Oise située dans la vallée du Sausseron, confluent de l'Oise. Elle est située dans le Parc naturel."— Transcription de la présentation:

1

2

3

4

5 Valmondois est une commune française du Val- d'Oise située dans la vallée du Sausseron, confluent de l'Oise. Elle est située dans le Parc naturel régional du Vexin français, à environ 32 km au nord-ouest de Paris. Le lieu est occupé dès la préhistoire, comme l'atteste la découverte de nombreux silex taillés sur le territoire de la commune. En 1093, une charte de donation, d'un certain Adam de Valmondois, évoque l'église primitive de l'actuel village. Il est mentionné ensuite au XIIe siècle sous le nom de Valmondoys. Il est également fait mention en 1140, d'un Gautier de Valmondois, participant au voyage de Jérusalem. Le Sausseron, qui traverse le bourg, est jalonné de 21 moulins, au XIIIe siècle, dont 7 à Valmondois. Le plus ancien tourne depuis En 1899, six moulins à eau sont encore en activité sur le cours de la rivière à Valmondois.

6 Le château dOrgivaux, construit au XVIIIe siècle par la famille de Provigny et rehaussé au début du XIXe, est entouré dun grand parc aménagé par Jean-Charles Alphand. Un pont au-dessus de la route le relie aux vestiges dune orangerie, récemment restaurée.

7 Le château dOrgivauxLorangerie

8

9 La ferme du château

10 Le colombier Ce colombier appartient, tout comme lorangerie, au château de Valmondois. Il se trouve dans la cour de la ferme du château. Construit en moellons, ses ouvertures en demi-lunes sont encadrées par des briques. Cet ensemble, château et dépendances, nest pas ouvert au public, cest une propriété privée. Photo du Net

11 Eglise Saint-Quentin (XIIIe-XVIe siècles)

12

13 « Marthe et Marie », peinture dAgostino Scilla de 1679, visible dans le chœur de léglise Saint-Quentin, inscrite au patrimoine, est classée depuis La toile provient des butins de guerre napoléoniens, plus exactement dun couvent de Fano, en Italie. Elle a été donnée à léglise par la famille de Provigny (châtelains de Valmondois).

14 Le « mariage de la Vierge ». Ce vitrail est un don de la famille de Provigny. Bien que non signé, il est attribué au maître verrier C.-H. Champigneulle, héritier des maîtres verriers lorrains, installé à Paris. Les deux putti qui surmontent la scène portent l'inscription « Ludovic, Marie Cavelier de Montgeon, Marie-Thérèse François Maniel, 4 août 1885 ». Le mariage est, ici, inspiré par celui du peintre Raphaël. La vitrerie en losange, très utilisée au XVIe siècle, est plus rare au XIXe siècle qui privilégie la coupe des verres en carré. L'emploi de la gravure à l'acide rehaussée de jaune d'argent et l'utilisation d'éléments décoratifs dans la bordure s'apparentent également au XVIe siècle.

15 Le « Saint Jérôme », toile du XVIIe siècle, est classée et inscrite au patrimoine mobilier, en Saint Jérôme

16 Au-dessus des fonts baptismaux, la statue de Saint Quentin.

17 Dans la chapelle nord, reconstruite au début du règne de François Ier, la voûte dite à liernes et à tiercerons comprend un décor de style flamboyant. Les clefs pendantes, de facture gothique, sont ornées de feuillages et de statuettes identifiables. Elles sont classées au titre de patrimoine mobilier. Les pilastres ont des décors tous différents.

18 Les vitraux sont du XIXe siècle.

19 Au XVIIIe siècle, le fief est partagé entre le prince de Conti et l'abbaye Saint-Martin de Pontoise. Le village compte deux châteaux : lun, proche de l'église sur la pente du coteau, est totalement détruit durant la Révolution française, l'autre, le château d'Orgivaux, est rebâti à la fin du XVIIIe siècle. Un prieuré est vendu comme bien national à un meunier, du village pour une somme dérisoire à la Révolution. Le chanteur d'opéra, auteur et compositeur Gilbert Duprez s'installe au village et en devient le maire, de 1850 à Il est rapidement rejoint par le sculpteur Adolphe- Victor Geoffroy Dechaume ( ), élève de David d'Angers. La commune acquiert ainsi une relative notoriété dans la seconde moitié du XIXe siècle. Plusieurs peintres (Corot, Théodore Rousseau, Charles-François Daubigny...) s'y installent et lui confèrent, à l'image d'Auvers-sur-Oise sa voisine, un dynamisme culturel certain. Le caricaturiste Honoré Daumier y finit sa vie. La commune attire, par la suite, Georges Duhamel, Charles Vildrac et Maurice de Vlaminck.

20 La mairie

21 Place Honoré Daumier

22 En 1877, Camille Corot achète cette maison de village pour le caricaturiste, Honoré Daumier, alors dans la gêne. Elle jouxte son atelier aménagé dans une cabane de jardin.

23 La croix Boissière Elle est en fonte, de taille moyenne, sélevant sur un socle en pierre. La croix porte la date de 1868.

24 Le moulin de la Naze

25

26 Le moulin de la Naze date du Moyen- âge. A cette époque, les villageois avaient pour obligation daller faire moudre leur blé au moulin banal assigné par le maître des lieux. A la fin de LAncien Régime, les moulins pouvaient appartenir, pendant plusieurs générations, à une même famille de meuniers. La Naze Ce moulin est exceptionnel, à la fois par son histoire et par ses caractéristiques. En 1673, le prince de Conti, seigneur de LIsle-Adam, fait complètement reconstruire le moulin. Le moulin de la Naze cesse toute production au début des années 1960.

27 A partir de 1919, lécrivain Georges Duhamel ( ) passe les saisons estivales à Valmondois, puis, en 1925, il acquiert cette grande maison entourée dun parc. Il y passe 6 mois par an avec son épouse, lactrice de théâtre, Blanche Albane, qui organise dans le parc des représentations dœuvres de Shakespeare.

28 Qui de nous, na pas eu entre les mains, un livre de grammaire nommé Bescherelle ? Louis-Nicolas Bescherelle est né à Paris en En 1846, il publie son « Dictionnaire » de plus de 3000 pages. Il eut un fils en 1857, qui, plus tard, vint sinstaller dans cette maison. L.N. Bescherelle meurt à Paris, en 1883 et le fils fera ramener la dépouille de son père pour quil soit inhumé à Valmondois.

29 Tombeau de Louis-Nicolas Bescherelle ( ) à Valmondois orné d'un médaillon d'Adolphe-Victor Geoffroy-Dechaume.

30 La croix de Burgaud est une grande croix en fonte de 1830, sur un socle en pierre de facture simple.

31 La Maison des voyageurs (1830) Le peintre Joël Moulin ( ) a habité cette maison de 1830.

32 Ce lavoir couvert sur le Sausseron date du XIXe siècle

33 Chapelle funéraire de la famille de Provigny, classée Monument historique. Dans le cimetière de Valmondois reposent plusieurs personnalités comme des peintres, sculpteurs, écrivains etc. Ci-dessus, une tombe réservée à la famille du frère au général de Gaulle, Jacques de Gaulle et ses descendants. On peut y voir également, la tombe de Catherine Langeais et Pierre Sabbagh, bien connus des téléspectateurs français.

34 Tombe de Laurent Desrousseaux, peintre, céramiste, illustrateur ( ). Tombe de Georges Duhamel, médecin, écrivain et poète ( ).

35 Informations prises sur place et sur le Net. Musique de Schubert : Serenade Opus 90 N°11 (extrait). Coins graphiques : Photos, conception, réalisation : L. Cavallari. Date : Février Mes diaporamas sont hébergés sur le site de :

36


Télécharger ppt "Valmondois est une commune française du Val- d'Oise située dans la vallée du Sausseron, confluent de l'Oise. Elle est située dans le Parc naturel."

Présentations similaires


Annonces Google