La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comité vélo 3 mars 2011. Sommaire Point sur le Plan Vélo Le réseau à léchelle de lagglomération Exemple de zoom par ville Les principes de jalonnement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comité vélo 3 mars 2011. Sommaire Point sur le Plan Vélo Le réseau à léchelle de lagglomération Exemple de zoom par ville Les principes de jalonnement."— Transcription de la présentation:

1 Comité vélo 3 mars 2011

2 Sommaire Point sur le Plan Vélo Le réseau à léchelle de lagglomération Exemple de zoom par ville Les principes de jalonnement Le stationnement des vélos Information sur les réalisations 2011 Questions diverses

3 I-Avancement du « Plan vélo » Rappel du phasage de létude: 1 – Diagnostic 2 – Définition des orientations Définition et validation du réseau principal Proposition de principes de jalonnement Proposition de principes de stationnement 3 – Programme fonctionnel

4 1-Phase 2 : définition des orientations Le réseau cyclable Réseau proposé avec 3 strates hiérarchiques: I. Le réseau principal II. Le réseau secondaire III. Le réseau de desserte de quartier

5

6 Au total le plan vélo représente 169 km daménagements cyclables, soit: Pour le réseau principal : 93 km Pour le réseau secondaire : 76 km Concernant le réseau principal, les différents projets daménagements, à horizon 2014/2015, représentent environ 50% des aménagements prévus au plan vélo. Le Plan vélo aura donc pour objectif de réaliser, à échéance du PPI, les 50% daménagements restant du réseau principal. Aubervil- liers LIle St Denis St DenisEpinayVilletaneu se Pierrefit -te StainsLa Courneu ve Plaine co. 25 km14 km47 km22 km8 km20 km15 km 169km

7 2-Elaboration des cartes par ville

8 3-Le jalonnement cyclable Sur le réseau principal Objectif 1 : Assurer une bonne lisibilité du réseau principal Méthodologie : Distinguer clairement les différents axes et assurer la connexion entre eux Proposition : Arrêter une dénomination « parlante » pour chacun des huit axes principaux, éventuellement code couleur et/ou lettre facilitant la mémorisation du réseau principal par les usagers et la communication, type réseau de métros.

9 Objectif 2 : Indiquer les pôles générateurs de déplacement Méthodologie : Indiquer les pôles desservis par chaque axe ou à proximité immédiate Proposition : Faire un choix dans les indications à retenir, maximum quatre mentions par direction pour ne pas noyer linformation Exemples dinformations possibles : les pôles de transports proches, les parcs à vélos à proximité les établissements scolaires, les services administratifs, les lieux dintérêt touristique, les connexions avec les autres itinéraires cyclables…

10 A lextérieur du réseau principal Objectif 3 : Rabattre de façon claire et efficace les cyclistes vers le réseau principal Méthodologie : Identifier les points du territoire à partir desquels le rabattement semble judicieux, puis raccorder ces points au réseau principal via une signalisation efficace, en passant par le maillage secondaire

11 Principes de jalonnement Informations à préciser : Position du cycliste sur le territoire, Identification de litinéraire emprunté et des destinations possibles, Mention de la distance ou du temps de parcours, Lieu où implanter la signalisation : Aux entrées et sorties daxes, Le long de litinéraire cyclable, A tous les carrefours, Aux carrefours dits importants : implantation en amont et en aval avec des panneaux directionnels de pré signalisation et de confirmation, Au niveau des pôles de transport (gare, métro, tramway…) situés à proximité de litinéraire jalonné,

12 Importance : Homogénéité du marquage : couleur des panneaux, hauteur dimplantation… Cela permet à lusager de shabituer et de trouver rapidement linformation Continuité du marquage tout au long de litinéraire Autre intérêt du jalonnement cycliste : Rendre les cyclistes « visibles » sur le territoire

13 Identification nationale Panneaux Dv blancs, listels et lettres vertes, logos SC2 SIGNALISATION Dv 10, panneaux didentification ditinéraire cyclable Dv 20, panneaux de position indiquant la direction à suivre sur un carrefour Dv 40, panneaux de pré-signalisation indiquant les directions desservies au prochain carrefour Dv 60, panneaux de confirmation des mentions desservies par l'itinéraire cyclable

14 4-Le stationnement des vélos Le stationnement public gratuit Propositions de normes applicables à larticle 12 des PLU Le stationnement sécurisé en gare

15 a- Le stationnement public gratuit Le stationnement des cycles sur voirie est envisagé car il présente lavantage de ne pas gêner la circulation piétonne,6 à 8 vélos peuvent stationner sur lemplacement standard dun véhicule léger, Le stationnement de cycles en lieu et place dun stationnement pour automobile, sil est aménagé en amont de traversées piétonnes, permet au piéton de bénéficier dune meilleure visibilité lors de la traversée de la chaussée, Le stationnement des deux roues non-motorisées sur trottoir peut être envisagé à condition quil respecte la largeur minimale de circulation pour les piétons et notamment les PMR et quil prenne en compte les livraisons,

16 b- Normes applicables aux PLU Habitats collectifs Logement type F1 : 1 place minimum par logement Logement type F2 : 1,5 places minimum par logement Logement type F3 : 2 places minimum par logement Logement type F4 et supérieur : 3 places minimum par logement Logements étudiants 1 place par logement Le principe est de disposer dun local en rez-de-chaussée avec un accès direct sur lextérieur ou, si cela nest pas possible, avec un accès à proximité immédiate de lentrée de limmeuble. Ce local doit être aménagé pour la réception des vélos. Exemple daménagement intérieur des locaux, Image CERTU, Le stationnement des vélos sur les espaces privés

17 Bureaux & entreprises Pour le personnel : 1 place par tranche de 100 m² de SHON Local de 14 m² minimum (emprise au sol de 6 vélos) Ex : Pour un local de m² soit 40 employés, 10 places sont à aménager Obligation de créer un local fermé avec clef non reproductible, facile daccès et équipé de supports permettant daccrocher le cadre du vélo. Les supports de type accroche roues ou râtelier sont interdits. Exemple daménagement intérieur des locaux, Image CERTU, Le stationnement des vélos sur les espaces privés

18 Super et hypermarchés, centres commerciaux Pour le personnel : Cf. encadré « bureaux & activités industrielles » Pour la clientèle : Supermarché (400m² < surface de vente < 2500m²) : 2 places pour 100m² de surface de vente Hypermarché (surface de vente > 2500m²) ou centre commercial : 1 place pour 100m² de surface de vente, un minimum de 30 places sont à créer Obligation déquiper les entrées des commerces avec des aires de stationnement couvertes et des supports permettant daccrocher le cadre à vélo. Les supports de type accroche roues ou râtelier sont interdits.

19 Administrations Le nombre de places à réaliser est déterminé en tenant compte de leur nature, du taux et du rythme de leur fréquentation, de leur situation géographique au regard des transports en commun et des parkings publics existant à proximité de leur regroupement et du taux de foisonnement envisageable. Etablissements culturels Jusquà 200 personnes accueillies : nombre de places égal à 10% de la masse accueillie Jusquà personnes accueillies : nombre de places égal à 5% de la masse accueillie, avec un minima de 30 places Au-delà de : minima de 50 emplacements vélo Exemple daménagement intérieur des locaux, Image CERTU, Le stationnement des vélos sur les espaces privés Etablissements sociaux Jusquà 100 personnes en simultanée : nombre de places égal à 10% de la masse accueillie Au-delà : un minimum de 20 emplacements vélo

20 Etablissements scolaires Enseignement primaire : 1 place pour 10 élèves Enseignement secondaire : 1 place pour 5 élèves Enseignement supérieur : 1 place pour 5 élèves Aire de stationnement couverte et éclairé Etablissements sportifs Jusquà 500 personnes en simultanée : nombre de places égal à 10% de la masse accueillie Au-delà : un minimum de 50 emplacements vélo Exemple daménagement intérieur des locaux, Image CERTU, Le stationnement des vélos sur les espaces privés Remarques : Les normes précédentes concernent les créations neuves et réhabilitation. Elles devront également simposer aux établissements scolaires et accueillants du public déjà existants.

21 c- Le stationnement sécurisé en gare Lors de sa séance du 9 février 2011, le STIF à approuvé le schéma directeur du stationnement vélo Ce schéma vise à atteindre 3 objectifs: Généraliser sur les gares et stations un stationnement vélo sécurisé Définir un référentiel de qualité de service Faire connaitre cette nouvelle offre par des dispositifs de communication et dinformation voyageurs.

22 Selon ce schéma directeur, tous les pôles de transports franciliens devront à terme (échéance du nouveau PDUIF) être équipés. Deux types déquipements sont proposés: Les abris vélos couverts Les consignes collectives accessibles par passe- navigo avec un abonnement compris entre 10 et 30 par an.

23 Implantation du stationnement et planning de mise en œuvre Implantation du stationnement: Les abris devront proposés au minimum 20 places de stationnement et les consignes 30 places Les abris devront être implantés à maximum 70 m dun accès aux quais et les consignes à implantés en priorité au sein des parcs relais ou a défaut sur laccès principal daccès aux quais.

24 Planning de mise en œuvre en 3 phases: La phase expérimentale courant 2011, avec une liste des sites qui seront à équipés définis conjointement entre les maitres douvrages, les collectivités et le STIF, La phase de déploiement à plus grande échelle à compter du dernier trimestre 2011, La phase de généralisation du stationnement ayant pour objectif déquiper toutes les gares à léchéance du PDUIF. Plaine commune va officiellement solliciter le STIF afin que le territoire puisse faire partie de la phase expérimentale.

25 Financement A linvestissement le STIF financera 100% du prix plafond des équipements : 14 K pour un abris couvert 60 K pour les consignes collectives Pour les coûts dexploitation, le STIF apportera une contribution financière aux propriétaires des équipements. Lensemble des contributions du STIF seront encadrées par une convention liant investissement et fonctionnement, entre le STIF et le maitre douvrage.

26 II-Programmation 2011 En parallèle de lélaboration du Plan vélo, Plaine commune a établit un programme dintervention pour lannée 2011 de manière à engager les aménagements prévus au Plan vélo. Plusieurs critères ont été pris en compte pour lélaboration de ce programme: les besoins exprimés par les villes et UT, la nécessité de commencer les itinéraires du réseau principal identifié au plan vélo, le programme de réfection des voiries 2011, La cohérence et lhomogénéité des propositions

27

28 Tableau de programmation 2011

29

30

31 La programmation 2011 représente: ml de réalisations dinvestissement.

32 Questions diverses


Télécharger ppt "Comité vélo 3 mars 2011. Sommaire Point sur le Plan Vélo Le réseau à léchelle de lagglomération Exemple de zoom par ville Les principes de jalonnement."

Présentations similaires


Annonces Google