La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cours: Changement Social hiver 2005-2006 salle M1160 Dr. Simone Baglioni Les racismes: théories et pratiques Cours du 15 décembre 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cours: Changement Social hiver 2005-2006 salle M1160 Dr. Simone Baglioni Les racismes: théories et pratiques Cours du 15 décembre 2005."— Transcription de la présentation:

1 Cours: Changement Social hiver salle M1160 Dr. Simone Baglioni Les racismes: théories et pratiques Cours du 15 décembre 2005

2 Nationalisme, impérialisme et racisme: imbrication des facteurs politiques, économiques et sociaux Sources de cette séance: Arendt, H., 1982, Limpérialisme, (II partie de: The Origins of Totalitarianism, 1951), Paris, Fayard Miles, R. and M. Brown, 2004 (2 ed.), Racism, (Chap. 6), London, Routledge

3 Evolution à travers le XVIIIXIXXX siècles SphèresPhase I (dès le XVIIIème siècle) Phase II (fin XIXème) Phase III (début XXème) PolitiqueEtat-nation, développement du principe de Nation (Nationalisme) Politique extérieure dexpansion Agression Colonialisme Impérialisme, théories raciales EconomiqueIndustrialisation avancée Capitalisme avancé, besoin dinvestir le surplus cumulé dans les pays industrialisés Développement des nouveaux marchés SocialeEmancipation de la bourgeoisie, formation de conscience de classe Création des structures de représentation politique des masses et de la bourgeoisie Amélioration condition de vie en Europe ; incrémentation flux migratoires dans les colonies; Droit à lexploitation- suppression des autres, Sexisme RacismeOrigines du racisme Parution du racisme dans tous les pays occidentaux Racisme comme lauthentique idéologie de la politique impérialiste Guerres mondiales

4 Les théories raciales (Arendt) Avant la colonisation de lAfrique les idées racistes faisaient partie de la variété dopinions qui se disputaient le consensus publique Racisme connaît une diffusion très large dans le discours politique dans le moment où les peuples européens sorganisaient selon les critères de lEtat-nation, cest le racisme plus que lidéologie classiste qui accompagne comme une ombre le développement et les événements des nations européennes

5 France Comte de Boulainvilliers: le premier qui parle, au début du XVIII siècle, de lexistence de peuples aux origines différentes en France et il a été aussi le premier à utiliser des catégories de classe de B. interprète lhistoire française comme une histoire de deux nations diverses, dont lune dorigine germanique avait soumis les vieux habitants, les Gaulois, en devenant ainsi la classe dominante qui fonde son pouvoir sur le « droit de conquête » et sur la « nécessité dobéissance au plus fort » Essai de faire regagner la primauté à laristocratie en niant lorigine commune entre peuple et aristocrates (unité de la nation niée)

6 France (II) Mais il parlait encore de peuple et pas de races, il basait le droit dun peuple supérieur sur une action historique, la conquête, et pas sur une caractéristique physique, bien que laction historique emmenait aussi à concevoir certaines caractéristiques physiques De B. était contre la formation de la Nation française à une époque où ce phénomène politique était considéré comme nouveau et révolutionnaire Fait paradoxal: les Français ont insisté avant les Anglais et avant les Allemands sur lidée de la supériorité germanique

7 Allemagne En Allemagne la pensée raciste se développe seulement après la défaite de la vieille armée prussienne par Napoléon. Donc elle est due aux patriotes prussiens et au romantisme politique plutôt quà laristocratie; contrairement elle a été excogitée dans lessai dunifier le peuple contre la domination étrangère Racisme accompagne tous les essais dunification des nombreux états allemands (racisme=nationalisme) Seulement après le 1870 avec lunification de lAllemagne le racisme commence à se développer de façon autonome et en conséquence de limpérialisme

8 Allemagne (II) Après 1814 le discours nationaliste commence à utiliser des mots comme liens de sang, liens familiaux, descendance commune Besoin de trouver des éléments de cohésion sociale capables de transformer le peuple en un seul corps, capable de se confronter avec la nation-France La conception historique selon laquelle chaque race est un tout complet, séparé des autres a été inventée par des hommes qui avaient besoin des définitions idéologiques dunité nationale en absence dune nation politique Origine bourgeoise des t.r. dans ce pays: ex. Müller qui parle de pureté de la descendance comme signe de noblesse ou Haller qui insiste sur lorigine naturelle du rapport de domination entre les forts et les faibles

9 de Gobineau de Gobineau: 1853 Essai sur linégalité des races humaines Cause unique à la base du déclin des civilisations: dégénération de la race, due à son tour au métissage, aux mélanges de sang

10 Angleterre Eléments en commun entre Allemagne et Angleterre aversion pour la France et ses idées de liberté et égalité des individus Angleterre: société basée sur linégalité sociale; Disraeli: les droits des Anglais sont meilleures des droits de lhomme Burke: héritage des libertés (conception féodale de liberté liberté comme possibilité de maintenir les privilèges pour certaines classes Burke étend cette liberté au peuple Anglais comme peuple élu)

11 Nationalisme--racisme: une clef de lecture du sexisme? Sexisme=processus pendant lequel des différences biologiques sont identifiées comme différences absolues et sont associées de façon déterministe avec un nombre de caractéristiques additionnelles (réelles ou imaginées) biologiques et culturelles au fin didentifier deux catégories différentes dêtres humains: hommes et femmes Donc la féminité et la masculinité sont représentés comme des qualités inhérentes aux hommes et aux femmes à partir desquelles ont élabore des conclusions concernant leurs perspectives, leur participation dans les sphères économiques et politiques

12 Sexisme a joué rôle important dans la formation de létat-nation comme communauté politique en justifiant lexclusion des femmes dune citoyenneté complète et active (droit de vote) Similairement le sexisme a joué un rôle crucial pour légitimer la structure du marché de travail (exclusion femmes des positions dirigeantes, in and out selon besoins contingents….)

13 Reproduction de létat-nation passe par différentes étapes et processus: ex. reproduction biologique de la population femmes vues comme productrices des individus constituant le corps national reproduction biologique tâche centrale dans la reproduction des races (ex. Australie: importation de femmes dAngleterre pour assurer la pureté de la race) Mais sexisme aussi important dans la phobie du métissage raciale (mariages mixtes interdits)


Télécharger ppt "Cours: Changement Social hiver 2005-2006 salle M1160 Dr. Simone Baglioni Les racismes: théories et pratiques Cours du 15 décembre 2005."

Présentations similaires


Annonces Google