La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Société et économie médiévales Stefan Winter Département dHistoire I. Lessor des villes II. La culture des ulama III. Le soufisme Exercice de lecture Exercice.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Société et économie médiévales Stefan Winter Département dHistoire I. Lessor des villes II. La culture des ulama III. Le soufisme Exercice de lecture Exercice."— Transcription de la présentation:

1 Société et économie médiévales Stefan Winter Département dHistoire I. Lessor des villes II. La culture des ulama III. Le soufisme Exercice de lecture Exercice de lecture HIS 4656 Histoire et civilisation du monde arabe - cours 11 -

2 I. Lessor des villes 1. Le commerce méditerranéen 2. Le développement urbain 3. Léconomie religieuse : linstitution du waqf

3 1. 1.Le commerce méditerranéen (avant les croisades) la pax saljuqica au Machrek la pax saljuqica au Machrek la « pastoralisation » du Maghreb la « pastoralisation » du Maghreb montée des villes côtières montée des villes côtières développement de la course (piratage) développement de la course (piratage) la « renaissance » européenne médiévale la « renaissance » européenne médiévale invasions normandes invasions normandes développement des marchés européens développement des marchés européens essor des cités commerçantes italiennes essor des cités commerçantes italiennes Pise, Gênes, Venise Pise, Gênes, Venise

4 lâge des Fatimides premier grand pouvoir maritime musulman premier grand pouvoir maritime musulman tolérance des étrangers et des minorités tolérance des étrangers et des minorités Amalfitains dItalie Amalfitains dItalie classe de commerçants juifs (diaspora) classe de commerçants juifs (diaspora) la Geniza du Caire comme source historique la Geniza du Caire comme source historique contrôle de la mer Rouge contrôle de la mer Rouge accès à lAsie orientale --» traite dépices accès à lAsie orientale --» traite dépices le commerce internationale : un monopole de lÉtat le commerce internationale : un monopole de lÉtat épices (et sucre) épices (et sucre) esclaves esclaves alun (sulfate) alun (sulfate)

5 la thèse Henri Pirenne (m. 1935) un « conflit de civilisations » ? un « conflit de civilisations » ?

6 2. Le développement urbain développement planifié ou sauvage ? lieux de pouvoir : palais citadelle mosquée du vendredi (jami) lieux « publics » le marché (suq ; bazar) les bains (hammam) les zawiya ou khanqa (loge de soufie)

7 la privatisation de lespace publique les secteurs du marché organisés autour de khan-s privés les secteurs du marché organisés autour de khan-s privés spécialisation économique, ethnique spécialisation économique, ethnique spécialisation reflétée dans lhabitation spécialisation reflétée dans lhabitation quartiers distincts pour les orfèvres, les Juifs, les membres dune tribu… quartiers distincts pour les orfèvres, les Juifs, les membres dune tribu… peu de contact entre les communautés peu de contact entre les communautés milices de quartier milices de quartier aspect de la tolérance ? aspect de la tolérance ?

8 khan à Diyarbekir Caravansérail. Tiré de André Miquel, Lislam et sa civilisation VIIe-Xe siècle (Armand Colin, 1968).

9 Alep

10 léconomie urbaine organisation par corporations (guildes) organisation par corporations (guildes) 20 % : alimentation 20 % : alimentation 20 % : textiles 20 % : textiles 15 % : métaux 15 % : métaux 10 % : cuir 10 % : cuir 10 % : construction 10 % : construction 5 % : verrerie 5 % : verrerie 5 % : bois 5 % : bois vannerie, produits chimiques, céramique, papier vannerie, produits chimiques, céramique, papier Source : Maya Shatzmiller, « Lorganisation du travail urbain et les métiers », dans J.-C. Garcin et al., États, sociétés et cultures du monde musulman médiéval, Xe-XVe siècle (Presse Universitaires de France, 2000), II,

11 3. Léconomie religieuse tout échange social et commercial réglé par la sharia tout échange social et commercial réglé par la sharia enregistrée auprès du qadi enregistrée auprès du qadi supervision du marché par le muhtasib supervision du marché par le muhtasib co-optation des autorités religieuses par le pouvoir étatique co-optation des autorités religieuses par le pouvoir étatique dynasties de notables religieux-commerciaux dans toutes les villes dynasties de notables religieux-commerciaux dans toutes les villes symbiose citadine turco-arabe ? symbiose citadine turco-arabe ?

12 linstitution du waqf fondation pieuse établie dans la sharia fondation pieuse établie dans la sharia mosquées, collèges, khans, fontaines publiques, bains, ponts, aqueducs urbains… mosquées, collèges, khans, fontaines publiques, bains, ponts, aqueducs urbains… institution de « mainmorte » institution de « mainmorte » inaliénable (pas dhéritage, pas dexpropriation) inaliénable (pas dhéritage, pas dexpropriation) stratégie de : stratégie de : salut spirituel salut spirituel bienfaisance et investissement publique bienfaisance et investissement publique protection de biens protection de biens assurance de succession « sociale » assurance de succession « sociale »

13 II. La culture des ulama 1. La madrasa 2. Les sciences naturelles 3. La philosophie

14 1. La définition de « madrasa » selon le cliché « essentialiste » : selon le cliché « essentialiste » : collège médiéval avec corps dinstructeurs et curriculum ; précurseur de luniversité collège médiéval avec corps dinstructeurs et curriculum ; précurseur de luniversité selon Michael Chamberlain, Knowledge and Social Practice in Medieval Damascus (1994) : selon Michael Chamberlain, Knowledge and Social Practice in Medieval Damascus (1994) : lieu denterrement (de souvenir) du fondateur lieu denterrement (de souvenir) du fondateur bourses et postes attachés au waqf : stratégie fiscale de la famille bourses et postes attachés au waqf : stratégie fiscale de la famille lenseignement se fait ailleurs (nimporte où ; surtout dans les mosquées) lenseignement se fait ailleurs (nimporte où ; surtout dans les mosquées) curriculum informel, complètement personnel curriculum informel, complètement personnel

15 2. Lessor des sciences naturelles Biruni (khwarazmien, m. vers 1050) Biruni (khwarazmien, m. vers 1050) astronome ; théories du héliocentrisme, du mouvement elliptiques des planètes astronome ; théories du héliocentrisme, du mouvement elliptiques des planètes mathématicien ; travail sur le théorème du sinus, la trigonométrie sphérique mathématicien ; travail sur le théorème du sinus, la trigonométrie sphérique Abu Ali Ibn Sina « Avicenne » (iranien, m. 1037) Abu Ali Ibn Sina « Avicenne » (iranien, m. 1037) médecin : « Le canon de la médecine » médecin : « Le canon de la médecine » philosophe : développement du philosophe : développement dunéoplatonisme Dieu émanations dIntellects Dieu émanations dIntellects

16 3. Le regain de la philosophie Abu Bakr ibn Tufayl (« Abbubacer »), Abu Bakr ibn Tufayl (« Abbubacer »), médecin ; auteur du roman philosophique « Le Vivant, fils du vigilant » (le Robinson Crusoe arabe) médecin ; auteur du roman philosophique « Le Vivant, fils du vigilant » (le Robinson Crusoe arabe) Ibn Rushd (« Averroès »), Ibn Rushd (« Averroès »), recension et commentaire dAristote recension et commentaire dAristote diffusés en Espagne / Europe diffusés en Espagne / Europe philosophie permise par la sharia… philosophie permise par la sharia… …mais réservée à lélite …mais réservée à lélite la révélation pour les masses la révélation pour les masses

17 III. Le soufisme Exercice de lecture Exercice de lecture 1. Les débuts du soufisme 2. Les grands soufis 3. Le rôle social du soufisme

18 Exercice de lecture [changer] groupes de 4-6 groupes de sous-groupes (re)lisent et résument : 2 sous-groupes (re)lisent et résument : al-Ghazali, Livre de lamour al-Ghazali, Livre de lamour Ibn al-Arabi, Larbre du monde12 min Ibn al-Arabi, Larbre du monde12 min discussion/comparaison en groupe 12 min discussion/comparaison en groupe 12 min conclusion en plénière 8 min conclusion en plénière 8 min quel est largument ? quel est largument ? quelles autorités sont invoquées ? quelles autorités sont invoquées ? quest-ce qui risque de soulever de lopposition ? quest-ce qui risque de soulever de lopposition ?

19 1. Les débuts du soufisme mysticisme et ascétisme intellectuel mysticisme et ascétisme intellectuel tradition chrétienne (copte) tradition chrétienne (copte) reprouvé par lislam ? reprouvé par lislam ? appui de lislam légal et théologique appui de lislam légal et théologique gnose ; savoir profond passé de maître à disciple gnose ; savoir profond passé de maître à disciple basé à Kufa et Baghdad basé à Kufa et Baghdad persécution de al-Hallaj, 923 persécution de al-Hallaj, 923

20 la de-politisation du soufisme soufisme (souf : laine des habits) rendu plus acceptable par al-Ghazali (m. 1111) soufisme (souf : laine des habits) rendu plus acceptable par al-Ghazali (m. 1111) déclin de la philosophie, du mutazilisme, du chiisme... déclin de la philosophie, du mutazilisme, du chiisme... accommodation entre le pouvoir et la religion accommodation entre le pouvoir et la religion organisation de voies initiatiques () pour la transmission du savoir organisation de voies initiatiques (tariqa) pour la transmission du savoir leadership charismatique rival du chiisme ? création de réseaux pyramidales organisations secrètes ?

21 2. Les grands soufis Abd al-Qadir al-Gilani (m. 1166) Abd al-Qadir al-Gilani (m. 1166) fondateur de la première confrérie fondateur de la première confrérie très sunnite, conservateur très sunnite, conservateur origine de la plupart des (ordres) origine de la plupart des tariqa (ordres) Muhyi al-Din Ibn al-Arabi (m. 1240) Muhyi al-Din Ibn al-Arabi (m. 1240) dorigine andalouse ; vit à Konya, Damas dorigine andalouse ; vit à Konya, Damas plus haut développement de la pensée mystique islamique plus haut développement de la pensée mystique islamique pas de voie initiatique, mais a inspiré tous les soufies pas de voie initiatique, mais a inspiré tous les soufies ordre Mevlevi (derviches tourneurs) ordre Mevlevi (derviches tourneurs) wahdat al-wujud : lunicité de lexistant wahdat al-wujud : lunicité de lexistant panthéisme ? panthéisme ?

22 3. Le rôle social du soufisme commandités par les élites commandités par les élites contribution aux beaux-arts (poésie, calligraphie) contribution aux beaux-arts (poésie, calligraphie) reflète la diversité sociale, ethnique de la population reflète la diversité sociale, ethnique de la population association avec des corporations association avec des corporations pôles de rencontre hors mosquée pôles de rencontre hors mosquée renforce les identités musulmane et civique renforce les identités musulmane et civique

23 repères bibliographiques Chamberlain, Michael. Knowledge and social practice in medieval Damascus, (Cambridge University Press, 1994). Chamberlain, Michael. Knowledge and social practice in medieval Damascus, (Cambridge University Press, 1994). Garcin, Jean-Claude (dir.). États, sociétés et cultures du monde musulman médiéval Xe-XVe siècle (Presses Universitaires de France, ), tome II : Sociétés et cultures. Garcin, Jean-Claude (dir.). États, sociétés et cultures du monde musulman médiéval Xe-XVe siècle (Presses Universitaires de France, ), tome II : Sociétés et cultures. Geoffroy, Éric. Initiation au soufisme (Fayard, 2003). Geoffroy, Éric. Initiation au soufisme (Fayard, 2003).


Télécharger ppt "Société et économie médiévales Stefan Winter Département dHistoire I. Lessor des villes II. La culture des ulama III. Le soufisme Exercice de lecture Exercice."

Présentations similaires


Annonces Google