La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les volcans Justine Méric Marie Huet Classe de CM2 B – Mme. ZAK.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les volcans Justine Méric Marie Huet Classe de CM2 B – Mme. ZAK."— Transcription de la présentation:

1 Les volcans Justine Méric Marie Huet Classe de CM2 B – Mme. ZAK

2 Quest-ce quun volcan ? Un volcan est un ensemble géologique terrestre, sous-marin ou extra-terrestre qui résulte de la montée d'un magma puis de léruption d'une partie de ce magma. Le magma est la roche fondue à partir de laquelle est produite la lave des volcans.

3 Où se trouvent les volcans dans le monde ? A ce jour, Il y a 1511 volcans actifs sur Terre, dont une soixantaine fait éruption chaque année. Il en existe de nombreux autres sous la mer et sous les océans. Depuis une vingtaine d'années, le nombre de volcans actifs est en augmentation et les éruptions volcaniques sont plus nombreuses. Il y a 3 sortes de volcans : * les volcans explosifs. * les volcans effusifs. * les volcans sous-marins.

4 Comment se compose un volcan ?

5 Les anciens volcans en France Les volcans dAuvergne Une grande partie de lAuvergne est couverte part le Massif Central. Cest un plateau élevé entrecoupé de profondes vallées. Les plus anciens volcans dAuvergne datent dil y a 65 millions dannées, les plus récents ont seulement 7000 ans. Le point culminant de lAuvergne se situe au Puy de Sancy et sélève à 1886 mètres. Le point culminant : le plus élevé.

6 Les anciens volcans en France Le Puy de Dôme.

7 Les volcans effusifs Les volcans de type effusif sont caractérisés par une lave dont la fluidité dépend de sa composition chimique. Cette activité engendre généralement des dégâts matériels, mais est rarement dangereuse pour l'homme. La vitesse des coulées est d'autant plus élevée que leur viscosité (terme utilisé par les géologues pour décrire la consistance de la lave) est faible. En général les magmas les plus liquides sont ceux qui sont dorigine basaltique. Cette roche qui na pas beaucoup de silice dans sa composition lui permet de s'écouler sans s'accumuler dans la chambre magmatique et donc sans créer "d'explosions". De plus, après l'éruption, au fur et à mesure que la lave s'éloigne du volcan, la température s'abaisse très rapidement. Ce refroidissement provoque une augmentation de la viscosité de la lave et par conséquent une diminution de la vitesse de celle ci. La lave sépaissit. Exemple: Le Mauna Loa (voir type hawaïen).

8 Les volcans explosifs. Les volcans de type explosif sont caractérisés par une projection de cendres ou/et de blocs dans un rayon de plusieurs kilomètres. Ils sont très dangereux. Exemple: Le Vésuve. Pompéi fut dévastée par des pluies de cendres incessantes venues du Vésuve en 79 après J-C. Cette éruption fut d'autant plus dangereuse qu'elle émit des gaz toxiques ce qui provoqua à l'époque beaucoup de morts et de dégâts matériels. Le Vésuve a connu sept autres éruptions importantes puis s'est endormi pendant sept siècles. En 1766, il se réveilla et rentra alors en éruption neuf fois en moins de trente ans. La dernière grande éruption date de Depuis, il na pas eu de nouvelle éruption.

9 Les volcans sous-marins. Bien plus nombreux que leurs frères terrestres le nombre de volcans sous-marins est supérieur à Ces volcans ne sont explosifs que lorsquils approchent, la surface. A grande profondeur la pression de leau et sa capacité dabsorption de la chaleur figent rapidement les laves dans une forme caractéristique.

10 Les différents types déruption. Les éruptions terrestres : * Hawaïen. Laves très fluides qui s'étalent très vite à la surface ce qui donne un cratère très large aux volcans de type Hawaïen. La faible teneur en silice du magma rend ces éruptions peu dangereuses puisqu'il n'y a pas d'explosions. Ce type déruption ne se trouve pas uniquement dans larchipel Hawaïen mais aussi dans dautres régions de la planète telle que l'Islande. * Strombolien. Le type strombolien se différencie des autres types d'éruption car il est partagé entre les 2 types dactivités volcaniques évoqués précédemment. En effet, tout comme le type effusif, il émet des coulées de lave mais il peut aussi se produire des explosions plus ou moins violentes selon la teneur en silice des laves qu'il émet. Exemple : LEtna, volcan italien. C'est le plus haut volcan actif d'Europe (3323 mètres), et l'un des volcans les plus actifs du monde. * Péléen. Lave très peu fluide qui forme un bouchon sur le cratère lorsque la température de celle-ci diminue (car étant très visqueuse, elle se solidifie avant d'avoir pu s'échapper du cratère) doù labsence de coulées de lave. Toutefois, ceci a pour conséquence une augmentation considérable de la pression dans la chambre magmatique qui lorsque elle devient suffisante fait voler en éclat le bouchon. Le magma alors brusquement libéré se mélange avec l'air pour former une nuée ardente dévastatrice. Exemple : le Mont Pelé. * Plinien. Son nom vient dune personne sappelant Pline le Jeune qui décrivit léruption du Vésuve en 79 après J-C. Volcanisme explosif, explosions très brutales entraînant un panache de cendres en forme de pin parasol et sélevant à des dizaines de kilomètres du sol. Les colères de tels volcans sont rares mais meurtrières. Exemple : Le Mont Saint-Helens. Après plus d'un siècle de repos, le volcan du Mont Saint Helens, aux Etats-Unis, s'est réveillé et a explosé avec une énergie équivalente à fois celle de la bombe atomique d'Hiroshima. Les cendres et les poussières volcaniques se sont élevé à 20 km. Lors de l'éruption, dans une ville située à environ 430 km du volcan, près d'un centimètre de cendres est retombé.

11 Les différents types déruption. Les éruptions sous-marines. * Surtseven. Le type surtseyen est en réalité un type hawaïen sous-marin. Les explosions sont dues au contact de leau et de la lave. La grande quantité de vapeur deau séchappant du volcan ressemble à une nuée ardente de type péléen. Ces éruptions donnent souvent naissances à des îles volcaniques. Exemple : le Surtsey. Le Surtsey était un volcan sous marin, situé au sud de l'Islande qui à émergé il y a une quarantaine d'années lors d'une éruption qui a duré 3 ans (de 1963 à 1966). * Vulcanien. Le magma rencontre, sur son chemin vers la surface, une source deau ce qui peut provoquer des éruptions très violentes: il y a des explosions de gaz qui projettent des quantités de matériaux solides et de cendres. La lave de ce type de volcan est très visqueuse. Il y a donc une accumulation de gaz sous pression qui est retenue au-dessous dun bouchon de lave durcie. La plupart du temps, une énorme explosion fait sauter le cratère. Exemple : le Mont Pinatubo. Haut de 1745 mètres, le Mont Pinatubo est actuellement l'un des 21 volcans actifs que compte l'archipel des Philippines. En juin 1991 le mont Pinatubo entre en éruption. Les explosions génèrent des panaches éruptifs qui montent à plus de 30 km daltitude, dispersent 10 km3 de cendres volcaniques et injectent 20 millions de tonnes de gaz (dioxyde de soufre) dans latmosphère. Suite à cette éruption, la température à la surface de la Terre diminua légèrement durant 3 ans.

12 Mais qui étudient les volcans ? Ce sont des personnes que lon appelle des volcanologues. La volcanologie ou vulcanologie est la science qui étudie le volcanisme. Un des plus célèbres était Haroun Tazzief ( ).

13 Eruptions les plus meurtrières ERUPTIONVOLCANPAYSPERIODENOMBRE DE MORTS Eruption du Vésuve en 79 VésuveItalie24 août Eruption du Kelud en 1586 KéludIndonésie Eruption du Lakien en 1783 LakiIslande08 juin 1783 au 07 février Eruption du Mont Unzen en 1792 Mont UnzenJapon19 février au 22 juillet Eruption du Tambora en 1815 TamboraIndonésie05 avril Eruption du Krakatoa en 1883 KrakatoaIndonésie26 et 27 août Eruption de la Montagne Pelée en 1902 Montagne PeléeFrance – Ile de la Réunion 26 au 31 octobre Eruption du Santa Maria en 1902 Santa MariaGuatemala08 mai Eruption du Kelud en 1919 KeludIndonésieMai Eruption du Vevado Del Ruiz en 1985 Vevado Del RuizColombie11 septembre 1985 au 13 juillet

14 Lexique schéma du volcan Chambre magmatique: zone souterraine de quelques dixièmes à plusieurs centaines de kilomètres cube, qui contient du magma (=roche en fusion) plus ou moins chaud. Sill: un sill est une couche de roche magmatique souvent horizontale qui sest infiltrée entre des couches plus anciennes de roche volcanique. Dyke: un dyke est un filon de roche magmatique qui sest infiltré dans une fissure de lencaissant. Cratère sous-marin : cratère du volcan se trouvant sous leau. Cheminée: une cheminée volcanique est un conduit créé par l'ascension du magma d'une chambre magmatique jusqu'à la surface d'un volcan lors d'une éruption et par lequel vont séchapper gaz, laves et projections. Croûte : ancienne coulée de lave qui a durci sur les pentes du volcan. Magma: les magmas naissent par fusion partielle locale des matériaux solides du manteau terrestre ou de la base de la croute. Cratère secondaire : second cratère présent sur le volcan mais généralement plus petit. Lave : une roche en fusion, plus ou moins fluide, émise par un volcan lors dune éruption. Cratère : un cratère est un creux grossièrement circulaire ou elliptique qui se trouve au sommet ou parfois sur les flancs d'un volcan et formé par l'explosion ou l'effondrement du volcan. Il peut avoir des tailles variables allant de quelques mètres à plusieurs dizaines de kilomètre de diamètre. Gaz : par exemple loxygène… Cendre : résidus de choses brûlées.

15 Lexique Basalte: le basalte est une roche volcanique issue dun magma refroidit rapidement au contact de leau et de lair. Effusif: un volcan effusif ou volcan rouge est un volcan rejetant de la lave en fusion à pus de 1000 degrés. Géologique: la géologie est la science qui étudie la terre dans ses différentes parties directement accessible à lobservation Silice: le silice est la forme naturel du dioxyde de silicium qui entre dans la composition de nombreux minéraux.


Télécharger ppt "Les volcans Justine Méric Marie Huet Classe de CM2 B – Mme. ZAK."

Présentations similaires


Annonces Google