La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le début de lanalyse. Une aria (air en italien, pluriel arie ou arias) désignait à l'origine, toute mélodie expressive, souvent (mais pas toujours) chantée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le début de lanalyse. Une aria (air en italien, pluriel arie ou arias) désignait à l'origine, toute mélodie expressive, souvent (mais pas toujours) chantée."— Transcription de la présentation:

1 Le début de lanalyse

2 Une aria (air en italien, pluriel arie ou arias) désignait à l'origine, toute mélodie expressive, souvent (mais pas toujours) chantée. On utilise maintenant ce terme presque uniquement pour décrire un genre musical pour une voix, souvent avec l'accompagnement d'un orchestre. Le contexte le plus répandu pour une aria est probablement l'opéra. De nombreuses arias forment également des mouvements Exemple: J.-S Bach, Air sur la corde de Sol

3 Musique destinée à accompagner une danse artistique. Exemple: Piotr Tchaikowski, Le Lac des Cygnes

4 Composition musicale inspirée dun texte religieux ou profane et écrite pour une ou plusieurs voix. Elle est souvent conçue pour soli, chœur et orchestre. Exemple: J.-S Bach, Cantate de Pâques w

5 Œuvre vocale, généralement à quatre parties, de caractères divers, qui résulte dun savant et élégant contrepoint (littéralement point contre point cest-à-dire note contre note). Exemple: Passereau, Il est bel et bon U

6 Il se différencie du concerto grosso par le fait quun seul instrument se substitue au groupe de soliste et en profite pour manifester de la virtuosité. Exemple: Antonio Vivaldi, Concerto pour violon, op.8, no 1 «Le Printemps».

7 Composition de structure libre, cest-à-dire qui prend la structure dune autre forme musicales, telle la sonate. Exemple: Frédéric Chopin, Fantaisie op.49

8 Forme contrapuntique dont la caractéristique principale consiste dans le fait quun seul et court thème. Appelé sujet, est développé par procédé dimitation. Très grossièrement, contrapuntique, c'est l'opposé des formes verticales dites harmoniques où tout se joue au niveau des accords (comme les "Nuages" de Debussy par exemple, mais aussi Fauré, Duruflé, etc...) - Une forme contrapuntique ne jouera que sur l'horizontalité donc le contrepoint, c'est à dire l'art de faire évoluer une ligne mélodique, par exemple en faisant des canons, en inversant les notes de la mélodie, etc... Bach était le champion des formes contrapuntiques et certains musiciens n'ont pratiquement fait que ça (Webern par ex). Exemple: Bach, Fugues du clavecin bien tempéré. Debussy, Claire de Lune

9 Ensemble dœuvres vocales illustrant les textes liturgiques de lordinaire de la messe catholique, soit le Kyrie, le Gloria, le Credo, le sanctus et lagnus Dei. Exemple: Ludwig Van Beethoven, Missa Solemnis. uSME7Bv4JE uSME7Bv4JE

10 Composition musicale lyrique et dramatique formée de récitatifs dairs, de duos, de trios, de quatuors, de chœurs, et débutant par une ouverture orchestrale. Exemple: Gioacchino Rossini, Le Barbier de Séville. EU EU

11 Grande composition musicale dramatique dans représentation illustrant habituellement un fait biblique. Exemple: Georges Frédéric Haendel, Le Messie 7Y 7Y

12 Grande œuvre descriptive interprétée uniquement par des instruments. Généralement destiné au grand orchestre. Exemple: Camille Saint-Saëns, Danse Macabre Exemple 2: Modest Moussorgski, Les tableaux dune exposition. s8 s8

13 Forme musicale caractérisée par lalternance dun même refrain et de couplets différents comme dans le rondeau littéraire. Cette forme est souvent utilisée dans les sonates, les symphonies et les concertos. Exemple: Ludwig Van Beethoven, Sonate pathétique, 2 e mouvement. IDv9BI IDv9BI

14 Composition très développée pour un ou quelques instruments en plusieurs mouvements. Chaque mouvement est construit à partir dun ou deux thème. Exemple: Beethoven, Sonate pour piano op.27, no2 «Sonate à la lune». s0 s0


Télécharger ppt "Le début de lanalyse. Une aria (air en italien, pluriel arie ou arias) désignait à l'origine, toute mélodie expressive, souvent (mais pas toujours) chantée."

Présentations similaires


Annonces Google