La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DEVELOPPEMENT DE LA TABACOLOGIE DANS LA REGION AUVERGNE Docteur Jean Perriot Pneumologue-Tabacologue Médecin Praticien Attaché au CHU de CLERMONT-FERRAND.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DEVELOPPEMENT DE LA TABACOLOGIE DANS LA REGION AUVERGNE Docteur Jean Perriot Pneumologue-Tabacologue Médecin Praticien Attaché au CHU de CLERMONT-FERRAND."— Transcription de la présentation:

1 DEVELOPPEMENT DE LA TABACOLOGIE DANS LA REGION AUVERGNE Docteur Jean Perriot Pneumologue-Tabacologue Médecin Praticien Attaché au CHU de CLERMONT-FERRAND 1ère JOURNEE DE LA TABACOLOGIE HOSPITALIERE PARIS - 11 JANVIER 2006

2 INTRODUCTION –Objectif de l exposé Décrire le processus de développement de la Tabacologie dans la Région Auvergne depuis 30 ans Présenter le dispositif Tabacologique Auvergnat à la fin de l année 2005 et ses résultats (forces et faiblesses) Définir lucidement à partir de ces réalités les possibles modalités de renforcement du dispositif actuel –Qu y a-t-il de généralisable dans cette expérience?

3 –En dépit d une politique Française de lutte contre le tabagisme volontaire et cohérente Cadre légal de la lutte (loi EVIN ). Stratégie de lutte définie et moyens offerts (MILDT, DGS, Plan Cancer). Coordination sur le terrain (ELSA, UCT,CCAA, autres consultations). –Trop souvent le tabacologue reste un homme seul Ampleur de la tâche (15 millions de fumeurs, « noyaux durs ») Incompréhension du milieu hospitalier Français (on préfère toujours soigner les maladies induites par le tabagisme que prendre en charge le sevrage tabagique). Déficit de connaissance des décideurs (2025 = décès/an, tabagisme = addiction = maladie). Déficit de communication des tabacologues (temps, disponibilité, savoir faire, lassitude).

4 –Plusieurs questions doivent être soulevées Moyens mis à disposition suffisants et/ou bien utilisés? Hommes désignés pour mener les actions, appropriés? Volonté réelle des établissements à lutter contre le tabagisme? Possibilité d une réelle politique de Santé Publique appliquée au tabagisme à l Hôpital? Veut-on ou peut-on gagner la bataille contre le tabagisme? –Pas d anathème mais le choix de réponses concrètes (actions pragmatiques) pour répondre à des questions complexes (multifactorielles et abstraites) –Expérience de la Région Auvergne

5 HISTORIQUE Il faut laisser du temps au temps... –1882Paul JOLLY « Le tabagisme doit être classé au même rang de fléau social que la tuberculose, l alcoolisme et la syphilis. –1955Création du Comité Départemental 63 de l'actuelle ANPAA (Pr POMME et PLANCHE). –1985Création de la 1ère consultation départementale de Tabacologie (Dispensaire Émile Roux - Mr BOULAY, Président du Conseil Général du Puy de Dôme, Vice Président de l Assemblée Nationale). –1991Consultation de Tabacologie du CHU de Clermont-Ferrand (Pr MOLINA, Président CNMRT). –1998 DIU de Tabacologie et impulsion donnée à l Addictologie au CHU de Clermont-Ferrand (Pr REYNAUD). –2000 Réseau expérimental en Alcoologie PARAD et Unité de Coordination en Tabacologie (Pr LLORCA). –2003Journées Régionales de la Société de Tabacologie à Clermont- Ferrand, adhésion du CHU au RHST. –2004Plan de lutte contre le tabagisme au Centre anticancéreux Jean Perrin et adhésion au RHST. –2003/07Tabagisme pris en compte dans le PRSP et Plans Départementaux de Lutte contre les Toxicomanies.

6 Il faut laisser du temps au temps …oui; mais pas trop ! –Intense travail de terrain entre 1985 et 2005 Travail de quelques uns dans l indifférence quasi générale Travail de formation et publications –reconnaissance locale et nationale –formation d acteurs et préparation des conduites minimales à l émergence d un dispositif crédible et efficace. Réflexion sur la notion de « temps utile » en Santé Publique –Situation 2005 du Dispositif Tabacologique Auvergnat Sevrage tabagique Autres domaines (Présentation, Formation, Travaux, Recherche)

7 SEVRAGE TABAGIQUE –Consultations spécialisées en tabacologie 15 consultations actuellement recensées par l OFT. 33 titulaires du DIU de Tabacologie (référents en sevrage tabagique). 10 établissements appartenant au RHST (+ 2 maternités). –Implication croissante des acteurs sanitaires (travail de terrain) 234 médecins et pharmaciens ont reçu depuis 2000 une formation minimale en tabacologie (Nicomède, FMC, CDMRT, Ligue contre le Cancer, association Tabac et Liberté …). Collège des Addictologues d Auvergne (127 praticiens). Thérapies de groupe (Assurance Maladie, Mutuelles, Ligue Vie et Santé ). –Elaboration de protocoles hospitaliers daide à larrêt du tabagisme –Au total, amélioration de la couverture du territoire en matière d aide à l arrêt du tabagisme (+ diversification des intervenants).

8 Hôpital sans tabac nombre détablissements Consultation hospitalière de tabacologieANPAA Dispensaire Émile Roux Maternité sans tabac Médecin référent en tabacologie Riom 1 Thiers Montluçon 1 Moulins 1 Vichy 1 Clermont -Fd 3 Durtol Le Puy 1 Chambon/Lignon Aurillac 1 St Flour Mauriac 1 Dispensaire Emile Roux: seule structure en 1985

9 BILAN DES CONSULTATIONS DE TABACOLOGIE EN AUVERGNE (2004/20005)

10 AUTRES DOMAINES D INTERVENTION EN TABACOLOGIE –Prévention du tabagisme –Poursuite des actions en populations générales ou ciblées menées par les acteurs habituels (CDMR, Ligue contre le Cancer, Conseil Général, mutuelles...) –Projets ambitieux (préparation, développement, évaluation): PHRC DATAMATER (addiction et grossesse, 15 établissements) Projet Libertabac (dynamique d éducation pour la Santé dans les établissements du Rectorat et baisse de la prévalence du tabagisme) Projet Bus de la Vie (action partenariale itinérante d information et mobilisation autour des risques sanitaires dont le tabagisme) Incitation des établissements sanitaires à adhérer au RHST –Cibles d actions prioritaires définies (femmes enceintes, jeunes, populations précaires, centres de détention, entreprises dont l hôpital) –Formations adaptées 1er Cycle des études médicales module en Éducation Sanitaire Master en Éducation pour la Santé Master en Science du risque dans le domaine de la Santé DIU Prévention du Tabagisme (+ DIU d aide à l arrêt du tabagisme)

11 FORMATION EN TABACOLOGIE –Formations universitaires En tabacologie (DIU Clermont-Ferrand, Saint-Etienne, Dijon, Grenoble, Lyon), formation théorique et pratique. En addictologie (DU Pratiques addictives, DIU d Alcoologie et Addictologie, DESC d Addictologie...). –Formation de terrain (omnipraticiens +++) Rôle des associations de FMC. CD de la Ligue contre le Cancer et CDMR. Association Tabac et Liberté (Projet Européen PESCE d évaluation des pratiques professionnelles des omnipraticiens et des formations souhaitables pour améliorer leur intervention). Soutien de l industrie pharmaceutique. –Rôle moteur de la Société Française de Tabacologie (harmonisation des formations et impulsion à la Tabacologie) et soutien de l Office Français de Prévention du Tabagisme (aide méthodologique, mise à disposition d outils).

12 TRAVAUX ET RECHERCHE EN TABACOLOGIE –Indépendamment des travaux de chaque équipe (nombreuses publications et ouvrages de référence en tabacologie et addictologie) –A partir de 2006, collaboration des différentes consultations spécialisées autour d études multicentriques (sociologie, épidémiologie, clinique et thérapeutique...) –Consultations référentes impliquées de longues dates dans des essais clinique multicentriques nationaux ou internationaux –Appui du Centre de Pharmacologie Clinique de Clermont- Ferrand.

13 PERSPECTIVE DE LA LUTTE CONTRE LE TABAGISME –Renforcer les consultations hospitalières Déficits en moyens et reconnaissance (marginalisation de la tabacologie par les instances administratives et médicales hospitalières). Acquérir une crédibilité (demande croissante, réponse adaptée, spécificités des établissements, RHST, publications et travaux). Développer un partenariat entre les différentes équipes –Annuaire et document de liaison commun à toute les équipes –Études multicentriques liant les différentes consultations –Réunions régulières (Collège des Addictologues dAuvergne, etc.) Rapprochement Rhône-Alpes-Auvergne (PRAAT - IRAT) –Développer une concertation régionale autour de la lutte contre le tabagisme Collectif contre le tabagisme crée en 2004 à l initiative de l URCAM Auvergne (coordonner, optimiser les actions, mutualiser les moyens) Coupler les interventions au PRSP et aux objectifs des comités départementaux de lutte contre les toxicomanies (objectifs réalistes) –Envisager la création d un Réseau Auvergne de Tabacologie ?

14 CONCLUSION –Le tabacologue doit cesser de se croire damné ! Le damné, cet homme du ressentiment, à jamais damné et à chaque instant damnable (GW LEIBNIZ). –Il doit agir sans se décourager et convaincre Seule la collaboration entre tabacologues et décideurs permettra de gagner la bataille contre le tabagisme (effort de reconnaissance réciproque et de travail partenarial). –Mais rester lucide ! L homme doit cesser de croire qu il peut faire se lever le soleil et pourtant il ne doit pas se lasser de guetter l aurore (M JOBERT).


Télécharger ppt "DEVELOPPEMENT DE LA TABACOLOGIE DANS LA REGION AUVERGNE Docteur Jean Perriot Pneumologue-Tabacologue Médecin Praticien Attaché au CHU de CLERMONT-FERRAND."

Présentations similaires


Annonces Google