La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AVEC MARIJO LES COLLINES DU ROVE Les collines du Rove font partie de la chaîne de lEstaque ou chaîne de la Nerthe Elles entourent la localité du Rove.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AVEC MARIJO LES COLLINES DU ROVE Les collines du Rove font partie de la chaîne de lEstaque ou chaîne de la Nerthe Elles entourent la localité du Rove."— Transcription de la présentation:

1

2 AVEC MARIJO

3 LES COLLINES DU ROVE

4 Les collines du Rove font partie de la chaîne de lEstaque ou chaîne de la Nerthe Elles entourent la localité du Rove entre la Méditerranée au sud et létang de Berre au nord. Cest de Gignac-la- Nerthe, en bordure de létang de Berre, quen cette belle journée de février, nous entamerons notre promenade afin de découvrir un site historique à proximité… La chaîne de lEstaque est formée dune série de collines de calcaire blanc presque désertiques et ne culmine quà 278 mètres… Notre promenade serait donc des plus faciles si ce nétait un violent mistral qui nous déporte par moments.

5

6 Gignac-la-Nerthe: « Dor à un olivier de sinople, accosté de deux lettres G et G de sable » Le Rove : « D'or à quatre pals de gueules; à dextre une branche de chêne englandée de sable; à senestre un bouc naissant d'argent; chargé des mots VILLE DU ROVE de sable. »

7 Gignac-la-Nerthe est une petite localité des Bouches-du- Rhône, située entre létang de Berre et la chaîne de lEstaque. Un site habité existait déjà à lépoque gallo- romaine, sous le règne de lempereur Auguste et la localité se développa au Moyen-âge, sous le nom de Maisons-Neuves quand les habitations de la colline disparurent. Elle resta longtemps essentiellement agricole, jusque dans les années 60. Il en reste quelques moulins et une laiterie. Lurbanisation débuta à la fin des années 80 et passa de habitants à de nos jours. Cest essentiellement une cité dortoir, ses habitants travaillant à Martigues, Marignane, Marseille ou Aix-en-Provence. Le complétif – La Nerthe – fut ajouté pour ne pas la confondre avec dautres Gignac.

8 Léglise date de 1780 et elle contient divers éléments dun édifice antérieur.

9 Parce que cest le dimanche matin, nous avons la possibilité de pénétrer dans lédifice.

10

11 Lancienneté du Chemin de Croix contraste avec le vitrail moderne du chœur et les tableaux ornant le fond de ce lieu de culte.

12

13 Sur la place de léglise ce rappel de la vie pastorale…

14 Quittant la localité où nous avons laissé les voitures, nous passons sous lautoroute qui va de Marseille à Martigues par un passage complètement décoré de graffitis.

15 Le chemin nous fait dabord longer lautoroute quil surplombe.

16 Il nous conduit à un site chargé dune histoire plus ou moins bien connue… Au XIIe siècle, les Templiers prirent possession de la Seigneurie de Marignane et bâtirent un château-fort en éperon, dominant létang de Berre. Une Commanderie militaire y fut installée et elle assura la protection de létang de Berre et du littoral. Elle lutta contre les pillards qui rançonnaient les voyageurs se rendant de Marseille à Martigues. En 1309, après la disparition de lOrdre des Templiers, le site passa aux Chevaliers Hospitaliers de Saint-Jean-de- Jérusalem. Enfin, en 1388, Raymond de Turenne, de la famille des Baux, assiégea le site, incendia les maisons et rasa les remparts. Cest par la suite que le village se déplaça vers la plaine.

17 Bientôt, nous atteignons les vestiges des murailles qui encadraient le site dans sa partie la plus basse.

18 Tout ce quil reste du château

19 Ce serait en 1202 que le commandeur Ismidion de Cordolan aurait construit la chapelle, massive, bien dans le style dun édifice de défense. Elle fut dabord nommée Sainte-Marthe et Saint- Michel, ce dernier étant le patron des Templiers. Ce dernier patronyme a dailleurs seul survécu. La chapelle qui ne comporte quune nef, fut utilisée jusquau XVIIIe siècle et fut restaurée une première fois en Elle est classée Monument historique depuis 1977.

20 La chapelle Saint-Michel

21 Evidemment, impossible de pénétrer…

22 Vue sur Gignac et lautoroute, de lancien château.

23 Il faut beaucoup dimagination pour évoquer ce qui fut un centre important de défense!

24 Vue du côté de Châteauneuf-les-Martigues

25

26

27 Vue densemble du site : on constate que les murailles descendaient de façon très abrupte dans la partie basse.

28 Gignac-la-Nerthe et létang de Berre

29 La promenade se poursuit à travers la garrigue.

30 Vue sur Châteauneuf-les-Martigues.

31 Lune des nombreuses grottes qui se retrouvent dans les collines, témoins des érosions, des fluctuations marines et des bouleversements tectoniques…

32 De loin, jai dabord cru à des ruches mais en mapprochant, jai constaté quil nen était rien. Alors ?

33 Les plateaux au-dessus du Rove

34 Nous dominons Le Rove et au loin, nous apercevons la chaîne de lEtoile. Dans le creux se niche Marseille.

35 Blotti dans son vallon, Le Rove est entouré de garrigues odorantes. Un village serait apparu là au XIIe siècle. Mais des grottes, des endroits secs sous des rochers en surplomb servaient ici d'abris aux hominiens à l'époque du Paléolithique, puis du Néolithique (de à avant J.-C. ). Longtemps commune rurale produisant olives, amandes et raisin, cest devenu une petite ville résolument tournée vers le tourisme et la détente… Toute activité pastorale nen a, toutefois, pas été bannie. Durant des siècles et jusquà il y a une quarantaine dannées, lélevage des chèvres constituait lactivité dominante de la chaîne de lEstaque, grâce à une race rustique, à la robe rousse et aux cornes en lyre : la chèvre du Rove. Cette activité na pas complètement disparu.

36 Le fromage, la Brousse, est présenté dans des petits cônes de papier.

37 Ces chèvres auraient comme origine la Mésopotamie, l'Anatolie et la Grèce… Elles auraient été importées par les Phéniciens et auraient été acquises par les habitants grâce au troc. Plus fantaisiste, une autre hypothèse veut quelles seraient arrivées à bord dun bateau qui aurait coulé, que certaines auraient atteint le rivage à la nage et auraient été domestiquées par les bergers du Rove. Quoi quil en soit, elles sont élevées à la fois pour leur viande et pour leur lait. Il donne un fromage, la Brousse, dune finesse et dune légèreté remarquables. Auparavant, la Brousse était vendue dans les rues de Marseille par des fromagers ambulants dont certains signalaient leur arrivée au moyen dune trompette. Depuis quelques années, des bergers sétant remis à en produire, espèrent obtenir une AOC pour lutter contre les contrefaçons. La Brousse se déguste sucrée, arrosée d'eau de fleur doranger.

38 Pour lheure, cherchant un emplacement à labri du Mistral pour le piquenique, ce sont des créatures moins élégantes qui envahissent les pentes…

39 Au Rove, il est une tradition perpétuée depuis de très nombreuses années, le reboisement des collines. La municipalité finance quelques plants qui sont mis à la disposition des écoliers et de la population, encadrés par les bénévoles de lassociation Rove Environnement.. Lobservation de la réapparition de feuillage après les fréquents incendies a poussé la recherche des espèces darbres qui pouvaient constituer la structure de la forêt du littoral, principalement des feuillus. On a tenu compte des microclimats, de la structure des sols, des plants déjà existants, etc. On sest également inspiré de différentes études scientifiques sur le sujet. Cest ainsi quont été replantés une grande diversité incluant : chêne pubescent et chêne vert, cornouiller, viorne pistachier, frêne, poirier sauvage, arbousier, myrte, érable de Montpellier et champêtre. A cela sajoutent divers arbres à baies : prunellier et cerisier sauvages, aubépine, églantier…

40 Hélas, les résultats des dernières plantations sont grandement compromis par la gelée qui a persisté durant environ deux semaines cet hiver et lextrême sécheresse de la saison.

41 A travers les collines, un certain nombre de terrains cultivés aident aussi à la prévention des incendies.

42 Les réservoirs deau que lon trouve çà et là, semblent un moyen bien dérisoire quand on considère les vastes étendues à protéger!

43 Afin de faciliter la circulation des véhicules utilitaires, notamment pour la lutte contre les incendies, certaines pentes plus abruptes ou des virages en épingle à cheveux sont sommairement asphaltés.

44 Vue sur Marignane et létang de Berre

45 Les roches crayeuses qui façonnent le paysage! A droite, un autre abri sous roche.

46 En haut, à gauche, la chapelle Saint- Michel nous indique que nous retrouverons bientôt le point de départ.

47 Du côté de Marignane, un avion dans le ciel nous rappelle que laéroport de Marseille nest pas loin!

48 Musique : Trouvères et troubadours - Ductia Les Musiciens de Provence Informations prises sur divers sites. Photos, conception et réalisation: Marie-Josèphe Farizy-chaussé Mars 2012 Dautres diaporamas sur :

49 AU REVOIR

50


Télécharger ppt "AVEC MARIJO LES COLLINES DU ROVE Les collines du Rove font partie de la chaîne de lEstaque ou chaîne de la Nerthe Elles entourent la localité du Rove."

Présentations similaires


Annonces Google