La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Reverse Logistics Project 5 Dave Castonguay, Daniele Di Lullo, Quentin Estoppey, Alexandre Herrmann, Christian Mannheim, Carmen Menet «Reverse Logistics»

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Reverse Logistics Project 5 Dave Castonguay, Daniele Di Lullo, Quentin Estoppey, Alexandre Herrmann, Christian Mannheim, Carmen Menet «Reverse Logistics»"— Transcription de la présentation:

1 Reverse Logistics Project 5 Dave Castonguay, Daniele Di Lullo, Quentin Estoppey, Alexandre Herrmann, Christian Mannheim, Carmen Menet «Reverse Logistics» 1/15

2 Plan Definition, sources et motivations Réglements Différence direct/inverse logistique Etapes Activités Vision globale et problèmes Exemples cas existants: –PET –Automobile –Electroménager –Ordinateur Conseils au producteurs «Reverse Logistics» 2/15

3 Sources: Production –Rebuts et rejets de production Emballage –Retour pour réutilisation ou recyclage Produits –Retours sous garantie et rappels –Retours en fin de vie, périmés ou saisonniers –Retours commerciaux Motivations: Législations Marketing et intérêts des consommateurs pour des produits sains pour lenvironnement Aspect économique Aspect écologique et environnemental «Reverse Logistics» 3/15 Définition, sources et motivations

4 Règlements DEEE-2005 –Déchets d'équipements électriques et électroniques (sauf militaire) RoHS-2006 –Pas de Pb, Hg, C, Cr, PBB et PBDE 70/156/EEC-2006 (automobile) –85% revalorisation dés 2008 et 95% dés 2015 REACH-2006 (produits chimiques) –Régulation «Reverse Logistics» 4/15

5 Différence logistique directe/ inverse «Reverse Logistics» 5/15

6 Etapes «Reverse Logistics» 6/15 Séparation et prise dinfos Cueillette et transport Inspection et tests Option la plus profitable

7 Activités de la logistique inverse «Reverse Logistics» 7/15 Produits Retourner au fournisseur Revendre Reconditionner Produits et emballages Retourner au fournisseur Remettre en état Récupérer certains matériaux Recyler Emballage Réutiliser

8 Penser logistique inverse «Reverse Logistics» 8/15

9 Cas existant : recyclage conventionel Exemple: PET «Reverse Logistics» 9/15 Taxe anticipée 82% Séparées par couleur, nettoyées PRS (~85% des commerçants affiliés): collection 25-80% granulat de PET usagé Fibres,films transparents, rubans adhésifs

10 Cas existant : cas automobile Nouvelles restrictions impliquent: –Nouvelle conception avec la revalorisation prise en compte dès le développement –Nouvelle méthodes dassemblage: mono composant, suppression du collage, construire en vue du démontage –Collecte des vieux véhicules : Assainauto et Placenette –Nouveau marché donc nouvelles entreprises : Re-source «Reverse Logistics» 10/15

11 Cas existant : lordinateur «Reverse Logistics» 11/15

12 Cas existant : le réfrigérateur «Reverse Logistics» 12/15 Récupération des gaz toxiques (CFC ou fréon) manuellement

13 Conseils aux producteurs Diminuer le nombre de matériaux différents Matériaux uniques Prévoir le recyclage au niveau de la conception et construction Composants standards avec les concurrents Proposer des processus de recyclage Certification des fournisseurs Payer par avance pour le recyclage dépendant du degré de recyclabilité «Reverse Logistics» 13/15

14 Conditions préalables Organisation des contrôles publics ou privés Obligation des producteurs de justifier le nombre de matériaux Degré de recyclage minimal obligatoire «Reverse Logistics» 14/15

15 Questions ? Merci pour votre attention «Reverse Logistics» 15/15


Télécharger ppt "Reverse Logistics Project 5 Dave Castonguay, Daniele Di Lullo, Quentin Estoppey, Alexandre Herrmann, Christian Mannheim, Carmen Menet «Reverse Logistics»"

Présentations similaires


Annonces Google