La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cliquez pour débuter Il se fait tard, Père. Jai laissé mon bureau lambrissé dacajou, jai refusé de rencontrer les amis au bar habituel. Je tenais à venir.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cliquez pour débuter Il se fait tard, Père. Jai laissé mon bureau lambrissé dacajou, jai refusé de rencontrer les amis au bar habituel. Je tenais à venir."— Transcription de la présentation:

1

2 Cliquez pour débuter

3 Il se fait tard, Père. Jai laissé mon bureau lambrissé dacajou, jai refusé de rencontrer les amis au bar habituel. Je tenais à venir te rencontrer dans cette petite chapelle du Sacré-Cœur. Il y a ici ce que je nai pu acheter pour mon bureau: Paix, silence et réconfort. Jai essayé dêtre un homme et je me questionne aujourdhui sur ce que suis devenu. Pour être un homme, jai laissé mes habitudes denfant: Mes prières du matin et du soir, golf le dimanche au lieu de la messe, et bien dautres choses que mes parents mavaient enseignées.

4 Pour être homme, il me fallait me faire un nom. Jai joué du coude, jai écrasé pas mal de monde sur ma route pour y arriver. Jai ignoré mes frères et ma sœur que je trouvais minables. Pas moyen de parler sans quils mettent le nez de Dieu en tout. Pour aller avec ce « nom », il me fallait un statut social. Je lai eu: jai triché en affaires, jai fraudé le fisc, jai même roulé mes parents qui me faisaient confiance et mont avancé une forte somme. Et de fil en aiguille, jen suis arrivé à me croire homme !

5 Javais de moins en moins de véritables amis, mais je men fichais: je pouvais « faire » sans eux. Mon épouse a pris ses distances devant mes façons de faire; quelques jeunes maîtresses la remplaçaient… et je demeurais un homme, car elles ne me remettaient pas en cause. Puis ce furent mes enfants qui désiraient de moins en moins ma compagnie. Même que mon plus vieux ma dit quand je lui ai montré ma nouvelle Lincoln: « elle nest pas à toi cette bagnole » Elle appartient à tous ceux que tu as volés !!!

6 Il y avait longtemps que je navais pleuré comme ça. Un coup de poing de mon pire ennemi ne maurait pas fait plus mal. Ça sest passé… cet après-midi, Seigneur. Je voulais être un homme. Jai cru que jen étais un. Jai même cru que je pouvais devenir un homme sans Toi, Seigneur.

7 Petits, nos parents nous amenaient à la Chapelle de la Réparation. Je men suis tout dun coup souvenu, devant ma mine défaite, ma secrétaire ma offert un « remontant », jai refusé. Elle ma conseillé de voir mon médecin; jai dit que jy allais dès maintenant. Et je suis ici, Père, devant toi… Jai essayé dêtre un homme !

8 Te regardant dans cette silencieuse chapelle, sentant ton regard sur moi, ça me fait chaud au cœur. Est-ce ton cœur qui réchauffe le mien déjà, en une simple visite ? Entends mon aveu: je voulais être un homme, je ne suis que ton enfant ! Il me semble voir tes lèvres bouger me dire: « Viens, petit »

9 Création: Auteur: Clifford Cogger Ce texte provient du site: Chez Mado Musique: Moonlight sonata Arrangement musical:


Télécharger ppt "Cliquez pour débuter Il se fait tard, Père. Jai laissé mon bureau lambrissé dacajou, jai refusé de rencontrer les amis au bar habituel. Je tenais à venir."

Présentations similaires


Annonces Google