La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Au milieu dun million de palmiers et de 500 000 oliviers, vit une petite communauté de Juifs dans lile de Djerba, en Tunisie. Cette communauté est ancrée,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Au milieu dun million de palmiers et de 500 000 oliviers, vit une petite communauté de Juifs dans lile de Djerba, en Tunisie. Cette communauté est ancrée,"— Transcription de la présentation:

1

2 Au milieu dun million de palmiers et de oliviers, vit une petite communauté de Juifs dans lile de Djerba, en Tunisie. Cette communauté est ancrée, là, depuis des temps ancestraux. Elle ne compte plus aujourd'hui que âmes (joailliers pour la plupart) parmi les habitants de lîle.

3

4 LILE DE DJERBA

5 LA SYNAGOGUE DE LA GHRIBA, "La merveilleuse", se trouve dans le village d'Er- Riadh.

6 Ce village est le plus ancien village juif de Djerba.

7 La Ghriba demeure le symbole de larrivée des Juifs de Palestine en terre djerbienne, après la destruction du temple de Jérusalem, dirigée par Nabuchodonosor à la fin du VIe siècle (586 avant J.-C.). Ce serait cette première vague qui aurait édifié la synagogue de la Ghriba. On signale également que lédification de la première synagogue à Djerba remonterait plutôt au Ier siècle de notre ère, lors de la déportation des Juifs de Palestine, orchestrée par lempereur romain Titus.

8 Mais alors, depuis quand la Ghriba existe-t-elle? Nul nest en mesure de répondre avec exactitude à cette question. Deux légendes principales tentent toutefois dapporter une réponse et justifier ainsi le nom et lemplacement de la synagogue. La 1ère raconte, quaprès avoir longtemps dérivé en Méditerranée, des Cohanim, rescapés de la destruction du temple de Jérusalem, ont échoué sur les rivages dune île qui leur parût étrange et mystérieuse - ghriba en arabe -, et où ils décidèrent de sinstaller. Voulant bâtir un sanctuaire qui abriterait une Torah et un morceau du temple détruit quils avaient pu emporter avec eux, ils nont pu sentendre sur un emplacement précis jusquau 33ème jour après la fête de Pessah. Etrangement, ce jour-là, une pierre tomba du ciel, mettant fin aux querelles des Cohanim, en leur indiquant, par son point de chute, lemplacement du sanctuaire à bâtir.

9 La 2ème légende a pour personnage principal une jeune fille«solitaire et étrangère» (autre sens de ghriba en arabe). La légende dit que lendroit où se trouve la Ghriba nétait autrefois quun monticule désert, auquel les habitants du village voisin – Hara Sghira (Er-Riadh) - navaient jamais accordé une grande attention. Un jour, à la surprise de tous, une jeune fille dune beauté extrême, modeste et vertueuse, est venue, on ne sait doù, vivre là, en solitaire, sous une cabane de branchages, entourée dune aura de pureté qui faisait éloigner les curieux. Cest pour cette raison-là que, même le soir où les habitants du village ont vu des flammes jaillir de la cabane, personne nosa sapprocher. Le feu éteint, quelques uns se rendirent sur les lieux, et découvrirent que, bien que la hutte ait été complètement réduite en cendres, le corps sans vie de la jeune fille était resté intact et le feu navait altéré aucun de ses traits. Les villageois comprirent alors quils avaient à faire à une sainte et construisirent un sanctuaire à lemplacement de la cabane pour éterniser la mémoire de la jeune fille, «merveilleuse et étrangère.»

10 AU MILIEU DOLIVIERS CENTENAIRES…

11

12 Lédifice actuel, aux murs blanchis à la chaux, remonte à 1920.

13

14

15

16 Prière de se couvrir la tête, de se déchausser avant dentrer. Tenue correcte. Veuillez verser vos dons ici. Merci. Don Marbrerie Gozlan

17 La synagogue de la Ghriba abrite les descendants du petit groupe de réfugiés qui avaient fui la Palestine. Leur présence biblique sest perpétuée ici en toute quiétude depuis plus de vingt six siècles, brillant exemple de sagesse et de fraternité humaine.

18 Dans une salle, des vieillards psalmodient et prient à longueur de journEe, DANS UNE ATMOSPHERE PLEINE DE SPIRITUALITE.

19 TrEs belle dEcoration orientale de carreaux de faIence lEe, de vitraux multicolores et de boiseries sculptEes.

20 1950

21

22 La Torah conservEe ici serait l'une des plus vieilles du monde.

23

24

25

26

27

28

29

30

31 LES POISSONS Ils sont très fertiles et, pour cette raison, sont considérés comme étant un symbole de bénédiction et de fécondité. LA MAIN Hamsa est le chiffre 5. La main avec les cinq doigts se réfère à la 5ème lettre de l'alphabet hébraïque qui est le signe du nom de D. Peut être portée pour se rappeler cette présence et protection.

32

33 L ETOILE Elle peut symboliser ce qui est immortel ou les portes du ciel. Selon la tradition juive, le roi David avait une étoile à six branches sur son bouclier. Les traités sacrés soutiennent que l'étoile de David représente la création.

34 Chaque année, au mois de mai (correspondant au 33e jour après Pessah, entre le 14e et le 18e jour d Iyyar du calendrier lunaire juif qui correspond au mois de mai) ce haut lieu du judaïsme en Tunisie reçoit en son enceinte, dans cette auberge contiguë, environ pèlerins venus d Afrique du Nord, d Israël, d Europe et d Amérique du Nord. LE FOUNDOUK OU CARAVANSERAIL Par ses couleurs, son porche, son vestibule et sa vaste cour à ciel ouvert, bordée de galeries sur lesquelles ouvrent de minuscules cellules, ce foundouk est en tous points fidèle à l architecture djerbienne.

35

36 Nous navons pas été surpris de voir des gardiens armés autour du sanctuaire. C'est la conséquence de l'attentat du 11 avril 2002, commis par un membre tunisien dAl Qaida, qui a fait sauter un camion rempli de bombonnes de gaz, tuant 18 touristes allemands et 2 français. Des touristes comme nous. Nous navons pas été surpris de voir des gardiens armés autour du sanctuaire. C'est la conséquence de l'attentat du 11 avril 2002, commis par un membre tunisien dAl Qaida, qui a fait sauter un camion rempli de bombonnes de gaz, tuant 18 touristes allemands et 2 français. Des touristes comme nous.

37 Création Donna R. MUSIQUE JEWISH ODYSSEY Dancing on water Septembre 2007


Télécharger ppt "Au milieu dun million de palmiers et de 500 000 oliviers, vit une petite communauté de Juifs dans lile de Djerba, en Tunisie. Cette communauté est ancrée,"

Présentations similaires


Annonces Google