La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quelques exemples de dynamiques de marché du travail face à un choc.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quelques exemples de dynamiques de marché du travail face à un choc."— Transcription de la présentation:

1 Quelques exemples de dynamiques de marché du travail face à un choc

2 vocabulaire Choc symétrique : affecte toute la zone monétaire considérée Choc asymétrique : concerne une sous-région Choc doffre (qui demande une politique doffre) : modifie de façon exogène la relation entre production et prix (par exemple, choc et contrechoc pétroliers qui modifient les marges des producteurs) Choc de demande : modification exogène de la relation entre demande et prix (les ménages senrichissent à cause de la découverte dun champ pétrolier ou gazier, par exemple – ou sappauvrissent à cause de faillites bancaires).

3 Hystérèse et Résilience Hystérèse : effet durable dun choc, par exemple une séquelle, un changement de convention ou de comportement Résilience : Au sens premier, la résilience est un terme de physique des matériaux qui exprime l'élasticité de ces derniers. Cette élasticité leur permet de retrouver leur aspect initial après avoir absorbé un choc plus ou moins important. La résistance des matériaux aux chocs ou à la pression a été étendue par analogie à l'économie pour décrire sa capacité à dépasser et à absorber une situation critique. Plus la perte de production associée au choc et à sa résorption est importante, moins l'économie pourra être considérée comme résiliente Ne pas confondre Résistance et Résilience: Je donne un coup de marteau sur un matériau plus ou moins résistant. Eventuellement, il cède. Si, par exemple, pour une tôle, celle-ci peut rapidement reprendre sa forme initiale sans séquelles, on dira que cette tôle est en matériau résilient. Dans le cas contraire, il reste des traces de ce choc, et le matériau garde la mémoire du choc.

4 Quelques exemples de dynamique du marché du travail en situation de catastrophe Réputée être la première mesure de politique macroéconomique : les encadrements des prix et des salaires lors de la Grande Peste de La Grande Peste eut d'importantes conséquences économiques : la main-dœuvre vint à manquer et son coût augmenta, en particulier dans lagriculture (doù lintervention royale pour limiter les salaires). De nombreux villages furent abandonnés, les moins bonnes terres retournèrent en jachère et les forêts se redéveloppèrent ; les propriétaires terriens furent contraints de faire des concessions pour obtenir de la main-d'œuvre, ce qui se solda par la réduction du servage; les revenus fonciers seffondrèrent suite à la baisse des redevances et la hausse des salaires (on est du côté de loffre) La richesse des survivants saccroît par les mécanismes dhéritage (et on serait plutôt du côté dun choc de demande) Scénario demballement ou de « surchauffe » économique - et première intervention des pouvoirs publics Modification structurelle résultante : absence de résilience

5 Deux tremblements de terre : en Italie (2009) et à Port au Prince (2010) LAquila est une ville des Abruzzes, proche de Rome dans le Sud de lItalie. La ville a un centre historique de grande valeur et habitants. Frappée par un séisme le 6 avril 2009 par un séisme de 5,9° sur léchelle de Richter qui fait 308 morts et sans abris. Une gestion publique nationale des secours et de la construction de cités durgence. Le centre ville est interdit daccès par la police. Il est peu probable que les travaux de reconstruction soient achevés avant 2030 et un retentissant procès anti-mafia devrait avoir lieu. Devis initial de 3 Md revu à 12 Md. Impact sur le marché du travail : réduction de la population active ; chômage induit par le séisme considéré comme négligeable. Taux dactivité de LAquila de 47,6% (PAP : 54,4% sans compter les migrants).

6 Italie du Sud Un Etat-Manager poursuivi par les juges : Le responsable des secours a dirigé les opérations de reconstruction. Il a du être mis à la retraite doffice pour des liens avérés avec le chef de la mafia locale.

7 Port-au-Prince Métropole de 3 millions dhabitants, détruite par un séisme de 7°. Pas détat civil ; une étude sur lemploi en cours. Étude SUTRA (comparaison des blessés graves selon leur traitement sur deux ans) : Retour à lemploi plus rapide des personnes traitées par une chirurgie de sauvegarde (un an de moins) Chocs récurrents : morts depuis 2001 à Haïti dans les risques naturels. Fort investissement des ménages dans la formation du capital humain Ville de femmes : les hommes sont des travailleurs migrants, saisonniers agricoles dans lautre partie de lîle (Saint-Domingue) ou dans dautres pays (Canada, Etats-Unis).

8 Haïti : une probable progression du secteur formel Un choc sur la croissance en Prévision de retour au sentier de croissance pour : mauvaise récolte à cause de deux cyclones, mais croissance positive par les services et lindustrie. Les entreprises dominicaines obtiennent de bons résultats aux appels doffre de la reconstruction: Un manque de professionnalisme des entreprises haïtiennes On ne sait pas si au total cela réduira limportant secteur informel Temps de résilience : environ 4 ans pour une baisse de 90 % du nombre initial de sans-abris et pour retrouver une valeur de bonne croissance.

9 Crises politiques répétées en Côte dIvoire Un diagnostic opposé à celui dHaïti : les crises politiques répétées en Côte divoire. Sur le fond de croissance urbaine, une destruction du secteur formel en raison de linstabilité politique. Crise en 2002 (tentative de coup dEtat et partition du pays) ; crise de 2010 (le battu aux élections présidentielles ne voulait pas quitter son siège).

10 Chômage masculin à Abidjan Le chômage apparaît accru par le fait dêtre déplacé à cause des combats, dêtre dans le secteur formel, dêtre jeune, pauvre et dêtre un homme. Les plus bas taux dactivité et les plus haut taux de chômage sont corrélés à un niveau déducation secondaire.

11 Suremploi féminin à Sikasso (Mali) Crise du Mali : instabilité créé par des entrepreneurs de guerre. Cela a amené un effort dintégration régionale à travers la CEDEAO et des forces armées fédérées, lEcomog. Le « paradoxe de Sikasso » est une situation où coexistent à la fois un fort taux de malnutrition et des ressources agricoles excédentaires. Les arbitrages des ménages expliquent cette situation : -lagriculteur privilégie des investissements productifs sur de la consommation domestique, -Une surcharge de travail pour les femmes – une nombreuse progéniture et des cultures très consommatrices de main dœuvre (coton, arbres fruitiers).

12 Cahier des charges pour la modélisation Même un choc identique (par exemple un séisme) va donner des dynamiques très différentes ; Pour des espaces qui peuvent être très peu (Haïti); moyennement (CEDEAO) ou un peu plus (UE), ou encore un peu plus (USA) intégrés régionalement; Les phénomènes de segmentation (homme/femme; part du travail temporaire ; taille du secteur informel, existence de discriminations); Les migrations jouent un rôle important ; La dimension déconomie politique (problème de corruption, de baisse ou de hausse de la confiance réciproque).


Télécharger ppt "Quelques exemples de dynamiques de marché du travail face à un choc."

Présentations similaires


Annonces Google