La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pierre Martin, Université de Montréal Délocalisations dans les services : la montée de la Chine et de lAsie et ses effets en Amérique du Nord Présentation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pierre Martin, Université de Montréal Délocalisations dans les services : la montée de la Chine et de lAsie et ses effets en Amérique du Nord Présentation."— Transcription de la présentation:

1 Pierre Martin, Université de Montréal Délocalisations dans les services : la montée de la Chine et de lAsie et ses effets en Amérique du Nord Présentation dans le cadre de lécole dété du CÉRIUM La Chine éveillée Comment elle change et nous change

2 Pierre Martin Professeur agrégé de science politique Directeur de la Chaire détudes politiques et économiques américaines (CÉPÉA) Centre détudes et de recherches internationales (CÉRIUM) Université de Montréal Délocalisations dans les services : la montée de la Chine et de lAsie et ses effets en Amérique du Nord École dété du Centre détudes et de recherches internationales de lUniversité de Montréal (CÉRIUM), 5 juillet 2006

3 Cinq questions sur les délocalisations dans les services 1. Les délocalisations dans les services : quel est le problème? 2. Où en est la Chine au plan des exportations de services? 3. Quel impact sur lemploi en Amérique du Nord? 4. Comment les États-Unis réagissent-ils? 5. Quel impact sur le Canada et le Québec?

4 1. Quel est le problème?

5 Que veut-on dire par délocalisation? Notre thème: délocalisation outre frontière de lemploi dans les services Impartition outre frontière (offshore outsourcing) Investissement dans une filiale étrangère (offshore in-house sourcing) Dans un cas comme dans lautre, lemploi passe à létranger…

6 Une illustration simple Source:USGAO# ,p. 58.

7 Quel est le problème? « Outsourcing is just another way of doing international trade », Gregory Mankiw, conseiller économique de George Bush (fév. 2004) La mondialisation et limpartition à létranger affectent depuis longtemps lemploi manufacturier Récemment : les services et les fonctions de gestion des entreprises sont devenus plus vulnérables

8 Quel est le problème? Au début : les emplois délocalisés étaient surtout des emplois peu spécialisés Maintenant : certains emplois pouvant être délocalisés sont hautement spécialisés "There is no job that is America's God-given right anymore," Carly Fiorina, PDG, Hewlett-Packard (janvier 2004) En janvier 2005, Carly Fiorina est congédiée…

9 Les sources: Dix forces qui ont « aplati » le monde (selon Thomas Friedman) 1. 11/9/89: chute du mur de Berlin: un seul monde 2. 8/9/95: Netscape en bourse: Web+surinvestissement 3. « Workflow »: ingénieurs indiens vs Y2K = connectivité 4. « Outsourcing »: désagregation du travail… 5. « Offshoring »: production « délocalisable » partout 6. « open-sourcing »: système Linux 7. « in-sourcing »: logistique en sous-traitance 8. « Supply chaining »: Wal-Mart et lefficacité à tout prix 9. « in-forming »: Google, Yahoo, etc: information illimitée 10. « les stéroïdes »: VoIP; Internet sans fil…

10 1. Où en est la Chine ?

11 La Chine et les exportations de services : Les craintes occidentales « In China, when youre one in a million, there are a thousand others just like you. » (Thomas Friedman, The World is Flat) La Chine supplantera-t-elle lInde comme fournisseur de services à bas prix? Les emplois des ingénieurs, programmateurs et autres occupations dans les services sont-ils menacés par la concurrence chinoise?

12 La Chine en tant que pays hôte de services délocalisés : les points forts et les obstacles Le point fort: les coûts de la main dœuvre Pour les autres indicateurs, la Chine offre une performance moyenne Lenvironnement daffaires est défavorable –Risques élevés –Infrastructures moyennes –« Adaptabilité culturelle » et sécurité des droits de propriété intellectuelle très faibles

13 Le bassin de travailleurs qualifiés en services de haute technologie est-il illimité? 2005, 3,1 millions de diplômés universitaires en Chine, dont nouveaux ingénieurs Aux États-Unis: 1,3 million de diplômés, dont ingénieurs Un ingénieur en Chine coûte 19% de son vis-à- vis américain (Inde=12%; Canada=84%) Les ingénieurs et professionnels nord-américains seront-ils balayés par cette concurrence? Selon McKinsey, ce nest pas sûr…

14 Le bassin de travailleurs qualifiés à bas salaire en Chine et en Inde paraît illimité… Maximum théorique d'employés, milliers ChineInde Ingénieurs Finances/Comptabilité Chercheurs sciences naturelles Analystes Généralistes Employés de soutien

15 …mais il ne faut pas se fier aux apparences Maximum théorique d'employés, milliers Aptes à lemploi des multinationales, milliers ChineIndeChineInde Ingénieurs Finances/Comptabilité Chercheurs sciences naturelles Analystes Généralistes Employés de soutien

16 La part du secteur des services dans léconomie chinoise est petite (données BM 2003; % PIB)

17 Les services tiennent-ils le rythme?

18

19 Perspectives de délocalisations de services spécifiques à la Chine En Chine ou en Inde, loffre de main-dœuvre nest pas illimitée : la croissance de la demande se traduit par une augmentation des salaires Malgré labondance des diplômés chinois, la qualité de la main-dœuvre dans les services est encore problématique Lenvironnement daffaires, notamment labsence de garantie de protection de la propriété intellectuelle, est un point faible La croissance à prévoir du secteur des services affectera surtout les services destinés au marché interne

20 Délocaliser vers la Chine ou ailleurs ? Les critères des entreprises CanadaChineInde Coûts (sur 4) 1,103,213,47 Source : A.T. Kearneys Offshore Location Attractiveness Index, 2005.

21 Délocaliser vers la Chine ou ailleurs ? Les critères des entreprises CanadaChineInde Coûts (sur 4) 1,103,213,47 Talents et disponibilité (sur 3) 2,401,172,26 Source : A.T. Kearneys Offshore Location Attractiveness Index, 2005.

22 Délocaliser vers la Chine ou ailleurs ? Les critères des entreprises CanadaChineInde Coûts (sur 4) 1,103,213,47 Talents et disponibilité (sur 3) 2,401,172,26 Environnement daffaires (sur 3 ) 2,031,761,14 Source : A.T. Kearneys Offshore Location Attractiveness Index, 2005.

23 Délocaliser vers la Chine ou ailleurs ? Les critères des entreprises CanadaChineInde Coûts (sur 4) 1,103,213,47 Talents et disponibilité (sur 3) 2,401,172,26 Environnement daffaires (sur 3 ) 2,031,761,14 Total (sur 10) 5,526,146,87 Source : A.T. Kearneys Offshore Location Attractiveness Index, 2005.

24 Indice général de localisation des services

25 Où délocaliser ? Une vue densemble (ou: pourquoi la Chine et lInde ont encore du chemin à faire…) 1. Importance des institutions politiques et de la règle de droit pour la croissance Source: Daniel Trefler, Offshoring: Threats and Opportunities, Brookings Trade Forum 2005, p. 15.

26 Où délocaliser ? Une vue densemble (ou: pourquoi la Chine et lInde ont encore du chemin à faire…) 2. Protection des droits de propriété et prédominance du commerce intra-firme Source: Daniel Trefler, Offshoring: Threats and Opportunities, Brookings Trade Forum 2005, p. 17.

27 3. Quel impact sur lemploi ?

28 Quel impact sur lemploi? Emplois affectés (OCDE) > Emplois menacés (McKinsey) > Emplois déplacés (McKinsey) Sous- emploi, chômage Nouvel emploi Insourcing Effet net ?

29 Quel impact sur lemploi?

30 Les occupations les plus touchées au Québec Secrétariat Commis à la comptabilité Vérificateurs et comptables Commis aux services à la clientèle Directeurs des ventes Agents d'administration Ingénieurs Calculs des auteurs à partir du classement des emplois de létude de lOCDE (2005) et des données du recensement canadien de 2001

31 Emplois potentiellement menacés de délocalisation Huit secteurs étudiés par McKinsey : Commerce de détail, soins de santé, banques, assurances, technologie de l'information, logiciels, industrie automobile, industrie pharmaceutique QuébecCanada Huit secteurs étudiés Tous les secteurs Calculs des auteurs daprès létude de McKinsey (2005) et lEnquête sur lemploi, la rémunération et les heures de travail, 2004 (Statistiques Canada 2005)

32 Emplois délocalisés (estimation) 1,5 millions déjà délocalisés dans le monde en 2003 Selon McKinsey, ce nombre atteindra 4,8 millions en ,5% des emplois menacés seraient délocalisés Projection des emplois délocalisés, QuébecCanada Huit secteurs étudiés Tous les secteurs de services Calculs des auteurs daprès létude de McKinsey (2005) et lEnquête sur lemploi, la rémunération et les heures de travail, 2004 (Statistiques Canada 2005)

33 Impact sur lemploi: Sommaire Emplois affectés > Emplois menacés > Emplois délocalisés > Effet net ??? Contexte canadien -Coûts avantageux par rapport aux États-Unis -Main dœuvre qualifiée et environnement daffaires stable Facteurs spécifiques au Québec -Place importante du secteur public; -Barrière linguistique Effet potentiel important, mais pas de catastrophe à lhorizon Nécessité dinvestir dans la formation dune main-dœuvre qualifiée et capable de sadapter aux changements

34 Autres impacts potentiels Impact positif semblable au commerce selon la théorie économique –Mais : pression à la baisse sur les salaires –États-Unis: crainte de perdre le leadership technologique Certains économistes craignent une augmentation des écarts de revenus –Mais cet impact est mineur comparé à la technologie Sécurité et la protection des renseignements privés –Peu de données à ce sujet –Sécurité: peut empêcher certaines délocalisations vers le Canada –Craintes au Canada face à laccès aux données privées par les services américains de renseignement

35 4. Que font les États-Unis?

36 Quel impact politique aux États-Unis? « Trade Politics as Usual? » Lopinion publique américaine ne craint plus vraiment la mondialisation… …mais il en va tout autrement des délocalisations outre frontière Source: Chicago Council on Foreign Relations, Global Views 2004, p. 40 et 42.

37 Que peuvent faire les gouvernements? Lexemple américain Mesures possibles : Lois sur lapprovisionnement public Restrictions aux transferts de données Divulgation de lemplacement Conditions pour programmes publics daide Transparence Taxes propriété intellectuelle \ limites visas

38 Que fait le gouvernement fédéral américain? Très peu Une douzaine de projets de lois en 2005 –Presque tous déposés par des Démocrates –Un seul projet de loi assez mineur adopté au Congrès George Bush soppose obstinément aux lois limitant le recours aux délocalisations, ce qui le rend fort populaire… …en Inde!

39 Que font les États? 224 projets de lois présentés, % Redéfinissent les règles dapprovisionnement public pour limiter laccès aux firmes qui effectueraient ces contrats outremer. 13% Restrictions à lenvoi de données outremer. 12% Obligation de divulguer lemplacement dun centre dappel. 6% Restrictions à laccès aux programmes publics daide pour les entreprises qui délocalisent. 5% Imposent aux firmes de prévenir le gouvernement avant de délocaliser des emplois. 12% Autres mesures (études du phénomène)

40 Des exemples? New Jersey (mai 05) : tout travail pour des contrats publics doit être effectué aux États-Unis Indiana (mars 04) : pénalité de 1 à 5% aux offres de services hors-État Tennessee (mai 04) : préférences aux centres dappels et au traitement de données situés aux États-Unis

41 Qui fait quoi? Les projets de lois anti-délocalisations dans les États

42 Qui fait quoi? Les lois et décrets anti-délocalisations dans les États

43 Pourquoi ce protectionnisme anti-délocalisation? Léconomie politique des délocalisations se démarque de celle du commerce –Pas deffet de lemploi dans les industries vulnérables –Lemploi dans les industries exportatrices augmente la propension à la résistance Les variables reliées aux facteurs de production (capital vs travail) sont plus importantes que les variables liées aux secteurs industriels –Alignement en fonction des classes –Résistance plus forte dans les régions « high-tech » (« capital humain »)

44 Quels effets peuvent avoir ces réponses? Mesures contestables au plan juridique –Contre lautorité du fédéral en politique commerciale –Limites au commerce inter-États –Pourraient contredire les traités commerciaux Leffet direct des politiques anti-délocalisation est marginal pour le moment… Sauf peut-être en ce qui concerne le rapport de force entre syndicats et patronat Leffet le plus important pourrait être indirect: –Le débat politique sur les délocalisation pourrait entraîner une recrudescence du protectionnisme… –Lenjeu na pas eu de portée en 2004, mais ce pourrait être différent en 2006 et 2008

45 Un enjeu électoral en 2006 et 2008? En novembre 2004, lopinion américaine a voté en fonction de la sécurité … … mais la situation sannonce tout autre en 2006 Source: Greenberg Quinlan Rosner Research (novembre 2004 et mars 2006).

46 5. Quel impact sur le Canada et le Québec?

47 Conclusions (sur lemploi) Limpact direct des délocalisations dans le secteur des services au Canada et au Québec est limité –Au Québec : menacés, effectivement délocalisés ( ) Les impacts indirects ne sont pas négligeables : –Affaiblissement du rapport de force dans des secteurs auparavant peu exposés à la concurrence internationale Un emploi « délocalisé » nest pas nécessairement « perdu »… –Certaines délocalisations entraînent des conséquences minimales pour lemploi (réaffectations; mises à la retraite) Mais un emploi « menacé » peut être « perdu » du fait des délocalisations sans avoir été « délocalisé » –Par exemple: Quebecor ferme Télexpert (syndiqué) au profit de centres dappel non syndiqués, sous la pression de la concurrence dans le secteur

48 Conclusions (sur les États-Unis) Le Canada et le Québec sont dans une bonne position pour bénéficier des délocalisations dentreprises américaines –Avantage de coûts de revient pour une main-dœuvre qualifiée –Proximité et sécurité Mais cette position favorable est fragile. –Les facteurs limitant lexpansion des délocalisation dans les pays à faible coût (Chine, Inde, etc.) se transforment à leur avantage –Le protectionnisme anti-délocalisations aux États-Unis visant les pays émergents pourrait avoir un impact négatif sur le Canada Que faire? –Maintenir et améliorer les avantages liés à lenvironnement daffaires et, surtout, à la qualité de la main-doeuvre –Demeurer vigilant et proactif face au protectionnisme américain

49 Quelques références: Pierre Martin, « The Rise of Services Offshoring and its Policy Implications in North America », Canadian Foreign Policy, juin Pierre Martin, « Globalization, offshoring, and American trade politics : prospects for Canada-US trade », Options politiques / Policy Options, 26 (février 2005), p Christian Trudeau et Pierre Martin, « Limpact des délocalisations sur lemploi dans les services: estimations préliminaires pour le Québec, le Canada et les États-Unis », Notes & Analyses # 11, CÉPÉA, mars Pierre Martin et Christian Trudeau, « Limpact des délocalisations sur lemploi dans les services: estimations préliminaires pour le Québec, le Canada et les États-Unis », Notes & Analyses # 11, CÉPÉA, avril Linda Lee, Christian Trudeau et Pierre Martin, « Délocalisation outre frontière de lemploi : mise à jour sur lactivité législative aux États- Unis », Notes & Analyses # 7, CÉPÉA, septembre Consultez notre site Web et notre « dossier délocalisations » :


Télécharger ppt "Pierre Martin, Université de Montréal Délocalisations dans les services : la montée de la Chine et de lAsie et ses effets en Amérique du Nord Présentation."

Présentations similaires


Annonces Google