La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANATOMIE DU POUMON Dr Grigoroiu - Mondor 26.01.2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANATOMIE DU POUMON Dr Grigoroiu - Mondor 26.01.2011."— Transcription de la présentation:

1 ANATOMIE DU POUMON Dr Grigoroiu - Mondor

2 Anatomie des Voies Respiratoires A - L'arbre respiratoire – Voies aériennes supérieures – Trachée – Bronches B - Les poumons A - L'arbre respiratoire – Voies aériennes supérieures – Trachée – Bronches B - Les poumons

3 1. Les voies aériennes supérieures Les voies aériennes supérieures – nez – arrière-nez : naso-pharynx – bouche – arrière-bouche : oro-pharynx – larynx C'est là que se séparent les voies respiratoires (trachée) et les voies digestives (œsophage) Les voies aériennes supérieures – nez – arrière-nez : naso-pharynx – bouche – arrière-bouche : oro-pharynx – larynx C'est là que se séparent les voies respiratoires (trachée) et les voies digestives (œsophage) A - L'arbre respiratoire

4 2. La trachée Conduit l'air vers les poumons 12 cm de long, 2,5 cm de diamètre anneaux cartilagineux Anneaux : – en forme de fer à cheval (ouverts en arrière). – rigide et flexible à la fois se prolonge par bronches souches Structure: – Elle est tapissée par une muqueuse riche en cellules à mucus et de cils vibratiles. Cette muqueuse va permettre l'épuration de l'air. A - L'arbre respiratoire

5 Fibroscopie bronchique

6 3. Les bronches Bronches souches (BS) : – BS droite : plus verticale, plus courte (2 cm de long) que BS gauche (5 cm de long) – se divisent en arrivant au poumon en bronches lobaires (1 par lobe), segmentaires, lobulaires et se terminent par des bronchioles – pénètrent dans un poumon au niveau du hile pulmonaire. Elles sont accompagnées d'une artère et de deux veines pulmonaires. Cet ensemble s'appelle le pédicule pulmonaire (hile) Bronches souches (BS) : – BS droite : plus verticale, plus courte (2 cm de long) que BS gauche (5 cm de long) – se divisent en arrivant au poumon en bronches lobaires (1 par lobe), segmentaires, lobulaires et se terminent par des bronchioles – pénètrent dans un poumon au niveau du hile pulmonaire. Elles sont accompagnées d'une artère et de deux veines pulmonaires. Cet ensemble s'appelle le pédicule pulmonaire (hile) A - L'arbre respiratoire

7 3. Les bronches Les bronchioles – pas de cartilage, fines, se terminent par de minuscules sacs pleins d'air : les alvéoles. Les alvéoles pulmonaires – environ 200 millions (surface de 100 m2) Inspiration : ils se gonflent, Expiration : ils diminuent de volume en se vidant. Les alvéoles sont entourées sur leurs parois de vaisseaux sanguins très fins : les capillaires. Les capillaires pulmonaires – C'est à travers leurs parois que se font les échanges gazeux. Les bronchioles – pas de cartilage, fines, se terminent par de minuscules sacs pleins d'air : les alvéoles. Les alvéoles pulmonaires – environ 200 millions (surface de 100 m2) Inspiration : ils se gonflent, Expiration : ils diminuent de volume en se vidant. Les alvéoles sont entourées sur leurs parois de vaisseaux sanguins très fins : les capillaires. Les capillaires pulmonaires – C'est à travers leurs parois que se font les échanges gazeux. A - L'arbre respiratoire

8 B. Les poumons Spongieux, gris rosé ayant une forme pyramidale Situés dans la cage thoracique et séparés par le cœur dans le médiastin S'étendent du diaphragme en bas à un point qui est situé à 1 à 2 cm des clavicules Constitués par les bronchioles, les alvéoles et les capillaires pulmonaires

9 B. Les poumons – Ils mesurent – Ils mesurent : 25 cm de hauteur. 15 cm de profondeur 10 cm de largeur – Ils pèsent – Ils pèsent : g le droit g le gauche – Ils mesurent – Ils mesurent : 25 cm de hauteur. 15 cm de profondeur 10 cm de largeur – Ils pèsent – Ils pèsent : g le droit g le gauche

10 B. Les poumons Poumon droit : – 3 lobes : Supérieur, Moyen, Inférieur Poumon gauche : – 2 lobes : Supérieur, Inférieur (en raison de la place nécessaire au cœur) Les zones de séparation de ces lobes sont appelées les scissures. Les lobes se divisent en segments. Chaque poumon est enveloppé par la plèvre qui comporte un feuillet pariétal et un viscéral (accolé au poumon). Entre les deux feuillets de la plèvre, une infime quantité de liquide permet aux poumons de glisser doucement à l'intérieur de la cage thoracique. Poumon droit : – 3 lobes : Supérieur, Moyen, Inférieur Poumon gauche : – 2 lobes : Supérieur, Inférieur (en raison de la place nécessaire au cœur) Les zones de séparation de ces lobes sont appelées les scissures. Les lobes se divisent en segments. Chaque poumon est enveloppé par la plèvre qui comporte un feuillet pariétal et un viscéral (accolé au poumon). Entre les deux feuillets de la plèvre, une infime quantité de liquide permet aux poumons de glisser doucement à l'intérieur de la cage thoracique.

11 Poumon droit vue latérale Poumon gauche vue latérale vue de face Chaque poumon a un total de 10 segments B. Les poumons

12 Poumon droit B. Les poumons

13 Poumon gauche B. Les poumons

14

15 Squelette osseux du thorax. Articulations du thorax. Muscles du thorax. Diaphragme. La Cage Thoracique

16 - le sternum - les côtes - les vertèbres Constitution Squelette osseux du thorax. Articulations du thorax. Muscles du thorax. Diaphragme. La Cage Thoracique

17

18 Physiologie respiratoire Respirer permet de : – prélever l'air atmosphérique – l'amener aux poumons : lieu d'échange, le sang se charge en oxygène (O2) et se décharge en gaz carbonique (CO2) dans les alvéoles pulmonaires – le sang transporte l'oxygène des poumons aux différents organes Respirer permet de : – prélever l'air atmosphérique – l'amener aux poumons : lieu d'échange, le sang se charge en oxygène (O2) et se décharge en gaz carbonique (CO2) dans les alvéoles pulmonaires – le sang transporte l'oxygène des poumons aux différents organes

19 A - La respiration Protection des poumons : – Voies aériennes supérieure – Voies aériennes supérieure : lair qui pénètre par le nez est réchauffé, humidifié et dépoussiéré. – Trachée et dans les bronches – Trachée et dans les bronches : grâce au tapis roulant constitué par les cils, les sécrétions (poussières et mucus) sont remontées et normalement dégluties. – Alvéoles pulmonaire – Alvéoles pulmonaire : les "macrophages" digèrent poussières et microbes grâce aux enzymes qu'elles contiennent. N.B : Eternuer, se moucher ou tousser sont des moyens naturels d'éliminer les sécrétions. En cas de production trop importante, la toux devient indispensable et elles sont en partie expectorées. Par ailleurs, le tabac altère gravement les moyens de défense de l'arbre bronchique (bronchite chronique post-tabagique). Protection des poumons : – Voies aériennes supérieure – Voies aériennes supérieure : lair qui pénètre par le nez est réchauffé, humidifié et dépoussiéré. – Trachée et dans les bronches – Trachée et dans les bronches : grâce au tapis roulant constitué par les cils, les sécrétions (poussières et mucus) sont remontées et normalement dégluties. – Alvéoles pulmonaire – Alvéoles pulmonaire : les "macrophages" digèrent poussières et microbes grâce aux enzymes qu'elles contiennent. N.B : Eternuer, se moucher ou tousser sont des moyens naturels d'éliminer les sécrétions. En cas de production trop importante, la toux devient indispensable et elles sont en partie expectorées. Par ailleurs, le tabac altère gravement les moyens de défense de l'arbre bronchique (bronchite chronique post-tabagique).

20 Le cycle respiratoire phase inspiratoire (entrée de l'air) phase expiratoire (sortie de l'air) La respiration est automatique (phénomène inconscient) Au repos : 10 à 15 respirations/minute (FR) Cette fréquence respiratoire est maintenue automatiquement par une régulation nerveuse complexe dépendant du taux d'O2 et de CO2 dans le sang. A - La respiration

21 B - Les muscles de la respiration Les muscles inspiratoires – Diaphragme (muscle inspiratoire principal) situé en bas de la cage thoracique, innervé par le nerf phrénique sépare la cage thoracique de l'abdomen,forme de coupole coupole de droite est plus haute que la coupole de gauche, à cause du foie – Muscles intercostaux externes, muscles scalènes. Ils élèvent les cotes – Muscles sterno-cleido-mastoïdiens. Ils élèvent le sternum à l'inspiration Les muscles expiratoires – L'expiration est soit passive : relâchement de tous les muscles inspiratoires – L'expiration est soit forcée (active) : muscles intercostaux internes se contractent Les muscles inspiratoires – Diaphragme (muscle inspiratoire principal) situé en bas de la cage thoracique, innervé par le nerf phrénique sépare la cage thoracique de l'abdomen,forme de coupole coupole de droite est plus haute que la coupole de gauche, à cause du foie – Muscles intercostaux externes, muscles scalènes. Ils élèvent les cotes – Muscles sterno-cleido-mastoïdiens. Ils élèvent le sternum à l'inspiration Les muscles expiratoires – L'expiration est soit passive : relâchement de tous les muscles inspiratoires – L'expiration est soit forcée (active) : muscles intercostaux internes se contractent

22 A l'inspiration, le diaphragme se contracte, descend et le thorax s'agrandit. Une dépression se crée et permet à l'air d'entrer dans les poumons et d'aller dans les alvéoles. A l'expiration, le diaphragme s'élève, le thorax et les alvéoles diminuent de volume. Il y a expulsion de l'air des poumons vers la trachée. A - La respiration

23 Inspiration Expiration

24 La Vascularisation Il existe deux systèmes différents Le système circulatoire nutritif pulmonaire : artères bronchiques – procure l'oxygénation et l'apport nutritif aux poumons. – assurée par les vaisseaux bronchiques. Les artères bronchiques naissent de l'aorte et elles suivent le trajet des bronches jusqu'aux bronches terminales. Arrivées au bout, les artères donnent naissance aux capillaires bronchiques puis aux veines bronchiques, puis vont suivre le trajet bronchique à l'inverse jusquà la veine cave supérieure Le système circulatoire fonctionnel : artère pulmonaire Il existe deux systèmes différents Le système circulatoire nutritif pulmonaire : artères bronchiques – procure l'oxygénation et l'apport nutritif aux poumons. – assurée par les vaisseaux bronchiques. Les artères bronchiques naissent de l'aorte et elles suivent le trajet des bronches jusqu'aux bronches terminales. Arrivées au bout, les artères donnent naissance aux capillaires bronchiques puis aux veines bronchiques, puis vont suivre le trajet bronchique à l'inverse jusquà la veine cave supérieure Le système circulatoire fonctionnel : artère pulmonaire

25 Vascularisation Le système circulatoire fonctionnel. l'artère pulmonaire qui pénètre dans les poumons au niveau du hile, se ramifie jusqu'aux capillaires pulmonaires qui vont être au contact direct avec les alvéoles. Elle apporte du cœur droit du sang non oxygéné après les échanges des alvéoles. Les veines pulmonaires ramènent du sang oxygéné jusqu'au cœur gauche. Le système circulatoire fonctionnel. l'artère pulmonaire qui pénètre dans les poumons au niveau du hile, se ramifie jusqu'aux capillaires pulmonaires qui vont être au contact direct avec les alvéoles. Elle apporte du cœur droit du sang non oxygéné après les échanges des alvéoles. Les veines pulmonaires ramènent du sang oxygéné jusqu'au cœur gauche.

26 Images de dissection Lobes pulmonaires

27 Images de dissections Hile pulmonaire

28 Images de dissection Péricarde et coeur

29 Images de dissection Aorte ascendante et tronc pulmonaire Trachée et sa bifurcation

30 Images de dissection Diaphragme


Télécharger ppt "ANATOMIE DU POUMON Dr Grigoroiu - Mondor 26.01.2011."

Présentations similaires


Annonces Google