La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Cours dHistoire. 3°G et TQ Institut Saint-Charles Péruwelz. La Grèce.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Cours dHistoire. 3°G et TQ Institut Saint-Charles Péruwelz. La Grèce."— Transcription de la présentation:

1

2 1 Cours dHistoire. 3°G et TQ Institut Saint-Charles Péruwelz. La Grèce.

3 2 La Grèce: aspect géographique. La Grèce est bordée à quasi 85 % de mers: Ionienne, Crète, Egée MEDITERRANEE.

4 3 La Grèce est aussi un pays très montagneux =~ 45%de son territoire.

5 4 Le relief de la Grèce. Le relief local: côtes très découpées, présence de montagnes…….va provoquer le développement d une civilisation tournée vers la mer…..les Grecs seront toujours d excellents marins. Ce relief favorisera aussi l indépendance politique, culturelle des cités.

6 5 Le climat de la Grèce. La Grèce connaît un climat chaud et très sec en été-ce qui ne favorise pas lagriculture. La Grèce connaît un climat chaud et très sec en été-ce qui ne favorise pas lagriculture. Les Grecs seront donc en grande partie dépendants de la mer pour ce quelle apporte de compléments alimentaires mais aussi pour les échanges commerciaux quelle permet. Les Grecs seront donc en grande partie dépendants de la mer pour ce quelle apporte de compléments alimentaires mais aussi pour les échanges commerciaux quelle permet. Ayant entendu dire que tout le pays grec est arrosé par la pluie et non par des rivières comme le leur, les prêtres égyptiens déclarèrent quun jour, les Grecs auraient à souffrir terriblement de la famine. Ce qui veut dire que, si la divinité ne veut pas faire pleuvoir mais durer la sécheresse, les Grecs seraient en proie à la famine, puisquils nont à attendre de leau de nulle part ailleurs que du ciel. Ce que les Egyptiens disaient ainsi des Grecs est exact. HERODOTE, Histoires, II,

7 6 SYNTHESE. La Grèce est un pays du bassin méditerranéen situé au sud-est de lEurope. Le pays est disloqué : il se compose de nombreuses îles. Les montagnes couvrent une grande partie du territoire et celles-ci peuvent être élevées (ex : le Mont Olympe à 3000 m). La Grèce est entourée par différentes mers : Mer Ionienne, Méditerranée, Mer Égée. Les côtes sont très déchiquetées. Les cours deau sont peu nombreux et ne sont pas navigables. Ce sont des ruisseaux en été et des torrents en hiver. Le climat est chaud et sec lété. Les conséquences sur la vie des Grecs sont importantes : Les Grecs pourraient, si il ne pleut pas, souffrir de la sécheresse. Les terres sont peu fertiles sauf en quelques rares plaines : les Grecs cultivent essentiellement la vigne, des olives, des arbres fruitiers. Ils font également de lélevage : chèvres, moutons, etc. Le sous-sol recèle des filons dargent. Il fournit aussi un marbre de belle qualité et de largile pour la fabrication des poteries. Les communications entre les cités sont difficiles. Le pays est tourné vers la mer Egée. Ses côtes sont très découpées. Des îles nombreuses facilitent la navigation. Mais cest toujours à contre cœur que le paysan se fait marin.

8 7 La Grèce des cités. Définition: Définition: Le territoire de la cité doit pouvoir être embrassé dun seul coup dœil, car alors il est facile à défendre. Il faut donner à lemplacement de la ville une situation favorable aussi bien du côté de la mer que de la campagne, pour des raisons de sécurité et dapprovisionnement en produits de première nécessité. Il faut que la ville puisse facilement communiquer avec lensemble de la cité. Daprès Aristote, Politique, Ve siècle.C.N. - *Acropole : plateau rocheux élevé au centre dAthènes servant de lieu de culte principalement. - *Agora : lieu de rassemblement et marché de la cité.

9 8 Athènes. Localisation: L A TT I Q U E.

10 9 Athènes: une ville stratégiquement située. Des montagnes. Un port, la mer. Des plaines. Cependant, il y a un « hic »: pas de cours deau suffisants à proximité!

11 10 Les groupes sociaux: I. Les citoyens : Les citoyens sont répartis en quatre classes selon leurs revenus. Chaque citoyen appartient à une tribu. Pour être citoyen au Vème siècle av JC, il faut être né de père et mère athéniens (droit du sang), avoir été inscrit sur le registre du dème à 18 ans et avoir effectué son service militaire de deux ans. Il a aussi des droits et des devoirs. II. Les femmes des citoyens : Elles n'ont aucun droit civique, elles sont soumises à l'autorité de leur mari, sortent peu et s'occupent des travaux ménagers, le gynécée, une pièce spéciale, leur est réservé dans la maison. Leur seul privilège est de transmettre la citoyenneté. III. Les métèques : (le mot vient du grec meto, qui a changé et oikos, maison). Ce sont des hommes libres, des étrangers grecs ou barbares, installés à Athènes. Ils paient une taxe spéciale mais peuvent s'enrichir dans l'artisanat ou le commerce. Ils n'ont aucun droit politique, ne peuvent posséder de la terre mais ils sont soumis aux mêmes charges fiscales et militaires que les citoyens, ils sont surtout utilisés dans la flotte car ils ne peuvent être cavalier. IV. Les esclaves: Non libres, prisonniers de guerre, esclaves publics et privés. Ils peuvent être affranchis. L'esclavage apparaît comme normal et n'est nullement remis en cause. Selon Aristote : "parmi les instruments, les uns sont inanimés et les autres animés... l'esclave est un objet de propriété animé ».

12 11 ………………………………………………… ………………………………………………… Chefs de larmée/font appliquer les lois Président les cérémonies religieuses …………………………………… Assemblée de citoyens, vote les lois, décide de la paix ou de la guerre. ………………………………………… (40.000) ………………… Tribunal composé de 6000 citoyens ……………………… Composée de 500 membres, prépare les lois ELITTIRE AU SORT PARTICIPENT Les citoyens. LEcclésia. LHéliée. La Boulé. Les Stratèges. Les Archontes.

13 12 Athènes est - elle une démocratie? Démos = le peuple et Kratos = le pouvoir. La démocratie, cest le pouvoir du peuple. Démos = le peuple et Kratos = le pouvoir. La démocratie, cest le pouvoir du peuple. La démocratie athénienne est très éloignée du type de démocratie des Etats démocratiques actuels. Il sagissait dune démocratie directe, réservée aux hommes. Les pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires nétaient pas séparés. Comme la parole était donnée à tous à lAssemblée, des orateurs finirent par la dominer et, par des discours démagogues, ils manipulaient les votes dans un sens ou dans un autre. La démocratie athénienne est très éloignée du type de démocratie des Etats démocratiques actuels. Il sagissait dune démocratie directe, réservée aux hommes. Les pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires nétaient pas séparés. Comme la parole était donnée à tous à lAssemblée, des orateurs finirent par la dominer et, par des discours démagogues, ils manipulaient les votes dans un sens ou dans un autre. La démocratie athénienne est, à lépoque classique, le système politique qui accorde le plus de pouvoirs et de droits au plus grand nombre de citoyens. Mais cest dans cette même cité que lesclavage- marchandise a connu sa plus grande extension. La démocratie athénienne est, à lépoque classique, le système politique qui accorde le plus de pouvoirs et de droits au plus grand nombre de citoyens. Mais cest dans cette même cité que lesclavage- marchandise a connu sa plus grande extension. Donc, on peut dire quAthènes est une démocratie imparfaite. Donc, on peut dire quAthènes est une démocratie imparfaite.

14 13 Sparte.

15 14 Sparte: une cité bien située? Observez attentivement cette carte et expliquez pourquoi cette cité était- elle idéalement positionnée? - Les montagnes: Taygète et Parnon. Un fleuve: lEurotas. Une plaine fertile et agricole. La mer non loin de là.

16 15 Philosophie spartiate. Quel message lauteur de ce texte tente-t-il de nous faire passer? Exaltation de la "belle mort" (Tyrtée, fragments 6 et 7) La mort est belle quand, au premier rang, tombe un homme de cœur qui combat pour sa patrie! Mais, abandonner sa cité et ses champs fortunés pour mendier, c'est de tout le plus exécrable : errer avec sa mère chérie, son vieux père, ses jeunes enfants et la femme qu'on a épousée. On ne trouvera qu'hostilité chez ceux qu'il viendra supplier, vaincu par le besoin et l'odieuse misère. Il déshonore sa race, il flétrit sa beauté éclatante. En tout, la honte et le malheur l'accompagne. Si donc ce malheureux errant ne connaît ni bon temps, ni respect, ni avenir dans sa descendance, haut les cœurs! Pour notre pays, marchons au combat, pour nos enfants, mourons sans plus ménager nos vies! Allez, jeunes gens, combattez coude à coude. Ne donnez pas l'exemple de la fuite dégradante et de la panique. Faites-vous un grand et puissant courage dans votre poitrine. Il ne faut pas aimer la vie quand on combat des hommes. Vos aînés qui n'ont plus les genoux agiles, les abandonnez-vous dans la fuite, eux, les vieux braves? C'est une honte de voir, au premier rang, tomber et rester à terre par devant les jeunes, un soldat, leur aîné, à la tête déjà blanche et barbe grise, exhalant son âme vaillante dans la poussière, ses entrailles sanglantes retenues dans ses mains. Honte pour les yeux et spectacle intolérable de voir son corps dénudé. Mais au jeune homme tout sied, tant que l'aimable jeunesse le tient en sa fleur éclatante. Les adultes le regardent avec admiration, il est aimable aux femmes quand il vit. Il est beau quand il tombe au premier rang. Allons! que chacun, bien campé, tienne bon, les deux pieds rivés au sol, les dents serrées sur la lèvre qu'elles mordent. Tyrtée, fragments 6 et 7.

17 16 CLASSES SOCIALES HOMOÎOI « Les pairs » Propriétaires terriens Militaires Périèques « Ceux du pourtour » Hilotes Tous les pouvoirs Aucun droit politique Esclaves

18 17 2 rois GEROUSIA5 EPHORES APELLA LES SPARTIATES PERIEQUES+HILOTES Un système oligarchique ou aristocratique. *Oligarchie: régime politique dans lequel la souveraineté appartient à une classe restreinte. *Aristocratie: forme de gouvernement où le pouvoir appartient à un petit nombre de personnes. Tribunal Assemblée du peuple: citoyens de + de 30 ans Pouvoir honorifique Ils contrôlent tout Elit

19 18 La cité de Sparte fut une des plus grandes puissances de l'Antiquité pendant environ deux cents ans (VIIème - Vème siècle). Sa domination s'étendait sur la Laconie et la Messénie (c'est-à-dire sur tout le sud du Péloponnèse). Elle est surtout connue pour la rigueur des entraînements militaires qu'on faisait subir aux jeunes garçons, dès sept ans. [A la naissance, les enfants « non conformés » étaient écartés et éliminés. On les jetait dans un précipice du Taygète]. La cité de Sparte fut une des plus grandes puissances de l'Antiquité pendant environ deux cents ans (VIIème - Vème siècle). Sa domination s'étendait sur la Laconie et la Messénie (c'est-à-dire sur tout le sud du Péloponnèse). Elle est surtout connue pour la rigueur des entraînements militaires qu'on faisait subir aux jeunes garçons, dès sept ans. [A la naissance, les enfants « non conformés » étaient écartés et éliminés. On les jetait dans un précipice du Taygète]. Lenfant Lenfant recevait une éducation stricte et quasi militaire. Les jeunes vivaient en groupes : l'éducation physique était la plus importante, au détriment du développement intellectuel. Pour devenir adulte, le Spartiate devait passer une série de "tests" : le plus connu d'entre eux est peut-être la cryptie. Pendant un an, le jeune homme devait rester dans des régions montagneuses sans se faire repérer. Il était seulement armé d'un couteau, et devait souvent voler pour se nourrir. Une fois cela accompli, le Spartiate devenait citoyen à part entière, et pouvait prendre part à la gestion de sa cité. Toutefois, il vivait en communauté avec une dizaine de ses concitoyens jusqu'à l'âge de trente ans : cela s'appelait le syssition. recevait une éducation stricte et quasi militaire. Les jeunes vivaient en groupes : l'éducation physique était la plus importante, au détriment du développement intellectuel. Pour devenir adulte, le Spartiate devait passer une série de "tests" : le plus connu d'entre eux est peut-être la cryptie. Pendant un an, le jeune homme devait rester dans des régions montagneuses sans se faire repérer. Il était seulement armé d'un couteau, et devait souvent voler pour se nourrir. Une fois cela accompli, le Spartiate devenait citoyen à part entière, et pouvait prendre part à la gestion de sa cité. Toutefois, il vivait en communauté avec une dizaine de ses concitoyens jusqu'à l'âge de trente ans : cela s'appelait le syssition. Le régime politique Sparte était une oligarchie. Tous les citoyens pouvaient s'ils le désiraient participer à l'Assemblée de la cité, mais le pouvoir était en fait détenu par les plus riches de ceux-ci. Le gouvernement était composé de cinq éphores, élus par les membres de l'Assemblée pour un an. À l'âge de soixante ans, un citoyen appartenant à "l'élite de la cité" (c'est-à-dire riche et respecté...) avait la possibilité de devenir un des vingt-huit gérontes qui composaient à vie le Conseil, haute institution de l'époque. Deux rois gouvernaient officiellement le territoire de Sparte : en fait, ils s'occupaient plutôt des affaires religieuses de la cité. L'organisation de la société Hormis les citoyens, trois classes sociales existaient dans le monde spartiate : - les femmes ; les hommes étant absents du foyer familial jusqu'à trente ans, elles dirigeaient la famille et y tenaient une place importante ; - les périèques étaient libres. Ils appartenaient à des communautés autonomes établies dans la campagne proche. Ils n'étaient pas considérés comme des citoyens, mais pouvaient être enrôlés par Sparte en de conflit ; - les hilotes étaient des esclaves - cultivateurs. Ils travaillaient pour le compte des citoyens. Le régime politique Sparte était une oligarchie. Tous les citoyens pouvaient s'ils le désiraient participer à l'Assemblée de la cité, mais le pouvoir était en fait détenu par les plus riches de ceux-ci. Le gouvernement était composé de cinq éphores, élus par les membres de l'Assemblée pour un an. À l'âge de soixante ans, un citoyen appartenant à "l'élite de la cité" (c'est-à-dire riche et respecté...) avait la possibilité de devenir un des vingt-huit gérontes qui composaient à vie le Conseil, haute institution de l'époque. Deux rois gouvernaient officiellement le territoire de Sparte : en fait, ils s'occupaient plutôt des affaires religieuses de la cité. L'organisation de la société Hormis les citoyens, trois classes sociales existaient dans le monde spartiate : - les femmes ; les hommes étant absents du foyer familial jusqu'à trente ans, elles dirigeaient la famille et y tenaient une place importante ; - les périèques étaient libres. Ils appartenaient à des communautés autonomes établies dans la campagne proche. Ils n'étaient pas considérés comme des citoyens, mais pouvaient être enrôlés par Sparte en de conflit ; - les hilotes étaient des esclaves - cultivateurs. Ils travaillaient pour le compte des citoyens.

20 19 La Grèce, cest aussi… Larchitecture: Les arts: théâtre, musique, sculpture, peinture,… La religion polythéiste et ses nombreuses mythologies: Le berceau de la médecine (Hippocrate): Les sciences: mathématiques, géographie,… La médecine méthodique: observation, diagnostic,… La philosophie: Lhistoire: Lart oratoire (la rhétorique): E Etc… Athéna.

21 20 Pour terminer: Les grandes lignes de lhistoire des Grecs. Siècles obscursEpoque archaïque Epoque classique Epoque hellénistique 1100acn800acn500acn338acn30acn Domination dAthènes Domination de Sparte AlexandrePériclèsHomère ~1200acn Troie 404acn Conquête romaine Epoques minoenne et mycénienne (achéenne) ~3000 à 1100 acn

22 21 Je vous remercie de votre attention. Ce diaporama a été réalisé grâce à Wikipédia et Google pour les images, à enseignons.be pour un montage déjà existant. ROSSIGNON Jean-Marc. FIN


Télécharger ppt "1 Cours dHistoire. 3°G et TQ Institut Saint-Charles Péruwelz. La Grèce."

Présentations similaires


Annonces Google