La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Dynamisez votre patrimoine grâce aux valeurs mobilières Les Patrimoniales Michel Bruel Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne Laurent Lasserre AMUNDI.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Dynamisez votre patrimoine grâce aux valeurs mobilières Les Patrimoniales Michel Bruel Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne Laurent Lasserre AMUNDI."— Transcription de la présentation:

1 1 Dynamisez votre patrimoine grâce aux valeurs mobilières Les Patrimoniales Michel Bruel Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne Laurent Lasserre AMUNDI Asset Management Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne

2 2 Notre objectif : faire grandir votre patrimoine Par une sélection judicieuse de supports dinvestissements –Monétaire –Obligataire –Actions –Immobilier –Crédit Par la limitation de la fiscalité –IRPP –ISF –Cession –Transmission La gestion de patrimoine au Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne

3 3 57 spécialistes en proximité 4 Agences Banque Privée : Auch, Bayonne, Pau, Tarbes Des offres spécifiques en architecture ouverte Predica : assurance-vie 200 mds Amundi : OPCVM 700 mds Cheuvreux BGPI Une relation et un suivi personnalisé

4 4 La composition du patrimoine des ménages Français : md Patrimoine immobilier (dont terrains) Autres actifs Patrimoine financier Sources: La Tribune – Insee 2010 Source : Banque de France (stock épargne) CAT+PEL+PEP Livrets DAV Assurance vie 16% 11% 18% 9% 46% Valeurs mobilières (OPCVM, actions cotées, obligations)

5 5 La rentabilité des actifs financiers Source : Banque de France (stock épargne) PEL Livrets DAV Assurance vie 16% 11% 18% 9% 46% Valeurs mobilières (OPCVM, actions cotées, obligations) 3,2 % 0 % 2,25 % 2,50 % Un accélérateur de performance pour dynamiser votre patrimoine inflation : 2008 : 2,80 % 2009 : 0,10 % 2010 : 1,50 % 2011 : 2,00 % 2012 : 1,60 %

6 6 Actions Obligataire Monétaire La rentabilité des valeurs mobilières sur longue période

7 7 Ordres de grandeur : Marchés actions Australie Belgique Canada Danemark France Allemagne Irlande Italie Japon Pays-Bas Afrique du Sud Espagne Suède Royaume-Uni U. S Monde Monde hors U.S Performance réelle (annualisées) des marchés actions sur 100 ans Source Dimson, Marsh and Stauton (2002)

8 8 Ordres de grandeur : Marchés obligataires Performance réelle des marchés obligataires sur 100 ans Source Dimson, Marsh and Stauton (2002)

9 9 Un changement : la montée en puissance des Emergents MSCI marchés Emergents MSCI marchés Europe

10 10 Le rendement implique le risque

11 11 Durée minimum de placement Echelle de Risque Niveau de risque et durée minimum de placement sont indissociables mois2 ans3 ans 5 ans 10Monétaire Obligataire Actions Les Actions : Comparatif niveau de risque

12 12 Risque : ordres de grandeurs

13 Invasion du Koweït par lIrak 1994 Krach obligataire US provoquant la chute des marchés financiers 1998 Crise russe qui sajoute aux difficultés asiatiques 2000 Eclatement de la bulle techno 2001 Attentats du 11 Septembre Mars 2003 Conflit en Irak % % Juillet-août 2007 Crise des produits financiers issus des prêts hypothécaires US à risque Contagion sur tous les actifs risqués Crise financière récession dans les pays développés et chute des marchés Politiques monétaires, plans de relance des Etats, réduction des couts des entreprises hausse des marchés actions et reprise économique Evolution du CAC 40 depuis sa création ( au )

14 14 Les obligations : Taux sans risque et dette dEtat Grèce: 10,5 / 142,8 14,80 % Irlande : - 32,4 / 96,2 10 % Allemagne : 3,3 / 83,2 2,97 % Espagne: 9,2 / 60,1 5,30 % Portugal : 9,1 / 93 9,40 % ZONE EURO Déficit public : 6 % Dette : 85,1 % France : 7 / 83,2 3,41 % Que veut dire aujourdhui un actif sans risque avec des Etats qui peuvent se trouver en défaut ?

15 15 Comment construire son patrimoine en limitant les risques

16 16 La répartition standard dun patrimoine important dorientation prudente Immobilier 50% Actifs financiers 50% Sécurisé 80% Actions 20%

17 17 La construction progressive dun patrimoine Résidence principale : bien dusage Epargne de précaution et projet : Livret A, LDD, PEL Actions Obligations Immobilier de rendement

18 18 Intérêt de la diversification Le risque diminue en fonction du nombre de classe dactifs Allocation dactif : Combiner des actifs plus ou moins risqués et plus ou moins corrélés entre eux pour être en ligne avec laversion au risque de linvestisseur. Risque systémique Nombre dactifs Risque Risque spécifique Eliminé par un portefeuille bien diversifié Principe de diversification Profiter de leffet de diversification : Combiner des actifs plus ou moins corrélés entre eux de manière à diminuer le risque global du portefeuille.

19 19 Allocation stratégique et enveloppe de performance future Pour une allocation donnée la performance future est incertaine mais avec une forte probabilité contenue dans une enveloppe Actions 20 % Sécurisé 80 %

20 20 Pourquoi la décision dallocation stratégique est importante la décision la plus importante sur le long terme Effet cumulatif des surperformances Un surcroit de rentabilité annuel même modéré a sur le long terme un impact très sensible sur le pouvoir dachat

21 21 Des diversifications complémentaires Classes dactifs Actions –Géographique –Sectorielle Obligataire –Etats –Entreprises –Hauts rendements La gestion collective : les OPCVM Les modes de gestions Gestion de conviction Gestion flexible ISR (investissement socialement responsable)

22 22 Les fondamentaux Construire les bases sans intégrer de risques Respecter la part de limmobilier Pour un rendement il convient dintégrer une partie de lallocation comportant du risque Diversifier le risque Tenir compte de son âge : oui et non … Connaître son engagement dans le risque mais aussi ce que lon peut supporter (être bien dans ses baskets) Epargner de manière régulière Se fixer des objectifs et prendre les bénéfices

23 23 Les fondamentaux Se fixer un objectif et prendre ses bénéfices : lexemple du PEA Versements Values Objectif à la hausse : 160 Se couvrir à la baisse : 90

24 24 Le poids de la fiscalité La première défiscalisation cest limpôt quon ne paye pas ! 0% Livret A, LDD Exemple avec tranche dimposition marginale dimposition à 41% 12.3 % PEL, PEA, CEL, Dividendes (avant seuils) Livrets, DAT, Obligations, +Values 31.3 % Assurance-vie (après abattements) 19.8 % Revenus fonciers 53.3 % Dividendes (après seuils) 41 %

25 25 Résidence principale : bien dusage Epargne de précaution et projet : Livret A, LDD, PEL Actions Obligations Immobilier de rendement PEA Le choix du support dinvestissement Assurance Vie


Télécharger ppt "1 Dynamisez votre patrimoine grâce aux valeurs mobilières Les Patrimoniales Michel Bruel Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne Laurent Lasserre AMUNDI."

Présentations similaires


Annonces Google