La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sûreté du Québec Service de lanalyse du comportement Module de lanalyse et du profilage criminel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sûreté du Québec Service de lanalyse du comportement Module de lanalyse et du profilage criminel."— Transcription de la présentation:

1 Sûreté du Québec Service de lanalyse du comportement Module de lanalyse et du profilage criminel

2 Services offerts Polygraphie Hypnose judiciaire Entrevue Cognitive Analyse de déclaration Analyse SALVAC Assistance en interrogatoire Évaluation dinterrogatoire Évaluation de menaces Profilage criminel Assistance en situation de crise Stratégie denquête

3 Profilage criminel Développé par le FBI à partir des années 70 Programme détudes sous la gouverne de lInternational Criminal Investigative Analysis Fellowship (ICIAF) 10 profileurs au Canada certifiés par lICIAF Approximativement 70 certifiés par lICIAF dans le monde

4 Champs dexpertises du profileur criminel Profil de suspect inconnu Analyse de scène de crime Évaluation de menaces Assistance en interrogatoire Stratégie denquête Évaluation de fausse allégation

5 Exigences Être policier Expérience denquête en crime majeur Être supervisé par un membre de lICIAF Suivre un programme de formation établi par lICIAF

6 Programme de formation Reconstitution de scènes de crime Pathologie judiciaire Projections de sang Entrevue et interrogatoire Évaluation de menace Agression sexuelle Homicide Incendie criminel

7 Utilités du profilage criminel Orienter lenquête vers le suspect le plus probable Restreindre le nombre de suspects potentiels Limiter les ressources humaines et financières

8 Limites au profilage Doit être un crime violent ou potentiellement violent Doit être non résolu Toutes les pistes denquêtes doivent être épuisées

9 Dossiers difficiles à analyser Cause de décès indéterminée Victime inconnue Peu de comportements significatifs

10 Étapes danalyse Identifier les comportements significatifs Former une opinion pourquoi ces comportements sont survenus Reconstruire les événements Déterminer quel type dindividu aurait pu commettre ce crime

11 Relation entre le profilage et lhomicide

12 Définition dun homicide On parle dhomicide lorsquun humain est tué par un autre humain. Tous les homicides ne sont pas criminels: ils peuvent parfois être justifiables (ex: le policier qui fait feu sur un criminel, la peine de mort, etc) ou excusables (ex: accident sans négligence).

13 Classification des homicides 1)Meurtres –Premier degré (prémédité, art. 231Ccr) –Deuxième degré (avec intention mais non prémédité) 2)Homicides involontaires –Coupable (sans intention, mais par négligence) –Infanticide –Non coupable (accidentel ou légitime)

14 Types dhomicide Unique Spree De masse Sériels

15 Quels éléments sont essentiels pour lanalyse dun dossier ? Victimologie Scène de crime Rapport dautopsie Résultats dexpertises

16 Victimologie Sert à déterminer le degré de risque associé à cette victime Aide à déterminer la motivation du crime

17 Degrés de risque Faible Modéré Élevé

18 Scènes de crime

19 Ce que peut révéler la scène de crime Organisée/Désorganisée Motivation Maquillage

20 Scène organisée Planification Faible risque Contrôle sur la scène Transport du corps Torture Manipulation importante du corps Absence délément de preuve

21 Scène désorganisée Pas de planification Haut risque Peu de contrôle sur la scène Peu de manipulation du corps Pas de transport Mutilation après la mort Présence déléments de preuve

22 Pourquoi trouver des éléments désorganisés et organisés ?

23 Individu organisé sous linfluence de drogues ou dalcool Intelligent mais motivé par la colère Scène de crime maquillée Deux agresseurs

24 Motivations derrières un homicide Appât du gain (contrat, bande criminalisée, assurance,…) Personnelle (familial, vengeance,…) Extrémiste (religieux, paramilitaire,…) Sexuelle Lors de la commission dune autre infraction, autoprotection

25 Scène maquillée Modification volontaire dun crime ou dune scène de crime dans le but de tromper les enquêteurs et le processus de justice criminelle

26 Motifs pour maquiller une scène Autoprotection Gêne/honte

27 Indicateurs dune scène maquillée Éléments reliés à la victimologie Éléments reliés à la scène Éléments reliés à dautres endroits

28 Rapport dautopsie Cause de la mort Intensité Constatations secondaires

29 Rapports dexpertise Toxicologie Balistique Biologie Analyse graphologique Chimie Recherche dempreintes Analyse informatique

30 Gilbert Gosselin a été arrêté le 9 novembre 2002 Le même jour il a avoué avoir tué sa conjointe Katryn Annan Suite à son procès, il a été condamné à un meurtre au 2e degré

31 Un individu qui maquille une scène de crime fait habituellement des erreurs parce quil la maquille comme il croit quelle devrait être Douglas et Munn 1992

32 MortSuspecte Mort Suspecte

33 Ouvert à plus dune interprétation quant à la manière ayant provoquée la mort: Naturelle Accidentelle Suicide Homicide Inexpliquée ou indéterminée

34 OBJECTIVITÉ

35 Références Douglass, J.E., Burgess, A.G., Ressler, R.K. (1992). Crime classification Manual: A Standard System for Investigating and Classificating Violent Crimes. New York: Lexington. Fisher, B.A.J. (2000). Techniques of crime scene investigation, 6th edition. CRC Press. Geberth, V.J. (1996). Practical homicide investigation, 3rd edition. CRC Press. Osterburg, J.W. et Ward, R.H. (2000). Criminal Investigation : A method for reconstructing the past, 3rd edition. Anderson. Proulx, J., Cusson, M. et Ouimet, M. (1999). Les violences criminelles. Les Presses de lUniversité Laval. Latour, E., Van Allen, J., Lépine, M. et Nezan, P. (2007). Le profilage criminel. Dans M. St-Yves et M. Tanguay, Psychologie de lenquête criminelle: la recherche de la vérité, Éditions Yvon Blais, pp

36 Merci Sergent Éric Latour


Télécharger ppt "Sûreté du Québec Service de lanalyse du comportement Module de lanalyse et du profilage criminel."

Présentations similaires


Annonces Google