La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Journée WebÉducation Gouvernement du Québec Janvier 2010 Le Web 2.0 au service du ministère des Relations internationales.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Journée WebÉducation Gouvernement du Québec Janvier 2010 Le Web 2.0 au service du ministère des Relations internationales."— Transcription de la présentation:

1 Journée WebÉducation Gouvernement du Québec Janvier 2010 Le Web 2.0 au service du ministère des Relations internationales

2 Plan de la présentation 1.Web Portrait de la situation 3.Convaincre les autorités 4.Renseigner sur les risques 5.Partager lexpérience du MRI 6.Proposer un plan de match Source : Le Figaro

3 Les principaux outils –Réseaux sociaux –Blogues –Sites de micro-blogging –Sites de partage de photos, de vidéos, de présentations, etc. La clientèle –Âgée entre 18 et 49 ans - majorité entre 35 et 49 ans (source: Nielsen, 2009) –Un milliard dinternautes et environ 50 % qui utilisent des outils du Web Web 2.0 Source :

4 2. Portrait de la situation Présence actuelle demployés et dorganisations du gouvernement du Québec Pratiques courantes dans dautres organisations Gouvernement britannique Gouvernement français (portail gouvernemental)Gouvernement français Maison Blanche Gouvernement israélien (affaires étrangères)Gouvernement israélien Gouvernement russe (ombudsman)Gouvernement russe Premier ministre du Canada Gouverneure générale du Canada Gouvernement de lAlberta Ville de Gatineau Etc. Partis politiques Membres de laile parlementaire

5 3. Convaincre les autorités Performance – la visibilité des contenus –Réaliser des économies au plan de la promotion –Cibler les clientèles à rejoindre de façon plus précise –Rejoindre plus de personnes, plus rapidement et à moindre coût –Améliorer le positionnement dans les moteurs de recherche Communication/Information –Être présent et diffuser les positions de lorganisation là où les internautes naviguent –Faire parler de nous, nos programmes et nos services –Être au courant de ce quon dit de nous dans Internet et pouvoir corriger le tir au besoin

6 Relation avec la clientèle –Mieux connaître nos clientèles cibles –Engager la conversation avec les clientèles sur des sujets dintérêt –Ajuster les programmes et les services selon les besoins exprimés par la clientèle –Fidéliser la clientèle Organisation –Accroître la synergie entre les unités et les bureaux –Actualiser nos façons de faire 3. Convaincre les autorités (suite)

7 Convaincre les autorités-Réponses possibles « Nous serions obligé dintervenir rapidement » –Oui, comme le Web, car linformation évolue aussi rapidement. « Cela nécessite des ressources supplémentaires » –Plutôt une réorganisation des tâches pour leur donner une plus grande valeur ajoutée. « Nous avons besoin de contrôler linformation » –Ce nest pas parce quon nutilise pas le Web 2.0 quon y est absent ! Il est préférable de le savoir pour intervenir au besoin –Il y a des moyens de réduire les risques (employés et organisation)

8 4. Risques Ignorer ce qui se dit de nous –Ce que nos clientèles cibles pensent de nos dossiers –Ce qui est diffusé au sujet de nos dossiers Être absent alors que dautres organisations utilisent ces moyens. Se lancer dans le Web 2.0 sans cadre de gestion –Inscriptions sur les sites (nom de la représentation, logo, titres des conseillers, etc.) –Nature des interventions et cohérence des communications (en accord ou non avec les autres moyens déployés)

9 5. Lexpérience du MRI a)Veille b)Portrait de la situation c)Concurrence d)Avantages et risques e)Projets pilote Source : Université de Barcelone

10 5. Lexpérience du MRI (suite) Trois projets pilote a)Campagne de promotion Web b)Veille des médias sociaux sur un sujet dactualité c)Cadre de gestion des outils du Web 2.0

11 a) Campagne de promotion Web Sujet : Campagne dinscription de QSF Sujet choisi Programme Québec sans frontières (QSF) Raison dêtre du programme Offrir des stages de solidarité internationale à des jeunes Québécois de 18 à 35 ans. Objectif Évaluer la pertinence et lefficacité des outils de communication Web dans le cadre dune campagne de promotion.

12 a) Campagne de promotion Web Sujet : Campagne dinscription de QSF (suite) Page Facebook (995 adeptes) Publicité sur Facebook (CPC : 0,39 $) –Ciblée pour les ans du Québec qui ne sont pas adeptes de la page QSF –Plus de 17 millions dimpressions –4 243 clics sur le site Publicité sur (CPC : 0,51 $)www.voir.ca –Plus de impressions –4 146 clics sur le site Achat de mots-clés sur Google (annonce) (CPC : 2,81 $ ) –995 clics sur le site –Plus de impressions –Annonce ciblée pour les internautes du Québec Outils de partage de signets (Digg, Delicious)

13 Avantages : Mesure de performance accrue –Instantanéité –Inventaire de linformation à analyser Flexibilité Rejoindre les clientèles par profil Coûts payés pour internautes intéressés Possibilité que la publicité devienne virale a) Campagne de promotion Web Sujet : Campagne dinscription de QSF (suite)

14 b) Projet sur la veille et la rétroaction Sujet : Copenhague 2009 Objectifs Évaluer la pertinence de lintégration des médias du Web 2.0 dans les processus de veille actuellement utilisés au MRI. Méthodologie : –Page IGoogle –Flux RSS avec Google Reader (blogues et Twitter) –Facebook Réalisation : novembre à mi-janvier Livraison du rapport : mars 2010

15 b) Projet sur la veille et la rétroaction Sujet : Copenhague 2009

16 c) Rédaction dun cadre de gestion des outils du Web 2.0 Objectifs : Réduire les risques pour lorganisation et les employés en balisant les pratiques liées aux outils du Web 2.0 (réseaux sociaux et blogues). Tirer profit des opportunités dans le respect de la mission du MRI.

17 c) Rédaction dun cadre de gestion des outils du Web 2.0 Méthodologie : Ateliers de travail avec groupe multidisciplinaire Dépôt des résultats des travaux dans une communauté de pratique pour contribution des employés du réseau des représentations à létranger.

18 C) Rédaction dun cadre de gestion sur les outils du Web 2.0 Grandes lignes de notre cadre : Objectifs Principes Pratiques dutilisation (réseaux sociaux et blogues) Sites permis Rôles et responsabilités

19 Plan de match a)Dressez le portrait de votre présence sur le Web 2.0 b)Partagez et expliquer les avantages c)Renseignez sur les risques d)Réalisez des projets pilotes et évaluez-les e)Établissez une stratégie dimplantation Source : Les kréateurs

20 Exemple Grande séduction pour les jeunes dans les régions du Québec –« Place aux jeunes en région (PAJR) est actuellement en campagne de recrutement de centaines de diplômés âgés de 18 à 35 ans pour une grande séduction en région. Le but est dattirer plus de jeunes à vivre et travailler dans les 15 régions du Québec. Pour y parvenir, lorganisme organise des séjours exploratoires gratuits dans 15 régions du Québec… » Source : rurale.ca/Articles/Actualites/Grande-seduction-pour-les- jeunes-dans-les-regions-du-Quebec rurale.ca/Articles/Actualites/Grande-seduction-pour-les- jeunes-dans-les-regions-du-Quebec

21 Source : US Air Force

22 Plan de match (suite) a)Dressez le portrait de votre présence sur le Web 2.0 b)Partagez et expliquer les avantages c)Renseignez sur les risques d)Réalisez des projets pilotes et évaluez-les e)Établissez une stratégie dimplantation Source : Les kréateurs

23

24 En terminant, quelques conseils… Soyez curieux Effectuez une veille constante Exploiter votre Webmestre Lancez-vous ! Tentez de faire innover vos dossiers Persévérez Partagez vos expériences (bonnes et moins bonnes) Source : bioblogue.com

25 Mes coordonnées Karine Morin Responsable de la mise en marché et de lévaluation poste

26 Merci !


Télécharger ppt "Journée WebÉducation Gouvernement du Québec Janvier 2010 Le Web 2.0 au service du ministère des Relations internationales."

Présentations similaires


Annonces Google