La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

J.R Thomas1 Lignes à Grande Vitesse … des projets dutilité publique?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "J.R Thomas1 Lignes à Grande Vitesse … des projets dutilité publique?"— Transcription de la présentation:

1 J.R Thomas1 Lignes à Grande Vitesse … des projets dutilité publique?

2 J.R Thomas2 Les projets de LGV SEA et GPSO Le Grand Sud Ouest est touché par 2 projets de LGV : Sud Europe Atlantique-SEA (Tours- Bordeaux, Poitiers-limoges) GPSO (Bordeaux-Toulouse et Bordeaux- Espagne)

3 J.R Thomas3 Projet LGV SEA-GPSO Les GPSO sarticulent : Au nord avec le projet de LGV SEA Tours- Bordeaux. A lest avec le projet Toulouse-Narbonne. Au sud avec le réseau espagnol à écartement européen « Y Basque » (Irun- Bilbao-Vitoria).

4 J.R Thomas4 Source : RFF

5 J.R Thomas5 Source : RFF

6 J.R Thomas6 Source : RFF

7 J.R Thomas7 Option passant à louest au long de lautoroute Option passant à lest de la ligne ferrée actuelle Source : RFF, janvier 2010

8 J.R Thomas8 Option Est Choix RFF Option intermédiaire (projet viticulture) Option Ouest Source : RFF, Copil 31 mai 2010

9 J.R Thomas9 Nous navons pas pu obtenir dinformation de la part de RFF sur ces critères et leur hiérarchisation Source : RFF, Copil 31 mai 2010

10 J.R Thomas10 Nous navons pu obtenir aucun renseignement de la part de RFF sur les données dentrée permettant le calcul réel comparatif entre les trois solutions (le concessionnaire nest pas connu et désigné à ce jour). Source : RFF, Copil 31 mai 2010

11 J.R Thomas11 Source : RFF, Copil 31 mai 2010 Principe de débranchement

12 J.R Thomas12 Bande détude retenue sur Saint Médard Un fuseau de 35 mètres de large positionné à lest (coté Garonne) des voies existantes. Ce fuseau recevra une troisième voie classique entre Bordeaux et Saint Médard. Il doit aussi permettre la construction dune voie à quai supplémentaire, sur plusieurs centaines de mètres, au droit de la halte de Saint Médard On peut douter de la faisabilité de cet ensemble comprenant 4 voies+quais+circulations piétons... dans si peu d'espace comprenant 4 voies+quais+circulations piétons... dans si peu d'espace... il faut obliger RFF à la transparence

13 J.R Thomas13 Où en est-on aujourdhui? Le projet, présenté par RFF et validé par le COPIL le 31 mai, est sur le bureau du ministre des transports pour approbation. Pendant ce temps RFF, les grands élus régionaux, les institutionnels sociaux économiques, les lobbies économiques, les services étatiques…continuent de tresser des louanges à ce projet.

14 J.R Thomas14 « Mais pourquoi hurlent-ils ? », se demandait le candidat socialiste (A.Rousset). Primo : avec cette nouvelle ligne « à grande vitesse », un Bordelais peut rejoindre la capitale espagnole en deux heures. Deuxio, la LGV permet de dégager de nouvelles pistes pour le fret et le TER. Une ouverture sur lEurope et un acte écologique. Médiapart -5 juin 2010 « La construction de cette nouvelle ligne créera emplois pendant une dizaine d'années ». A. Rousset Sud Ouest 27 février 2010 « LGV Sud Europe Atlantique : Alain Rousset et les grands élus dAquitaine interpellent François Fillon pour que le gouvernement respecte ses engagements » Communiqué de presse du 17 juin 2009 signé par 38 élus dont Rousset, Emmanuelli, Madrelle, Feltesse…. La rengaine des élus de gauche

15 J.R Thomas15 « … Alain Juppé, maire UMP de Bordeaux, et Alain Rousset, président socialiste du Conseil régional d'Aquitaine. Ils ont rédigé en commun une lettre destinée à François Fillon. « À ce jour, la seconde phase de la procédure de mise en compétition des concessionnaires pour la LGV Bordeaux-Tours n'a pas été lancée par Réseau Ferré de France, qui attend l'autorisation du gouvernement. » » Sud Ouest – 25 mars 2009 « Cette raison incite d'autres élus à pencher vers le scénario 3 des élus qui pèsent très lourd dans la balance, tels Alain Rousset, le président (PS) de la Région, Alain Juppé, le maire (UMP) de Bordeaux (lire par ailleurs), Henri Emmanuelli, le député (PS) de la 3e circonscription des Landes, Philippe Labeyrie, le sénateur- maire (PS) de Mont-de-Marsan et Martin Malvy, le président (PS) de la Région Midi-Pyrénées. » Sud Ouest – 19 décembre 2006 … et des élus de droite

16 J.R Thomas16 Mais la contestation sorganise… « Michel Hiriart (N.D.L.R président de la CdC Sud Pays Basque) s'étonne également que les collectivités soient invitées à mettre la main à la poche alors que, dit-il, « d'un simple point de vue légal, elles ne sont pas habilitées à financer de grandes infrastructures ferroviaires qui relèvent, depuis toujours, des services de l'Etat et de la Région ». Cette façon de faire n'est pas, selon lui « respectueuse des élus qui tirent leur légitimité du suffrage universel ». Sud Ouest 1 novembre 2008 « Conseil Général de la Gironde - Vote du budget supplémentaire 2010 Protocole dintention de financement de la LGV SEA et GPSO Jean-Luc Gleyze, de Captieux, et Isabelle Dexpert, de Villandraut, ont en effet désapprouvé la délibération présentée par Gilbert Mitterrand en compagnie de leur collègue de Saint-Symphorien Philippe Carreyre. » Sud Ouest 26 juin 2010

17 J.R Thomas17 La contestation saffiche

18 J.R Thomas18 La contestation saffiche

19 J.R Thomas19 La contestation saffiche

20 J.R Thomas20

21 J.R Thomas21 Les associations et les habitants se mobilisent !

22 J.R Thomas22 Peut-on parler dutilité publique pour une LGV en Aquitaine? Le volet économique Le volet environnemental Le volet social

23 J.R Thomas23 Le volet économique Le coût prévisionnel des LGV SEA et GPSO est estimé à 14 milliards deuros (valeur 2006) soit environ 20 millions deuros/km. Leur financement sera assuré par lEtat (RFF), les collectivités locales, un partenariat public privé (PPP), des fonds européens, selon une répartition en %.

24 J.R Thomas24 Privé Europe Etat Collectivités locales Source : Attac Landes

25 J.R Thomas25 Mais cette répartition pourra être modulée en fonction de la mixité ou non de la LGV (voyageurs + fret) et la région Aquitaine compensera les collectivités locales défaillantes. 1,6 milliards à 3,5 milliards deuros. Le montant global estimé pour lensemble des collectivités locales de la Région Aquitaine, selon les hypothèses prises en compte (base, projet réévalué, version sans fret sur LGV) pourrait évoluer de 1,6 milliards à 3,5 milliards deuros. Au total, pour LGV SEA + GPSO, cest 59 collectivités locales qui participent au financement. Le volet économique Et attention, au total tous ces financements proviendront des impôts des Aquitains !

26 J.R Thomas26 Ces chiffres sont à comparer avec En Aquitaine, la restructuration de 71 lycées plus la construction de deux lycées neufs 109 millions deuros Investissement pluriannuel pour les lycées en Aquitaine depuis 20 ans 1,7 milliards deuros Dotation de fonctionnement des collèges 11 millions deuros/an (2008) Construction et rénovation des collèges 50 millions deuros/an

27 J.R Thomas27 Le volet environnemental GPSO 430 km de voies nouvelles en milieu naturel et urbain Peu dinfluence des LGV sur le transport routier passagers et marchandises (concurrent désigné : lavion) Cloisonnement des territoires avec agression sur la faune Destruction des zones urbaines dans les villages

28 J.R Thomas Le volet environnemental Défrichements forestiers, risques accrus dincendies Pertes de milliers dhectares de forêts et de terres agricoles Coupures des marais et zone Natura 2000

29 J.R Thomas Le volet environnemental Emission de gaz à effet de serre durant le chantier (engins de chantier, granulats, ciments…) et en exploitation (report des gares en campagne avec trafic routier, dépense énergie fortement fonction de la vitesse des TGV) Nuisances sonores durant le chantier (camions) et en exploitation (TGV à 320 km/h) Ouverture de nouvelles carrières Construction de lignes électriques THT Dégradation des voies de communication, émission de poussières, dégradation des paysages Perturbation et pollution des réseaux aquifères

30 J.R Thomas30 Emprise définitive ~50 m Emprise nécessaire aux travaux ~100m Bande acquisition = emprise nécessaire aux travaux =100m Limites de propriété Acquisition partielle Acquisition de la parcelle Source : RFF Acquisition - Expropriation

31 J.R Thomas31 Bande acquisition = emprise nécessaire aux travaux =100m Limites de propriété Acquisition partielle Acquisition de la parcelle Source : RFF Acquisition - Expropriation

32 J.R Thomas32 Si la totalité ou une partie dun bâtiment se trouve dans lemprise, cest-à-dire environ à moins de 25 mètres de lentrée en terre de la plate-forme, RFF proposera lacquisition de la propriété. Sil ny a pas de bâtiment environ à moins de 25 mètres de lentrée en terre de la plate-forme, lacquisition est partielle. Elle portera sur le terrain nécessaire à la construction des voies. Dans le cas dune parcelle agricole, sylvicole et viticole sans construction, lemprise définitive se situe généralement entre 5 et 8 mètres au-delà de lentrée en terre de la plate-forme. Restera à préciser les cas de figure pour les lignes classiques et lignes à grande vitesse Acquisition - Expropriation

33 J.R Thomas33 Cest bien France Domaine (« les domaines ») qui établit lestimation du bien devant être acquis par RFF Et pour lexpropriation cest un juge qui décidera au final de la compensation financière Source : RFF

34 J.R Thomas34 Source : RFF Travaux et nuisances

35 J.R Thomas35 Nuisances et environnement… Source : RFF

36 J.R Thomas36

37 J.R Thomas37 Le volet social Des territoires saccagés Une urbanisation déstructurée Des familles séparées, des foyers expropriés Un cadre journalier socioéconomique impacté durant et après les travaux Des propriétés dévalorisées ou invendables Des abandons de structures ferroviaires classiques servant à la majorité (voyageurs et fret)

38 J.R Thomas38 Quelques privilégiés « TGVistes » circulant entre capitales européennes et métropoles Des lobbies du BTP visant à la rentabilité des actionnaires dans les marchés de la LGV et dEuratlantique Des visées mégalomanes et électoralistes de grands élus Des projets technocratiques relevant dune techno science des années 60 sans pertinence dans le monde actuel Des modes de vie à jamais sacrifiés pour

39 J.R Thomas39

40 J.R Thomas40 Principaux sites Internet des associations environnementales et opposées à la LGV L.G.P.E L.E.A SEPANSO Comité TGV Réaction citoyenne T.G.V en Albret Contre la LGV Poitiers- Limoges Association des Landes et Coteaux de Gascogne : ATTAC Landes : Non aux nouvelles lignes TGV : + site officiel GPSO


Télécharger ppt "J.R Thomas1 Lignes à Grande Vitesse … des projets dutilité publique?"

Présentations similaires


Annonces Google