La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ZAP 27 mai 2011 GEOGRAPHIE EN PREMIERE : étude des dynamiques des territoires dans le contexte de la mondialisation, quatre échelons « du local au mondial.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ZAP 27 mai 2011 GEOGRAPHIE EN PREMIERE : étude des dynamiques des territoires dans le contexte de la mondialisation, quatre échelons « du local au mondial."— Transcription de la présentation:

1 ZAP 27 mai 2011 GEOGRAPHIE EN PREMIERE : étude des dynamiques des territoires dans le contexte de la mondialisation, quatre échelons « du local au mondial »... Sommaire 1.Approches des territoires du Quotidien, La Région 2. L'épreuve de Première S : le schéma (exemple : LAquitaine) P-L Vanderplancke **

2 Préambule Nouveau programme Thème 1 : Comprendre les territoires de proximité (12 heures) Ce thème comprend les « territoires du Quotidien» (espaces vécus ou territoires vécus ?) mais également la Région, dont il faut faire une « étude de cas » avant de comparer le fait régional en France et dans un autre pays européen.

3 Préambule Démarche suivie Regarder la façon dont ces questions pouvaient être traitées par le passé, comprendre ce qui doit faire lobjet dun enseignement complètement différent, et pourquoi, à partir de lexemple des cartes et schémas.. 1. Evocation (rapide) de pistes didactiques pour mettre la première question du premier thème du programme : un aménagement local, acteurs et enjeux (voir à cet égard la présentation dI. Soulé). Regard critique sur un croquis de la Côte Basque, et réflexion sur les remaniements à envisager pour une représentation cartographique satisfaisante de ce « territoire de vie ». 2. Quelques échanges sur la stratégie à adopter pour mener létude de cas sur lAquitaine et proposition dun schéma cartographique pouvant donner une bonne idée du fonctionnement spatial de la Région tout en correspondant aux attentes des correcteurs du Baccalauréat S.

4 1 - Approches des territoires du Quotidien, La Région PISTES pour la première question Aménagement, acteurs, enjeux… Les aménagements dans un territoire proche : pléthore dexemples (notamment la LGV).

5 La Côte Basque, espace vécu Échelle approximative 1 /

6 La Côte Basque, espace vécu 1 - Une portion du sud aquitain une côte généralement découpée mais pourvue de belles plages et de spots réputés, devenant sablonneuse vers le Nord Échelle approximative 1 /

7 La Côte Basque, espace vécu 1 - Une portion du sud aquitain des cours deau nombreux et qui constituent autant dobstacles Échelle approximative 1 /

8 La Côte Basque, espace vécu 1 - Une portion du sud aquitain des montagnes fermant la région sur son flanc méridional Échelle approximative 1 /

9 La Côte Basque, espace vécu 1 - Une portion du sud aquitain la limite du département des PA, qui ne correspond pas totalement à celle de la région Échelle approximative 1 /

10 La Côte Basque, espace vécu 2 – Une réalité pour citadins ou périurbains les axes du desserrement qui étend sans cesse la nébuleuse urbaine lespace dense et « central » de la conurbation littorale Échelle approximative 1 /

11 La Côte Basque, espace vécu 2 – Une réalité pour citadins ou périurbains lespace périurbain dynamique et les régions urbaines limitrophes (Sud des Landes et Guipuzcoa) Échelle approximative 1 /

12 La Côte Basque, espace vécu 2 – Une réalité pour citadins ou périurbains lespace périurbain encore relativement épargné par la prolifération urbaine, mais affecté tout de même par le « mitage » du paysage Échelle approximative 1 /

13 La Côte Basque, espace vécu 2 – Une réalité pour citadins ou périurbains Une « capitale » concentrant lessentiel des services de lEtat et cumulant de nombreuses fonctions (résidentielles, économiques et culturelles) mais ne dépassant pas âmes Une communauté de communes, appelée à sélargir et constituant le centre de lunité urbaine bayonnaise, au 40ème rang des agglomérations de France BAYONNE Biarritz Anglet St-J-de-Luz Hendaye Échelle approximative 1 /

14 La Côte Basque, espace vécu 3 – Un seul ensemble économique, avec une relativement bonne complémentarité des noyaux urbains mais des communications insuffisantes entre eux Un seul port de commerce Un port de pêche (où la plaisance demeure pour linstant une activité mineure) Un centre de plaisance important BAYONNE Biarritz Anglet St-J-de-Luz Hendaye Tarnos Échelle approximative 1 /

15 La Côte Basque, espace vécu 3 – Un seul ensemble économique, avec une relativement bonne complémentarité des noyaux urbains mais des communications insuffisantes entre eux Un hypercentre administratif et commerçant Deux villes moyennes pourvoyeuses demplois dans lindustrie et le grand commerce Deux villes moyennes très fortement marquées par lactivité touristique BAYONNE Biarritz Anglet St-J-de-Luz Hendaye Tarnos Échelle approximative 1 /

16 Deux villes moyennes très fortement marquées par lactivité touristique Une ville en position dinterface (district de Txingudi) dans leurocité à constituer avec Donostia – San Sebastian Tarnos : nom des villes de h ou plus BAYONNE Biarritz Anglet St-J-de-Luz Hendaye Tarnos Échelle approximative 1 /

17 La Côte Basque, espace vécu 3 – Un seul ensemble économique, avec une relativement bonne complémentarité des noyaux urbains mais des communications insuffisantes entre eux Un axe majeur (routes, autoroute, chemin de fer) structurant mais proche de la saturation Une autoroute transversale, contribuant à diffuser la périurbanisation vers le Nord-Est Peu daxes desservant lintérieur BAYONNE Biarritz Anglet St-J-de-Luz Hendaye Tarnos Vers San Sebastian Vers Bordeaux Vers Pau, Toulouse Échelle approximative 1 /

18 La Côte Basque, espace vécu 3 – Un seul ensemble économique, avec une relativement bonne complémentarité des noyaux urbains mais des communications insuffisantes entre eux Un axe majeur (routes, autoroute, chemin de fer) structurant mais proche de la saturation Une autoroute transversale, contribuant à diffuser la périurbanisation vers le Nord-Est Peu daxes desservant lintérieur BAYONNE Biarritz Anglet St-J-de-Luz Hendaye Tarnos Vers San Sebastian Vers Bordeaux Vers Pau, Toulouse Bassin de la Nivelle Bassin de la Nive Bassin de lAdour Échelle approximative 1 /

19 La Côte Basque, espace vécu Le projet de LGV Bordeaux – St Sébastien BAYONNE Biarritz Anglet St-J-de-Luz Hendaye Tarnos Vers San Sebastian Vers Bordeaux Vers Pau, Toulouse Bassin de la Nivelle Bassin de la Nive Bassin de lAdour Échelle approximative 1 /

20 Impacts environnementaux et paysagers les plus problématiques Espace urbain central économiquement valorisé par la LGV (Bayonne, seule gare dont la fréquence de desserte par le TGV serait notablement améliorée) Remarque : il ne sagissait pas dun territoire mais dun espace vécu (lieux de résidence dun groupe dune vingtaine délèves, partie dune division de Première L) BAYONNE Biarritz Anglet St-J-de-Luz Hendaye Tarnos Vers San Sebastian Vers Bordeaux Vers Pau, Toulouse Bassin de la Nivelle Bassin de la Nive Bassin de lAdour Échelle approximative 1 /

21 critiques Langle de la péri-urbanisation et des fonctions urbaines Lomisssion de doublons révélateurs (deux aéroports concurrents, deux palais des expositions : FICOBA et Halle dIraty, etc.) La question des limites : Pour lINSEE les « territoires vécus » sont avant tout des zones demploi La Glissicon Valley et/ou lEurocité

22 2. La Région Aquitaine - pistes pour létude de cas, schéma

23 Étude de cas démographie Aires urbaines de Bordeaux, Pau et Bayonne : un Aquitain sur deux y vit en 2005 Auteur : Mireille DALLA-LONGA Résumé En 2005, un Aquitain sur deux vit dans les aires urbaines de Bordeaux, Pau et Bayonne. Depuis 1999, la population sy est accrue en moyenne de 1,06 % par an. Cette progression nest que très légèrement supérieure à celle de la région. Laire de Bordeaux se révèle la plus dynamique (+ 1,10 % par an). La population âgée de 40 à 59 ans, issue des générations nombreuses du baby-boom, est celle qui progresse le plus. Dans laire de Bayonne, trois personnes sur quatre habitaient la même commune en Dans celles de Bordeaux et Pau, 10 % de la population arrivent dune autre région ou de létranger. Le nombre de résidences principales saccroît plus vite que la population. Le phénomène de décohabitation samplifie, de plus en plus de personnes vivent seules. Source INSEE : Aquitaine e-publications n°15, 2007

24 Étude de cas croissance annuelle 1,1 % (0,69 entre 1990 et 1999) population des ménages

25 Étude de cas croissance annuelle 0,99 % (0,54 entre 1990 et 1999) p opulation des ménages

26 Étude de cas croissance annuelle 0,95 (0,88 entre 1990 et 1999) population des ménages

27 Un Aquitain sur deux en Gironde, près dun million dhabitants pour lagglomération de Bordeaux… Bordeaux et le Désert Aquitain ? En fait : trois villes notables, une croissance des effectifs et de lespace (environ âmes à Pau et à Bayonne, respectivement 31ème et 34ème unités urbaines du pays, au quarantième rang ex aequo si on prend en compte les « aires » urbaines) Bordeaux est plus jeune (un quart de moins de vingt ans, mais Pau présente le même profil) plus gros (7ème ville française ?) et plus dynamique (croissance des emplois et de la population). Indice de primatie (primatialité) « raisonnable » puisque proche de 4 Mais les trois plus grands départements de France en superficie, relativement vides (densité nationale 113) et une Région dont la fécondité est faible : seule la Gironde a un solde naturel constamment positif. Étude de cas - conclusions pour la Démographie Ruée vers le Sud-Ouest : croissance annuelle 0,96 (0,45 entre 1990 et 1999) Aquitaine Dordogne Gironde Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques

28 Étude de cas économie agriculture Une qualité reconnue Mais aussi des volumes : le quart du vin et du maïs Français un vignoble particulièrement rentable dans le Bordelais (dont la présence explique en grande partie les résultats régionaux en la matière : une situation qui rappelle le cas Champagne-Ardenne) Une des plus grandes forêts dEurope Des céréales, des fruits, du piment…. Toute une gamme de productions (menacées par la « crise climatique »? ) De linnovation et des acteurs puissants dans le domaine agroalimentaire mais des retards (le Bio, notamment).

29 Étude de cas tourisme Des littoraux très attractifs Mais un aménagement très inégal, voire globalement médiocre « Lor blanc » pas forcément rentable Lagrotourisme comme perspective heureuse ?

30 Étude de cas services et high techs Une tertiarisation importante Mais un chômage persistant, plus élevé que la moyenne nationale Peu de technopoles Des pôles de compétitivité dont un seul est vraiment localisé : La route des Lasers, entre Bordeaux et Arcachon Aerospace Valley, premier basin demploi européen La route des Lasers, entre Bordeaux et Arcachon Prodinnov, santé et nutrition en Aquitaine Xylofutur, la filière bois en Aquitaine

31 Étude de cas identité et image Une région mal aimée ? Institution récente, la Région manque denracinement en France. LAquitaine « historique » na pas forcément toujours eu les limites de lactuelle collectivité territoriale. Le logo aquitain manque de sens, il est concurrencé par des signes dappartenance plus forts (drapeaux basque, gascon, etc.) On parle plus communément du Sud-Ouest que de lAquitaine, banques et institutions privées sappuient sur dautres territoires (Pyrénées-Gascogne, etc.) Et pourtant limage de marque est excellente et stimule lactivité économique : par exemple, Hossegor capitale du surf. Quiksilver à Saint-Jean-de-Luz, Tribord à Hendaye

32 Que retenir pour un schéma ? Produire un croquis classique centre/périphérie intégrée/ marges ? Indiquer en tout cas, outre larmature urbaine, les zones dinfluence des villes. Un tropisme toulousain sexerce vers Pau et Agen : le rayonnement bordelais est battu en brèche sur les franges méridionales et orientales de lAquitaine (zones de chalandise, commerce de gros, enseignement supérieur). En revanche lattraction de Bordeaux sexerce aux dépens de La Rochelle ou Poitiers. La Région manque de cohésion et nest clairement pas une région « communicante» ; lamélioration des infrastructures est indispensable. Laxe Nord-Sud est privilégié compte tenu du rôle de pivot dans larc atlantique. Concilier données naturelles et humaines en mettant en toile de fond les densités et les grands types daménagement du paysage ? Par exemple les vides sont liés à des zones de montagne en déprise ou au masif forestier des Landes, etc.. Faire la carte avant le schéma ?

33 LAquitaine : Midi-Pyrénées Espagne

34 1 - LAquitaine : cinq départements puissants ? Midi-Pyrénées Parmi lesquels les trois plus vastes départements Français Cinq préfectures à la tête de collectivités anciennes et bien identifiées par la population, souvent plus richement dotées que la Région Espagne Agen Périgueux Bordeaux Mont-de-Marsan Pau Poitou-Charentes Limousin

35 2 - LAquitaine : un réseau urbain déséquilibré Midi-Pyrénées Une agglomération capitale quasiment millionnaire Seulement deux autres villes notables ( habitants chacune) Espagne Agen Périgueux Bordeaux Mont-de-Marsan Pau Poitou-Charentes Limousin Bayonne

36 3 - LAquitaine : une région manquant de cohésion Midi-Pyrénées Un axe méridien privilégié mais encore médiocre (ligne LGV interrompue à Tours), mise aux normes autoroutières récente Des autoroutes chères et palliant difficilement labsence de liaisons ferroviaires de qualité Espagne Agen Périgueux Bordeaux Mont-de-Marsan Pau Poitou-Charentes Limousin Bayonne

37 3 - LAquitaine : une région manquant de cohésion Midi-Pyrénées Un axe méridien privilégié mais encore médiocre (ligne LGV interrompue à Tours), mise aux normes autoroutières récente Des autoroutes chères et palliant difficilement labsence de liaisons ferroviaires de qualité Une influence toulousaine ressentie aux marges de la Région Espagne Agen Périgueux Bordeaux Mont-de-Marsan Pau Poitou-Charentes Limousin Bayonne Vers LYON Vers PARIS Vers TOULOUSE

38 3 - LAquitaine : une région manquant de cohésion Midi-Pyrénées Une influence toulousaine ressentie aux marges de la Région Le Pays Basque, dont la singularité est reconnue par lEtat (convention spécifique) et dont une partie des élites et de la population souhaite modifier la carte territoriale Espagne Agen Périgueux Bordeaux Mont-de-Marsan Pau Poitou-Charentes Limousin Bayonne Vers LYON Vers PARIS Vers TOULOUSE

39 4- LAquitaine : un territoire mis en valeur Midi-Pyrénées 4A – Des paysages ruraux et des densités très moyennes Sylviculture et tourisme (plages océanes, lacs) dominants ou zone de montagne Agriculture, élevage et périurbanisation dominants Viticulture performante et périurbanisation dominants 4B – Des activités variées Espagne Agen Périgueux Bordeaux Mont-de-Marsan Pau Poitou-Charentes Limousin Bayonne Vers LYON Vers PARIS Vers TOULOUSE

40 4- LAquitaine : un territoire mis en valeur Midi-Pyrénées 4B – Des activités variées Animation touristique importante Ports maritimes Technopôles Exploitation des hydrocarbures et activités induites Grands centres urbains industriels et tertiaires Espagne Agen Périgueux Bordeaux Mont-de-Marsan Pau Poitou-Charentes Limousin Bayonne Vers LYON Vers PARIS Vers TOULOUSE Biarritz et Côte Basque Arcachon et Côte dArgent Sarlat et le Périgord orange.fr/http://pl.vanderplancke.pagesperso- orange.fr/ Site ETXE ALAIA


Télécharger ppt "ZAP 27 mai 2011 GEOGRAPHIE EN PREMIERE : étude des dynamiques des territoires dans le contexte de la mondialisation, quatre échelons « du local au mondial."

Présentations similaires


Annonces Google