La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Daniel Marini / DQP Juin 2006 LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DINNOVATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Daniel Marini / DQP Juin 2006 LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DINNOVATION."— Transcription de la présentation:

1 Daniel Marini / DQP Juin 2006 LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DINNOVATION

2 Daniel Marini / DQP Juin 2006 Réfléchir sur les conditions qui favorisent linnovation dans une entité Définitions 1. Innovation du latin innovatio (renouvellement), cest provoquer un changement en introduisant quelque chose de nouveau (Encyclopédie Hachette) cest imaginer, développer et vendre un produit, procédé ou service qui est nouveau, qui apporte de la valeur à un client et amène à un avantage compétitif (Gémini) cest une destruction créative du statu quo (Société Biotet) 2. Créativité du latin creare (créer), elle peut se concevoir en termes daptitude et de processus : cest laptitude à créer, à inventer quelque chose de nouveau. Elle est présente à létat latent chez tout individu et qui, pour sexprimer et se développer, exige des conditions socio-culturelles favorables (Encyclopédie Hachette) cest utiliser un ensemble de moyens (attitude, comportement en groupe et méthodes) pour stimuler limagination et libérer de ses freins (Consultants GIMCA et Créargie)

3 Daniel Marini / DQP Juin 2006 Linnovation gagnante est forcément participative Elle consiste à : Créer : Générer et collecter les idées de tous Gérer les bons projets : classer, prioriser et traiter les idées Assurer le retour dexpérience et répliquer 3. Lentreprise créative Une entreprise est créative lorsque ses salariés font quelque chose de nouveau et de potentiellement utile sans quon leur ait montré ou appris directement (AG Robinson & S. Stern - auteurs de lentreprise créative – Editions dorganisation)

4 Daniel Marini / DQP Juin 2006 Les éléments clés de lentreprise créative 1.Faire de linnovation un outil stratégique Une volonté de la Direction (Projet dEntreprise) 2.Ladhésion aux objectifs Linnovation est déclinée par le management à tous les niveaux de lorganisation Le MANAGER gère lInnovation (Proximité) Exemplarité : Echange de bonnes pratiques Le management importe et exporte 3.Une organisation spécifique est en place : Réseau danimateurs (animateur = facilitateur) Intranet et SI spécifique pour gérer la communication et permettre la remontée des idées et léchange des bonnes pratiques (les gens viennent chercher des solutions)

5 Daniel Marini / DQP Juin 2006 Les éléments clés de lentreprise créative 4.Linitiative individuelle est favorisée Un système de reconnaissance est en place (RH) Les managers de proximité sont formés et linnovation est intégrée à leurs objectifs annuels (EIA) Ces talents sont reconnus Professionalisation (au travers de la communication interne) Un système de récompenses (monétaire ou non) est élaboré (au travers de challenge ou de prix) 5.Allouer des ressources à la hauteur de la stratégie 6.Bien conduire les projets et conduire les bons projets (ATOGATE)

6 Daniel Marini / DQP Juin 2006

7 Daniel Marini / DQP Juin 2006

8 Daniel Marini / DQP Juin 2006

9 Daniel Marini / DQP Juin 2006 BENCHMARK (source I. Nova) SNCF : Démarche engagée en idées/an (+ 40 % depuis janvier 2006) 8 % de participation 20 % de réalisation Nombre danimateurs : 320 personnes Gains nets : 24 M/an MICHELIN : Démarche engagée depuis plusieurs dizaines dannées Outil stratégique en vue daméliorer la performance en terme de Productivité, Qualité- Innovation, Progrès Social Les défis sont pilotés par des actions stratégiques idées/an, 55 % de participation et de réalisation Nombre danimateurs : 60 (1/1 000 personnes) Gains nets : 27 M/an


Télécharger ppt "Daniel Marini / DQP Juin 2006 LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DINNOVATION."

Présentations similaires


Annonces Google