La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Switch pour monothérapie de LPV/r - LPV/r pilote - M03-613 - Etude américaine - KalMo - OK - OK04 - KALESOLO - MOST - HIV-NAT 077.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Switch pour monothérapie de LPV/r - LPV/r pilote - M03-613 - Etude américaine - KalMo - OK - OK04 - KALESOLO - MOST - HIV-NAT 077."— Transcription de la présentation:

1 Switch pour monothérapie de LPV/r - LPV/r pilote - M Etude américaine - KalMo - OK - OK04 - KALESOLO - MOST - HIV-NAT 077

2 Schéma Objectif –Non infériorité de la monothérapie de LPV/r pour la proportion avec CV < 50 c/ml dans le plasma et pour léchec thérapeutique dans le LCR ou le compartiment génital sans modification de traitement (analyse per-protocole) ; limite inférieure de lIC de la différence = - 12%, puissance de 80 % –Létude a été prématurément interrompue avant la fin du recrutement lorsque 6 patients du bras monothérapie (aucun dans le bras trithérapie) ont présenté un échec virologique dans le plasma Poursuite traitement ARV en cours (cART)* Monothérapie de LPV/r 400/100 mg bid Randomisation 1 : 1 Sans insu Objectif de 100 patients VIH+ Sous ARV > 6 mois CV 3 mois Mesure à J0 de la CV dans le LCR et les sécrétions génitales n = 29 n = 31 S96 * Possibilité de switch pour la monothérapie de LPV/r à S48 (switch différé) Etude MOST : switch pour la monothérapie de LPV/r Gutmann C, AIDS 2010;24: MOST

3 Poursuite du cART n = 31 Monothérapie de LPV/r n = 29 Age moyen, années4642 Femmes23 %34 % Stade C du CDC23 %34 % CD4/mm 3 à linclusion, médiane CD4/mm 3 au nadir, médiane160 CV au set point, moyenne log 10 c/ml4,74,9 ARV à linclusion Avec IP74 %73 % Avec INNTI 23 %24 % 3 INTI 3 % Caractéristiques à linclusion Gutmann C, AIDS 2010;24: MOST Etude MOST : switch pour la monothérapie de LPV/r

4 Suivi médian : 48 semaines Echec virologique (2 CV consécutives > 400 c/ml) chez 6/29 patients sous monothérapie de LPV/r, après une médiane de 12 semaines, vs 0/31 dans le groupe poursuite de la trithérapie. Pour ces 6 échecs, la durée médiane antérieure de CV < 50 c/ml était de 50 mois ; 5/6 patients ont présenté des symptômes cliniques lors de léchec, symptômes tous résolutifs après changement de traitement ; ces 6 patients avaient un nadir de CD4 < 200/mm 3 Le LCR a été prélevé chez 45 patients à la fin de létude (25 sous monothérapie de LPV/r et CV plasmatique 40 c/ml –chez 8/25 patients sous monothérapie –chez 0/15 sous trithérapie (p = 0,01) Pas daugmentation de la CV dans les sécrétions génitales Résultats Gutmann C, AIDS 2010;24: MOST Etude MOST : switch pour la monothérapie de LPV/r

5 Sexe Traitement antérieur Nadir CD4 /mm 3 Groupe de traitement Semaines suivi/sous monothérapie CV plasma, log 10 c/ml CV LCR, log 10 c/ml Echec dans le plasma (CV > 400 c/ml) 1HTDF/FTC/ATV/r57LPV/r mono124,35,1 2FZDV/3TC/LPV/r5Switch différé60/124,23,1 3FABC/3TC/LPV/r149LPV/r mono124,15,0 4HZDV/3TC/EFV7LPV/r mono243,04,1 5HTDF/3TC/LPV/r54LPV/r mono65,0ND 6FTDF/3TC/EFV160LPV/r mono243,03,7 CV détectable dans le LCR Groupe monothérapie 1HTDF/FTC/LPV/r211Switch différé96/48< 1,62,9 2HTDF/3TC/ATV/r370Switch différé66/182,23,4 3FABC/3TC/LPV/r100LPV/r mono632,34,3 4HTDF/3TC/ZDV/EFV130Switch différé68/202,13,4 5HZDV/3TC/LPV/r120Switch différé72/24< 1,62,1 6HTDF/FTC/LPV/r20LPV/r mono37< 1,62,4 7FABC/3TC/ZDV/LPV/r220LPV/r mono481,92,5 8FZDV/3TC/LPV/r17LPV/r mono44< 1,61,9 CV détectable dans le LCR Groupe poursuite trithérapie 9HTDF/FTC/LPV/r20cART à linclusion0< 1,61,6 10HTDF/FTC/ATV/r126cART à linclusion0< 1,61,7 11HTDF/3TC/EFV185cART à linclusion0< 1,61,9 12HTDF/3TC/ATV/r370Switch différé48/0< 1,61,6 Patients avec échec thérapeutique dans le plasma ou détection dune CV élevée dans le LCR Gutmann C, AIDS 2010;24: MOST Etude MOST : switch pour la monothérapie de LPV/r

6 Conclusions –Le traitement de maintenance par monothérapie de LPV/r ne peut pas être recommandé comme une stratégie possible ; ceci est encore plus vrai chez les patients avec un nadir de CD4 < 200/mm 3 –La proportion de patients avec CV détectable dans le LCR nétait pas seulement significativement plus élevé sous monothérapie de LPV/r que sous trithérapie (32 % vs 0 % ; p = 0,01), mais de plus cette différence avait un impact biologique (inflammation du LCR) et clinique (symptômes cliniques aigus) Gutmann C, AIDS 2010;24: MOST Etude MOST : switch pour la monothérapie de LPV/r


Télécharger ppt "Switch pour monothérapie de LPV/r - LPV/r pilote - M03-613 - Etude américaine - KalMo - OK - OK04 - KALESOLO - MOST - HIV-NAT 077."

Présentations similaires


Annonces Google