La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comparaison de maraviroc (MVC) vs EFV Etude MERIT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comparaison de maraviroc (MVC) vs EFV Etude MERIT."— Transcription de la présentation:

1 Comparaison de maraviroc (MVC) vs EFV Etude MERIT

2 Schéma d'étude n = 361 n = 360 Objectif –Non infériorité de MVC vs EFV : % ARN VIH < 400 c/ml et < 50 c/ml (double critères de jugement) à S48, analyse en ITT (borne inférieure de lIC 97,5 % unilatéral de la différence = - 10 %) [données manquantes classées comme échec]) MVC 300 mg BID * + ZDV/3TC BID EFV 600 mg QD + ZDV/3TC BID > 16 ans Naïfs d'ARV ARN VIH > c/ml Pas de restriction sur CD4 Infection VIH-1 de tropisme R5 (test Trofile de 1 ère génération) Pas de résistance à EFV, ZDV ou 3TC * Randomisation stratifiée sur ARN VIH ( c/ml) à la pré-inclusion et région (Hémisphère Nord ou Sud) Cooper DA. JID 2010;201: MERIT * Un troisième bras avec MVC 300 mg QD a été stoppé en raison de manque defficacité à S16 Etude MERIT : maraviroc vs efavirenz, en association à ZDV/3TC Randomisation* 1:1 Sans insu S48S96

3 Etude MERIT : maraviroc vs efavirenz, en association à ZDV/3TC MVC n = 360 EFV n = 361 Age moyen, années36,737,4 Femmes29 %28 % Race blanche / noire / autre57 % / 34 % / 9 %55 % / 37 % / 8 % ARN VIH (log 10 c/ml), moyenne4,864,88 CD4 (/mm 3 ), médiane Interruption avant S4897 (26,9 %)91 (25,2 %) Pour manque defficacité4315 Pour effet indésirable1549 Caractéristiques à l'inclusion et devenir des patients 78 % des patients noirs et 72 % des femmes étaient dans lHémisphère Sud ARN VIH > c/ml à la pré-inclusion : 45 % dans lHémisphère Sud vs 38 % dans lHémisphère Nord MERIT Cooper DA. JID 2010;201:803-13

4 Réponse au traitement à S48 (ITT) Augmentation moyenne des CD4/mm 3 à S48 (LOCF) : 170 (MVC) vs 144 (EFV) (p = 0,008) MERIT Etude MERIT : maraviroc vs efavirenz, en association à ZDV/3TC Ensemble des patients % MVC (n = 360) EFV (n = 361) 70,6 65,3 69,6 73,1 69,3 71, ARN VIH < 400 c/ml ARN VIH < 50 c/ml 59,6 66,0 Borne inférieure de lIC 97,5 % de la = - 9,5 Borne inférieure de lIC 97,5 % de la = - 10,9 MVC nest pas non inférieur à EFV n = ARN VIH à J0 < c/ml > c/ml Cooper DA. JID 2010;201:803-13

5 Etude MERIT : maraviroc vs efavirenz, en association à ZDV/3TC Ré-analyse post hoc MVC n = 311 EFV n = 303 Age moyen, années36,437,3 Femmes29 %30 % ARN VIH (log 10 c/ml), moyenne4,884,85 CD4 (/mm 3 ), médiane Interruption avant S4876 (24,4 %)78 (25,7 %) Pour manque defficacité2912 Pour effet indésirable1343 Caractéristiques à l'inclusion et devenir des patients (ré-analyse post hoc) Ré-analyse post hoc Une ré-analyse post hoc descriptive a été réalisée chez les patients dont les prélèvements à la pré-inclusion ont été rétrospectivement retestés comme ayant un tropisme R5 avec le nouveau test Trofile. Cette version améliorée du test a une plus grande sensibilité pour détecter les virus minoritaires CXCR4 que le test de 1 ère génération. Ceci a conduit à exclure 102 des 721 patients inclus dans létude MERIT Cooper DA. JID 2010;201:803-13

6 Réponse au traitement à S48 (ITT) : ré-analyse post hoc (exclusion des patients avec virus non-R5 à la pré-inclusion avec le nouveau test Trofile) Différence dans laugmentation moyenne des CD4/mm 3 à S48 (LOCF) MVC moins EFV = + 30 (p = 0,004) MERIT Etude MERIT : maraviroc vs efavirenz, en association à ZDV/3TC ARN VIH < 400 c/ml % 73,3 68,5 71,8 72,3 68,3 72, ,2 62,5 Borne inférieure de lIC 97,5 % de la = - 6,4 Borne inférieure de lIC 97,5 % de la = - 7,4 MVC (n = 311) EFV (n = 303) ARN VIH < 50 c/ml Ensemble des patients ARN VIH à J0 < c/ml> c/ml n = Cooper DA. JID 2010;201:803-13

7 Etude MERIT : maraviroc vs efavirenz, en association à ZDV/3TC Tolérance (population initiale) MVCEFV Effet indésirable grave11,3 %12,7 % Interruption pour effet indésirable 15 (4,2 %) 49 (13,6 %)* Evénements sida1,7 %3,3 % Cancers0,6 %1,9 % Augmentation des ASAT Grade 3 (5-10 x LSN) Grade 4 (> 10 x LSN) 7 (2,0 %) 5 (1,4 %) 11 (3,1 %) 2 (0,6 %) Augmentation des ALAT Grade 3 (5-10 x LSN) Grade 4 (> 10 x LSN) 9 (2,5 %) 2 (0,6 %) 11 (3,1 %) 2 (0,6 %) * p < 0,001 –Echec virologique selon lalgorithme TLOVR (ARN VIH > 50 c/ml) : 29 MVC vs 13 EFV –Echec au MVC, n = 29 Emergence de virus CXCR4, n = 9 Emergence de virus R5 résistant au MVC, n = 4 Virus R5 sans résistance, n = 11 Résistance à 3TC seulement, n = 5 –Echec à EFV, n = 13 Emergence de résistance à EFV, n = 9 Résistance à 3TC seulement, n = 1 Pas de résistance, n = 3 Résistance (ré-analyse post hoc) MERIT Cooper DA. JID 2010;201:803-13

8 Etude MERIT : maraviroc vs efavirenz, en association à ZDV/3TC Discussion - Conclusion –MVC nétait pas non inférieur à EFV, lorsque associé à ZDV/3TC –Augmentation des CD4 significativement plus importante avec MVC que EFV –Plus dinterruptions pour manque defficacité avec MVC –Lorsque les échantillons de pré-inclusion ont été retestés avec le test Trofile plus sensible, 15 % des patients avaient un virus CXCR4 à la pré-inclusion –Dans la ré-analyse post hoc, excluant ces patients MVC était non inférieur à EFV, concernant le taux dARN VIH < 50 c/ml à S48 Les taux de réponse virologique étaient similaires entre MVC et EFV dans chaque strate de charge virale à la pré-inclusion (ARN VIH c/ml) La réponse virologique était plus élevée avec MVC chez les patients de lhémisphère Nord, en raison dun taux plus élevé dinterruption pour effet indésirable avec EFV La réponse virologique était plus basse avec MVC chez les patients de lhémisphère Sud, ce résultat étant lié à un taux plus élevé de patients Noirs sortis détude dans le groupe MVC –MVC était associé à significativement moins dinterruptions pour effet indésirable que EFV, ainsi quà moins de cancers et dévénements sida –Pas de différence entre MVC et EFV pour lincidence daugmentation des transaminases, et pas de problème de toxicité inattendue MERIT Cooper DA. JID 2010;201:803-13


Télécharger ppt "Comparaison de maraviroc (MVC) vs EFV Etude MERIT."

Présentations similaires


Annonces Google