La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Carrefour embouteillages : Les relations interethniques et la justice sociale se conjuguent-elles ? Dr. Paul R. Carr Présentation au Département de Sociologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Carrefour embouteillages : Les relations interethniques et la justice sociale se conjuguent-elles ? Dr. Paul R. Carr Présentation au Département de Sociologie."— Transcription de la présentation:

1 Carrefour embouteillages : Les relations interethniques et la justice sociale se conjuguent-elles ? Dr. Paul R. Carr Présentation au Département de Sociologie Université du Québec à Montréal Jeudi, 4 juin

2 Plan de la présentation I) Mise en contexte de la présentation II) Modèle conceptuel III) Élaboration des quatre axes de recherche interreliés 1)La blanchitude (*) 2)La démocratie critique 3)Lalphabétisation politique et médiatique 4)Les relations interethniques (et interautres) IV) Discussion 2

3 Carrefour embouteillages : Les relations interethniques et la justice sociale se conjuguent-elles ? Carrefour : rencontre, dialogue la possibilité de rencontre et le besoin despaces sociaux de rencontre les droits de la personne la quête dune société plus juste la médiation des différences la réalité de la condition humaine Embouteillages : nœuds, obstacles Concepts Terminologie Théories Expériences Politiques Types de recherche Interprétations Épistémologies 3 Carrefour Embouteillages Carrefour Embouteillages

4 Les relations interethniques sous léclairage de la justice sociale Une interrogation critique des relations de pouvoir inéquitables Une reconnaissance des oppressions et des discriminations Un engagement critique aux plans socioculturel, politique et économique Une connaissance des expériences vécues différenciées et différentes Une remise en question de la notion de la neutralité politique Une compréhension des spécificités des contextes migratoires Une interrogation de la nature des liens tissés par la mondialisation 4

5 La Justice sociale Lalphabétisation politique La démocratie Les relations interethniques Lidentité et la blanchitude ASSOCIÉ au Projet international Paulo et Nita Freire sur la pédagogie critique (McGill University) (Paulo Freire) (Joe Kincheloe*) Peter McLaren * Donaldo Macedo Henry Giroux Doug Kellner Lucie Sauvé * Richard Bourhis * Reinaldo Fleuri * Michèle Vatz-Laaroussi* Gina Thésée* Aline Gohard-Radenkovic * MEMBRE du C.A. : Association pour la recherche interculturelle; Association canadienne de léducation comparée et internationale ; MEMBRE : Le réseau stratégique sur limmigrationen dehors des métropoles (Université de Sherbrooke) D. Schugurensky* (University of Toronto) Joel Westheimer* (Democratic Dialogue, University of Ottawa) CO-DIRECTEUR du Projet international GDDRP COLLABORATION (UQAM) George Dei * Carl James * Darren Lund * Njoke Wane * Handel Wright* CRIEC ASSOCIÉ au Centre du leadership et de la diversité (University of Toronto) Analyse de discours Analyse des médias Analyse des politiques Analyse qualitative LEGENDE Champs principaux de recherche Thèmes de recherche Influences et collaborations* Approches méthodologiques LEGENDE Champs principaux de recherche Thèmes de recherche Influences et collaborations* Approches méthodologiques Carrefour embouteillages : Les relations interethniques et la justice sociale se conjuguent-elles? Dr. Paul R. Carr Carrefour embouteillages : Les relations interethniques et la justice sociale se conjuguent-elles? Dr. Paul R. Carr Le néoliberalisme Lélaboration des politiques Lalphabétisation des médias Les relations de pouvoir inéquitables La blanchitude Lantiracisme La culture institutionnelle La construction sociologique delidentité Les relations Nord-Sud Limmigration et lintégration Linterculturalité et lenvironnement La mondialisation des migrations La mondialisation et la démocratie La démocratie et la justice sociale La démocracie comparée La citoyenneté démocratique Les faces cachées de linterculturel Gina Thésée, Nicole Carignan et Paul R. Carr (dir.) LHarmattan (2009/2010) Les faces cachées de linterculturel Gina Thésée, Nicole Carignan et Paul R. Carr (dir.) LHarmattan (2009/2010) Youth Culture, Education and Resistance Brad Porfilio & Paul Carr (eds.) Sense Publishers (2009/2010) Youth Culture, Education and Resistance Brad Porfilio & Paul Carr (eds.) Sense Publishers (2009/2010)

6 III.1) La blanchitude : éléments de réflexion Sil y a du racisme, y a-t-il des races ? Y aurait-il du racisme sans race? ce nest pas un fait scientifique ? cest une construction sociologique ! Négliger la réalité sociopolitique du racisme le pouvoir et le privilège de la race blanche Comment peut-on parler de démocratie tout en niant la réalité sociopolitique, épistémologique et institutionnelle du racisme ? Peut-on combattre le sexisme sans parler de la participation des hommes? Alors, peut-on combattre le racisme sans parler de la participation des Blancs? Pierre Vallières – Nègre blanc dAmérique Aimé Césaire – La négritude 6

7 7 III.1) La blanchitude : des défis à surmonter La difficulté (et la nécessité) de parler de la race il ne sagit ni de culpabilité ni de honte, mais de responsabilité quête de justice sociale et reconnaissance du lien entre divers types doppressions, de discriminations et dexclusions Lintersection des identités et des expériences vécues (p. ex. la race et lethnie, lorientation sexuelle et la classe sociale, le genre et la race, le groupe linguistique et lorigine ethnique, la race et la classe sociale) La survalorisation de la race et de la couleur blanches dans le monde occidental : – les conventions culturelles – la littérature – lart – les dispositifs du savoir (représentations, règles, conventions) – les formules langagières (métaphores, analogies, images) Les mémoires douloureuses sans cesse réactivées: lesclavage, le colonialisme, le néo-colonialisme, limpérialisme… le racisme historique, systémique, en Occident

8 III.1) Quelques manifestations de la « blanchitude » – le sous-rendement académique de certaines minorités raciales ; – la sous-représentation des gens « de couleur » dans les positions de pouvoir dans plusieurs domaines (gouvernement, affaires, monde légal, médias, etc.); – le taux de chômage plus élevé que la moyenne nationale adossé à un niveau déducation plus élevé que la moyenne nationale ; – la sur-représentation des groupes racialisés, tels les Autochtones et les Afro-Canadiens, en milieu carcéral; – un niveau de pauvreté au-dessus de la moyenne nationale pour les minorités raciales; 8

9 III.1) Quelques manifestations de la « blanchitude » la discrimination à lembauche et sur le marché du travail; la ségrégation résidentielle racialisée ; lensemble des questions liées aux droits de la personne (discrimination raciale, profilage racial) les actes des groupes haineux contre les gens de couleur; lexclusion de certains réseaux dinteraction sociale (clubs privés, écoles privées, élites daffaires). 9

10 III.2) La démocratie critique Un programme de recherche axé sur la démocratie et la justice sociale (la démocratie mince (thin) versus la démocratie épaisse (thick) Lengagement critique et limplication politique (Freire) Comment cultiver une démocratie critique? Le lien entre léducation et la démocratie Lexpérience différenciée de la démocratie La démocratie et les relations de pouvoir inéquitables La démocratie et la construction sociologique des relations interethniques La démocratie, la citoyenneté et la justice sociale 10

11 11

12 12 Relation entre les thèmes : démocratie – justice sociale - éducation

13 (n=not at all important; 5=very important)

14 III.3) Lalphabétisation politique et médiatique Omniprésence et fonction des médias dans la transformation de la culture, léducation, lespace de travail, des institutions, lexpérience quotidienne, la politique, des relations, des rapports de pouvoir Représentations des ethnies et conséquences sur lidentité ethnique et les relations interethniques ? Lalphabétisation médiatique lalphabétisation politique Le lien avec la justice sociale et la démocratie critique La culture, linjustice sociale et les relations interethniques – Le tabou des relations interraciales dans la production artistique – La peau moins foncée est valorisée historiquement (le colorisme) – Des images stéréotypées des gens de couleur au cinéma, à la télévision – La représentation des Noirs dans le monde du sport – Les publicités qui renforcent les stéréotypes, les discriminations – La perpétuation de lhégémonie de la race blanche (p.ex. les équipes de sport nommées « Redskins », « Indians », « Seminoles », etc.) Les résultats de la recherche 14

15 Tintin: sagit-il du racisme, et selon qui ? (Sources : (http://vivirlatino.com/2007/07/13/racist-book-ruffles-feathers-in-the-uk.php) 15

16 Mimi Pinguin: caricature importante au Mexique, dans les années 1940 (série de timbres en 2005) (Source : 16

17 La culture américaine et lart raciste (Source : 17

18 Des Blancs qui se maquillent en Noirs (Blackface) (Source : 18

19 III.4) Les relations interethniques (et interautres) Qui sont les Autres ? Le groupe majoritaire ? Le groupe minoritaire ? Qui est racialisé, marginalisé ou exclu ? Y a-t-il une différence entre linterculturalisme au Québec et le multiculturalisme au Canada ? (aux plans conceptuel, politique et de la mise en œuvre, pour les gens de couleur…) Peut-on parler dethnie sans parler de race ? Changement important dans la conceptualisation de linterculturel au Québec : un accent plus marqué sur le phénomène du racisme LAssociation pour la recherche interculturelle (ARIC) et les présentations et les collaborations à linternational Défi : comment parler des enjeux sans se perdre dans des prises de position identitaires et idéologiques ? Comment dénouer les liens entre les trames historique et linguistique (ou dit-on la même chose en parlant français, anglais, espagnol ou portugais…?) Les faces cachées…des relations interethniques? 19

20 Devrions-nous les (re)connaître ?

21 Quelle lecture faire de la Commission Bouchard-Taylor ? Sous quel angle ? Selon quelle perspective identitaire ?

22 IV) Discussion 1)Quelles sont les réponses formelles et informelles offertes par les gouvernements, les bailleurs de fonds, les intervenants communautaires et dautres agents sociaux dans les relations interethniques ? 2)Comment étudier, comprendre et transformer les expériences individuelles et collectives vécues par les diverses ethnies dune société ? 3)Quelles sont les perspectives épistémologiques, méthodologiques, théoriques et conceptuelles qui devraient être privilégiées pour examiner les relations interethniques ? 4)Comment le Québec se distingue-t-il des autres juridictions en ce qui a trait aux relations interethniques ? (quels sont/seront les impacts de la Commission Bouchard-Taylor ?) 5)Les relations interethniques et la justice sociale se conjuguent- elles ? 22

23 Conclusion Les relations interethniques et la justice sociale se conjuguent-elles? Carrefour Ou rencontre possible Les théories raciales critiques La démocratie critique Lalphabétisation politique, médiatique Lécoute/dialogue La justice sociale Embouteillages Ou noeuds obstacles Les perspectives des uns et des Autres Les discours parallèles Les multiples inéquités Les rapports de pouvoir/savoir Les mémoires collectives 23

24 Merci! Aabar! Ahsante! Choukran! Toda! Mèsi anpil! Cmacnbo! Grazie! Tesekkür! Danke!Ngiyabonga! Xie xie! !Gracias! Multumesc! Obrigado! Efkaristo! Terima Kasih!Thank you! 24


Télécharger ppt "Carrefour embouteillages : Les relations interethniques et la justice sociale se conjuguent-elles ? Dr. Paul R. Carr Présentation au Département de Sociologie."

Présentations similaires


Annonces Google