La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

4 systèmes éducatifs en Europe, du primaire au supérieur. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "4 systèmes éducatifs en Europe, du primaire au supérieur. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e."— Transcription de la présentation:

1 4 systèmes éducatifs en Europe, du primaire au supérieur. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

2 But : utiliser les données des comparaisons internationales pour comparer les systèmes éducatifs français, anglais, finlandais et allemands. plan Les évaluations internationales. Pourquoi ce choix de pays? 1 Présentation de lorganisation des cursus. Organisation du temps scolaire. 2 Comparaison des investissements de chaque pays. 3 Autonomie : qui prend les décisions ? Quel est le statut des enseignants ? 4 Egalité des chances : quel est le rapport entre le statut économique et social des étudiants et les résultats aux évaluations ? 5

3 Les évaluations internationales Pirls : Evaluation internationale organisée par lIEA (association internationale indépendante) qui évalue les compétences de lecture des élèves de CM1. Pisa : Evaluation internationale organisée par lOCDE tous les 3 ans. Elle évalue les performances des élèves de 15 ans en sciences, en mathématiques ou en compréhension de lécrit (chaque évaluation met laccent sur un de ces 3 champs). Classement de Shangaï… Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

4 L'école unique des pays scandinaves (Suède, Islande, Danemark, Finlande), Même cursus pour tous de 7 à 16 ans dans une école unique, Pas de redoublement, 95 % des élèves obtiennent un diplôme en dernière année de ce cycle. L'école unique des pays scandinaves (Suède, Islande, Danemark, Finlande), Même cursus pour tous de 7 à 16 ans dans une école unique, Pas de redoublement, 95 % des élèves obtiennent un diplôme en dernière année de ce cycle. Le type sélectif des anglo-saxons (Grande Bretagne), Des écoles sélectionnent les élèves. Les Anglo-saxons, comme les Scandinaves, privilégient l'acquisition de l'autonomie à celle des connaissances, au primaire et dans le secondaire. Pilotage par lévaluation. Le type sélectif des anglo-saxons (Grande Bretagne), Des écoles sélectionnent les élèves. Les Anglo-saxons, comme les Scandinaves, privilégient l'acquisition de l'autonomie à celle des connaissances, au primaire et dans le secondaire. Pilotage par lévaluation. Le type germanique, différencié (Allemagne, Autriche, Suisse, Pays-Bas, Luxembourg), Orientation différenciée très tôt des élèves en trois filières : menant à des études universitaires, menant à des études supérieures non universitaires et une formation professionnelle courte Le type germanique, différencié (Allemagne, Autriche, Suisse, Pays-Bas, Luxembourg), Orientation différenciée très tôt des élèves en trois filières : menant à des études universitaires, menant à des études supérieures non universitaires et une formation professionnelle courte Le type latin, privilégiant l'acquisition des connaissances (France, Italie, Espagne, Grèce), Importance accordée à l'acquisition des savoirs et connaissances, Les examens et notes y ont une part plus importante que dans les autres systèmes, Présence du redoublement. Le type latin, privilégiant l'acquisition des connaissances (France, Italie, Espagne, Grèce), Importance accordée à l'acquisition des savoirs et connaissances, Les examens et notes y ont une part plus importante que dans les autres systèmes, Présence du redoublement. Choix de 4 pays Caractérisation des systèmes éducatifs. Finlande Angleterre France Allemagne

5 Organisation du cursus et du temps scolaire. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

6 Système éducatif français A partir de 3 ans Découpé en 4 niveaux Une voie professionnalisante dès 13 ans Un socle de connaissance identique jusqu'à 14 ans Basé sur l'apport des connaissances : laccent est davantage mis sur les savoirs que sur les savoir-faire, savoir-être … Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

7 Système éducatif anglais A partir de 4 ans 4 niveaux d'examens Intégration des structures spécialisées au cursus normal 8 à 12 matières enseignées dont 4 obligatoires Les établissements ont beaucoup dautonomie, mais le gouvernement Blair a réinstauré un cadre national de régulation. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

8 Système éducatif allemand Grundschule à 6 ans pendant 4 ans Pas de notes les deux premières années Orientation dès 10 ans 2 niveaux d'examen Basé sur le développement personnel Gratuité. Peu de service de cantine. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

9 Système éducatif finlandais A partir de 6 ans Un cursus unique 1 examen en fin de lycée Valorisation de l'enseignement professionnel Pédagogie centrée sur l'élève Pas de classe par âge au lycée. Gratuité totale (cantine, transport, manuels, inscriptions.) Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

10 Temps dinstruction. o Le temps dinstruction évolue fortement avec lâge en Finlande et en Allemagne, et peu en France et Angleterre. o Temps dinstruction plus important en France que dans les autres pays (nombre dannées, et nombre dheures par an). o Le temps dinstruction évolue fortement avec lâge en Finlande et en Allemagne, et peu en France et Angleterre. o Temps dinstruction plus important en France que dans les autres pays (nombre dannées, et nombre dheures par an). Sources: Regards sur léducation2008. OCDE. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

11 Organisation du temps. Pays Nb de jours de classe Nb heures /semaine Matern. Nb heures /semaine primaire Nb heures /semaine collège Nb heures/ semaine lycées. Durée de la journée primaire France144 à (6x4) h et plus Finlande190 Entre 19h et 23h. Entre 23h et 30h 30 h Moins de 5h. Angleterre h Moins de 5h Allemagne182 23h20 Entre 26h40 et 30h Environ 5h o La journée est la plus longue en France. o La France a le nombre de jours de classe le plus faible. o La semaine est la plus chargée en France. o La journée est la plus longue en France. o La France a le nombre de jours de classe le plus faible. o La semaine est la plus chargée en France. Sources: Regards sur léducation2008. OCDE. Site internet du Casnav de Nancy-Metz: Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

12 Conclusion. La France a le plus grand nombre dheures de cours à lannée réparties : – sur un nombre plus faible de semaines de cours. – sur un nombre plus faible de journées par semaine. La France a les semaines et les journées les plus chargées. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

13 Investissements dans le système éducatif, Effectifs des classes o La France et lAllemagne investissent beaucoup dans leurs lycées et peu dans le primaire (comparativement à la moyenne de lOCDE). o La Finlande est le seul pays qui concentre ses investissements dans le collège. Par ailleurs, lenseignement y est organisé pour que lon y trouve plus de petits groupes dapprentissages quau primaire et au lycée. o La France et lAllemagne investissent beaucoup dans leurs lycées et peu dans le primaire (comparativement à la moyenne de lOCDE). o La Finlande est le seul pays qui concentre ses investissements dans le collège. Par ailleurs, lenseignement y est organisé pour que lon y trouve plus de petits groupes dapprentissages quau primaire et au lycée. Sources: Regards sur léducation2008. OCDE. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

14 Remarques: Linvestissement important de la Finlande dans son collège est présenté par certain comme la différence principale avec les autres pays. Sources : Finlande – Québec :Regards comparatifs de deux systèmes éducatifs en évolution. Ph. Merieu commentait ainsi les résultats de PISA 2006 : Cest le collège français qui est en cause ici. ! Le collège est actuellement le seul maillon de notre système scolaire où aucune réforme nest en cours. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

15 Autonomie Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

16 Répartition des décisions. En % du nombre total de décisions. Sources: Regards sur léducation2008. OCDE. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

17 Qui prend les décisions ? Répartition des décisions relatives au premier cycle de lenseignement secondaire dans les établissements publics, selon le niveau de pouvoir (2007). En % du nombre total de décisions. Sources: Regards sur léducation2008. OCDE. o Peu de décisions sont prises au niveau national en Finlande et en Angleterre. o Par contre, en Finlande, beaucoup de décisions sont prises par les collectivités territoriales de niveau local, alors quen Angleterre, la majorité des décisions sont prises au niveau de létablissement. o La Finlande et lAngleterre ont des fonctionnements très décentralisés mais une vision différente du fonctionnement démocratique de lécole. Décision au sein de létablissement pour les uns, par les élus locaux pour les autres. o Les décisions sont plus réparties en France et en Allemagne. o Peu de décisions sont prises au niveau national en Finlande et en Angleterre. o Par contre, en Finlande, beaucoup de décisions sont prises par les collectivités territoriales de niveau local, alors quen Angleterre, la majorité des décisions sont prises au niveau de létablissement. o La Finlande et lAngleterre ont des fonctionnements très décentralisés mais une vision différente du fonctionnement démocratique de lécole. Décision au sein de létablissement pour les uns, par les élus locaux pour les autres. o Les décisions sont plus réparties en France et en Allemagne. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

18 Niveaux de pouvoir auxquels se prennent différentes décisions relatives à lenseignement au collège. Sources: Regards sur léducation2008. OCDE. o Sur le plan des enseignements, la France laisse beaucoup dautonomie aux établissements. o La Finlande laisse les choix pédagogiques aux collectivités de niveau local. o En Angleterre, les établissements agissent dans un cadre national pour la définition des enseignements. o Sur le plan des enseignements, la France laisse beaucoup dautonomie aux établissements. o La Finlande laisse les choix pédagogiques aux collectivités de niveau local. o En Angleterre, les établissements agissent dans un cadre national pour la définition des enseignements. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

19 Quel est le statut des enseignants ? Niveau de décentralisation et Financement Statut des enseignants Contenus et programmes AllemagneLänder Fonctionnaire (employeur : le Land) statut emploi à vie cohabite avec celui de contractuel décisions länder Finlandemunicipalités Fonctionnaire – (employeur : la municipalité) salaires et conditions de travail négociés nationalement et régulièrement. 95% des enseignants syndiqués au même syndicat. Autonomie encadrée 70% niveau national – conseil national de lEnseignt. – 30% initiative locale Royaume Uni Autorités Locales de lEducation (LEA) Contractuel soumis à la législation générale sur le travail (employeur : létablissement) Autonomie des établissements - contrôle national (au moins en anglais et en math) FranceMunicipalités, régions Fonctionnaire – (employeur : létat central) National, Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

20 Egalité des chances. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

21 Compétences et égalité des chances mesurée par PISA 2006 Sources: PISA 2006 – OCDE. Remarques: Ces données sont issues de PISA 2006 qui évaluait les sciences. Pour les mathématiques et la lecture, l es compétences, tout comme limpact du statut économique et social, peuvent varier pour ces pays (par exemple, les compétences des élèves français en mathématiques sont légèrement au dessus de la moyenne de lOCDE). Cependant, leurs dispositions relatives restent sensiblement les mêmes. o En sciences, le système éducatif français est inégalitaire et peu efficace. o A linverse, le système éducatif finlandais est égalitaire et efficace. o En sciences, le système éducatif français est inégalitaire et peu efficace. o A linverse, le système éducatif finlandais est égalitaire et efficace. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

22 Egalité des chances entre établissements et à lintérieur des établissements. Sources: PISA 2006 – OCDE. o En Allemagne, les résultats varient beaucoup en fonction de létablissement : il y a de « bons » établissements et des établissements « moins bons », et ces variations de niveau sont en grande partie expliquées par le statut économique et social. Par contre, à lintérieur des établissements, les performances des élèves varient moins que dans les autres pays : les élèves dun même établissement ont un niveau comparable. De plus, ces différences ne sont pas dues au statut économique et social. o En Finlande, il y a peu de différences de niveau entre les établissements. o Ces données nexistent pas pour la France dans PISA. o En Allemagne, les résultats varient beaucoup en fonction de létablissement : il y a de « bons » établissements et des établissements « moins bons », et ces variations de niveau sont en grande partie expliquées par le statut économique et social. Par contre, à lintérieur des établissements, les performances des élèves varient moins que dans les autres pays : les élèves dun même établissement ont un niveau comparable. De plus, ces différences ne sont pas dues au statut économique et social. o En Finlande, il y a peu de différences de niveau entre les établissements. o Ces données nexistent pas pour la France dans PISA. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

23 Conclusion. La France, comme lAllemagne, ont un système éducatif assez inégalitaire. La Finlande a un système éducatif assez égalitaire, qui se caractérise par des différences de niveau minimes entre établissements. Les évaluations montrent que les systèmes éducatifs les plus efficaces sont aussi les plus égalitaires : soutenir les élèves les plus défavorisés permet daméliorer les compétences de lensemble des élèves. Les évaluations montrent quune filiarisation précoce favorise les inégalités et naméliore pas les résultats. Au contraire, si les élèves suivent un enseignement commun le plus longtemps possible, légalité des chances et les compétences sont meilleures. Cependant, lefficacité dun système ne dépend pas uniquement de son type : ainsi des pays qui ont des fonctionnements comparables peuvent avoir des résultats très différents. Sources: Les écarts en matière dapprentissage : Dix questions stratégiques sur le rendement et léquité des écoles et des systèmes déducation. UNESCO Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

24 Annexes Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche - Section du 12 e

25 Primaire. 36 semaines de classe soit environ 144 jours. 16 semaines de vacances, dont 8 et demie lété. Organisation de lannée. 26 heures de classe à répartir sur la semaine, les journées ne pouvant pas excéder 6 heures. Organisation de la semaine. Journées de 6 heures de classe (horaires disciplinaires annualisés). Organisation de la journée. Collège, Lycée. 36 semaines de classe soit environ 180 jours. 16 semaines de vacances, dont 8 et demie lété. Organisation de lannée. Semaines de 2 fois 2 jours et demie (soit 180 jours environ). Organisation de la semaine. Lorganisation est laissée à lautonomie des établissements (dans la limite des horaires disciplinaires.) Organisation de la journée. Sources: site internet du MEN. Organisation du temps en France. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e

26 Egalité des chances. La France est en dessous de la moyenne OCDE pour les 3 compétences. L Allemagne est au dessus de la moyenne nationale. La Finlande est nettement en tête du classement. La France est en dessous de la moyenne OCDE pour les 3 compétences. L Allemagne est au dessus de la moyenne nationale. La Finlande est nettement en tête du classement.

27 Organisation de la scolarité primaire et secondaire. Remarques: Allemagne: – Filiarisation précoce – Gratuité. Royaume- Uni: – Différents types décoles mais pas de filiarisation. – Beaucoup de Comprehensive school, peu de grammar et public school. Finlande: – Gratuité totale (y compris cantine et transports.) Tle

28 Sources Lenseignement supérieur, une compétition mondiale ?, Revue Internationale dÉducation, CIEP, septembre 2007 Universités : nouvelle donne, Les Cahiers, Le cercle des économistes, Descartes & Cie, PUF, mars 2009 Universités : vers quelle autonomie ?, ESPRIT, Décembre 2007 La guerre des idées, Manière de voir, Le monde diplomatique, avril – mai 2009 Létat de lécole, MEN & MESR, DEPP, octobre 2008 Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, MEN & MESR, 2008 Regards sur léducation, OCDE, 2008 Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche - Section du 12 e Livres:

29 En ligne: Blog Agir pour léducation (Blog du secretariat national du PS à léducation). Revue "éducation et formation" consacrée aux évaluations internationales: 10 questions stratégiques sur le rendement et l'équité des écoles et des systèmes d'éducation: Regards sur l'éducation 2008: Présentation de différents systèmes scolaires étrangers: Finlande – Québec :Regards comparatifs de deux systèmes éducatifs en évolution Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e Sources


Télécharger ppt "4 systèmes éducatifs en Europe, du primaire au supérieur. Commission Éducation, Enseignement Supérieur, Recherche de la section du 12 e."

Présentations similaires


Annonces Google