La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HM2F homosexuel(le)s musulman(e)s de France

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HM2F homosexuel(le)s musulman(e)s de France"— Transcription de la présentation:

1 HM2F homosexuel(le)s musulman(e)s de France
Présentation réalisée par la commission SPS - Sexualités, Prévention et Sérodifférence - Pratiques sexuelles à risques, VIH-Sida Et autres Maladies Sexuellement Transmissibles Questions – Réponses Quentin D., Ludovic Z. Dimanche 27 juin 2010

2 Expliquer pourquoi nous sommes ici
Définitions Expliquer pourquoi nous sommes ici (formation que nous ont suggérés J. & Q.) : PRE-SONDAGE Définition: VIH, Séropositif, Séronégatif, Sida, etc. Modes de Transmission Qu'est ce que le traitement d'urgence ? Comment fonctionne les tests de dépistage ? En Combien de temps ? Quel risque pour les pratiques sans protection ? Quelle protection ? Que peuvent préconiser les musulmans progressistes en matière de protection et de prise de risque ? SONDAGE AD HOC Questions-réponses … pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt

3 PRE-SonDAGE

4 2 - les musulmans peuvent-ils utiliser un préservatif ?
se protéger ! 1 - Entre faire l’amour sans préservatif avec un séropositif avec une charge virale indétectable, et faire l’amour avec une personne inconnue qui semble en très bonne santé, quel est le choix selon vous qui comporte le plus de risque ? 2 - les musulmans peuvent-ils utiliser un préservatif ? 3 - Les homosexuels mâles peuvent-ils utiliser un préservatif féminin ? Une digue dentaire ? pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 4 4

5 définitions - VIH, Sida, MST -

6 Définitions MST VIH Maladie sexuellement transmissible.
Virus de l’immunodéficience humaine, il s’attaque aux cellules , en particulier aux lymphocytes CD4 (ou T4), qu’il contamine pour se reproduire. pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 6 6

7 Définitions Sida Syndrome d’immunodéficience acquise est causé par le VIH. L’immunodéficience est la diminution et, parfois la disparition des défenses immunitaires de l’organisme. On parle de Sida lorsque sont apparus des signes cliniques(maladies opportunistes) et/ou que le nombre de CD4 est en dessous de 200/mL . Si la mortalité a fortement diminué dans les pays où les traitements sont accessibles, le Sida reste MORTEL. Charge virale La charge virale est le terme utilisé pour décrire la quantité de VIH qui se trouve dans votre sang. Plus vous avez de VIH dans le sang, plus vos cellules CD4 disparaitront rapidement et plus vous risquez de développer des symptômes ou des maladies dans les prochaines années. pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 7 7

8 Définitions Séroconversion
La séroconversion est la période (3 à 4 semaines) à l’issu de laquelle la personne devient séropositif. pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 8 8

9 Définitions Séropositif Personne porteuse du VIH.
NB : Tous les examens de charge virale ont un point sous lequel ils ne peuvent plus détecter le VIH. Ce point s’appelle la limite de détection et varie d’un examen à l’autre. Cependant, juste parce que le niveau de VIH est trop bas pour être mesuré dans ces examens, cela ne veut pas dire que le virus a disparu entièrement. Le virus peut toujours être présent dans votre sang, mais en trop petite quantité pour être détecté par l’examen. Un individu séropositif avec une « charge virale indétectable » est dit cliniquement « sain » (aucun signe observable cliniquement) ; pourtant il reste contaminant (notamment par le sperme !) les protections comme le préservatif reste la seule assurance de ne pas être contaminé par le VIH ! pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 9 9

10 modes de transmissions - utilisation du préservatif et prise de risque -

11 Modes de transmission Les fluides contaminant Les sécrétions vaginales
Le sperme Le Sang Le liquide pré séminal L’allaitement pour les mères enceintes (dans les deux sens : « contamination verticales ») NB : attention aux seringues usagers infectées (pour les usagers de drogues dures!!!) Des années de controverses subsiste au sujet de la salive : est-elle un vecteur de contamination ? Consensus de tous les chercheurs : si la bouche saigne, si elle est irritée (aphtes, etc. il ne faut pas faire de fellation (ou autre contact avec des muqueuses) pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 11 11

12 Dépistages et traitements - arv & traitements d’ urgence -

13 Dépistage classique, rapide
Le test de dépistage permet de détecter la présence du virus du sida dans l’organisme. Y avoir recours constitue un acte volontaire et responsable, nul ne doit jamais être dépisté à son insu. Le test de dépistage est un prélèvement sanguin qui ne nécessite pas d’être à jeun. Il est remboursé à 100% par la sécurité sociale lorsqu’il est effectué dans un laboratoire d’analyses médicales, ou gratuit et anonyme lorsqu’il est effectué dans un centre de dépistage ou « CDAG » (liste de tous les CDAG sur : Tests rapides ? Aujourd’hui il est possible de faire un test de dépistage 15 jours après une prise de risque. Si le résultat est positif une prise en charge médicale sera mise en place immédiatement. Si le résultat est négatif un second test de contrôle sera effectué 3 mois plus tard pour un résultat fiable et définitif. NB – des tests « rapides » sont désormais disponible en France (contact « le kiosque  - information sida toxicomanie», 36 rue Geoffroy l'Asnier Paris) pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 13 13

14 Prise de risque ! Quand faire un test ? Prise de risque
Régulièrement notamment après chaque prise de risque ! Prise de risque relation sexuelle non protégée rupture de préservatif  partage d'une seringue ou de matériel d'injection blessure avec un objet souillé de sang Que faire alors !? Se rendre immédiatement aux urgences les plus proches(idéalement le plus rapidement après la prise de risque au plus 48h après Demander un traitement ARV d’urgence (prescription pour 1 mois) pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 14 14

15 Traitement arv Traitement ARV
Les antirétroviraux perturbent la reproduction du virus dans le sang Conséquences : augmentation du taux de CD4 / meilleur système immunitaire ! Mais pas seulement… effets secondaires nombreux ! Douleur abdominale, Alopécie, Anémie, Asthénie, Diarrhée, Vertiges, Syndrome de Fanconi, Flatulences, Céphalées, Hépatite, Hypercholestérolémie (Dyslipidémie, hyperlipidémie, hypercholestérolémie), Hyperpigmentation (des ongles, paumes, de la plante des pieds, etc.), Ongles incarnés, Insomnie, Ictère, Insuffisance hépatique, Malaise, Confusion mentale, Myalgies, Encéphalomyélite myalgique (syndrome de fatigue chronique), Myopathie, Nausée, Neutropénie, Cauchemars, Ulcérations buccales, Pancréatite, Paresthésies, Névropathie périphérique, Érythèmes, Insuffisance rénale, Somnolence, Syndrome de Stevens-Johnson, Modifications de la perception du goût, Vomissements, Xérodermie (peau sèche), Xérostomie (bouche sèche)… pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 15 15

16 Quelles protections ? - préservatifs masculins ou féminin -

17 Bien les utiliser - protection maximale
Préservatifs féminins - masculins (gel lubrifiant, aqueux ou à base de silicone) pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 17 17

18 Bien les utiliser - protection maximale
Digue dentaire - gants, en latex toujours ! (ongles coupés de près !) pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 18 18

19 Islam progressiste et existentialiste - Dieu nous exhorte à nous protéger -

20 protection de l’individu
Islam progressiste et protection de l’individu Le Coran interdit que l’on fasse du mal à autrui. Tout autant qu’il réprouve que l’on se fasse du mal à soi-même ! La religion n’est pas faite pour nous condamner ou nous rendre malade. C’est une tradition spirituelle, cultuelle, liturgique, faite pour nous élever spirituellement en conservant la sainteté de nos corps ! « Et Nous ne t' avons envoyé qu' en miséricorde pour l' univers. » (Coran : ) « Ô les croyants : ne déclarez pas illicites les bonnes choses que Dieu vous a rendues licites. » (Coran : 5.87) « Quiconque tue un être humain (…) est considéré comme le meurtrier de l'humanité tout entière. Quiconque sauve la vie d'un seul être humain est considéré comme ayant sauvé la vie de l'humanité tout entière » (Coran : 5.32) pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 20 20

21 se protéger ! Le constat est clair : Lors de rapports sexuels non protégés, on risque de se contaminer ou de contaminer son/sa partenaire ! Un bon musulman devrait être au courant des risques de transmissions et c’est notre devoir que de promouvoir l’utilisation du préservatif ! Ceci ne doit pas être une question de confiance : aujourd’hui la plupart des séropositifs n’ont aucuns signe visible de leur maladie, Dieu merci ! Mais de la même façon, de nombreux individus sont contaminés par une personne en qui ils ont confiance une étude récente tend à montrer que près de 1/3 des individus contaminés par le VIH/Sida ignorent qu’ils sont séropositifs ! En France 20% des homosexuel mâles seraient séropositifs ! Il faut se protéger le plus possible ! pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 21 21

22 Protégez – vous ! pour l’amour de Dieu

23 Le sida n’est pas une malédiction
La maladie quelle qu’elle soit n’est pas une malédiction ; il nous faut aimer et soutenir nos proches qui en sont victimes ! La maladie peut toucher tous le monde… (bande annonce du documentaire disponible sur DailyMotion : « enfants du sida – une planète infectée » , réalisée par Sami Battikh pour l’association TDMES) « Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins à l'égard des gens, comme le Messager sera témoin envers vous » (Coran 2 /143). Les malades du Sida et des autres MST seront également témoins de la façon dont nous les avons soutenus… ou pas ! pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 23 23

24 La sexualité est un don de DIEU !
Aujourd’hui de nombreux religieux ont compris qu’il fallait parler de sexualité si l’on veut véritablement aider son prochain ! Plus de 3300 religieux ont signé la « Déclaration religieuse sur la moralité sexuelle, la justice et le bien-être  » qui précise que  : “Sexuality is God's life-giving and life-fulfilling gift.  We come from diverse religious communities to recognize sexuality as central to our humanity and as integral to our spirituality.  We are speaking out against the pain, brokenness, oppression and loss of meaning that many experience about their sexuality. Our faith traditions celebrate the goodness of creation, including our bodies and our sexuality.  Our culture needs a sexual ethic focused on personal relationships and social justice rather than particular sexual acts.  All persons have the right and responsibility to lead sexual lives that express love, justice, mutuality, commitment, consent and pleasure… pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 24 24

25 La sexualité est un don de DIEU !
…Faith communities must therefore be truth-seeking, courageous and just.  We call for: ·         Full inclusion of women and LGBT persons in congregational life, including their ordination and marriage equality. ·         Sexuality counseling and education throughout the lifespan from trained religious leaders. ·         Support for those who challenge sexual oppression and who work for justice within their congregations and denominations (…). God rejoices when we celebrate our sexuality with holiness and integrity.  We, the undersigned, invite our colleagues and faith communities to join us in promoting sexual morality, justice, and healing. Updated January 2010” Disponible sur : pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 25 25

26 Sondage ad hoc

27 2 - les musulmans peuvent-ils utiliser un préservatifs ?
se protéger ! 1 - Entre faire l’amour sans préservatif avec un séropositif avec une charge virale indétectable, et faire l’amour avec une personne inconnue qui semble en très bonne santé, quel est le choix selon vous qui comporte le plus de risque ? 2 - les musulmans peuvent-ils utiliser un préservatifs ? 3 - Les homosexuels mâles peuvent-ils utiliser un préservatif féminin ? Une digue dentaire ? pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 27 27

28 Et Réduire les Risques de Transmission
Comme nous le précisions, nous devons promouvoir l’utilisation du préservatif Mais n’oublions pas que la communauté LGBT a été lourdement touché par le VIH, qu’aujourd’hui il y a de nombreux homosexuels qui sont en couple séroconcordant par exemple (les deux partenaires sont séropositifs, sans charges virales détectables, avec la même souche du virus, qu’ils/elles sont absolument fidèles, etc.) Et que notre message doit prendre en compte la réalité, OUI il n’est pas forcement évident de gérer le préservatif, même pour quelqu’un ayant eu des informations complètes Je dois vous parler des différentes façons de gérer l’absence du préservatif Toujours utiliser du gel en cas de pénétration anale Se retirer avant éjaculation Eviter toutes pratiques Hard (fist, etc…) Observer un suivi médical tous les 3 mois pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 28 28

29 Questions - réponses … ? Sida info service au 0 800 840 800 ou sur sida-info-service.org

30 bibliographie SOURCES INTERNET
Séronet (un site d'information et un espace d'échange, de soutien et de rencontre, destiné aux personnes séropositives : ) TheWarning (Prévention VIH et santé gay. Présente des analyses, des nouvelles commentées : Pubmed (American National Library of Medicine's medline and pre-medline database : AIDSMAP (Portail incomparable de ressources internationales de la lutte contre le VIH/sida) Survivreausida.net (depuis 1995, l’émission des séropositifs : Sidainfoservice (http://www.sida-info-service.org - écoute anonyme et gratuite 24/24, 7/7 au téléphone – ). Rapport LERT PIALOUX Rapport Réduction des risques sexuels, VIH&IST, 25 novembre 2009 DailyMotion : CREDITS TéTU (http://www.tetu.fr) US National Institutes of Health National Institute of Allergy and Infectious Diseases TDMES (association Tour Du Monde des Enfants du Sida - Le CRIPS (Centre régional d’information et de prévention du Sida - Religious Institute (http://www.religiousinstitute.org/religious-declaration-on-sexual-morality-justice-and-healing) pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt 30 30

31 Merci ! Merci de votre attention,
La présente formation est disponible sur pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt Chères sœurs, chers frères que la Paix d’Allah soit sur vous, Amen. pratiques sexuelles-a-risque_VIH-Sida_&_autres-maladies-sexuellement-transmissibles.ppt


Télécharger ppt "HM2F homosexuel(le)s musulman(e)s de France"

Présentations similaires


Annonces Google