La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Investissements dAvenir Développement de lEconomie Numérique Appel à projets n°2 «SERVICES NUMERIQUES INNOVANTS POUR Le-EDUCATION» Projet PERICLES Projet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Investissements dAvenir Développement de lEconomie Numérique Appel à projets n°2 «SERVICES NUMERIQUES INNOVANTS POUR Le-EDUCATION» Projet PERICLES Projet."— Transcription de la présentation:

1 Investissements dAvenir Développement de lEconomie Numérique Appel à projets n°2 «SERVICES NUMERIQUES INNOVANTS POUR Le-EDUCATION» Projet PERICLES Projet pour l'Evaluation et la Recherche Informatisée autour des Compétences dans L'Enseignement Supérieur Jacques Dang

2 Les partenaires HEC – CCIP (Etablissement public denseignement supérieur) AUNEGE (Université Numérique Thématique – Economie et Gestion UOH (Université Numérique Thématique – Humanités) LORIA – CNRS (Etablissement public de recherche) SAILENDRA (PME) E-Charlemagne (PME) DEMOS France (Grande entreprise) ALTRAN (Grande entreprise) Fédération Française de la formation professionnelle Fédération Interuniversitaire de lenseignement à distance Un partenariat diversifié qui mêle Enseignement supérieur, recherche et formation professionnelle Universités et grandes écoles PME innovantes et grands groupes 2

3 Les interlocuteurs HEC – CCIP: Jacques Dang, Michel Klein, Martine Beauplet, Anne-Marie Husson AUNEGE: Denis Abecassis, Florence Ducreau, Gérard Casanova UOH: Bernard Michon, Carole Schorle-Stephan, Florence Ducreau, Gérard Casanova Paris 3 – Sorbonne Nouvelle: Claudine Mulhstein-Joliette LORIA – CNRS et Ministère de lEnseignement Supérieur: Anne Boyer SAILENDRA: Régis Lhoste E-Charlemagne : Antoine Dubost DEMOS France: Naji Abboud ALTRAN : Méhand Guiddir Fédération Française de la formation professionnelle: via DEMOS Fédération Interuniversitaire de lEnseignement à distance: Jacques Carpentier 3

4 Le contexte du projet Un rôle accru de lévaluation des formations et des compétences, aussi bien dans le monde de lenseignement supérieur, que dans celui de la formation professionnelle: BEQUAL: autodiagnostic dun établissement de formation professionnelle SEVAQ: diagnostic partagé sur la formation en ligne Référentiel ICOPER (Interoperable Content for Performance in a Competency-driven Society) SKILLSeval: outil dauto-évaluation des compétences métier SFIA: Skills for the Information Age Un rôle accru des référentiels métier, nationaux et européens: i-Profil EQF (European qualification framework) en liaison avec les NQF nationaux EHEA (European Higher Education Area) qualification framework Un besoin accru de transparence pour les apprenants, les employeurs, les instituts de formation et les pouvoirs publics: Démarches qualité plus explicites et plus volontaristes Normalisation résultant notamment du processus de Bologne Classements internationaux 4

5 Lobjectif du projet Objectif général: contribuer au développement de lassurance qualité dans les institutions denseignement supérieur et de formation professionnelle par lutilisation doutils dévaluation permettant la mise en œuvre dune démarche qualité propre à chaque établissement ou homogène dans un secteur dactivité économique. 5

6 Le projet: les livrables majeurs Base de données de critères dévaluation des ressources, formations cursus de formation, et compétences métier (lesquelles?) Application web permettant le diagnostic partagé des ressources, formations, cursus de formation et compétences métier, à destination des : Institutions denseignement et organismes de formation pour mettre en œuvre une démarche qualité à partir de la qualité perçue et se mesurer par rapport aux bonnes pratiques de leurs homologues Apprenants pour Evaluer la progression de leurs compétences métier Définir un parcours damélioration de ces compétences à partir de loffre Choisir linstitution ou lorganisme de formation qui répond le mieux à leur attente Employeurs pour accompagner leurs collaborateurs dans la progression de leurs compétences se comparer aux bonnes pratiques de leur secteur dactivité Les fédérations professionnelles pour assurer la transparence et la diffusion de linformation sur les compétences requises et les parcours professionnels ainsi ouverts Pouvoirs publics pour Mesurer les bonnes pratiques et les comparer à celles des pays voisins Retenir des orientations prioritaires par rapport à létat constaté 6

7 Organisation en sous-projets SP0: pilotage SP1: définition des critères dévaluation des formations et des cursus SP2: évaluation des compétences SP3: collecte des données et formulation de recommandations SP4: développement, intégration et interfaçage SP5: expérimentation SP6: dissémination des résultats et modèle économique 7

8 Les publics cible Les institutions denseignement supérieur Les organismes de formation professionnelle Les apprenants Les employeurs Les fédérations professionnelles Les pouvoirs publics 8

9 LES PARTENAIRES PROFIL ET ROLE

10 HEC Profil Etablissement public administratif (CCIP) – enseignement supérieur Expérience de projets de R&D nationaux (réseau Saclay, Neptune) et européens (IST, LLP, eContentPlus), notamment dans le domaine de lévaluation et des compétence Contributions au projet: Pilotage du projet Scénarios dusage Spécifications fonctionnelles de lapplication Expérimentations Dissémination Modèle économique 10

11 AUNEGE Profil Université numérique thématique Contributions au projet Développement de lapplication (v0 à v2) Public cible pour lexpérimentation 11

12 UOH Profil Université numérique thèmatique Contributions au projet Public cible pour les expérimentations 12

13 LORIA - CNRS Profil Laboratoire de recherche Université de Lorraine – CNRS (UMR 7503) en informatique Équipe KIWI (Knowledge, Information and Web Intelligence (http://kiwi.loria.fr)http://kiwi.loria.fr Domaines de recherche : intelligence artificielle, modélisation utilisateur, systèmes de recommandation, e-réputation, analyse automatique des usages Contributions au projet Définition dun protocole de collecte de données Définition dun modèle utilisateur Spécification dalgorithmes de recommandation personnalisée à base de confiance Spécification dalgorithmes de détermination automatique de parcours pédagogiques « type » Prototypage et évaluation 13

14 SAILENDRA Profil PME innovante spécialiste de lanalyse comportementale et des recommandations. Création en janvier 2008 issue des recherches au LORIA. SAS au capital de Lauréat Concours "création d'entreprise innovante" catégorie "émergence" en 2006 Concours "création d'entreprise innovante" catégorie "création" en 2007 Masters d'entreprise en 2007 Concours "Entreprendre" catégorie "concrétisation" en 2007 Clients Crédit Agricole SA, Pharamagest, AEF, Nancy Université, Bioprolor, Missnumerique, … 14

15 SAILENDRA Contributions au projet Pilotage du développement Développement et spécification des différents modules de collecte de données Industrialisation des dalgorithmes de recommandation personnalisée Industrialisation des algorithmes de détermination automatique de parcours pédagogiques « type » Recettage de la solution Mise en production 15

16 E-CHARLEMAGNE Profil PME innovante Spécialisée dans les ERP et les LMS pour lenseignement et la formation professionnelle De nombreuses références dans les universités et les ministères denseignement supérieur ou de la formation professionnelle à lexport Contribution à différents projets européens (UNIVERSAL, CONVERGENCE, TEN-A), tout particulièrement sur linterfaçage avec les applications et standards du marché Contributions au projet Participation au développement Interface générique de lapplication vers un ERP et un LMS Réalisation dinterfaces spécifiques « riches » avec des ERP et LMS spécifiques Prise en compte des spécificités des langues avec alphabet non romain 16

17 DEMOS FRANCE Profil Leader français de la formation professionnelle inter-entreprises Grand groupe Contributions au projet Modèle, outils et critères dévaluation des compétences Public cible pour lexpérimentation 17

18 ALTRAN Profil Leader européen du conseil en Innovation et ingénierie avancée Grand groupe ( salariés) Expérience de projets de R&D (Neptune, City+, Soaps du pôle financés par la DGCIS Membre du GT du pôle Partenaires des pôles Moveo, Cap Digital, Medicen et SCS Contributions au projet Critères dévaluation des formations et des cursus Modèle dévaluation des compétences métier Modèle économique 18

19 Partenaires associés étrangers Fondation EFQUEL: European Foundation for Quality in e-Learning 19

20 PLAN DE TRAVAIL

21 Eléments administratifs Investissements davenir Développement de léconomie numérique Appel à projets n°2: services numériques innovants pour le-education Intégration doutils ou de ressources numériques innovants dans des pratiques pédagogiques quotidiennes Date limite de dépôt: 19 mars à 12h00 Mode de soumission: électronique Une quinzaine de projets seront retenus, pour un montant daide global de 20M; à ce jour, seuls trois projets à destination de lenseignement supérieur seraient concernés, les autres concernant le secondaire ou les écoles Eligibilité: entreprises, associations, GIP, établissements publics Le taux de financement varie de 30% pour les grands groupes à 45% pour les PME 21

22 Eligibilité des projets (1/2) Recommandations Démonstrateurs sur une échelle suffisante (5.000 et plus) Optimiser lusage des technologies Identifier et lever des verrous techniques, économiques ou sociétaux Mesurer les bénéfices pour la communauté éducative Valider les usages pédagogiques et les modèles économiques Préciser le protocole détudes de lapport pédagogique, de limpact sur lorganisation de la classe …. et lévaluation des élèves et des étudiants Capacité à être reproductible en France et à létranger Open source, software as a service Constituer un consortium Collectivités locales comme co-financeur Associant des institutions scolaires ou universitaires Soutien dun pôle de compétitivité 22

23 Eligibilité des projets (2/2) Projet coopératif au sens de la Commission Européenne Les organismes de recherche ne supportent pas plus de 30% des dépenses Laide demandée par partenaire est inférieure à 7,5M Le projet présente des perspectives de retombées économiques Il y a au moins une PME ou un organisme de recherche dans le projet Il faut un plan de valorisation des résultats par partenaire(sauf labo de recherche, collectivités, établissements publics) Les grandes entreprises doivent démontrer le caractère incitatif de laide 23

24 Critères de sélection des projets Qualité du consortium Sur le plan technique Sur le plan économique: présence de partenaires co-financeurs publics et privés du secteur de léducation Management du projet Viabilité et réalisme technique et financier Qualité de lévaluation: volet économique, qualité de la prise en charge, acceptabilité par les personnes impliquées, aspects éthiques Crédibilité des perspectives de diffusion des solutions Associer en amont des acteurs clé Évaluer les solutions proposées à partir dindicateurs de succès Assurer la promotion et la valorisation des solutions Nature stratégique du projet pour les partenaires Adéquation des solutions au besoin pressenti et à un marché potentiel Inscription du projet dans les orientations des politiques publiques éducative Impact économique et financier Retombées économiques en termes de marché visé Effet de levier de laide demandée Structuration de léco-système: soutien dun pôle de compétitivité 24

25 Sections du dossier (1/2) Désignation des responsables de chaque section du dossier 1. SYNTHÈSE 1.1 RÉSUMÉ EXÉCUTIF 1.2 MOTS CLÉS 1.3 PARTENAIRES 1.4 DUREE DU PROJET ET EFFORT GLOBAL 1.5 RESULTATS VISIBLES ATTENDUS 1.6 CONTACT COORDINATEUR SUR LE PROJET 2. OBJECTIFS ET CONTEXTE DU PROJET 2.1 OBJECTIFS GENERAUX DU PROJET 2.2 ETAT DE LART Panorama technologique Autres projets de R&D 2.3 INNOVATION Description de linnovation Retombées de linnovation 2.4 ANALYSE MARCHE Présentation du marché cible Différentiation sur le marché Capacité à passer à létape commerciale 25

26 Sections du dossier (2/2) 2.5 PARTENARIAT Valeur ajoutée de la collaboration Gestion du partenariat Antériorité 3. ORGANISATION DU PROJET 3.1 ORGANISATION DES TRAVAUX 3.2 PRINCIPAUX JALONS 3.3 PLANNING PREVISIONNEL GENERAL 3.4 REPARTITION DES EFFORTS 4. DESCRIPTION DETAILLEE DES TRAVAUX 4.1 SP 1 : GESTION DE PROJET Tâche 1.1 : pilotage stratégique Tâche 1.2 : pilotage technique Tâche 1.3 : Gestion administrative 4.4 SP N-1 : COMMUNICATION, DIFFUSION 4.5 COMPARAISON DES TECHNOLOGIES > 5. LOGIQUE DU FINANCEMENT PUBLIC 26

27 Responsables de sous-projet SP0: pilotage HEC (ALTRAN/NANCY) SP1: définition des critères dévaluation des formations et des cursus NANCY (HEC, ALTRAN, AUNEGE, UOH, DEMOS) SP2: évaluation des compétences – DEMOS (ALTRAN, HEC) SP3: collecte des données et formulation de recommandations LORIA - SAILENDRA SP4: développement SAILENDRA (E-CHARLEMAGNE, DEMOS, +) SP5: expérimentation AUNEGE (UOH, HEC, DEMOS, NANCY) SP5: dissémination des résultats et modèle économique HEC (ALTRAN, NANCY) 27

28 Autres Informations administratives par partenaire Annexes financières Lettres de soutien (pôles) 28


Télécharger ppt "Investissements dAvenir Développement de lEconomie Numérique Appel à projets n°2 «SERVICES NUMERIQUES INNOVANTS POUR Le-EDUCATION» Projet PERICLES Projet."

Présentations similaires


Annonces Google